Correcteurs

compte officiel

  • *

    Liban (le)

    http://www.monde-diplomatique.fr/local/cache-vignettes/L250xH80/Liban-6b877.jpg

    Nom officiel : République libanaise
    Habitants : Libanai(se)s
    Monnaie : 1 livre libanaise (LBP) = 100 piastres

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1926
    Chef de l’État : président de la République, M. Michel AOUN (CPL) (depuis octobre 2016)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel de Baabda (Beyrouth)
    Chef du gouvernement : président du conseil (des ministres), M. Saad HARIRI (Courant du futur)
    Siège du gouvernement : Beyrouth
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale monocamérale (Majlis Al-Nuwab) ; partage des sièges entre les musulmans et les chrétiens
    Et aussi... : Cour suprême ; Cour constitutionnelle

    La présidence est restée vacante entre mai 2014 et octobre 2016, le gouvernement assumait alors les pouvoirs du président de la République jusqu’à ce qu’un nouveau président soit élu par l’Assemblée.
    Division entre communautés religieuses, inscrite dans la Constitution. Confessionnalisation pour équilibrer les rapports de force mais à l’origine de dysfonctionnements institutionnels.
    Répartition des postes en fonction de l’appartenance (président chrétien maronite, premier ministre sunnite, président de l’Assemblée chiite).
    état de guerre avec Israël (pas de cessez-le-feu permanent)

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées libanaises (terre, air, marine), Garde républicaine
    Police : forces de sécurité intérieure (FSI)
    Services de renseignement : direction générale de la sûreté générale (DGSG, surnommé « premier bureau »), direction générale de la sécurité de l’État (DGSE)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Coalition du 14 mars (hostile au régime syrien)
    Courant du futur (libéral, sunnite, laïc) (fondé en 1992, officialisé en 2007)
    Forces libanaises (chrétien) (ancienne coalition de milices)
    MGD : Mouvement de la gauche démocratique (social-démocrate) (fondé en 2004)
    Mouvement Marada (ancienne milice maronite fondée en 1975, devenue parti politique en 2006)
    Kataëb : Parti des Phalanges libanaises (chrétien maronite, laïc) (fondé en 1936, devient milice en 1975 puis de nouveau parti politique en 2006)
    PSDH : Parti social-démocrate Hentchak (arménien) (fondé en 1887)

    Coalition du 8 mars (sympathisant régime syrien)
    Bloc de la loyauté à la résistance
    CPL : Courant patriotique libre, « mouvement de Michel Aoun » (fondé en 2003)
    Mouvement Amal : Mouvement de l’espoir (chiite) (fondé en 1976)
    Parti Baas (socialiste nationaliste panarabe transnational) (fondé en 1944)
    Parti démocratique libanais (social-démocrate) (fondé en 2002)
    PSNS : Parti social nationaliste syrien (gauche laïque) (fondé en 1932)
    PSP : Parti socialiste progressiste (druze) (fondé en 1949)

    Groupes armés

    Hezbollah : Parti de Dieu (créé en 1982 au moment de l’invasion du Liban sud par les troupes israéliennes, fondation officialisée en 1985)
    Forces libanaises (chrétien) (ancienne coalition de milices)
    Kataëb : Parti des Phalanges libanaises (chrétien maronite, laïc) (fondé en 1936, devient milice en 1975 puis de nouveau parti politique en 2006)
    Mouvement Marada (ancienne milice maronite fondée en 1975, devenue parti politique en 2006)

    PERSONNALITÉS

    M. Samir GEAGEA (Forces libanaises)
    M. Amine GEMAYEL (Phalanges)
    M. Saad HARIRI (chef du Courant du futur, premier ministre entre 2009 et 2011 et depuis novembre 2016)
    M. Walid JOUMBLATT (Druze)
    M. Hassan NASRALLAH (Hezbollah)
    M. Tamman SALAM (non rattaché à un parti, ancien chef du gouvernement 2014-2016)
    M. Fouad SINIORA
    général Michel SLEIMANE (président de la République 2008-2014)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 22 novembre 1943 (du mandat français) ; pacte national (non écrit)
    Divers : guerre civile entre 1975 et 1990

    Personnalités
    Rafic HARIRI († février 2005)

    TERRITOIRE

    Périphrase du nom officiel : le pays du Cèdre
    Capitale : Beyrouth (Beyrouthin(e)s)

    Divisions administratives : Le Liban est divisé en 6 gouvernorats (mohafazat)
    Villes : Bourj Hammoud, Chnanir, Naameh, Saïda, Tripoli, Tyr, Zahlé, Zouk Mosbeh

    Divers
    plaine de la Bekaa
    Liban sud
    Mont-Liban

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion officielle : pas de religion d’État mais système institutionnel confessionnel
    Religions principales : islam (sunnites et chiites équivalents), chrétiens maronites, druzes
    Et aussi : reconnaissance de dix-huit confessions religieuses

    Langues
    Langue officielle : arabe
    Autres langues : français, anglais, arménien

    DIVERS

    accords de Taëf (1989, fin de la guerre civile)
    déclaration de Baabda
    fedayin
    Force intérimaire des Nations Unies au Liban
    Forces libanaises (milice chrétienne)
    grecs-orthodoxes ; grecs-catholiques
    « guerre de trente-trois jours »
    « révolution du Cèdre »
    Lubnan (non local du Liban)
    Tribunal spécial pour le Liban
    Université américaine de Beyrouth (AUB)

    Cf. aussi :
    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/117/A/20615

    #pays #liban #proche-orient

     

  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message