Pays

Plus de deux cents fiches portant sur l’ensemble des pays du monde, structurées de la même façon mais plus ou moins élaborées selon l’importance de l’État concerné.

Les données rassemblées ici ne visent pas à l’exhaustivité mais à la pertinence. Elles mettent à plat la nature des institutions, dressent une liste des principaux partis et de leur orientation politique, jalonnent les temps forts de l’histoire de la nation, présentent l’organisation du territoire, fixent l’orthographe des noms propres, notamment de ceux transcrits d’autres alphabets que le nôtre, etc.

Leur visée n’est donc pas encyclopédique, mais pratique.

  • *

    Gabon (le)

    Nom officiel : République gabonaise
    Habitants : Gabonai(se)s
    Monnaie : 1 franc CFA (XAF) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1991
    Chef de l’État : président de la République, M. Ali BONGO Ondimba (PDG)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Libreville)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Daniel ONA ONDO (PDG)
    Siège du gouvernement : Libreville
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Sénat et Assemblée nationale)
    Et aussi... : Cour suprême ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de défense gabonaises (force terrestre, aérienne, marine)
    Police : forces de police nationale gabonaises

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PDG : Parti démocratique gabonais (ancien parti unique, au pouvoir) (ex-Bloc démocratique gabonais, renommé en 1968)
    RPG : Rassemblement pour le Gabon (ex-Rassemblement national des bûcherons - Rassemblement pour le Gabon, fondé en 1990, devient RPG en 2000)
    UPG : Union du peuple gabonais (social-démocrate, opposition) (fondé en 1989 à Paris, autorisé en 1991)

    Note : PDG parti unique de 1967 à 1990

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 17 août 1960 (de la France)

    TERRITOIRE

    Capitale : Libreville (Librevillois[es])

    Divisions administratives : Le Gabon est divisé en 9 provinces

    Contentieux : contentieux de souveraineté avec la Guinée-Équatoriale à propos de l’île de Mbanié (frontière maritime à établir dans la baie de Corisco, riche en hydrocarbures)

    Divers
    Bélinga

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : christianisme
    Et aussi : islam, animisme

    Langues 
    Langue officielle : français
    Autres langues : myéné, fang, nzébi

    DIVERS

    économie de rente pétrolière
    programme de diversification « Gabon vert », « Gabon industriel »

    Membre de : l’OCI, la CEEAC, l’UA, l’OIF

    #pays #gabon #afrique #afrique_centrale

     

  • *

    Gambie (la)

    Nom officiel : République de Gambie
    Habitants : Gambien(ne)s
    Monnaie : 1 dalasi (GMD) = 100 bututs

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1996
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Adama BARROW (UDP) (depuis 2016)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Banjul)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale monocamérale
    Et aussi... : Cour suprême de la Gambie

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée nationale gambienne ; garde nationale républicaine
    Police : force de police de la Gambie (GPF)
    Et aussi... : pays enclavé, dépendant du Sénégal pour certaines fonctions régaliennes (sécurité, économie)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    APRC : Alliance for Patriotic Reorientation and Construction ; Alliance pour la construction et la réorientation patriotique (au pouvoir) (fondé en 1996)
    NADD : National Alliance for Democracy and Development ; Alliance nationale pour la démocratie et le développement (opposition) (fondé en 2005)
    NRP : National Reconciliation Party ; Parti de la réconciliation nationale (opposition) (fondé en 1996)
    UDP : Unity and Democracy Party ; Parti de l’unité et la démocratie (opposition) (fondé en 1996)

    Note : L’APRC est au pouvoir depuis sa création, les partis d’opposition sont très peu représentés dans les institutions.

    PERSONNALITÉS

    M. Yahya JAMMEH (ancien président 1994-2016, APRC)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 18 février 1965
    Divers : coup d’État en 1994 (début d’une transition démocratique) ; fédération sénégambienne (1982-1989)

    TERRITOIRE

    Capitale : Banjul (Banjulais[es])

    Divisions administratives : La Gambie est divisée en 5 divisions et 1 ville.

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : islam
    Et aussi : christianisme, animisme

    Langues 
    Langue officielle : abandon de l’anglais comme langue officielle en 2014, l’arabe le remplace de facto comme langue officielle
    Langues courantes : wolof, mandingue, fula, jola, sérère

    DIVERS

    Membre de : la Cedeao, de l’OMVG, de l’OCI
     

    #pays #gambie #afrique #afrique_de_l'ouest

     

  • *

    Géorgie (la)

    Nom officiel : Géorgie
    Habitants : Géorgien(ne)s
    Monnaie : 1 lari (GEL) = 100 tetri

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république
    Régime : semi-présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1995
    Chef de l’État : président de la République, M. Guiorgui MARGVELACHVILI (Rêve géorgien - Géorgie démocratique)
    Siège du chef de l’État : Tbilissi
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Guiorgui KVIRIKASHVILI (Rêve géorgien — Géorgie démocratique)
    Siège du gouvernement : Tbilissi
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral (Sakartvelos Parlamenti)
    Et aussi... : Cour suprême, Cour constitutionnelle
    Abkhazie et Ossétie du Sud sécessionnistes
    les républiques autonomes disposent de leurs propres organes exécutifs et législatifs

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées géorgiennes
    Police : forces de police de Géorgie
    Services de renseignement : Service de renseignement civil (FIS) ; Services de renseignement militaire (NSC)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ENM : Mouvement national uni (opposition, centre droit) (fondé en 2001)
    Mkhedrioni : les Cavaliers (organisation paramilitaire) (fondé en 1989, devient Union des patriotes en 1995)
    NGDL : Notre Géorgie — Démocrates libres (libéral) (fondé en 2009)
    Rêve géorgien (coalition de gouvernement, formée en 2011)
    Rêve géorgien — Géorgie démocratique (parti présidentiel) (fondé en 2011)
    SKP : Parti communiste géorgien (fondé en 1992)

    PERSONNALITÉS

    Pas d’accent aigu dans les terminaisons en « dze » ; ex. Chevarnadze. Ecrire ainsi les sons « ich » et « ach », plutôt qu’avec « sh », à l’anglaise ; ex. Saakachvili. « ou » plutôt que « u » ; ex. Gamsakhourdia

    M. Edouard CHEVARDNADZE (le « renard blanc »)
    M. Mikheïl SAAKACHVILI (plutôt que Mikhaïl, « russe » ; ancien président)
    Mᵐᵉ Salomé ZOURABICHVILI (franco-géorgienne, ex-ministre des affaires étrangères)
    patriarche ÉLIE II de Géorgie (de l’Église orthodoxe géorgienne)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1991 (de l’Union soviétique)
    Divers : sécession unilatérale de l’Ossétie du Sud en 1992 ; sécession unilatérale et proclamation de la République d’Abkhazie en 1992

    Personnalités
    Ilia Chavchavadze (écrivain célèbre, XIXe siècle)

    TERRITOIRE

    (« é » accentués dans les noms géographiques ; ex. Koulévi, Télavi)

    Capitale : Tbilissi
    Superficie : 69 700 km²
    Longueur de côtes : 310 km
    ZEE : 21 946 km²

    Divisions administratives : La Géorgie est divisée en 9 régions (mkharebi) , 2 républiques autonomes (avtomnoy respubliki) et une ville à statut particulier (kalaki) .
    Régions : Gourie, Iméréthie, Kakhétie, Kvémo-Kartlie, Mingrélie et Haute-Svanétie, Mtskhéta-Mtianéti, Racha-Léckhumi et Kvémo Svanéti, Samtskhe-Djavakhéti, Shida Kartli.
    Républiques autonomes : Abkhazie, Adjarie
    Ville à statut particulier : Tbilissi
    Villes : Batoumi (capitale de l’Adjarie), Poti, Zougdidi

    Divers
    Akhalkalaki (base militaire russe en Géorgie)
    Gori (base militaire, près de l’Ossétie du Sud)
    vallée de Pankissi
    Sénaki (base militaire, près de l’Abkhazie)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : orthodoxie, islam
    Et aussi : séparation de l’État et de l’Église orthodoxe apostolique (Catholicosat-Patriarcat) en 2002

    Langues
    Langue officielle : géorgien
    Autres langues : russe, abkhaze (langue nationale en Abkhazie), arménien, azéri, ossète

    Médias
    Civil Georgia (Tbilissi)
    Imedi (chaîne de télévision privée)
    The Messenger (Tbilissi)

    DIVERS

    « révolution des roses » (2003)
    conflits internes entre le pouvoir central géorgien et l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud, républiques non reconnues comme indépendantes par les Nations unies ; conflit avec la Russie en raison de l’implication militaire russe dans les zones sécessionnistes

    Abkhazie
    République autonome d’Abkhazie
    Soukhoumi (capitale)
    gorges de Kodori
    les Svanes

    Adjarie
    République autonome d’Adjarie
    M. Aslan ABACHIDZE (ex-potentat local, proche de la Russie)

    Ossétie du Sud
    Tskhinvali (capitale) ; Ergneti (banlieue de Tskhinvali)
    Ossètes du Sud ; sud-ossète(s)
    M. Leonid TIBILOV (président de la République d’Ossétie du Sud, de facto)
    tunnel de Rokski

    #pays #géorgie #europe #caucase

     

  • *

    Ghana (le)

    Nom officiel : République du Ghana
    Habitants:Ghanéen(ne)s
    Monnaie : 1 cedi (GHC) = 100 pesewas

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1992
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. John MAHAMA (NDC)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Accra)
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée ghanéenne
    Police : sept agences distinctes exerçant les fonctions de police

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    NDC : National Democratic Congress (au pouvoir) (fondé en 1992)
    NPP : New Patriotic Party (opposition) (fondé en 1992)

    PERSONNALITÉS

    M. John KUFUOR (ancien chef de l’Etat, 2001-2009)
    M. Jerry RAWLINGS (président de la transition démocratique 1981)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 6 mars 1957 (du Royaume-Uni)
    Divers : coups d’État en 1966 puis en 1981 (début d’une phase de transition démocratique).

    Personnalités
    Kwame Nkrumah † (père du panafricanisme)

    TERRITOIRE

    Capitale : Accra (Accréen[ne]s)

    Divisions administratives : Le Ghana est divisé en 10 régions
    Villes : Keta, Tamale

    Contentieux : contentieux de frontière maritime avec la Côte d’Ivoire

    Divers
    Nima, quartier populaire d’Accra
    barrage d’Akosombo
    Volta (fleuve)
    ancienne Gold Coast, ou Côte-de-l’Or (Larousse)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion principale : christianisme
    Et aussi : islam, animisme

    Langues 
    Langue officielle : anglais
    Autres langues :

    DIVERS

    Membre de : l’UA

     
    #pays #ghana #afrique #afrique_de_l'ouest

     

  • *

    Grèce (la)

    Nom officiel : République hellénique
    Habitants : Grec(que)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1975
    Chef de l’État : président de la République, M. Prokópis PAVLÓPOULOS (ND)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Athènes)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Alexis TSIPRAS (Syriza)
    Siège du gouvernement : Villa Máximos (Athènes)
    Pouvoir législatif : Parlement hellénique monocaméral (Vouli ton Ellinon)
    Et aussi... : Cour suprême hellénique, Conseil d’État hellénique ; Cour spéciale supérieure

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées grecques
    Police : police hellénique
    Services de renseignement : service national de renseignement civil Ethniki Ypiresia Pliroforion (EYP)
    Et aussi... : Cour des comptes

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ANEL : Grecs indépendants (scission ND) (droite) (fondé en 2012)
    Aube dorée (extrême droite néonazie) (fondé en 1980)
    Dimar : Gauche démocratique
    KKE : Parti communiste de Grèce (stalinien) (fondé en 1918)
    LE : Unité populaire (gauche) (scission de Syriza, fondé en 2015)
    ND : Nouvelle Démocratie (conservateur) (fondé en 1974)
    Pasok : Mouvement socialiste panhellénique (centre gauche) (fondé en 1974)
    Syriza : Coalition de la gauche radicale (au pouvoir) (fondé en 2004)
    To Potami : La Rivière (centre) (fondé en 2014)

    PERSONNALITÉS

    M. Costas CARAMANLIS (plutôt que Kostas ou Konstantinos Karamanlis) (premier ministre 2004-2009, Nouvelle Démocratie)
    M. Nikos MICHALOLIAKOS (Aube dorée)
    M. Lucas PAPADEMOS (économiste, ancien premier ministre)
    M. Georges PAPANDREOU (ancien premier ministre)
    M. Antonis SAMARAS (ancien premier ministre 2012-2015)

    TERRITOIRE

    Capitale : Athènes (Athénien[ne]s)
    Superficie : 131 957 km²
    Longueur de côtes : 14 880 km
    ZEE : 505 572 km²

    Divisions administratives : La Grèce est divisée en 13 régions (periféries) , 1 république monastique ; 7 directions administratives (apokendomeni diikisi) et 325 dèmes (dhimi, singulier dhimos)
    Périphéries : Macédoine orientale-et-Thrace, Macédoine centrale, Macédoine occidentale, Thessalie, Épire, îles Ioniennes, Grèce occidentale, Grèce centrale, Attique, Péloponnèse, Crète, Égée méridionale, Égée septentrionale
    République monastique : Mont-Athos
    Directions administratives : Attique, Macédoine-Thrace, Épire - Macédoine occidentale, Thessalie - Grèce centrale, Péloponnèse - Grèce occidentale - îles Ioniennes, Égée, Crète

    Contentieux : contentieux de frontière maritime avec la Turquie sur la mer Égée

    Divers
    Salonique (plutôt que Thessalonique)
    place Syntagma (Athènes)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1830 (de l’Empire ottoman)
    Divers : 25 mars 1821, déclenchement de la révolte contre la Sublime Porte (Ottomans) ; 3 février 1830, protocole de Londres, reconnaissance de l’indépendance de la Grèce

    Personnalités
    Constantin CARAMANLIS (1907-1998)
    Ioánnis METAXÁS (dictateur, 1936-1941)

    Divers
    Front national de libération (EAM) (seconde guerre mondiale)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : orthodoxie

    Langues
    Langue officielle : grec

    DIVERS

    Camëria (nom albanais de l’Épire du Nord)
    héllène : relatif à la Grèce ancienne ; héllénique : relatif à la Grèce
    Taiped (le) (agence chargée des privatisations)

    #pays #grèce #europe #europe_du_sud

     

  • *

    Grenade (la)

    Nom officiel : la Grenade
    Habitants : Grenadien(ne)s
    Monnaie : 1 dollar des Caraïbes orientales (XCD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle (État du Commonwealth)
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1974
    Chef de l’État : reine, ÉLISABETH II, représentée par la gouverneure générale, Mᵐᵉ Cecile Ellen Fleurette LA GRENADE
    Siège du chef de l’État : Saint-Georges
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Keith MITCHELL (NNP)
    Siège du gouvernement : Saint-Georges
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Chambre des représentants et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême de la Grenade ; Cour suprême des Caraïbes orientales

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : sans
    Police : forces de police royales de la Grenade

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    GULP : Grenada United Labour Party ; Parti travailliste uni de la Grenade (gauche) (fondé en 1950)
    NDC : National Democratic Congress ; Congrès démocratique national (gauche) (fondé en 1987)
    NNP : New National Party ; Nouveau Parti national (droite) (fondé en 1984)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 7 février 1974 (du Royaume-Uni)
    Divers : coup d’État (révolution) de 1979 instaurant un gouvernement communiste (Maurice Bishop) ; puis renversement du gouvernement révolutionnaire du peuple (communiste) par une coalition américaine et caribéenne dirigée contre les troupes de la Grenade et de Cuba en 1983

    TERRITOIRE

    Capitale : Saint-Georges
    Divisions administratives : La Grenade est divisé en 6 parishes et 1 entité indépendante

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : pas de religion officielle
    Religions principales : catholicisme (53 %), protestantisme (47 %)

    Langue
    Langue officielle : anglais
    Autres langues : créole

    DIVERS

    membre de : Organisation des États de la Caraïbe Orientale

    #pays #grenade #amériques #caraïbes

     

  • *

    Guatemala (le)

    Nom officiel : République du Guatemala
    Habitants : Guatémaltèques
    Monnaie : 1 quetzal (GTQ) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1985
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Jimmy MORALES (FCN-Nación)
    Siège du chef de l’État : Casa Crema (Guatemala)
    Siège du gouvernement : palais national de la culture (Guatemala)
    Pouvoir législatif : Congrès de la République, monocaméral
    Et aussi... : Cour suprême ; Cour constitutionnelle
    présence d’une majorité indigène

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée nationale du Guatemala (armée de l’air, marine)
    Police : police nationale civile (PNC)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Convergencia-CPO-CRD (socialiste) (fondé en 2015)
    EG : Encuentro por Guatemala ; Rencontre pour le Guatemala (centre gauche) (fondé en 2007)
    FCN-Nación : Frente de Convergencia Nacional ; Front de convergence nationale (droite nationaliste) (fondé en 2008)
    PAN : Partido de Avanzada Nacional ; Parti de l’avance nationale (droite) (fondé en 1989)
    PP : Partido Patriota ; Parti patriote (droite) (fondé en 2001)
    PU : Partido Unionista ; Parti unioniste (centre droit) (fondé en 2002)
    Todos : Tous ensemble pour le Guatemala (centre) (fondé en 2012)
    UCN : Partido Unión del Centro Nacional ; Parti union du centre national (fondé en 1983)
    UNE : Unidad Nacional de la Esperanza ; Unité nationale de l’espérance (centre gauche) (fondé en 2002)
    URNG-MAIZ : Unidad Revolucionaria Nacional Guatemalteca ; Unité révolutionnaire nationale guatémaltèque (gauche) (ancienne guérilla, naissance en tant que parti en 1998)
    VIVA : Visión con Valores ; Parti vision et valeurs (centre droit) (fondé en 2007)

    Groupes armés

    EGP : Ejército Guerrillero de los Pobres ; Guerilleros du peuple (guérilla communiste) (1972-1996)
    FAR : Fuerzas Armadas Rebeldes ; Forces armées rebelles (guérilla communiste) (1962-1996)
    ORPA : Organización del Pueblo en Armas ; Organisation du peuple en armes (guérilla communiste) (1971-1996)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 15 septembre 1821 (de l’Espagne)

    Personnalités
    Jacobo ÁRBENZ Guzmán † (progressiste, renversé par les États-Unis en 1954)

    TERRITOIRE

    Capitale : Guatemala

    Contentieux : contentieux de souveraineté avec le Bélize, le Guatemala revendique une partie du territoire bélizien

    Divers
    volcan Fuego
    Tikal, Mirador (sites mayas)
    fleuve Usumacinta

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : pas de religion officielle
    Religions principales : catholicisme (47 %), protestantisme évangélique (40 %)

    Langues
    Langue officielle : espagnol
    Autres langues : 23 langues autochtones (quiché, mam, cakchicuel, etc.)

    DIVERS

    Commission internationale contre l’impunité au Guatemala (CICIG)
    « plan pour la prospérité »
    maras (bandes armées)

    #pays #guatemala #amériques #amérique_centrale

     

  • *

    Guinée-Équatoriale (la)

    Nom officiel : République de Guinée-Équatoriale
    Habitants : Équato-Guinéen(ne)s
    Monnaie : 1 franc CFA (XAF) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel (autoritaire)
    Texte fondamental : Constitution de 1991
    Chef de l’État : président de la République, M. Teodoro OBIANG Nguema Mgasogo (PDGE)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Malabo)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Vicente EHATE TOMI (PDGE)
    Siège du gouvernement : palais du peuple (Malabo)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale bicamérale, Sénat et Chambre des représentants du peuple
    Et aussi... : Cour suprême de justice ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées de Guinée-Équatoriale (FAGE)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PCDS : Parti de convergence pour la démocratie sociale (opposition) (fondé en 1990)
    PDGE : Parti démocratique de la Guinée-Équatoriale (ancien parti unique, au pouvoir) (fondé en 1987)

    Note : opposition quasi inexistante malgré l’instauration du multipartisme en 1991, le parti présidentiel contrôle la société et les institutions ; président actuel au pouvoir depuis 1979

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 12 octobre 1968 (de l’Espagne), ex-Guinée espagnole

    TERRITOIRE

    Capitale : Malabo (Malabéen[ne]s), sur l’île de Bioko

    Divisions administratives : La Guinée-Équatoriale est divisée en 7 provinces
    Villes : Bata

    Contentieux : contentieux de souveraineté avec le Gabon à propos de l’île de Mbanié (frontière maritime à établir dans la baie de Corisco, riche en hydrocarbures)

    Divers
    Río Muni, île Bioko (ex-Fernando Poo) (ex-Guinée espagnole)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion principale : catholicisme

    Langues 
    Langues officielles : espagnol, français, portugais
    Autres langues : fang, bubi

    DIVERS

    Membre de : l’UA
     

    #pays #guinée-équatoriale #afrique #afrique_centrale

     

  • *

    Guinée-Bissau (la)

    Nom officiel : République de Guinée-Bissau
    Habitants : Bissau-Guinéen(ne)s
    Monnaie : 1 franc CFA (XOF) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : semi-présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1984 (suspendue entre 2012 et 2014)
    Chef de l’État : président de la République, M. José Mário VAZ (PAIGC)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Bissau)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Carlos CORREIA (non rattaché à un parti)
    Siège du gouvernement : Bissau
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale populaire monocamérale
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : force armée populaire révolutionnaire (FARP)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PAIGC : Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (socialiste, au pouvoir) (fondé en 1956)
    PRS : Parti du renouveau social (socialiste)

    Note : les deux partis se succèdent au pouvoir depuis 1994.

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : déclaration le 24 septembre 1973 ; reconnue le 10 septembre 1974 (du Portugal)
    Divers : guerre civile (1998-1999) ; coup militaire le 1er avril 2010 ; coup d’État le 12 avril 2012

    Personnalités
    Amílcar CABRAL † (1924-1973, figure de la lutte indépendantiste)
    João Bernardo VIEIRA † (ancien président de la République, assassiné en 2009)

    TERRITOIRE

    Capitale : Bissau (Bissalien[ne]s)

    Divisions administratives : La Guinée-Bissau est divisée en 9 régions.
    Villes : Bafata, Gabu, Cacheu

    Divers
    Bafatá

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : islam
    Et aussi : christianisme, animisme

    Langues
    Langue officielle : portugais
    Autres langues : krio (parlé par environ 90 % de la population), français, balante

    DIVERS

    monoculture de la noix de cajou
    Membre de : la Cedeao, la CEN-SAD, la CPLP, de l’UA

    présence de réfugiés sénégalais de la Casamance
    les Balantes (peuple)

    #pays #guinée-bissau #afrique #afrique_de_l'ouest

     

  • *

    Guinée (la) (ou Guinée-Conakry)

    Nom officiel : République de Guinée
    Habitants : Guinéen(ne)s
    Monnaie : 1 franc guinéen (GNF) = 100 cauris

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2010
    Chef de l’État : président de la République, M. Alpha CONDÉ (RPG)
    Siège du chef de l’État : palais Sékhoutouréya (Conakry)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Mamady YOULA (non rattaché à un parti)
    Siège du gouvernement : palais du gouvernement (Conakry)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale populaire monocamérale
    Et aussi... : Cour constitutionnelle ; Commission électorale nationale indépendante (CENI) ; Conseil supérieur de la magistrature.

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées nationales
    Police : police nationale (DGPN)
    Services de renseignement : sûreté de Conakry

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CNDD : Conseil national pour la démocratie et le développement (organisation de la junte militaire qui a pris le pouvoir en 2008)
    Coalition arc-en-ciel
    RPG : Rassemblement du peuple de Guinée (socialiste, au pouvoir) (fondé en 1991)
    UFDG : Union des forces démocratiques de Guinée (opposition) (fondé en 1991)
    UFR : Union des forces républicaines (centre, opposition) (fondé en 1992)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Forum des forces vives (rassemblement de l’opposition, regroupe des partis politiques, des syndicats et des ONG)

    Le 28 septembre 2009, ces opposants ont été massacrés par les forces de sécurité du régime militaire.

    PERSONNALITÉS

    M. Sékouba KONATÉ (général)
    M. Moussa DADIS CAMARA (ancien président de la junte militaire, en exil au Burkina Faso)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 2 octobre 1958 (de la France)
    Divers : entre 1958 et 2010, régimes militaires et autocratiques ; période constitutionnaliste à partir de 1990 ; transition démocratique engagée en 2010 (gouvernement d’union nationale)

    TERRITOIRE

    Capitale : Conakry

    Divisions administratives : La Guinée est divisée en 7 régions administratives et 1 gouvernorat.

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : islam
    Et aussi : christianisme, animisme

    Langues 
    Langue officielle : français
    Autres langues : peul, malinké, soussou (courantes)

    DIVERS

    Membre de : la CEDEAO, de l’Autorité du bassin du Niger, de l’Union du fleuve Mano, l’UA
     

    #pays #guinée #afrique #afrique_de_l'ouest

     

  • *

    Guyana (le)

    Nom officiel : République coopérative du Guyana
    Habitants : Guyanien(ne)s
    Monnaie : 1 dollar guyanien (GYD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1980
    Chef de l’État : président de la République, M. David GRANGER (PNC)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel Paramaribo (Georgetown)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Moses NAGAMOOTOO (APNU)
    Siège du gouvernement : Wight’s Lane (Kingston, Georgetown)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale monocamérale
    Et aussi... : Cour suprême de la magistrature ; Cour de justice caribéenne

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de défense du Guyana
    Police : forces de police du Guyana

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    AFC : Alliance for Change ; Alliance pour le changement (créé en 2005)
    APNU : A Partnership for National Unity ; Partenariat pour l’unité nationale (créé en 2011)
    PNC : People’s National Congress ; Congrès national du Peuple (gauche) (créé en 1957)
    PPP : People’s Progressive Party ; Parti progressiste du peuple (gauche, base ethnique indo-guyanienne) (fondé en 1950)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 26 mai 1966, auparavant Guyane britannique
    Divers : de 1966 à 1992, gouvernement autoritaire socialiste-marxiste

    TERRITOIRE

    Capitale : Georgetown

    Divisions administratives : Le Guyana est divisé en 10 régions

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues
    Langue officielle : anglais
    Autres langues : créole

    DIVERS

    le Guyana abrite le siège de la Caricom

    #pays #guyana #amériques #amérique_latine

     

  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message