Bahreïn (Le Monde diplomatique, juin 2011)

/20588

  • *

    Bahreïn, m.

    http://www.monde-diplomatique.fr/local/cache-vignettes/L250xH103/Barhe_n-e22f1.jpg

    Nom officiel : royaume de Bahreïn
    Habitants : Bahreïni(e)s (plutôt que Bahreïnien[ne]s ou Bahreïnites)
    Monnaie : 1 dinar (BHD) = 100 fils

    attention, ce n’est pas un émirat

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle
    Régime : présidentiel (autoritaire, dynastique)
    Texte fondamental : Constitution du 14 février 2002
    Chef de l’État : roi, HAMAD Ben Issa Al-Khalifa (émir en 1999, roi en 2002)
    Siège du chef de l’État : palais royal (Manama)
    Chef du gouvernement : premier ministre, cheikh KHALIFA Salman Al-Khalifa
    Siège du gouvernement : Manama
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Chambre des députés et Conseil consultatif) (refondé en 2002) (40 sièges)
    Et aussi... : Cour de cassation ou Cour d’appel suprême
    charte d’action nationale (pour le rétablissement d’un système représentatif) (2001)
    l’islam sunnite est la religion d’État, quoique le pays soit à majorité chiite

    Plusieurs rangs de nationalité.

    Violents affrontements en 2011 place de la Perle ; dialogue pour le consensus national lancé en 2011 puis Constitution amendée en 2012 pour un rôle accru de la Chambre des députés dans la vie politique.

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées royales bahreïnies
    Police : forces de sécurité publiques (5 branches régionales et 7 divisions)
    Et aussi... : importation de main-d’œuvre étrangère (Inde, Pakistan) employée en bas de l’échelle sociale et également affectée à des postes tels que la police (étrangers sunnites).

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Les partis politiques sont interdits (1989) et des « sociétés politiques » sont autorisées depuis 2005.

    AAI : Association de l’action islamique (mouvement d’opposition chiite conservateur) (ex-Front révolutionnaire de libération de Bahreïn, fondé en 1980, transformé en 1990)
    Al-Assala (groupe salafiste)
    Al-Ikha (démocrate réformiste) (autorisé en 2004)
    Al-Menbar : Forum national islamique (islam sunnite conservateur ; affilié à la confrérie des Frères musulmans)
    Al-Wefaq : National Islamic Society (démocrate réformiste, mouvement d’opposition chiite) (fondé en 2001)
    FILB : Front islamique de libération de Bahreïn (basé à Téhéran)
    MLB : Mouvement de libération de Bahreïn (basé à Londres)
    Waad (parti de gauche sunnite)

    PERSONNALITÉS

    prince héritier SALMAN

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 14 août 1971 (du protectorat britannique)
    Divers : Parlement dissous en 1975 et rétabli en 2002, le changement constitutionnel de 2002 transforme l’émirat en royaume
    Tentative de coup d’État en 1981 par la majorité chiite

    Personnalités

    ISSA Ben Salman Al-Khalifa † (émir de Bahreïn jusqu’en 1999)

    TERRITOIRE

    Capitale : Manama

    Divisions administratives : Bahreïn est divisé en 4 gouvernorats (muhafazat)
    Villes : Muharraq, Riffa, Isa Town, Nuwaidrat

    Divers
    îles Hawar

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : islam sunnite
    Religions principales : islam chiite (majoritaire), islam sunnite
    Et aussi : christianisme, hindouisme, bouddhisme

    Langues
    Langue officielle : arabe
    Autres langues : anglais, farsi, ourdou

    DIVERS

    Membre de : CCG
    Régime fiscal : paradis fiscal

    Voir aussi :
    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/117/A/20588

    #pays #bahreïn #proche-orient #golfe