#charte_graphique

#charte_graphique

  • *

    italique

    citations
    Les citations sont entre guillemets et en italique, guillemets compris.
    Au sein d’une citation en italique, un passage tronqué est signalé par des points de suspension entre parenthèses en romain.
    Une précision de la rédaction ou le remplacement d’un mot pour les besoins de la syntaxe seront composés entre crochets (en italique ou en romain, en fonction de l’ampleur de l’indication).

    « Un Britannique déroule un graphique de douze pieds [3,65 mètres] identifiant les fluctuations de son humeur au cours de l’année précédente. (...) Déplacement, sueur, caféine, souvenirs, stress, sexe et rencontres : tout peut être rapporté à une statistique. » Numéro de novembre 2001, p. 3

    Lorsque l’article commence avec une phrase entière de citation, le guillemet ouvrant apparaît avant la lettrine mais en romain. Le guillemet fermant est en italique.

    adages et proverbes
    On les différencie des citations, attribuées à une personne précise et identifiée, en les composant en romain entre guillemets.
    « le diable se niche dans les détails »

    titres d’œuvres
    Prennent l’italique :
    • Les titres d’ouvrages littéraires, artistiques et scientifiques : romans, essais, films (cinéma ou TV), compositions musicales, poèmes, pièces de théâtre, fables, peintures, sculptures, photographies...
    • Les séries télévisées (on ne marque plus la différence entre série et feuilleton). S’il y a, au sein d’un même article, coexistence entre le nom d’une série et le titre de l’un de ses épisodes, l’épisode sera composé en romain entre guillemets.
    • Les noms de journaux (on suit en principe la graphie du journal)
    • Les noms de jeux vidéo
    • Les articles sont en majuscules : Le Sacre du printemps

    Restent en romain :
    • les articles et rapports
    Ils prennent des guillemets
    Exemples :
    « De la guérilla à la démocratie au Népal »
    « Rapport sur la stabilité financière dans le monde ». Lorsqu’il s’agit de rapports importants et reconnus, faisant l’objet d’un livre, ils peuvent être traités selon les règles des titres d’œuvres.
    • Les textes de loi et règlements (sans guillemets, avec éventuellement une majuscule initiale)
    la Charte de la langue française ou loi 101 (Québec)
    la loi Debré
    la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen
    • les textes sacrés (sans guillemets, mais avec une majuscule initiale)
    Exemple :
    le Coran
    la Bible (lorsqu’il s’agit du recueil des livres saints)
    l’Évangile selon saint Matthieu
    les Proverbes
    le Cantique des cantiques
    l’Épître aux Hébreux
    • les noms d’expositions
    Avec guillemets et capitale initiale uniquement
    Exemple :
    « Corps et ombres. Caravage et le caravagisme européen »
    « Les choses »

    les véhicules
    Les noms de baptême des bateaux et navires sont en italique. L’article est en italique avec une capitale initiale lorsqu’il fait partie intégrante du nom.
    Exemples :
    le croiseur russe Piotr Velikii est à Toulon
    le porte-avions USS-Cole

    Les noms de voitures, les engins spatiaux sont en romain
    Exemples :
    une Ferrari
    les satellites Spoutnik, la fusée Soyouz
    les navettes spatiales Apollo, Challenger

    légendes
    On n’utilise pas l’italique dans les légendes. Les titres d’œuvre apparaissent en version originale entre guillemets, puis traduits en français entre parenthèses avec une majuscule initiale (sauf si le sens du mot en langue étrangère est évident).
    Exemple :
    TONY BEVAN. — « Red Interior » (Intérieur rouge), 2011
    ALBANO GUATTI. — « Contorsions », 2004

    locutions et mots étrangers
    S’ils ne figurent pas dans le Larousse, ils sont à composer en italique

    parenthèses
    Si un seul mot ou tout le groupe de mots est en italique, les parenthèses qui les entourent sont également en italique. Si le groupe de mots n’est que partiellement en italique, les parenthèses ouvrante et fermante restent en romain. [Ou en italique si l’ensemble du texte est en italique.]
    Même règle pour les crochets.

    ponctuation
    La ponctuation basse (« , » - « . ») prend l’enrichissement du mot qui le précède (sauf pour les titres d’œuvres, si la ponctuation ne fait pas partie du titre). La virgule qui suit une citation est composée en italique.

    #code_typo #italique #guillemets #charte_graphique #signes_de_ponctuation

     


  • *

    monsieur

    écrit au long après une lettrine (tout comme madame)
    le nouveau « M. Montagne » de... ; le « M. Plus » de... ; le « M. Propre » de... ; « M. Bons Offices »
    M. Tout-le-Monde ; M. Untel (Mᵐᵉ Unetelle)
    Monsieur Loyal

    #abécédaire #charte_graphique #surnoms #guillemets #noms_de_personnes

     

  • *

    notes de bas de page

    Ordre
    Nom de l’auteur ou des auteurs
    Titre de l’ouvrage ou titre de l’article (lire règles « titres d’œuvre, articles et rapports »), suivi dans ce cas du nom du journal et de son lieu de publication (sauf si le lieu est contenu dans le nom — The New York Times — et dans le cas du Monde et du Monde diplomatique)
    Date de publication : année pour ouvrage ; jour, mois, année pour quotidien ; mois et année, pour mensuel

    Adresse d’un site Internet
    On mentionne « http:// » uniquement lorsque l’adresse ne comporte pas « www ».
    On n’accentue pas les URL.
    On ne met pas de « / » final lorsque ce n’est pas nécessaire.
    Pas de point final après l’adresse. Lorsque l’adresse vient en complément, elle est précédée d’une virgule.
    www.monde-diplomatique.fr

    Si l’URL termine une phrase et est suivie d’une autre phrase, on peut la mettre entre parenthèses pour pouvoir ponctuer la phrase.
    La tendance est à l’utilisation de l’URL la plus courte possible, en tenant compte de la pertinence du renvoi par rapport au sujet, l’accès étant aujourd’hui facilité par l’efficacité des moteurs de recherche. On précisera le nom exact de l’article ou de la page à retrouver sur le site cité en référence.

    voir, lire, cf.
    On n’utilise pas « voir » mais « cf. » : Cf. Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs, Seuil, Paris, 1952.
    Pour un article tiré du Monde diplomatique, on utilise « lire » : Lire Serge Halimi, « Le port de l’angoisse », Le Monde diplomatique, juillet 2007.
    Le nom de l’auteur n’est pas précisé lorsqu’il est signataire de l’article où le renvoi est mentionné.

    #code_typo #charte_graphique #internet #monde_diplomatique

     

  • *

    signatures

    dans les trois pages littéraires (pages 24, 25 et 26), les signatures d’auteurs sont répétées quand elles ne sont pas sur la même double page
    si elles se trouvent sur celle-ci, on ne mentionne qu’une seule fois la signature complète (initiales aux autres occurrences)

    #charte_graphique #monde_diplomatique

     

  • *

    signes de ponctuation

    Cumul de deux signes de ponctuation
    Dans le cas d’une (ou plusieurs) citation(s) intégrée(s) dans une phrase, il est possible de cumuler le signe de ponctuation de la citation avec celui de la phrase qui accueille la citation, avec ou sans guillemet fermant entre les deux, selon qu’il s’agit de la fin de la citation ou d’une incise.
    Exemples :
    « Tu es fou ! », s’exclama Emmanuel.
    « Tu es fou !, s’exclama Emmanuel, je n’irai pas à Saint-Lô ! »

    Usage des crochets
    • Pour les interventions de la rédaction dans le texte (traduction, conversion, explication d’une notion ou d’une expression...) : en italique dans un texte en romain et en romain dans un texte en italique, sauf quand l’intervention est courte.
    Exemple :
    M. [Joseph] Kabila
    • Ils sont utilisés en deuxième niveau à l’intérieur de parenthèses, notamment pour les appels de note.

    Usage des parenthèses
    On peut utiliser deux jeux de parenthèses consécutifs à la seule condition que le second soit un appel de note.

    • Quand une expression est entre guillemets, l’article défini (le, la, les) n’y est pas inclus.
    Exemples :
    la « communauté internationale »
    c’est le « deux poids, deux mesures » (quand l’expression est substantivée)
    l’« empire du Mal »
    les « frappes chirurgicales »
    la « guerre contre le terrorisme »
    Pensons à ces figures politiques : le « beur », le « sans-papiers », le « travailleur immigré »...

    Mais on inclut l’article défini dans les guillemets
    –- s’il fait partie d’une phrase
    Exemples :
    La sagesse populaire affirme que « le diable se niche dans les détails ».
    Élire des Blancs qui affirment que « la race ne compte pas » est une chose.
    –- s’il fait partie d’une expression (le plus, le moins, le pire...)
    C’était, selon elle, « le pire félon qu’[elle ait] jamais rencontré ».
    En disant que le changement climatique est « le plus grand des défis à venir », on n’a encore rien dit.

    • Dans une citation, la ponctuation finale est avant le guillemet fermant s’il y a une capitale de début de phrase après le guillemet ouvrant.
    Exemples :
    La maison semblait tranquille.« C’est une vieille demeure. » Ainsi la qualifia M. Truc.
    Il me dit : « Je ne suis pas d’accord ! »

    L’appel de note vient alors avant la ponctuation finale.
    Exemples :
    La maison semblait tranquille. « Ni bruit ni fureur (1). » Ainsi s’exprima M. Truc.
    Il s’exclama : « I disagree (1)  ! »
    (Bien veiller à ce que le guillemet fermant soit en italique !)

    • Dans une citation, la ponctuation finale est après le guillemet fermant s’il n’y a pas de majuscule de début de phrase après le guillemet ouvrant.
    Exemples :
    D’après lui, « c’était un rêve ».
    Il partait « pour toujours. Comme on se noie ».

    L’appel de note vient alors :
    –- soit avant le guillemet fermant quand la note concerne la citation même.
    Exemples :
    Libération conjure les électeurs d’« assumer leur responsabilité historique (1)  ».
    Yves Lacoste assure que Bandung, « cela s’appelle l’Aurore (1)  ».
    (Bien veiller à ce que le guillemet fermant soit en italique !)

    –- soit entre le guillemet et la ponctuation finale.
    Exemples :
    Il s’agit, selon X, de « combiner la puissance d’Internet et celle de la génétique », et, selon Y, « de permettre aux individus d’être des acteurs de leur santé » (1).
    (la note se rapporte aux deux citations, elle ne peut donc pas être à l’intérieur des guillemets de la seconde)
    M. Bayrou dénonce les « ambiguïtés », les « déceptions » et les « confusions » (1).
    (la note porte sur les trois mots)

    Usage de la barre oblique
    Utilisée, sans espace avant ni après, dans les adresses Internet, pour les fractions, pour employer la double nomination d’un lieu (en cas de conflit territorial ou de double langue au sein d’une même région).
    Exemples :
    www.monde-diplomatique.fr/revues
    les îles Senkaku/Diaoyu (Japon — Chine)
    les îles Dokdo/Takeshima (Corée du Sud — Japon)
    la région Pec/Pecja (enclave serbe au Kosovo)

    Avec un blanc avant et après, pour marquer la séparation entre des vers.
    Exemple :
    Ma pauvre muse, hélas ! Qu’as-tu donc ce matin ? / Tes yeux creux sont peuplés de visions nocturnes / Et je vois tour à tour s’étaler sur ton teint / La folie et l’horreur, froides et taciturnes.

    Tirets (ou « moins »)
    Pour la mise en valeur d’incises. On place un blanc avant et après les tirets ouvrant et fermant, sauf si ce dernier est suivi d’une virgule (on évite le point-virgule après le tiret d’incise fermant). La ponctuation de fin de phrase dispense de fermer l’incise.
    Exemples :
    Au cas où la Commission — seule compétence ici — décèlerait un déficit structurel, les États devront mettre en place un mécanisme de correction automatique.
    Ce serait un retournement de plus dans les relations des deux frères ennemis — réjouissant, celui-là.
    À éviter : le tiret fermant en début de ligne et le tiret ouvrant en fin de ligne.

    Dans le sommaire, pour la séparation de deux éléments au sein d’une même section.
    Exemples :
    Pages 14 et 15 :
    La Pologne orientale passe à l’Ouest, par Laurent Geslin et Sébastien Gobert. — Mosaïque culturelle (L. G. et S. G.).

    Tiret d’énumération en début de ligne (avec ou sans retrait) suivi d’une espace insécable.

    Tiret de dialogue, en début de ligne, avec retrait, suivi d’une espace insécable.

    « Dive blanchie »
    Elle permet de séparer deux ou plusieurs termes d’un ensemble de mots lorsque l’un d’eux est composé.
    Exemple :
    le triptyque Russie - Chine - Proche-Orient
    une coédition Irasec - Les Indes savantes

    Accolades
    Les accolades ne sont pas utilisées.

    Astérisques
    Sont surtout utilisés pour les renvois des signatures.
    Exceptions graphiques :
    Parfois utilisées dans les textes littéraires pour insérer des blancs entre certains paragraphes.

    #code_typo #signes_de_ponctuation #charte_graphique

     

  • *

    usages propres au Monde diplomatique

    Autour du nom Le Monde diplomatique
    Le Monde diplomatique
    le « Diplo »
    « café(s)-Diplo »
    « Diplo-ciné »
    émission « T’es autour du Diplo »
    les « mardis du Diplo »
    Association Gunter Holzmann
    l’association Les Amis du Monde diplomatique (AMD)

    Éditions et collections
    On ne mentionne normalement pas le mot « Édition ».
    Exemples : Gallimard, Seuil.
    Lorsqu’il fait partie intégrante du nom, il prend une majuscule.
    Exemples : Éditions de l’Homme, Éditions du Jaguar

    Les collections sont parfois précisées.
    Le mot « collection » en mentionné en abrégé, et le nom de la collection est entre guillemets, avec majuscule seulement au premier mot.
    Exemples :
    Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? »
    Plon, coll. « Terre humaine »
    Gallimard, coll. « Série noire »
    Gallimard, coll. « Folio »
    J’ai lu, coll. « Nouveaux millénaires »

    (Voir aussi la liste « Lieux de publication ».)

    Renvois de page
    En bas de page ou de colonne, si l’article — ou le dossier — se poursuit sur une autre page, il est mentionné :
    (Lire la suite page 10.) ou (Lire la suite pages 13 à 20.)
    Parenthèses en italique, majuscule initiale, point à l’intérieur de la parenthèse fermante, pas de virgule.

    Au sein d’un article, un renvoi à une autre page est composé entre parenthèses, en italique, en minuscules, sans virgule.
    Exemples :
    (lire ci-contre)
    (lire page 10)
    (lire l’encadré page 10)
    (lire l’encadré ci-dessous)

    Sommaire (page 28)
    La pagination est en petites majuscules.
    Le TITRE DU DOSSIER est en majuscules, comme LES LIVRES DU MOIS.
    Un tiret sépare les titres d’articles entre eux.
    Les noms des auteurs sont en petites majuscules et en gras. Pour les livres du mois, les noms des auteurs des ouvrages cités sont en minuscules, les ouvrages sont entre guillemets.

    Coupures de presse (page 2)
    Chapeau en italique, ferré à gauche, sans alinéa, ponctué d’un point final.
    Texte en romain, ferré à gauche.

    Courrier des lecteurs (page 2)
    Chapeau en italique, ferré à gauche, avec alinéa, ponctué d’un deux-points final.
    Texte en romain, justifié.

    Revues (pages 26 et 27)
    présentation :
    1. numéro de la revue
    2. date de parution
    3. périodicité
    4. prix
    5. point et tiret de séparation
    6. adresse

    (N° 45, janvier-février, bimestriel, 4,95 dollars. – ISR, PO Box 2580, New York, NY 10001, États-Unis.)

    Ordre indicatif des revues :
    Politique internationale
    États-Unis
    Amérique latine
    Asie
    Proche-Orient
    Afrique
    Europe
    Économie
    Société
    Religion
    Culture

    Pages livres (pages 24 à 26)

    Littérature du monde
    Ne pas oublier de mentionner le traducteur des ouvrages
    Exemples :
    Traduit du hongrois par Chantal Philippe, ...
    Traduit de l’espagnol (Colombie) par Ernesto Ernest, ...

    Titres, sous-titres
    Seul le titre du livre est en majuscules, le sous-titre est en minuscules. L’ensemble est en gras.
    Pour les sous-titres des œuvres en anglais, on applique la marche des titres d’œuvres en anglais.
    Exemples :
    MISSION ACCOMPLISHED ! Or How We Won the War in Iraq
    HAMAS. A History From Within

    Auteurs
    On finit l’énumération des auteurs par « et » plutôt que par la virgule.
    Exemples :
    Christopher Cerf et Victor S. Navasky
    Éric Verdeil, Ghaleb Faour et Sébastien Velut

    Dans les entêtes des notes de lecture, on écrit au long « Sous la direction de », avant le nom des auteurs (et non pas entre parenthèses, au court, après), avec un seul « de » s’il y a plusieurs directeurs.
    Exemples :
    Sous la direction d’Alain Dieckhoff
    Sous la direction de Xavier Crombé et Jean-Hervé Jézéquel

    Dans les notes de bas de page des articles en général, cette information est mentionnée ainsi : « Auteur (sous la dir. de), Titre, etc. ».

    Signatures
    On abrège la seconde signature quand un auteur fait deux recensions dans la double page :
    JEAN-ARNAULT DÉRENS
    J.-A. D.

    Mention des blogs
    Titre de l’article entre guillemets, titre du blog sans guillemets, suivi de la date et de http://blog.mondediplo.net
    Exemple :
    « Le Liban dans la tourmente syrienne », Nouvelles d’Orient, 22 octobre 2012, http://blog.mondediplo.net

    #code_typo #charte_graphique

     

  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message