#arménie

#arménie

  • *

    Arménie (l’), f.

    Nom officiel : République d’Arménie (ex-république soviétique)
    Habitants : Arménien(ne)s
    Monnaie : 1 dram (AMD) = 100 luma

    NB : Haut-Karabakh (voir la fiche spécifique)

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1995
    Chef de l’État : président de la République, M. Armen SARKISSIAN (depuis avril 2018)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Erevan)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Nikol PACHINIAN (depuis mai 2018)
    Siège du gouvernement : palais du gouvernement (Erevan)
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral, Assemblée nationale (Azgayin Zhoghov)
    Et aussi... : Conseil constitutionnel, Cour de cassation

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées arméniennes (Nagorno-Karabakh Republic)
    Police : police de la république d’Arménie (11 divisions)
    Services de renseignement : service de sécurité nationale (NSS)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    BHK : Arménie prospère (conservateur) (fondé en 2004)
    HAK : Congrès national arménien (centre) (fondé en 2008)
    Héritage (centre) (fondé en 2002)
    HHK : Parti républicain d’Arménie (nationaliste et conservateur, parti de gouvernement) (fondé en 1990)
    HKK : Parti communiste arménien (ex-Parti communiste de l’Arménie soviétique) (marxiste-léniniste) (fondé en 1991)
    OEK : État de droit (centre) (fondé en 1998)

    Autres organisations
    Aïlentrank (« Alternative ») (mouvement de la société civile fondé en 2006)

    PERSONNALITÉS

    M. Hovik ABRAHAMIAN (ex-premier ministre)
    M. Robert KOTCHARIAN (président 1998-2008)
    M. Serge SARKISSIAN (président 2008-2018)
    M. Levon TER-PETROSSIAN (président 1991-1998)
    M. Gaguik TSAROUKIAN (oligarque, BHK)

    TERRITOIRE

    Capitale : Erevan (Erévanais[es])
    Superficie : 29 800 km²
    Longueur de côtes : 0 km
    ZEE : 0 km²

    Divisions administratives : L’Arménie est divisée en 11 provinces (marzer)

    Villes : Agarak, Alaverdi, Artik, Berdzor (Haut-Karabakh ; Latchine pour les Azerbaïdjanais), Chouchi, Gavarr, Goumri (base militaire russe), Sevan, Sisian, Spitak, Stepanakert (« capitale » du Haut-Karabakh ; Khankendi pour les Azerbaïdjanais), Vagharchapat, Vanadzor, Vardenis

    Mines : Akhtla, Alaverdi, Ararat, Artachat, Chlamough, Chorja, Drmbon, Khatchen, Hankavan, Litchk, Meghradzor, Mghart, Sotk, Teghout

    fleuve Araxe
    lac Sevan
    mont Ajdahak, mont Aragats (point culminant de l’Arménie)

    Note : pas d’accent aigu sur les « e » (ex. : Vardenis, Stepanakert...)

    Contentieux : interne dans la région du Haut-Karabakh ; contentieux de frontières avec l’Azerbaïdjan et occupation arménienne d’une partie du territoire de son voisin

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1991 (de l’Union soviétique) ; guerre du Haut-Karabakh (1988-1994)

    Personnalités
    Gareguine NJDEH † (1886-1955) (combattant nationaliste, apôtre de la « religion de la race », tserakron)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : Église apostolique arménienne

    Langues 
    Langue officielle : arménien
    Autres langues : kurmandji, russe

    Écriture
    alphabet arménien

    Médias
    Haïkakan jamanak (« Le Temps arménien »)
    Oraghir (« Quotidien »)

    DIVERS


    Armatom (Institut de recherche nucléaire arménien)
    centrale nucléaire de Metsamor
    « génération 1988 »
    les « Karabakhis »
    révolution de 2018

    #pays #arménie #europe #caucase

     

  • *

    arménien

    Il y a plusieurs façons de transcrire ou translittérer l’alphabet arménien, mais il n’existe pas de romanisation standard parfaitement adaptée aux francophones. Cette fiche résume les usages du Monde diplomatique pour la transcription des noms de lieux.

    1. Principe général
    L’écriture arménienne est très cohérente et simple dans son principe. La graphie paraît difficile, mais l’ordre des 38 lettres de l’alphabet suit celui de l’alphabet grec, dont il est dérivé ; il nous est donc familier.

    2. Voyelles
    Peu nombreuses, elles ne posent pas de problème particulier.
    On ne transcrit pas par « u » mais bien par « ou » le digramme ու. Ainsi : Amoulsar (et non pas Amulsar, transcription pour les anglophones).
    On ne met pas d’accent aigu sur le « e » qui transcrit la lettre ե (la cinquième de l’alphabet). Ansi : Stepanakert (et non pas Stépanakert).

    3. Consonnes
    Nombreuses, notamment parce qu’un même phonème peut être noté par des lettres différentes (de même qu’en français /k/ peut être noté par « k », « c », « qu »...).
    On transcrit avec la même lettre certains phonèmes distincts pour une oreille arménienne, notamment parce que l’aspiration après le « p », le « t »... n’est pas pertinente en français.
    Ainsi : Artik (et non pas Arthik ; le « h » noterait une aspiration non pertinente en français, la prononciation arménienne étant /Artʰik/).
    Pour certains sons (chuintantes, fricatives...), on veille à les transcrire à partir des graphies arméniennes, et non des transcriptions anglophones, car cela serait source de confusion (une comparaison avec la transcription cyrillique peut aider). Ainsi, on a l’éventail « j », « dj », « ch », « tch », « ts » (mais pas « thch » ou « ths », la prononciation arménienne étant [tʰch] ou [tʰs]), « dz », par exemple dans Chorja, Djermouk, Litchk, Berdzor...
    Par convention, la treizième lettre de l’alphabet խ est transcrite « kh » (plutôt que « x ») et la dix-huitième ղ « gh », ces phonèmes n’ayant pas grand sens pour une oreille française....

    #langues #langues_étrangères #arménie #romanisation

     

  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message