#caraïbes

#caraïbes

  • *

    AMÉRIQUES

    PAYS

    Antigua-et-Barbuda, Argentine, Bahamas, Barbade, Belize, Bolivie, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Dominique, Équateur, États-Unis, Grenade, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Jamaïque, Mexique, Nicaragua, Nunavut, Panamá, Paraguay, Pérou, Porto Rico, République dominicaine, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Salvador, Surinam, Trinité-et-Tobago, Uruguay, Venezuela

    ORGANISATIONS

    AEC : Association des États de la Caraïbe
    Aladi : Association latino-américaine d’intégration
    ALBA-TCP : Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique - Traité de commerce des peuples
    Alena : Accord de libre-échange nord-américain
    Banque du Sud (Banco del Sur)
    BID : Banque interaméricaine de développement
    CACM : Marché commun d’Amérique centrale
    CAN : Communauté andine des nations
    Caricom : Communauté des Caraïbes
    Celac : Communauté d’États latino-américains et caraïbes
    Cepalc : Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes
    COPA : Conférence des parlementaires des Amériques
    groupe de Rio
    Mercosur : Marché commun du Sud
    OEA : Organisation des États américains
    OECO : Organisation des États de la Caraïbe orientale
    Pacte andin
    SICA : Système d’intégration centre-américain
    Unasur : Union des nations sud-américaines

    DIVERS

    Accord multilatéral sur l’investissement (AMI) (années 1990)
    cycle de l’Uruguay
    « cycle du millénaire » (guill. sans cap, car avorté)
    « jour de la race » (12 octobre, découverte de l’Amérique, Espagne et Portugal)
    plan Colombie (cocaïne)
    sommet de Québec
    Sommet des Amériques (libéral) / Sommet des peuples des Amériques (altermondialiste)
    Sommet des Amériques (Miami, décembre 1994)
    « traité de commerce entre les peuples » (ALBA)
    TLC : traité de libre commerce (un, le)
    1961 : conférence panaméricaine de Punta del Este
    décembre 1994 : premier Sommet des Amériques (Miami)
    civilisation de Chavín
    Grande-Colombie (Bolívar)
    Indiens + cap à l’« ethnie » (ex. : Indiens Yaquis, Indiens Aymaras…)
    Juan Ginés de Sepúlveda † (controverse de Valladolid)

    #amériques #continents #amérique_centrale #amérique_du_nord #amérique_latine #caraïbes

     

  • *

    Antigua-et-Barbuda, f.

    Nom officiel : Antigua-et-Barbuda
    Habitants : Antiguai(se)s et Barbudien(ne)s
    Monnaie : 1 dollar des Caraïbes de l’Est (XCD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle (État du Commonwealth)
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1981
    Chef de l’État : reine, ÉLISABETH II, représentée par le gouverneur général, M. Rodney WILLIAMS
    Siège du chef de l’État : palais de Buckingham (Londres) ; résidence du gouverneur (Saint John’s)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Gaston BROWNE
    Siège du gouvernement : Saint John’s
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Sénat et Chambre des représentants)
    Et aussi... : Cour suprême des Caraïbes de l’Est

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces royales de défense d’Antigua-et-Barbuda, gardes-côtes ; sans marine ni forces aériennes
    Police : forces de police royale d’Antigua-et-Barbuda

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ALP : Antigua Labour Party ; Parti travailliste d’Antigua (socialiste) (fondé dans les années 1960)
    BPM : Barbuda People’s movement ; Mouvement populaire de Barbuda (autodétermination du people caribéen) (fondé en 1978)
    UPP : United Progressive Party ; Parti progressiste unifié (social-démocrate) (fondé en 1992)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1981 (du Royaume-Uni)

    TERRITOIRE

    Capitale : Saint John’s

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues
    Langue officielle : anglais

    #pays #antigua_et_barbuda #amériques #caraïbes

     

  • *

    Bahamas (les), f.

    Nom officiel : Commonwealth des Bahamas
    Habitants : Bahaméen(ne)s ou Bahamien(ne)s
    Monnaie : 1 dollar bahaméen (BSD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle (État du Commonwealth)
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1973
    Chef de l’État : reine, ÉLISABETH II, représentée par la gouverneure générale, Mme Marguerite PINDLING (FNM)
    Siège du chef de l’État : palais de Buckingham (Londres) ; maison du gouvernement (Nassau, île de New Providence)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Perry CHRISTIE (PLP)
    Siège du gouvernement : Nassau
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Chambre des représentants et Sénat)

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de défense royales bahaméennes (armée de terre, air, marine)
    Police : forces de police royales bahaméennes
    Et aussi... : secteur financier offshore en cours de réglementation

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    FNM : Free National Movement ; Mouvement national libre (centre droit) (fondé en 1970)
    PLP : Progressive Liberal Party ; Parti progressiste libéral (centre gauche) (fondé en 1953)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 10 juillet 1973 (du Royaume-Uni)

    TERRITOIRE

    Capitale : Nassau

    Contentieux : contentieux de souveraineté maritime avec les États-Unis

    Divers
    les Bahamas sont composées de 700 îles et îlots

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues
    Langue officielle : anglais

    DIVERS

    Régime fiscal : paradis fiscal

    #pays #bahamas #amériques #caraïbes

     

  • *

    Barbade (la)

    Nom officiel : Commonwealth de la Barbade
    Habitants : Barbadien(ne)s
    Monnaie:1 dollar barbadien (BBD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle (État du Commonwealth)
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1966
    Chef de l’État : reine, ÉLISABETH II, représentée par le gouverneur général, M. Elliott Belgrave
    Siège du chef de l’État : palais de Buckingham (Londres) ; Bridgetown
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Freundel Stuart (DLP)
    Siège du gouvernement : Bridgetown
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Assemblée et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de défense royales de la Barbade, gardes-côtes
    Police : forces de police royales de la Barbade
    Et aussi... : régime fiscal offshore en cours de réforme

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    BLP : Barbados Labour Party ; Parti travailliste de la Barbade (social-démocrate) (fondé en 1938)
    DLP : Democratic Labour Party ; Parti travailliste démocratique (social-démocrate) (fondé en 1955)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 30 novembre 1966 (du Royaume-Uni)

    TERRITOIRE

    Capitale : Bridgetown

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues
    Langue officielle : anglais

    DIVERS

    Régime fiscal : paradis fiscal

    #pays #barbade #amériques #caraïbes

     

  • *

    béké

    békés, békée, békées (adjectifs ; gentilés avec majuscule initiale) (créole à la peau blanche de la Martinique et de la Guadeloupe)

    #abécédaire #gentilés #caraïbes

     

  • *

    Cuba, f.

    Nom officiel : République de Cuba
    Habitants : Cubain(e)s
    Monnaie : 1 peso convertible cubain (CUC) appelé chavito / 1 peso cubain (CUP) appelé peso national (utilisé uniquement par les Cubains) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : socialiste à parti unique
    Texte fondamental : Constitution de 1976
    Chef de l’État : président de la République, M. Miguel DÍAZ-CANEL (depuis 2018)
    Siège du chef de l’État : Punto Cero (La Havane)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale du pouvoir populaire, monocamérale
    Et aussi... : Cour suprême du peuple

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées révolutionnaires (armée de terre, marine, défense aérienne)
    Police : organisme unique intégré au ministère de l’intérieur de la République de Cuba
    Services de renseignement : direction générale du renseignement (DGI), Sécurité de l’État, département de renseignement militaire (DIM)
    Et aussi... : comités de défense de la révolution (CDR) (créés en 1960)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PCC : Partido Comunista de Cuba ; Parti communiste de Cuba (extrême gauche) (créé en 1965, seul parti légal)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Associations

    Damas de blanco (« femmes en blanc »)
    Association nationale des petits fermiers

    PERSONNALITÉS

    M. Raúl CASTRO (chef de l’État 2006-2018)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1898 (de l’Espagne)
    Divers : 10 mars 1952 : coup d’État de Batista ; 16 avril 1961 : baie des Cochons ; octobre 1962 : crise des missiles ; embargo (1962-2015)
    amendement Platt (1901-1934, tutelle américaine)
    loi Helms-Burton (1996, États-Unis, anti-Cuba)
    loi Torricelli (1992, États-Unis, anti-Cuba)

    Personnalités

    Fulgencio BATISTA †
    Fidel CASTRO † (1926-2016)
    Ernesto « Che » GUEVARA † ; le Che
    José MARTÍ † (un des pères de l’indépendance, XIXe siècle)

    Eduardo CHIBÁS †
    Antonio GUITERAS †
    Ramón GRAU SAN MARTÍN †
    Gerardo MACHADO (« Mussolini tropical ») †
    José Miguel GÓMEZ †
    Carlos PRÍO SOCORRÁS †

    TERRITOIRE

    Capitale : La Havane

    Divisions administratives : Cuba est divisée en 15 provinces

    Divers
    Sierra Maestra (montagnes)
    caserne Moncada (Cuartel Moncada)
    Santiago de Cuba
    Oriente (province)
    Gran Piedra (maquis)

    zone de Guantánamo louée aux États-Unis

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Médias
    Granma (quotidien du PCC) (bateau, 1956)

    DIVERS

    barbudos (« barbus »)
    libreta (carnet d’alimentation)
    Commission cubaine pour les droits humains et la réconciliation nationale
    « cédériste »
    « fidéliste »
    Petrocaribe
    projet Varela (Oswaldo Paya)
    santeria (religion)

    #pays #cuba #amériques #caraïbes

     

  • *

    Dominique (la)

    Nom officiel : Commonwealth de la Dominique
    Habitants : Dominiquais(es)
    Monnaie : 1 dollar des Caraïbes orientales (XCD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république (État du Commonwealth)
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1978
    Chef de l’État : président de la République, M. Charles SAVARIN (DLP)
    Siège du chef de l’État : Roseau
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Roosevelt SKERRIT (DLP)
    Siège du gouvernement : Roseau
    Pouvoir législatif : Assemblée législative, monocamérale
    Et aussi... : Cour suprême des Caraïbes de l’Est

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : sans
    Police : forces de police du Commonwealth de la Dominique

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    DFP : Dominica Freedom Party ; Parti de la liberté de la Dominique (droite) (fondé en 1968)
    DLP : Dominica Labour Party ; Parti travailliste de la Dominique (gauche) (fondé en 1955)
    UWP : United Workers’ Party ; Parti des travailleurs unis (centre) (fondé en 1988)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 3 novembre 1978 (du Royaume-Uni)

    TERRITOIRE

    Capitale : Roseau

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues
    Langue officielle : anglais
    Autres langues : créole français

    #pays #dominique #amériques #caraïbes

     

  • *

    Grenade (la)

    Nom officiel : la Grenade
    Habitants : Grenadien(ne)s
    Monnaie : 1 dollar des Caraïbes orientales (XCD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle (État du Commonwealth)
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1974
    Chef de l’État : reine, ÉLISABETH II, représentée par la gouverneure générale, Mᵐᵉ Cecile Ellen Fleurette LA GRENADE
    Siège du chef de l’État : Saint-Georges
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Keith MITCHELL (NNP)
    Siège du gouvernement : Saint-Georges
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Chambre des représentants et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême de la Grenade ; Cour suprême des Caraïbes orientales

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : sans
    Police : forces de police royales de la Grenade

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    GULP : Grenada United Labour Party ; Parti travailliste uni de la Grenade (gauche) (fondé en 1950)
    NDC : National Democratic Congress ; Congrès démocratique national (gauche) (fondé en 1987)
    NNP : New National Party ; Nouveau Parti national (droite) (fondé en 1984)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 7 février 1974 (du Royaume-Uni)
    Divers : coup d’État (révolution) de 1979 instaurant un gouvernement communiste (Maurice Bishop) ; puis renversement du gouvernement révolutionnaire du peuple (communiste) par une coalition américaine et caribéenne dirigée contre les troupes de la Grenade et de Cuba en 1983

    TERRITOIRE

    Capitale : Saint-Georges
    Divisions administratives : La Grenade est divisé en 6 parishes et 1 entité indépendante

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : pas de religion officielle
    Religions principales : catholicisme (53 %), protestantisme (47 %)

    Langue
    Langue officielle : anglais
    Autres langues : créole

    DIVERS

    membre de : Organisation des États de la Caraïbe Orientale

    #pays #grenade #amériques #caraïbes

     

  • *

    Haïti, m.

    Nom officiel : République d’Haïti
    Habitants : Haïtien(ne)s
    Monnaie : 1 gourde haïtienne (HTG) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1987
    Chef de l’État : président de la République (provisoire), M. Jocelerme PRIVERT (Inite)
    Siège du chef de l’État : palais national, Port-au-Prince
    Chef du gouvernement : premier ministre (intérimaire), M. Enex JEAN-CHARLES (Inite)
    Siège du gouvernement : Port-au-Prince
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Chambre des députés et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : gardes-côtes ; forces armées (terre, air) existantes dans la Constitution mais démobilisées en 2011
    Police : police nationale d’Haïti (PNH)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    AAA : Ayiti an Aksyon ; Haïti en action (gauche) (fondé en 2006)
    FL : Fanmi Lavalas ; Famille Lavalas (gauche) (fondé en 1996)
    FRN : Front pour la reconstruction nationale (fondé en 2004)
    Fusion : Fuzyon Sosyodemokrat Ayiti ; Fusion des sociaux-démocrates haïtiens (centre gauche) (fondé en 2005)
    Inite : Inite Patriyotik ; Unité patriotique (ancien Fwon de l’espwa — Front de l’espoir) (gauche) (fondé en 2005)
    KID : Konvansyon Inite Demokratik
    Lapeh : Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (fondé en 2015)
    MRN : Mouvement pour la reconstruction nationale (communiste) (fondé en 1991)
    OPL : Òganizasyon Pèp kap Lité ; Organisation du peuple en lutte (centre) (fondé en 1991)
    PHTK : Parti haïtien Tèt Kale (centre droit) (fondé en 2012)
    RP : Repons Peyizan ; Réponse paysanne (centre droit) (fondé en 2010)

    Groupes armés

    FRAPH : Front pour l’avancement et le progrès haïtien (organisation paramilitaire d’extrême droite) (1991—2004)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1er janvier 1804 (de la France)
    Divers : 1957-1986 dictature duvaliériste

    TERRITOIRE

    Capitale : Port-au-Prince

    Contentieux : contentieux ancien avec la République dominicaine : occupation haïtienne, majorité de ressortissants haïtiens dans l’île dominicaine d’Hispaniola

    Divers
    Artibonite (le plus grand fleuve d’Haïti)
    Cité Soleil, la Saline, Bel Air, Martissant (quartiers)
    Cap-Haïtien, Pétionville

    DIVERS

    en Haïti ; qu’Haïti ; d’Haïti
    Minustah (Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti), depuis 2004
    Membre de : l’Association des États de la Caraïbe, Petrocaribe

    #pays #haïti #amériques #caraïbes

     

  • *

    Jamaïque (la)

    Nom officiel : la Jamaïque
    Habitants : Jamaïquain(e)s
    Monnaie : 1 dollar jamaïquain (JMD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle (État du Commonwealth)
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1962
    Chef de l’État : reine, ÉLISABETH II, représentée par le gouverneur général, M. Patrick ALLEN
    Siège du chef de l’État : King’s House (Kingston)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Andrew HOLNESS (JLP)
    Siège du gouvernement : Kingston
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Chambre des représentants et Sénat)
    Et aussi... : Cour caribéenne de justice

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de défense jamaïquaines, gardes-côtes
    Police : forces de police jamaïquaines (JCF)
    Services de renseignement : Agence nationale du renseignement (NIA)
    Et aussi... : Pan Caribbean Sugar Compagny ; Sugar Compagny of Jamaïca

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    JLP : Jamaica Labour Party ; Parti travailliste de Jamaïque (droite) (fondé en 1943)
    PNP : People National Party (social-démocrate) (fondé en 1938)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 6 aout 1962 (du Royaume-Uni)

    TERRITOIRE

    Capitale : Kingston (Kingstonien[ne]s)
    Villes : Montego Bay, Portmore

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : pas de religion officielle
    Religion principale : christianisme (anglicanisme, catholicisme, méthodisme, pencôtisme, adventisme du 7ᵉ jour)
    Et aussi : cultes spiritistes, rastafarisme (généralement pratiqué parallèlement à un autre culte)

    Langues 
    Langue officielle : anglais
    Autres langues : créole anglais

    DIVERS

    Mouvement des non-alignés (NOAL)
    gang Shower Posse, Christopher « Dudus » Coke
    exploitation de bauxite par les compagnies étrangères

    #pays #jamaïque #amériques #caraïbes

     

  • *

    Porto Rico (/), m.

    Nom officiel : État libre associé de Porto Rico (Commonwealth of Puerto Rico, Estado Libre Asociado [ELA] de Puerto Rico)
    Habitants : Portoricain(e)s
    Monnaie : 1 dollar américain (USD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république (Commonwealth, territoire dépendant non incorporé des États-Unis)
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1952
    Chef de l’État : président de la République, M. Barack OBAMA (DP)
    Siège du chef de l’État : Maison Blanche (Washington, DC)
    Chef du gouvernement : gouverneur, M. Alejandro GARCÍA PADILLA (PPD)
    Siège du gouvernement : San Juan
    Pouvoir législatif : Assemblée législative bicamérale (Asamblea Legislativa), Sénat et Chambre des représentants
    Et aussi... : Cour suprême ; le gouverneur est élu par les Portoricains ; la Constitution et les lois fédérales américaines s’appliquent à Porto Rico dans la mesure où elles sont compatibles avec la Constitution locale

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : sans armée propre, la défense est assurée par les États-Unis
    Police : force de police

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PIP : Partido Independentista Puertoriqueno ; Parti de l’indépendance portoricaine (séparatiste, social-démocrate) (fondé en 1946)
    PNP : Partido Nuevo Progresista ; Nouveau parti progressiste (favorable au rattachement aux États-Unis) (fondé en 1967)
    PPD : Partido Popular Democratico ; Parti démocratique populaire (séparatiste, libéral) (fondé en 1938)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : territoire toujours associé aux États-Unis
    Divers : traité de Paris (1898), l’Espagne cède Porto Rico aux États-Unis ; Porto Rico devient un « pays libre associé » aux États-Unis en 1952

    TERRITOIRE

    Capitale : San Juan

    Divisions administratives : Porto Rico est divisé en 78 municipalités (municipios)

    Contentieux : aucun

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : catholicisme
    Et aussi : protestantisme

    Langues
    Langue officielle : espagnol (de facto)
    Autres langues : anglais

    DIVERS

    Les Portoricains ont la nationalité américaine (mais pas la citoyenneté)

    #pays #porto_rico #amériques #caraïbes

     

  • *

    République dominicaine (la)

    Nom officiel : République dominicaine
    Habitants : Dominicain(e)s
    Monnaie : 1 peso dominicain (DOP) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2010
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Danilo MEDINA Sánchez (PLD)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Saint-Domingue)
    Siège du gouvernement : palais Saint-Domingue
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Chambre des députés et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême de justice ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée nationale (terre, air, marine)
    Police : police nationale de la république dominicaine
    Services de renseignement : direction nationale du renseignement (DNI)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PLD : Parti de la libération dominicaine (gauche) (fondé en 1973)
    PRD : Parti révolutionnaire dominicain (gauche) (fondé en 1939)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 27 février 1844 (d’Haïti)
    Divers : intervention américaine en 1965

    Personnalités
    Rafael Trujillo † (dictateur, 1960)

    TERRITOIRE

    Capitale : Saint-Domingue (Dominguois[es])

    Contentieux : contentieux ancien avec Haïti : occupation haïtienne, majorité de ressortissants haïtiens dans l’île dominicaine d’Hispaniola

    Divers
    Hispaniola (nom donné à Saint-Domingue par Christophe Colomb)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : catholicisme

    Langues
    Langue officielle : espagnol

    DIVERS

    bracero (coupeur de canne à sucre)
    zafra (saison de la récolte de la canne à sucre)

    #pays #république_dominicaine #amériques #caraïbes

     

  • *

    Saint-Kitts-et-Nevis (/), m.

    Nom officiel : Fédération de Saint-Kitts-et-Nevis
    Habitants : Saint-Kittoi(se)s
    Monnaie : 1 dollar des Caraïbes de l’Est (XCD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle fédérale (État du Commonwealth)
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1983
    Chef de l’État : reine, ÉLISABETH II, représentée par le gouverneur général, M. Samuel SEATON (non rattaché à un parti)
    Siège du chef de l’État : Basseterre
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Timothy HARRIS (NRP)
    Siège du gouvernement : Basseterre
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale monocamérale
    Et aussi... : Cour suprême des Caraïbes de l’Est

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : force de défense royale de SKN
    Police : force de police royale de SKN

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CCM : Concerned Citizen’s Movement ; Mouvement des citoyens concernés (régionaliste) (fondé en 1987)
    NRP : Nevis Reformation Party ; Parti de la réforme de Nevis (régionaliste) (fondé en 1970)
    PAM : People’s Action Movement ; Mouvement de l’action populaire (conservateur) (fondé en 1965)
    PLP : People’s Labor Party ; Parti travailliste populaire (fondé en 2013)
    SKNLP : Saint-Kitts-et-Nevis Labor Party (fondé en 2013)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 19 septembre 1983 (du Royaume-Uni)
    Divers : précédemment îles du Vent britanniques et Fédération des Indes occidentales ; scission de l’île d’Anguilla en 1971

    TERRITOIRE

    Capitale : Basseterre

    Divisions administratives : Saint-Kitts-et-Nevis est divisé en 14 paroisses

    Contentieux : contentieux avec le Venezuela à propos de l’île d’Avès

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : anglicanisme

    Langues
    Langue officielle : anglais

    DIVERS

    autres graphies : Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Christophe-et-Nevis

    #pays #saint-kitts-et-nevis #amériques #caraïbes

     

  • *

    Saint-Vincent-et-les-Grenadines (/), m.

    Nom officiel : Saint-Vincent-et-les-Grenadines (et non plus Commonwealth de changement de Constitution en 2009)
    Habitants : Saint-Vincentai(se)s ; Saint-Vincentai(se)s-et-Grenadin(e)s
    Monnaie : 1 dollar des Caraïbes orientales (ou de l’Est) (XCD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle (État du Commonwealth)
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 2009
    Chef de l’État : reine, ÉLISABETH II, représentée par le gouverneur général, M. Frederick BALLANTYNE (non rattaché à un parti)
    Siège du chef de l’État : Kingstown
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Ralph GONSALVES (ULP)
    Siège du gouvernement : Kingstown
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral, Assemblée législative (House of Assembly)
    Et aussi... : Cour suprême des Caraïbes de l’Est

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : sans
    Police : force de police de Saint-Vincent-et-les-Grenadines

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    NDP : New Democratic Party ; Nouveau parti démocratique (opposition, droite) (fondé en 1975)
    ULP : Unity Labor Party (au pouvoir) (fusion du Saint Vincent Labor Party et du Movement for National Unity en 1994)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 27 octobre 1979 (du Royaume-Uni)
    Divers : anciennement Fédération des Indes occidentales (1958-1962) ; État associé au Royaume-Uni (1969-1979)

    TERRITOIRE

    Capitale : Kingstown (Kingstownien[ne]s)
    Superficie  : 389 km²

    Divisions administratives : Saint-Vincent-et-les-Grenadines est divisé en 6 paroisses (parishes)
    Paroisses : Charlotte, Grenadine, Saint-Andrew, Saint-David, Saint-Georges, Saint-Patrick

    Villes : Georgetown, Chateaubelair

    Contentieux : contentieux avec le Venezuela à propos de l’île d’Avès

    Divers
    archipel composé de 32 îles (9 sont habitées)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : protestantisme
    Et aussi : catholicisme

    Langues
    Langue officielle : anglais
    Autres langues : créole français

    DIVERS

    Membre de : AEC, OECO, Caricom, ALBA

    #pays #saint-vincent-et-les-grenadines #amériques #caraïbes

     

  • *

    Sainte-Lucie (/), f.

    Nom officiel : Sainte-Lucie
    Habitants : Saint-Lucien(ne)s
    Monnaie : 1 dollar des Caraïbes de l’Est (XCD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle (État du Commonwealth)
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1979
    Chef de l’État : reine, ÉLISABETH II, représentée par la gouverneure générale, Mᵐᵉ Calliopa Pearlette LOUISY (non rattachée à un parti)
    Siège du chef de l’État : Castries
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Allen CHASTANET (UWP)
    Siège du gouvernement : Castries
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Sénat et Chambre des représentants)
    Et aussi... : Cour suprême des Caraïbes de l’Est

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : sans
    Police : force de police royale saint-lucienne

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    SLP : Saint Lucia Labor Party ; Parti travailliste de Sainte-Lucie (gauche) (fondé en 1949)
    UWP : United Workers Party ; Parti uni des travailleurs (droite) (fondé en 1964)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 22 février 1979 (du Royaume-Uni)
    Divers : anciennement Fédération des Indes orientales (1958-1962) ; autonome en 1967

    TERRITOIRE

    Capitale : Castries

    Divisions administratives : Sainte-Lucie est divisée en 10 districts (districts)

    Contentieux : contentieux avec le Venezuela à propos de l’île d’Avès

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : protestantisme
    Et aussi : catholicisme, rastafari

    Langues
    Langue officielle : anglais
    Autres langues : créole français

    DIVERS

    Membre de : OEA, OECO, Caricom, ALBA, AEC

    #pays #sainte-lucie #amériques #caraïbes

     

  • *

    Trinité-et-Tobago, f.

    Nom officiel : République de Trinité-et-Tobago
    Habitants : Trinitéen(ne)s, Trinidadien(ne)s
    Monnaie : 1 dollar trinidadien (HTG) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1976
    Chef de l’État : président de la République, M. Anthony CARMONA (non rattaché à un parti)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Port of Spain)
    Chef du gouvernement : premier ministre, Keith ROWLEY (PNM)
    Siège du gouvernement : Port of Spain
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Chambre des représentants et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême de la magistrature, Cour de justice caribéenne

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de défense de Trinité-et-Tobago (TTFD) (armée, gardes-côtes, défense aérienne)
    Police : service de police de Trinité-et-Tobago
    Et aussi... : la police est aussi une entité militaire

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    NAR : National Alliance for Reconstruction ; Alliance nationale pour la reconstruction (scission du PNM, fondé en 1986)
    PNM : People’s National Movement ; Mouvement national populaire (fondé en 1956)
    UNC : United National Congress ; Congrès national unifié (social-démocrate) (scission de l’Alliance nationale pour le reconstruction, fondé en 1989)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 31 août 1962 (du Royaume-Uni)

    TERRITOIRE

    Capitale : Port of Spain

    Contentieux : contentieux de frontière maritime avec le Venezuela

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : protestantisme, christianisme, hindouisme
    Et aussi : islam

    Langues
    Langue officielle : anglais trinidadien
    Autres langues : hindoustani, espagnol, créole français

    #pays #trinité-et-tobago #amériques #caraïbes

     

  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message