#guinée

  • *

    Guinée (la) (ou Guinée-Conakry)

    Nom officiel : République de Guinée
    Habitants : Guinéen(ne)s
    Monnaie : 1 franc guinéen (GNF) = 100 cauris

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2010
    Chef de l’État : président de la République, M. Alpha CONDÉ (RPG) (depuis 2010)
    Siège du chef de l’État : palais Sékhoutouréya (Conakry)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Mamady YOULA (non rattaché à un parti)
    Siège du gouvernement : palais du gouvernement (Conakry)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale populaire monocamérale
    Et aussi... : Cour constitutionnelle ; Commission électorale nationale indépendante (CENI) ; Conseil supérieur de la magistrature.

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées nationales
    Police : police nationale (DGPN)
    Services de renseignement : sûreté de Conakry

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CNDD : Conseil national pour la démocratie et le développement (organisation de la junte militaire qui a pris le pouvoir en 2008)
    Coalition arc-en-ciel
    RPG : Rassemblement du peuple de Guinée (socialiste, au pouvoir) (fondé en 1991)
    UFDG : Union des forces démocratiques de Guinée (opposition) (fondé en 1991)
    UFR : Union des forces républicaines (centre, opposition) (fondé en 1992)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Forum des forces vives (rassemblement de l’opposition, regroupe des partis politiques, des syndicats et des ONG)

    Le 28 septembre 2009, ces opposants ont été massacrés par les forces de sécurité du régime militaire.

    PERSONNALITÉS

    M. Sékouba KONATÉ (général)
    M. Moussa DADIS CAMARA (ancien président de la junte militaire, en exil au Burkina Faso)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 2 octobre 1958 (de la France)
    Divers : entre 1958 et 2010, régimes militaires et autocratiques ; période constitutionnaliste à partir de 1990 ; transition démocratique engagée en 2010 (gouvernement d’union nationale)

    Personnalités
    Ahmed SÉKOU TOURÉ † (président 1958-1984)
    Lansana Conté † (président 1984-2008)

    TERRITOIRE

    Capitale : Conakry

    Divisions administratives : La Guinée est divisée en 7 régions administratives et 1 gouvernorat.

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : islam
    Et aussi : christianisme, animisme

    Langues 
    Langue officielle : français
    Autres langues : peul, malinké, soussou (courantes)

    DIVERS

    la Guinée n’utilise pas le franc CFA

    Membre de : la Cedeao, de l’Autorité du bassin du Niger, de l’Union du fleuve Mano, de l’UA
     

    #pays #guinée #afrique #afrique_de_l'ouest

     

  • *

    Guinée-Bissau (la)

    Nom officiel : République de Guinée-Bissau
    Habitants : Bissau-Guinéen(ne)s
    Monnaie : 1 franc CFA (XOF) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : semi-présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1984 (suspendue entre 2012 et 2014)
    Chef de l’État : président de la République, M. José Mário VAZ (PAIGC)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Bissau)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Carlos CORREIA (non rattaché à un parti)
    Siège du gouvernement : Bissau
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale populaire monocamérale
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : force armée populaire révolutionnaire (FARP)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PAIGC : Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (socialiste, au pouvoir) (fondé en 1956)
    PRS : Parti du renouveau social (socialiste)

    Note : les deux partis se succèdent au pouvoir depuis 1994.

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : déclaration le 24 septembre 1973 ; reconnue le 10 septembre 1974 (du Portugal)
    Divers : guerre civile (1998-1999) ; coup militaire le 1er avril 2010 ; coup d’État le 12 avril 2012

    Personnalités
    Amílcar CABRAL † (1924-1973, figure de la lutte indépendantiste)
    João Bernardo VIEIRA † (ancien président de la République, assassiné en 2009)

    TERRITOIRE

    Capitale : Bissau (Bissalien[ne]s)

    Divisions administratives : La Guinée-Bissau est divisée en 9 régions.
    Villes : Bafata, Gabu, Cacheu

    Divers
    Bafatá

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : islam
    Et aussi : christianisme, animisme

    Langues
    Langue officielle : portugais
    Autres langues : krio (parlé par environ 90 % de la population), français, balante

    DIVERS

    monoculture de la noix de cajou
    Membre de : la Cedeao, la CEN-SAD, la CPLP, de l’UA

    présence de réfugiés sénégalais de la Casamance
    les Balantes (peuple)

    #pays #guinée-bissau #afrique #afrique_de_l'ouest

     

  • *

    Guinée-Équatoriale (la)

    Nom officiel : République de Guinée-Équatoriale
    Habitants : Équato-Guinéen(ne)s
    Monnaie : 1 franc CFA (XAF) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel (autoritaire)
    Texte fondamental : Constitution de 1991
    Chef de l’État : président de la République, M. Teodoro OBIANG Nguema Mgasogo (PDGE)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Malabo)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Vicente EHATE TOMI (PDGE)
    Siège du gouvernement : palais du peuple (Malabo)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale bicamérale, Sénat et Chambre des représentants du peuple
    Et aussi... : Cour suprême de justice ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées de Guinée-Équatoriale (FAGE)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PCDS : Parti de convergence pour la démocratie sociale (opposition) (fondé en 1990)
    PDGE : Parti démocratique de la Guinée-Équatoriale (ancien parti unique, au pouvoir) (fondé en 1987)

    Note : opposition quasi inexistante malgré l’instauration du multipartisme en 1991, le parti présidentiel contrôle la société et les institutions ; président actuel au pouvoir depuis 1979

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 12 octobre 1968 (de l’Espagne), ex-Guinée espagnole

    TERRITOIRE

    Capitale : Malabo (Malabéen[ne]s), sur l’île de Bioko

    Divisions administratives : La Guinée-Équatoriale est divisée en 7 provinces
    Villes : Bata

    Contentieux : contentieux de souveraineté avec le Gabon à propos de l’île de Mbanié (frontière maritime à établir dans la baie de Corisco, riche en hydrocarbures)

    Divers
    Río Muni, île Bioko (ex-Fernando Poo) (ex-Guinée espagnole)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion principale : catholicisme

    Langues 
    Langues officielles : espagnol, français, portugais
    Autres langues : fang, bubi

    DIVERS

    Membre de : l’UA
     

    #pays #guinée-équatoriale #afrique #afrique_centrale

     

  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message