Pays

Plus de deux cents fiches portant sur l’ensemble des pays du monde, structurées de la même façon mais plus ou moins élaborées selon l’importance de l’État concerné.

Les données rassemblées ici ne visent pas à l’exhaustivité mais à la pertinence. Elles mettent à plat la nature des institutions, dressent une liste des principaux partis et de leur orientation politique, jalonnent les temps forts de l’histoire de la nation, présentent l’organisation du territoire, fixent l’orthographe des noms propres, notamment de ceux transcrits d’autres alphabets que le nôtre, etc.

Leur visée n’est donc pas encyclopédique, mais pratique.

  • *

    Laos (le)

    Nom officiel : République démocratique populaire lao (RDPL)
    Habitants : Laotien(ne)s
    Monnaie : kip (LAK)

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : communiste à parti unique
    Texte fondamental : Constitution de 1991
    Chef de l’État : président de la République, M. BOUNGNANG Vorachit (PRPL)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Vientiane)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. THONGLOUN Sisoulith (PRPL)
    Siège du gouvernement : palais du gouvernement (Vientiane)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale monocamérale (Sapha Heng Xat)
    Et aussi... : Cour suprême populaire ; Politburo (11 membres) et Comité central (69 membres) du Parti

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées populaires lao

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PRPL : Parti révolutionnaire populaire lao (PPPL : Phak Paxaxon Pativat Lao (communiste) (fondé en 1955)

    Note : le Parti communiste est le seul parti légal depuis 1975, il n’y a pas d’opposition politique organisée ; les syndicats et la presse sont étroitement contrôlés.

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 19 juillet 1949 (de la France), effective en 1953-1954 ; indépendance proclamée en 1945
    Divers : renversement de la monarchie en 1975 ; traité spécial d’amitié et de coopération avec le Vietnam en 1977

    Personnalités
    KAYSONE Phomvihane † (secrétaire général du Parti de 1955 à 1992)
    SOUPHANOUVONG † (« le Prince rouge »)

    Divers
    royaume du Lan Xang
    Pathet Lao

    TERRITOIRE

    Périphrase du nom officiel : « pays du million d’éléphants »
    Capitale : Vientiane
    Superficie  : 236 800 km²
    Longueur de côtes  : 0 km (enclavé)
    ZEE  : 0 km² (aucune)

    Divisions administratives : le Laos est divisé en 17 provinces et 1 ville capitale
    Villes : Luang Prabang, Paksé, Phongsaly, Sam Neua, Savannakhet, Thakhek

    Contentieux : contentieux de frontière avec la Thaïlande à propos des îles situées sur le fleuve Mékong ; tensions liées à la construction par le Chine de barrages sur le Mékong affectant le Cambodge, le Vietnam et la Laos

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : bouddhisme
    Et aussi : animisme, christianisme

    Langues
    Langue officielle : laotien
    Autres langues : français, anglais, langues locales

    DIVERS

    Nam Theun 2 (barrage)
    les Hmongs
    That Luang (monument symbole du pays)

    Membre de : l’Anase (depuis 1997), l’OIF (depuis 1991), la Commission du Mékong

    #laos #pays #asie #asie_du_sud_est

     

  • *

    Lesotho (le)

    Nom officiel : royaume du Lesotho
    Habitants : Lesothan(e)s (Sothos)
    Monnaie : 1 loti (LSL) = 100 licente (singulier sente)

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1993
    Chef de l’État : roi, LETSI III
    Siège du chef de l’État : palais royal (Maseru)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Pakalitha MOSISILI (DC)
    Siège du gouvernement : Maseru
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Sénat et Assemblée nationale)
    Et aussi... : monarchie consacrée symbole vivant de l’unité nationale ; le premier ministre est le chef de la majorité parlementaire ; Cour d’appel ; Haute Cour

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : force de défense du Lesotho

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ABC : All Basotho Convention (fondé en 2006)
    BNP : Basotho National party (fondé en 1959)
    DC : Democratic Congress ; Congrès démocratique (au pouvoir) (scission du LCD en 2011)
    LCD : Lesotho Congress for Democracy (fondé en 1997)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 4 octobre 1966 (du Royaume-Uni)

    TERRITOIRE

    Capitale : Maseru (Masérois[es])

    Divisions administratives : le Lesotho est divisé en 10 districts

    Contentieux : contentieux de frontières avec le Zimbabwe et le Mozambique

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : christianisme (catholicisme, protestantisme, anglicisme)
    Et aussi : animisme

    Langues
    Langues officielles : anglais, sesotho
    Autres langues : zoulou

    DIVERS

    ressources minières
    Membre de : l’UA
     

    #pays #lesotho #afrique #afrique_australe

     

  • *

    Lettonie (la)

    Nom officiel : République de Lettonie
    Habitants : Letton(e)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1922
    Chef de l’État : président de la République, M. Raimonds VĒJONIS (LZP)
    Siège du chef de l’État : château de Riga (Riga)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Māris KUČINSKIS (ZZS)
    Siège du gouvernement : Riga
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral (la Saeima)
    Et aussi... : Cour suprême ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées nationales lettones, défense assurée par l’OTAN
    Police : police nationale, police municipale, gardes-frontières
    Finances : Cour des comptes

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    LRA : Association lettone des régions (centre, régionaliste) (fondé en 2013)
    NSL : Du cœur pour la Lettonie (conservateur) (fondé en 2014)
    NA : Alliance nationale (union Tous pour la Lettonie, TB/LNNK) (extrême droite) (fondé en 2010)
    Vienotiba : Unité (union JL, PS, SCP) (conservateur) (fondé en 2011)
    ZZS : Union des Verts et des paysans (centre droit) (fondé en 2002)
    LZP : Latvijas Zaļa partija ; Parti vert (centre droit) (fondé en 1990)
    SC : Parti social démocrate « Harmonie » (fondé en 2009)
    Centre de la concorde (opposition, prorusse, russophone, centre gauche)

    TERRITOIRE

    Capitale : Riga
    Superficie : 64 597 km²
    Longueur de côtes : 531 km
    ZEE : 28 452 km²

    Divisions administratives : La Lettonie est divisée en 4 régions, 110 municipalités (novads) et 9 villes républicaines
    Régions : Zemgale, Kurzeme, Latgale, Vidzeme

    Contentieux : contentieux de frontière maritime avec la Lituanie

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1991 (de l’Union soviétique)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues
    Langue officielle : letton
    Autre langue : russe

    Médias
    The Baltic Course (Riga)

    DIVERS

    minorité russe en quête de droits

    #pays #lettonie #europe #europe_de_l'est

     

  • *

    Liban (le)

    http://www.monde-diplomatique.fr/local/cache-vignettes/L250xH80/Liban-6b877.jpg

    Nom officiel : République libanaise
    Habitants : Libanai(se)s
    Monnaie : 1 livre libanaise (LBP) = 100 piastres

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1926
    Chef de l’État : président de la République, M. Michel AOUN (CPL) (depuis octobre 2016)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel de Baabda (Beyrouth)
    Chef du gouvernement : président du conseil (des ministres), M. Saad HARIRI (Courant du futur)
    Siège du gouvernement : Beyrouth
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale monocamérale (Majlis Al-Nuwab) ; partage des sièges entre les musulmans et les chrétiens
    Et aussi... : Cour suprême ; Cour constitutionnelle

    La présidence est restée vacante entre mai 2014 et octobre 2016, le gouvernement assumait alors les pouvoirs du président de la République jusqu’à ce qu’un nouveau président soit élu par l’Assemblée.
    Division entre communautés religieuses, inscrite dans la Constitution. Confessionnalisation pour équilibrer les rapports de force mais à l’origine de dysfonctionnements institutionnels.
    Répartition des postes en fonction de l’appartenance (président chrétien maronite, premier ministre sunnite, président de l’Assemblée chiite).
    état de guerre avec Israël (pas de cessez-le-feu permanent)

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées libanaises (terre, air, marine), Garde républicaine
    Police : forces de sécurité intérieure (FSI)
    Services de renseignement : direction générale de la sûreté générale (DGSG, surnommé « premier bureau »), direction générale de la sécurité de l’État (DGSE)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Coalition du 14 mars (hostile au régime syrien)
    Courant du futur (libéral, sunnite, laïc) (fondé en 1992, officialisé en 2007)
    Forces libanaises (chrétien) (ancienne coalition de milices)
    MGD : Mouvement de la gauche démocratique (social-démocrate) (fondé en 2004)
    Mouvement Marada (ancienne milice maronite fondée en 1975, devenue parti politique en 2006)
    Kataëb : Parti des Phalanges libanaises (chrétien maronite, laïc) (fondé en 1936, devient milice en 1975 puis de nouveau parti politique en 2006)
    PSDH : Parti social-démocrate Hentchak (arménien) (fondé en 1887)

    Coalition du 8 mars (sympathisant régime syrien)
    Bloc de la loyauté à la résistance
    CPL : Courant patriotique libre, « mouvement de Michel Aoun » (fondé en 2003)
    Mouvement Amal : Mouvement de l’espoir (chiite) (fondé en 1976)
    Parti Baas (socialiste nationaliste panarabe transnational) (fondé en 1944)
    Parti démocratique libanais (social-démocrate) (fondé en 2002)
    PSNS : Parti social nationaliste syrien (gauche laïque) (fondé en 1932)

    Groupes armés

    Hezbollah : Parti de Dieu (créé en 1982 au moment de l’invasion du Liban sud par les troupes israéliennes, fondation officialisée en 1985)
    Forces libanaises (chrétien) (ancienne coalition de milices)
    Kataëb : Parti des Phalanges libanaises (chrétien maronite, laïc) (fondé en 1936, devient milice en 1975 puis de nouveau parti politique en 2006)
    Mouvement Marada (ancienne milice maronite fondée en 1975, devenue parti politique en 2006)

    PERSONNALITÉS

    M. Samir GEAGEA (Forces libanaises)
    M. Amine GEMAYEL (Phalanges)
    M. Saad HARIRI (chef du Courant du futur, premier ministre entre 2009 et 2011 et depuis novembre 2016)
    M. Walid JOUMBLATT (Druze)
    M. Hassan NASRALLAH (Hezbollah)
    M. Tamman SALAM (non rattaché à un parti, ancien chef du gouvernement 2014-2016)
    M. Fouad SINIORA
    général Michel SLEIMANE (président de la République 2008-2014)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 22 novembre 1943 (du mandat français) ; pacte national (non écrit)
    Divers : guerre civile entre 1975 et 1990

    Personnalités
    Rafic HARIRI († février 2005)

    TERRITOIRE

    Périphrase du nom officiel : le pays du Cèdre
    Capitale : Beyrouth (Beyrouthin(e)s)

    Divisions administratives : Le Liban est divisé en 6 gouvernorats (mohafazat)
    Villes : Tripoli, Saïda, Tyr, Zahlé

    Divers
    plaine de la Bekaa
    Liban sud
    Mont-Liban

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion officielle : pas de religion d’État mais système institutionnel confessionnel
    Religions principales : islam (sunnites et chiites équivalents), chrétiens maronites, druzes
    Et aussi : reconnaissance de dix-huit confessions religieuses

    Langues
    Langue officielle : arabe
    Autres langues : français, anglais, arménien

    DIVERS

    accords de Taëf (1989, fin de la guerre civile)
    déclaration de Baabda
    fedayin
    Force intérimaire des Nations Unies au Liban
    Forces libanaises (milice chrétienne)
    grecs-orthodoxes ; grecs-catholiques
    « guerre de trente-trois jours »
    « révolution du Cèdre »
    Lubnan (non local du Liban)
    Tribunal spécial pour le Liban (TPL)

    Voir aussi :
    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/117/A/20615

    #pays #liban #proche-orient

     

  • *

    Liberia (le)

    Nom officiel : République du Liberia
    Habitants : Libérien(ne)s
    Monnaie : 1 dollar libérien (LRD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1983
    Chef de l’État et du gouvernement : présidente de la République, Mᵐᵉ Ellen JOHNSON SIRLEAF (UP)
    Siège du chef de l’État : Monrovia
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale bicamérale (Sénat et Chambre des représentants)
    Et aussi... : Cour suprême ; Sénateur à la tête de chaque comté

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées du Liberia

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CDC : Congress for Democratic Change (opposition) (fondé en 2005)
    UP : Unity Party ; Parti de l’unité (centre, au pouvoir) (fondé en 1984)

    Groupes armés

    LURD : Liberian United for Reconciliation and Democracy (groupe rebelle) (années 1990-2000)

    PERSONNALITÉS

    M. Charles TAYLOR (ancien président condamné par la CPI dans le cadre du Tribunal spécial pour la Sierra Leone pour ses crimes commis lors de la guerre civile)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 26 juillet 1847 (des États-Unis)
    Divers : pays créé et baptisé par les Américains en 1822 (lieu d’émigration d’esclaves afro-américains affranchis) ; Commonwealth du Liberia entre 1838 et 1847 ; guerre civile : 1989-1997

    TERRITOIRE

    Capitale : Monrovia (Monrovien[ne]s)

    Divisions administratives : Le Liberia est divisé en 15 comtés

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues 
    Langue officielle : anglais
    Langue courante : krio

    DIVERS

    Membre de : l’UA

    #pays #liberia #afrique #afrique_de_l'ouest

     

  • *

    Libye (la)

    http://www.monde-diplomatique.fr/local/cache-vignettes/L250xH114/Libye-45b56.jpg

    Nom officiel : État de Libye (dans l’attente de l’adoption d’une Constitution)
    Habitants : Libyen(ne)s
    Monnaie : 1 dinar libyen (LYD) = 1000 dirhams

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : État en transition démocratique
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : déclaration constitutionnelle transitoire d’août 2011 (nouvelle Constitution en cours de rédaction)
    Chef de l’État : président de la Chambre des représentants (à Tobrouk), M. Aguila Salah ISSA (non rattaché à un parti)
    Siège du chef de l’État : Tobrouk
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Abdallah AL-THANI (non rattaché à un parti)
    Siège du gouvernement : Al-Beïda
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral (Congrès général du peuple, élu démocratiquement en 2012, remplace le Conseil national de transition)
    Et aussi... : Cour suprême ; Conseil national de transition (prend en main les débuts de la transition démocratique, basé à Tripoli) ; Congrès général du peuple (succède au CNT) ; Assemblée constituante (Conseil des soixante)
    Doublon institutionnel : institutions (Parlement et gouvernement) élues à Tobrouk (reconnues par la communauté internationale) ; institutions (Parlement et gouvernement) établies de force à Tripoli

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée nationale libyenne
    Police : police nationale libyenne

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    AFN : Alliance des forces nationales (libéral) (fondé en 2012)
    Al-Watan : Parti national libyen (salafiste) (fondé en 2011)
    PJC : Parti de la justice et de la construction (islamiste) (fondé en 2012)
    PFN : Parti du front national (libéral progressiste) (ex—Front de salut libyen formé en exil en 1981)

    Groupes armés

    AQMI : Al-Qaida au Maghreb islamique (ou Al-Mourabitoune) (islamiste djihadiste) (issu du GSPC algérien, formé en 2007)
    Fajr Libya : Aube de la Libye (milice islamiste)
    MCCI : Majilis Choura Chabab Al-Islam ; Conseil consultatif de la jeunesse islamique (allégeance à l’OEI, salafiste djihadiste) (fondé en 2014)
    MSC : Conseil consultatif des moudjahidins des environs de Jérusalem (djihadiste, allégeance à l’OEI) (fondé en 2012)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 24 décembre 1951 (du mandat des Nations unies)
    Divers : vicissitudes de la transition démocratique : huit mois de conflit (début de la révolution le 17 février 2011 - chute de Kadhafi le 30 octobre 2011) ; Constituante décidée démocratiquement en février 2014

    Période kadhafiste
    Jamahiriya (République, « État des masses ») arabe libyenne populaire et socialiste ; Grande Jamahiriya ; jamahirien
    congrès populaires de base, comités révolutionnaires
    Iran-Libya Sanctions Act (ILSA), 1996
    Livre vert

    Personnalités
    Omar Al-MOKHTAR † (résistance contre les Italiens, années 1930)
    roi Idriss Al-SENOUSSI † (1950)

    TERRITOIRE

    Capitale : Tripoli (Tripolitain[e]s)

    Divisions administratives : La Libye est divisée en 22 districts (shabiyat)
    Villes : Bani Walid, Benghazi, Brega, Cheguiga, Ghariane, Ghadamès, Misrata (plutôt que Misourata), Mizda, Ras Lanouf, Sabratha, Sorman, Syrte, Taourgha, Tarhouna, Zaouia (plutôt que Zawiya), Zintan, Zouara (plutôt que Zwara)

    Divers
    djebel Nefoussa (massif montagneux)
    Cyrénaïque, Fezzan (régions)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion officielle : islam sunnite
    Religion principale : islam sunnite (pas de prise en compte de l’islam chiite)
    Et aussi : christianisme, hindouisme, liberté de culte pour les autres confessions que l’islam

    Langues 
    Langue officielle : arabe
    Autres langues : italien, anglais, berbère

    DIVERS

    révolution du 17 février 2011
    économie de rente pétrolière
    entreprises : Compagnie pétrolière nationale libyenne (LNOC)
    OEI en Libye
    thouwar (membres des bataillons ayant combattu Kadhafi) (pluriel de thaïr )
    tribus : les Hassaouna ; Kadhafa ; Machachiya ; Magariha ; Nawil ; Ouarfalla ; Ouarshafana ; Siaan ; Tarhouna ; Zintan
    Senoussi (ancien roi ; famille) ; confrérie des Senoussi

    Voir aussi :
    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/117/A/20617

    #pays #libye #afrique #afrique_du_nord

     

  • *

    Liechtenstein (le)

    Nom officiel : principauté du Liechtenstein
    Habitants : Liechtensteinois(es)
    Monnaie : 1 franc suisse (CHF) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1921 (intégralement révisée en 2003)
    Chef de l’État : prince régnant, HANS-ADAM II (non rattaché à un parti) ; prince héritier ALOÏS (représentant permanent du prince régnant, disposant de tous les pouvoirs)
    Siège du chef de l’État : maison princière (Vaduz)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Adrian HASLER (FBP)
    Siège du gouvernement : Liechtenstein
    Pouvoir législatif  : Parlement monocaméral, Landtag
    Et aussi... : Cour suprême
    Le prince régnant n’exerce plus ses prérogatives dans les faits ; c’est son fils, officiellement représentant permanent, qui assume l’intégralité de la fonction de chef de l’État.

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : sans armée, possibilité légale de mobiliser une force de réserve en cas de circonstances exceptionnelles
    Police : police nationale du Liechtenstein

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    DU : Les Indépendants (sans orientation) (fondé en 2013)
    FBP : Parti progressiste des citoyens (conservateur) (fondé en 1918)
    FL : Freie Liste ; Liste libre (social-démocrate) (fondé en 1985)
    VU : Union patriotique (libéral-conservateur) (fondé en 1936)

    HISTOIRE

    Dates
    1806, indépendance du Saint Empire romain germanique ; 23 janvier 1719, établissement de la principauté du Liechtenstein

    TERRITOIRE

    Capitale : Vaduz

    Divisions administratives : Le Liechtenstein est divisé en 11 communes

    Divers
    la Principauté

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion principale : catholicisme
    Et aussi : protestantisme, islam

    Langues 
    Langue officielle : allemand
    Autre langue : dialecte alémanique

    #pays #liechtenstein #europe #europe_centrale

     

  • *

    Lituanie (la)

    Nom officiel : République de Lituanie
    Habitants : Lituanien(ne)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : semi-présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1992
    Chef de l’État : présidente de la République, Mᵐᵉ Dalia GrybauskaitĖ (non rattachée à un parti)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Vilnius)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Algirdas BUTKEVIČIUS (LSDP)
    Siège du gouvernement : Vilnius
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral, le Seimas

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées lituaniennes (terre, air, marine, forces spéciales)
    Services de renseignement : département de sécurité de l’État (VSD)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    DK : Voie du courage (droite) (fondé en 2012)
    DP : Parti travailliste (centre) (fondé en 2003)
    LLRA : Action électorale des Polonais de Lituanie (démocrate-chrétien) (fondé en 1994)
    LRLS : Mouvement libéral de la République de Lituanie (libéral) (fondé en 2006)
    LSDP : Parti social-démocrate de Lituanie (fondé en 1896, fusionne en 2001 avec le Parti lituanien démocrate du travail)
    TS-LKD : Union de la patrie - Démocrates chrétiens lituaniens (centre droit) (fondé en 1990)
    TT : Ordre et justice (conservateur) (fondé en 2002)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1991, avant la chute de l’URSS

    TERRITOIRE

    Capitale : Vilnius

    Contentieux : contentieux de frontière maritime avec la Lettonie

    Divers
    Klaipėda (port sur la Baltique)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues
    Langue officielle : lituanien
    Alphabet : l’alphabet lituanien utilise de nombreux signes diacritiques :
    ą ę ė į ų ū Ą Ę Ė Į Ų Ū č š ž Č Š Ž

    #pays #lituanie #europe #europe_de_l'est

     

  • *

    Luxembourg (le)

    Nom officiel : grand-duché de Luxembourg
    Habitants : Luxembourgeois(es)
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1868
    Chef de l’État : grand-duc, HENRI de Luxembourg
    Siège du chef de l’État : palais grand-ducal (Luxembourg) ; château de Berg (Luxembourg)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Xavier BETTEL (DP)
    Siège du gouvernement : hôtel de Bourgogne (Luxembourg)
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral, Chambre des députés
    Et aussi... : Irresponsabilité du chef de l’État, contreseing obligatoire d’un membre du gouvernement, généralement le premier ministre ; Conseil d’État ; Cour supérieure de justice

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée de terre
    Police : police grand-ducale
    Services de renseignement : service de renseignement de l’État de Luxembourg (SREL)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CSV : Parti populaire social-chrétien
    DP : Parti démocratique (catholique romain libéral, équivalent démocrate-chrétien) (fondé en 1944)
    LSAP : Parti socialiste des travailleurs luxembourgeois (fondé en 1902)
    Les Verts (fondé en 1983)
    PCL : Parti communiste luxembourgeois (fondé en 1921)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1838 (des Pays-Bas)

    TERRITOIRE

    Capitale : Luxembourg

    Divers
    le Grand-Duché

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues
    Langues officielles : luxembourgeois, français, allemand

    DIVERS

    Régime fiscal : paradis fiscal

    #pays #luxembourg #europe #europe_de_l'ouest

     

  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message