Correcteurs

compte officiel

  • *

    Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) (l’), f.

    en anglais, Organization of the Petroleum Exporting Countries (OPEC)

    Acte fondateur : 1960, à Bagdad
    Siège : Vienne (Autriche)
    Nature des fonctions : coordination des politiques d’exportation du pétrole
    Quadrillage géographique : mondial (Afrique, Amériques, Proche-Orient)

    Note : l’organisation ne rassemble pas tous les pays producteurs de pétrole (Bahreïn, Brunei, les États-Unis, le Mexique, la Norvège, Oman, le Royaume-Uni, la Russie et les anciennes république soviétiques n’en sont pas membres)

    ORGANES PRINCIPAUX

    secrétariat (organe exécutif, 1961, sis à Vienne depuis 1965)

    TRAITÉS ET CONVENTIONS

    OFID : Opec Fund for international Development (1976)

    MEMBRES (14) :

    Algérie (depuis 1969)
    Angola (depuis 2007)
    Arabie saoudite (fondateur)
    Émirats arabes unis (depuis 1967)
    Équateur (depuis 1973, suspendu entre 1992 et 2007)
    Gabon (depuis 1975, retrait entre 1995 et 2016)
    Indonésie (depuis 1962, suspendu entre 2009 et 2016)
    Iran (fondateur)
    Irak (fondateur)
    Koweït (fondateur)
    Libye (depuis 1962)
    Qatar (depuis 1961)
    Venezuela (fondateur)
    Nigeria (depuis 1971)

    DIVERS

    cartel ; le Cartel
    Les membres réunis détiennent 81 % des réserves prouvées de pétrole brut (2015).
    L’OPEP influe sur le cours mondial du brut par l’instauration ou la levée de plafonds de production ; mise en commun et équilibrage des quantités pompées. L’objectif premier de l’organisation est de stabiliser le cours du baril de brut. Rivalités historiques entre l’Arabie saoudite et l’Iran.

    #organisations_internationales

     

  • *

    Zambie (la)

    Nom officiel : République de Zambie
    Habitants : Zambien(ne)s
    Monnaie : 1 kwacha (ZMW) = 100 ngwee

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1991
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Edgar LUNGU (PF)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Lusaka)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale monocamérale
    Et aussi... : Cour suprême ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : force de défense zambienne
    Police : service de police de Zambie (ZPS)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ANC : African National Congress (fondé en 1951, scission du Congrès national de Rhodésie du Nord, devient le Zambian Africain National Congress en 1958, interdit en 1959)
    MMD : Movement for Multiparty Democracy ; Mouvement pour la démocratie multipartite (opposition) (fondé en 1991)
    PF : Patriotic Front ; Front patriotique (au pouvoir) (fondé en 2001)
    UNIP:United National Independance Party ; Parti uni pour l’indépendance nationale (scission de l’ANC, ancien parti unique de M. Kenneth KAUNDA, au pouvoir entre 1964 et 1991)
    UPND : United Party for National Development ; Parti uni pour le développement national (opposition) (fondé en 1998)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 24 octobre 1964 (du Royaume-Uni)
    Divers : ex-Rhodésie du Nord (1911-1964) ; partie de la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland (1953-1963) ; période autoritaire Kaunda (1964-1991)

    Personnalités
    M. Kenneth KAUNDA (premier président de la République, appelé le « Gandhi africain », père de l’indépendance)

    TERRITOIRE

    Capitale : Lusaka (Lusakois[es])

    Divisions administratives : La Zambie est divisée en 10 provinces
    Villes : Livingston, Ndola, Chipata, Chingola, Kabwe, Luanshya, Mufulira

    Divers
    barrage de Kafue Gorge
    Chambezi (mines de cuivre)
    Copperbelt (« ceinture de cuivre »)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : protestantisme, catholicisme
    Et aussi : croyances traditionnelles, islam

    Langues 
    Langue officielle : anglais
    Autres langues : langues bantoues (bemba, nyanja, tonga, lozi, kaonde, lunda, luvale), 70 langues reconnues

    DIVERS

    coexistence de 73 ethnies
    compagnie nationale d’électricité Zesco
    News Diggers (quotidien indépendant)

    #pays #zambie #afrique #afrique_des_grands_lacs

     


  • *

    Espagne (l’), f.

    Nom officiel : royaume d’Espagne
    Habitants : Espagnol(e)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle régionalisée
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1978
    Chef de l’État : roi, FELIPE VI
    Siège du chef de l’État : palais de la Zarzuela (Madrid)
    Chef du gouvernement : président du gouvernement, M. Pedro SÁNCHEZ (PSOE) (depuis 2018)
    Siège du gouvernement : palais de la Moncloa (Madrid)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Congrès des députés, Sénat) (les Cortes)
    Et aussi : Les communautés autonomes disposent de leurs propres organes exécutifs et législatifs ; l’organisation des compétences des institutions régionales et nationales donne une grande marge d’action aux communautés autonomes (État régionalisé, quasi fédéral).

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées espagnoles, armée de terre, air, marine
    Police : corps national de la police d’Espagne (CNP), garde civile
    Services de renseignement : Centre national de renseignement (CNI)
    Et aussi : Cour suprême (plutôt que Tribunal suprême)
    La communauté autonome de Catalogne dispose de sa propre force de police, qui s’ajoute aux deux divisions nationales.

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Partis nationaux

    Equo (écologistes) (fondé en 2011)
    IU : Izquierda Unida ; Gauche unie (coalition extrême gauche) (fondé en 1986)
    PCE : Parti communiste d’Espagne (marxiste) (fondé en 1921)
    PP : Parti populaire (droite conservatrice) (fondé en 1989)
    Podemos (gauche) (fondé en 2014)
    PSOE : Parti socialiste ouvrier espagnol (centre gauche) (fondé en 1879 ; interdit entre 1936 et 1977)

    Partis régionaux

    BNG : Bloc nationaliste galicien (Bloque Nacionalista Galego) (coalition de régionalistes de gauche) (fondé en 1982)
    BLOC : Bloc nationaliste valencien (gauche régionaliste) (fondé en 1997)
    CNN : Centre nationaliste canarien (centriste régionaliste) (fondé en 1992)
    CDC : Convergence démocratique de Catalogne (centriste, nationaliste catalan) (fondé en 1974)
    C’s : Citoyen - Parti de la citoyenneté (centre gauche) (fondé en 2005)
    EH : Euskal Herritarok (fondé en 1998, interdit en 2003)
    EH Bildu : Réunir le Pays basque (coalition de la gauche indépendantiste basque) (fondé en 2012)
    FAC : Forum des Asturies (fondé en 2011)
    PNV : Parti nationaliste basque (centriste) (fondé en 1896)
    PSE : Parti socialiste d’Euskadi (branche du PSOE espagnol) (fondé en 1977)
    Vox (extrême droite) (fondé en 2013)

    Groupes armés

    Batasuna : Unité (extrême gauche indépendantiste basque) (2001-2013, interdit à partir de 2003)
    ETA : Euskadi ta Askatasuna ; Pays basque et liberté (groupe armé indépendantiste) (formé en 1959)

    Et aussi
    Democracia real ya ! (mouvement, plate-forme)
    mouvement du 15-M (ou mouvement du 15-Mai) (le 15-M)

    PERSONNALITÉS

    M. Ángel ACEBES (PP, proche des Légionnaires du Christ)
    M. José María AZNAR (président 1996-2004)
    M. Felipe GONZÁLEZ (président 1982-1996)
    M. José MONTILLA (Catalogne, président du gouvernement)

    HISTOIRE

    Dates
    1939 : la Retirada (« retraite ») (guerre d’Espagne) ; Seconde République espagnole (1931-1939) ; 11 mars 2004 : attentats du 11-Mars

    Personnalités
    Francisco FRANCO † (le Caudillo)
    cardinal Vicente ENRIQUE Y TARANCÓN † (rénovateur) (1907-1994)
    Wolfram VON RICHTHOFEN † (légion Condor) (1895-1945)

    Divers
    légion Condor (Guernica)
    colonne Durruti

    TERRITOIRE

    Capitale : Madrid (Madrilène[s])
    Superficie  : 505 911 km²
    Longueur de côtes  : 4 964 km
    ZEE  : 1 039 233 km²

    Divisions administratives : L’Espagne est divisée en 17 communautés autonomes (autonomias) , 2 villes autonomes, 50 provinces et environ 8 000 municipalités.
    Communautés autonomes : Andalousie, Aragon, Principauté des Asturies, îles Baléares, communauté autonome basque, Canaries, Cantabrie, Castille-La Manche, Castille-et-León, Catalogne, Estrémadure, Galice, communauté de Madrid, région de Murcie, communauté de Navarre, La Rioja, communauté valencienne.
    Villes autonomes : Ceuta, Melilla

    Divers 
    Costa Brava
    Costa Dorada
    Canaries
    El Medano, El Hierro (villes des Canaries)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion principale : catholicisme

    Langues 
    Langue officielle : castillan (dans l’ensemble de l’Espagne)
    Autres langues : catalan (officiel en Catalogne, aux îles Baléares, dans la Communauté valencienne), basque (officiel au Pays basque, en Navarre), galicien (officiel en Galice), aranais (officiel au Val d’Aran), aragonais, asturien, estrémègne

    Alphabet
    á é í ó ú ü Á É Í Ó Ú Ü
    ñ Ñ

    Médias
    El País (quotidien national) (1976)

    DIVERS

    année sainte compostellane
    aéroport de Barajas (Madrid, attentat ETA décembre 2006)
    Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA)
    Conférence épiscopale
    Fundación Pablo Iglesias
    les « indignés »

    Pays basque

    Bataillon basque espagnol (extrême droite)
    etarra(s) (membre de l’ETA)
    abertzale (« patriote », tendance de gauche)
    accords de Lizarra-Garazi (1998)
    plan Ibarretxe
    Groupes antiterroristes de libération (GAL)
    « guerre sale » (GAL)

    #pays #espagne #europe #europe_de_l'ouest

     

  • *

    Bangladesh (le)

    Nom officiel : République populaire du Bangladesh
    Habitants : Bangladai(se)s
    Monnaie : 1 taka (BDT) = 100 paisa

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1972
    Chef de l’État : président de la République, M. Abdul HAMID (AL)
    Siège du chef de l’État : palais du Bengale (Dacca)
    Chef du gouvernement : première ministre, Mᵐᵉ Sheikh HASINA Wajed (AL)
    Siège du gouvernement : maison du peuple (Dacca)
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral : Chambre du peuple (Jatya Sangsad)
    Et aussi... : Cour suprême

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    AL : Ligue Awami (social-démocrate) (fondé en 1949)
    BNP : Bangladesh Jatiyatabadi ; Parti nationaliste du Bangladesh (libéral, nationaliste bengali) (fondé en 1978)
    JI : Jamaat-e-Islami Bangladesh ; Parti islamiste du Bangladesh (fondé en 1941) (interdit entre 1971 et 1978, puis en 2013 par la Cour suprême)
    PCB : Parti communiste du Bangladesh (fondé en 1948)

    Note : Deux partis politiques, la Ligue Awami (AL) et le Parti nationaliste du Bangladesh (BNP), se succèdent au pouvoir tous les cinq ans depuis 1990.

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1971 (du Pakistan), par une guerre de libération du Bangladesh et avec le soutien militaire de l’Inde contre le Pakistan (troisième guerre indo-pakistanaise)
    Divers : nom précédent : Pakistan oriental, Bengale oriental

    territoire

    Capitale : Dacca

    Villes : Chittagong (premier port), Cox’s Bazar, Dholghata, Gwadar (port), Maeshkhali (île), Matarbari (projet japonais de port en eau profonde), Sonadia

    Contentieux : contentieux de souveraineté maritime avec la Birmanie et l’Inde

    Divers
    golfe du Bengale

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : islam
    Et aussi : liberté de culte

    Langues
    Langue officielle : bengali
    Autres langues : anglais (langue courante), ourdou, hindi

    DIVERS

    The Daily Star (Dacca)

    Rohingyas, peuple devenu apatride ; le régime birman les considère comme bangladais et le régime bangladais les considère comme birmans

    #pays #bangladesh #asie #asie_du_sud

     

  • *

    ASIE

    PAYS

    Afghanistan, Azerbaïdjan, Bangladesh, Bhoutan, Birmanie, Brunei, Cambodge, Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, Inde, Indonésie, Japon, Kazakhstan, Kirghizstan, Laos, Malaisie, Maldives, Mongolie, Népal, Ouzbékistan, Pakistan, Philippines, Russie → Europe, Singapour, Sri Lanka, Tadjikistan, Taïwan, Thaïlande, Timor-Leste, Turkménistan, Turquie → Europe, Vietnam

    ORGANISATIONS

    AASCR : Association de l’Asie du Sud pour la coopération régionale (en anglais, South Asian Association for Regional Cooperation, Saarc) (Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Inde, Maldives, Népal, Pakistan, Sri Lanka)
    Anase : Association des nations de l’Asie du Sud-Est (en anglais Asean) (Birmanie, Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam)
    Anase + 3 (les mêmes + Chine, Corée du Sud, Japon)
    APEC : Asia-Pacific Economic Cooperation, Coopération économique Asie-Pacifique
    groupe de Colombo (avril-mai 1954 : Inde, Pakistan, Ceylan, Birmanie, Indonésie)
    OCS : Organisation de coopération de Shanghaï (ex-groupe de Shanghaï) (Chine, Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Russie, Tadjikistan ; observateurs : Afghanistan, Inde, Iran, Mongolie, Pakistan)
    Otase : Organisation du traité de l’Asie du Sud-Est (1954-1977) (États-Unis, Royaume-Uni, France [jusqu’en 1965], Australie, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Philippines, Thaïlande)

    DIVERS

    Asie centrale, Asie intérieure, Asie orientale
    Asie Mineure
    Asie du Sud, Asie du Sud-Est, Asie de l’Est, Asie du Nord-Est

    « bande des quatre » : Corée du Sud, Taïwan, Singapour, Hongkong
    « Grande Asie centrale »

    #asie #continents #asie_centrale #asie_du_nord_est #asie_du_sud #asie_du_sud_est

     

  • *

    Argentine (l’), f.

    Nom officiel : République argentine (República Argentina)
    Habitants : Argentin(e)s
    Monnaie : 1 peso argentin (ARS) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république fédérale
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1853 (multiples révisions, la dernière en 1994)
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la nation argentine, M. Mauricio MACRI (PRO) (depuis décembre 2015)
    Siège du chef de l’État : Quinta de Olivos (Buenos Aires) ; Casa Rosada (Buenos Aires)
    Pouvoir législatif : Parlement fédéral bicaméral, Congrès national (Chambre des députés et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême
    Les provinces fédérées disposent de leurs gouvernements (gouverneur et vice-gouverneur), de leurs assemblées régionales et de leurs juridictions.

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées argentines (armée de terre, air, marine)
    Police : police fédérale argentine et délégations locales
    Services de renseignement : service du renseignement de l’État (SIDE)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    AAA  : Alianza Anticomunista Argentina ; Alliance anticommuniste argentine (extrême droite) (1973-1976)
    Cambiemos : Coalition (centre-droite) (formée en 2015)
    CC-ARI : Coalición Cívica para la Afirmación de una República Igualitaria (Coalición Cívica ARI) ; Coalition civique ARI (centre) (formée en 2007)
    PRO : Propuesta Republicana ; Proposition républicaine (centre droit) (fondé en 2005)
    UCR : Unión Cívica Radical ; Union civique radicale ou Parti radical (centre gauche) (fondée en 1891)

    FPV : Frente Para la Victoria ; Front pour la victoire (centre gauche) (coalition formée en 2003)
    FR : Frente Renovador ; Front rénovateur (coalition formée en 2013)
    PCA : Partido Comunista de la Argentina ; Parti communiste d’Argentine (gauche) (fondé en 1918)
    PJ : Partido Justicialista ; Parti justicialiste (ou Partido Peronista, Parti péroniste) (coalition de toutes orientations) (formée en 1946)
    Progresistas (coalition de centre-gauche, dont PS) (formée en 2015)
    PS : Partido Socialista ; Parti socialiste (gauche) (fondé en 1896)

    PERSONNALITÉS

    Mᵐᵉ Cristina FERNÁNDEZ (anciennement FERNÁNDEZ DE KIRCHNER) (présidente 2007-2015)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : proclamée le 25 mai 1810, acquise le 9 juillet 1816 (de l’Espagne)
    Divers : période de dictature entre 1976 et 1983

    TERRITOIRE

    Capitale : Buenos Aires

    Divisions administratives : L’Argentine est divisée en 23 provinces + la ville autonome de Buenos Aires

    Contentieux : Malouines (territoire disputé avec le Royaume-Uni), aussi appelées îles Falkland, Malvinas

    Terre de Feu
    Ushuaia

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues
    Langue officielle : espagnol

    DIVERS

    « révolution de mai » (1810)
    « grands-mères de la place de Mai »
    kirchnérisme, kirchnériste
    « modèle K »
    piqueteros

    #pays #argentine #amériques #amérique_latine

     

  • *

    Organisation des Nations unies (ONU) (l’), f.

    Acte fondateur : Charte des Nations unies (San Francisco, 26 juin 1945)
    Siège : New York
    Nature des fonctions : paix et sécurité internationale
    Quadrillage géographique : mondial

    Note : les organes des Nations unies sont communément appelés « système des Nations unies »

    ORGANES PRINCIPAUX

    Assemblée générale (représentation des 193 États membres, session ordinaire annuelle de septembre à décembre, sessions extraordinaires en cas d’urgence)
    CIJ : Cour internationale de justice (organe judiciaire des Nations unies, règle les différends d’ordre juridique qui lui sont soumis par les États et donne des avis consultatifs aux organes de l’ONU) (sise à La Haye, Pays-Bas)
    Conseil de tutelle (1945-1994)
    Conseil de sécurité
    Ecosoc : Conseil économique et social
    Secrétariat général

    ORGANES SUBSIDIAIRES

    Cnuced : Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement
    Conseil des droits de l’homme (ex-Commission des droits de l’homme)
    HCR : Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (créé en 1951, sis à Genève)
    opérations de maintien de la paix et missions politiques
    PAM : Programme alimentaire mondial
    PNUD : Programme des Nations unies pour le développement
    PNUE : Programme des Nations unies pour l’environnement
    TPIR : Tribunal pénal international pour le Rwanda
    TPIY : Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie
    Unicef : Fonds des Nations unies pour l’enfance
    UNRWA : Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient
    ...

    ORGANISATIONS APPARENTÉES AUX NATIONS UNIES

    AIEA : Agence internationale de l’énergie atomique (créée en 1956 par l’Assemblée générale des Nations unies)
    AIFM : Autorité internationale des fonds marins
    CPI : Cour pénale internationale (organe judiciaire, juge des crimes et délits commis par des personnes physiques) (créée par le statut de Rome en 1998) (123 États parties)
    OIAC : Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (créée en 1993, entrée en vigueur en 1997)
    OMC : Organisation mondiale du commerce (ex-GATT, General Agreement on Tariffs and Trade, fondé en 1947 et devenu OMC en 1995)
    Tribunal international du droit de la mer (organe judiciaire indépendant) (créé par la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, entré en vigueur en 1996)
    ...

    INSTITUTIONS SPÉCIALISÉES

    Note : L’activité de ces institutions est coordonnée par l’Ecosoc.

    Banque mondiale (formée par la Banque internationale pour la reconstruction et le développement, BIRD, et l’Association internationale de développement, IDA)
    FAO : Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture
    FMI : Fonds monétaire international
    OIT : Organisation internationale du travail
    OMI : Organisation maritime internationale
    OMM : Organisation météorologique mondiale
    OMPI : Organisation mondiale de la propriété intellectuelle
    OMS : Organisation mondiale de la santé
    Unesco : Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture
    ...

    TRAITÉS ET CONVENTIONS

    convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) (1992, entré en vigueur en 1994)
    convention des Nations unies sur le droit de la mer (Montego Bay 1982, entrée en vigueur en 1994)
    convention sur l’interdiction des armes chimiques (1993)
    Déclaration universelle des droits de l’homme (Paris, 1948)
    pacte international relatif aux droits civils et politiques (1966, entré en vigueur en 1976)
    processus de Kimberley (résolution des Nations unies en 2000, entrée en vigueur en 2003)
    TNP : traité de non-prolifération nucléaire (traité multilatéral, ouvert à la signature en 1968)
    ...

    MISSIONS ET OPÉRATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX

    EN COURS

    Finul : Force intérimaire des Nations unies au Liban (depuis 1978)
    Fisnua : Force intérimaire des Nations unies pour Abiyé (Soudan) (depuis 2011)
    Fnuod : Force des Nation unies chargée d’observer le désengagement (Golan) (depuis 1974)
    Manul : Mission d’appui des Nations unies en Libye (depuis 2011) (en anglais Unsmil)
    Minuad : Mission hybride des Nations unies et de l’Union africaine au Darfour (depuis 2007)
    Minuk : Mission d’administration intérimaire des Nations unies au Kosovo (depuis 1999)
    Minurso : Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (depuis 1991)
    Minusma : Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (depuis 2013)
    Minusca : Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (depuis 2014)
    Minuss : Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (depuis 2011)
    Minustah : Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (depuis 2004)
    Monusco : Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (depuis 2010)
    Onust : Organisme des Nations unies chargé de la surveillance de la trêve (Proche-Orient) (depuis 1948)
    Unficyp : Force des Nations unies chargée du maintien de la paix à Chypre (depuis 1964)
    Unmogip : Groupe d’observateurs militaires des Nations unies dans l’Inde et le Pakistan (depuis 1949)

    TERMINÉES

    Afrique

    Ganupt : Groupe d’assistance des Nations unies pour la période de transition (Namibie, 1978-1990)
    Gonuba : Groupe d’observateurs des Nations unies dans la bande d’Aouzou (Tchad, 1994)
    Minuar : Mission des Nations unies pour l’assistance au Rwanda (1993-1996)
    Minuci : Mission des Nations unies en Côte d’Ivoire (2003-2004)
    Minuee : Mission des Nations unies en Éthiopie et en Érythrée (2000-2008)
    Minul : Mission des Nations unies au Liberia (2003-2018)
    Minurca : Mission des Nations unies en République centrafricaine (1998-2000)
    Minurcat : Mission des Nations unies en République centrafricaine et au Tchad (2007-2010)
    Minurca : Mission des Nations unies en République centrafricaine (1998)
    Minus : Mission des Nations unies au Soudan (2005-2011)
    Minusil : Mission des Nations unies en Sierra Leone (1999-2005)
    Monua : Mission d’observation des Nations unies en Angola (1997-1999)
    Monuc : Mission d’observation des Nations unies en République démocratique du Congo (1999-2010, mission rebaptisée Monusco)
    Monul : Mission d’observation des Nations unies au Liberia (1993-1997)
    Monuor : Mission d’observation des Nations unies en Ouganda-Rwanda (1993-1994)
    Monusil : Mission d’observation des Nations unies en Sierre Leone (1998-1999)
    ONUB : Opérations des Nations unies au Burundi (2004-2006)
    ONUC : Opération des Nations unies au Congo (1960-1964)
    Onuci : Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (2004-2017)
    Onumoz : Opération des Nations unies au Mozambique (1992-1994)
    Onusom : Opération des Nations unies en Somalie (Onusom I : 1992-1993 ; Onusom II : 1993-1995)
    Unavem : United Nation Angola Verification Mission ; Mission de vérification des Nations unies en Angola (Unavem I : 1988-1991 ; Unavem II : 1991-1995 ; Unavem III : 1995-1997)

    Amériques

    Onuca : Groupe d’observateurs des Nations unies en Amérique centrale (1989-1992)
    Domrep : Mission du représentant du secrétaire général en République dominicaine (1965-1966)
    Onusal : Mission d’observation de l’ONU au Salvador (1991-1995)
    Minugua : Mission de vérification de l’ONU au Guatemala (1997)
    Miponuh : Mission de police civile de l’ONU en Haïti (1997-2000)
    Minuha : Mission de l’ONU en Haïti (1993-1996)
    Minuh : Mission d’appui de l’ONU en Haïti (1996-1997)
    Mitnuh : Mission de transition de l’ONU en Haïti (1997)

    Europe

    Fordeprenu : Force de déploiement préventif de l’ONU (Macédoine, 1995-1999)
    Forpronu : Force de protection de l’ONU (ex-Yougoslavie, 1992-1995)
    Monug : Mission d’observation des Nations unies en Géorgie (1993-2009)
    Monup : Mission d’observation de l’ONU à Prevlaka (suite de l’Onurc, 1996-2002)
    Onurc : Opération de l’ONU pour le rétablissement de la confiance en Croatie (1995-1996)
    UNPSG : Groupe d’appui de la police civile de l’ONU (1998)

    Proche-Orient

    FUNU : Force d’urgence de l’ONU (I et II) (1956-1969 et 1973-1979)
    Gonmuii : Groupe d’observateurs militaires de l’ONU pour l’Iran et l’Iraq (1988-1991)
    Gonul : Groupe d’observation de l’ONU au Liban (1958)
    Misnus : Mission de supervision des Nations unies en Syrie (2012)
    Monuik : Mission d’observation de l’ONU pour l’Irak et le Koweït (1991-2003)
    Unyom : Mission d’observation de l’ONU au Yémen (1963-1964)

    MEMBRES (193) :

    Afghanistan (depuis 1946), Afrique du Sud (depuis 1945), Albanie (depuis 1955), Algérie (depuis 1962), Allemagne (depuis 1973), Andorre (depuis 1993), Angola (depuis 1976), Antigua-et-Barbuda (depuis 1981), Arabie saoudite (depuis 1945), Argentine (depuis 1945), Arménie (depuis 1992), Australie (depuis 1945), Autriche (depuis 1955), Azerbaïdjan (depuis 1992), Bahamas (depuis 1973), Bahreïn (depuis 1971), Bangladesh (depuis 1974), Barbade (depuis 1966), Biélorussie (depuis 1945), Belgique (depuis 1945), Belize (depuis 1981), Bénin (depuis 1960), Bhoutan (depuis 1971), Birmanie (depuis 1948), Bolivie (depuis 1945), Bosnie-Herzégovine (depuis 1992), Botswana (depuis 1966), Brésil (depuis 1945), Brunei (depuis 1984), Bulgarie (depuis 1955), Burkina Faso (depuis 1962), Cap-Vert (depuis 1975), Cambodge (depuis 1955), Cameroun (depuis 1960), Canada (depuis 1945), Centrafrique (depuis 1960), Chili (depuis 1945), Chine (depuis 1945), Chypre (depuis 1960), Colombie (depuis 1945), Comores (depuis 1975), Congo (depuis 1960), Corée du Nord (depuis 1991), Corée du Sud (depuis 1991), Costa Rica (depuis 1945), Côte d’Ivoire (depuis 1960), Croatie (depuis 1992), Cuba (depuis 1945), Danemark (depuis 1945), Djibouti (depuis 1977), Dominique (depuis 1978), Égypte (depuis 1945), Émirats arabes unis (depuis 1971), Équateur (depuis 1945), Érythrée (depuis 1993), Espagne (depuis 1955), Estonie (depuis 1991), États-Unis (depuis 1945), Éthiopie (depuis 1945), Fidji (depuis 1970), Finlande (depuis 1955), France (depuis 1945), Gabon (depuis 1960), Gambie (depuis 1965), Géorgie (depuis 1992), Ghana (depuis 1957), Grèce (depuis 1945), Grenade (depuis 1974), Guatemala (depuis 1945), Guinée (depuis 1958), Guinée-Bissau (depuis 1974), Guinée-Équatoriale (depuis 1968), Guyana (depuis 1966), Haïti (depuis 1945), Honduras (depuis 1945), Hongrie (depuis 1955), Inde (depuis 1945), Indonésie (depuis 1950), Iran (depuis 1945), Irak (depuis 1945), Irlande (depuis 1955), Islande (depuis 1946), Israël (depuis 1949), Italie (depuis 1955), Jamaïque (depuis 1962), Japon (depuis 1956), Jordanie (depuis 1955), Kazakhstan (depuis 1992), Kenya (depuis 1963), Kirghizstan (depuis 1992), Kiribati (depuis 1999), Koweït (depuis 1963), Laos (depuis 1955), Lesotho (depuis 1966), Lettonie (depuis 1991), Liban (depuis 1945), Liberia (depuis 1945), Libye (depuis 1955), Liechtenstein (depuis 1990), Lituanie (depuis 1991), Luxembourg (depuis 1945), Macédoine (depuis 1993), Madagascar (depuis 1960), Malaisie (depuis 1957), Malawi (depuis 1964), Maldives (depuis 1965), Mali (depuis 1960), Malte (depuis 1964), Maroc (depuis 1956), Marshall (depuis 1991), Maurice (depuis 1968), Mauritanie (depuis 1961), Mexique (depuis 1945), Micronésie (depuis 1991), Moldavie (depuis 1992), Monaco (depuis 1993), Mongolie (depuis 1961), Monténégro (depuis 2006), Mozambique (depuis 1975), Namibie (depuis 1990), Nauru (depuis 1999), Népal (depuis 1955), Nicaragua (depuis 1945), Niger (depuis 1960), Nigeria (depuis 1960), Norvège (depuis 1945), Nouvelle-Zélande (depuis 1945), Oman (depuis 1971), Ouganda (depuis 1962), Ouzbékistan (depuis 1992), Pakistan (depuis 1947), Palau (depuis 1994), Panamá (depuis 1945), Papouasie-Nouvelle-Guinée (depuis 1975), Paraguay (depuis 1945), Pays-Bas (depuis 1945), Pérou (depuis 1945), Philippines (depuis 1945), Pologne (depuis 1945), Portugal (depuis 1955), Qatar (depuis 1971), République démocratique du Congo (depuis 1960), République dominicaine (depuis 1945), République tchèque (depuis 1993), Roumanie (depuis 1955), Royaume-Uni (depuis 1945), Russie (depuis 1945, URSS), Rwanda (depuis 1962), Sainte-Lucie (depuis 1979), Saint-Kitts-et-Nevis (depuis 1983), Saint-Marin (depuis 1992), Saint-Vincent-et-les-Grenadines (depuis 1980), Salomon (depuis 1978), Salvador (depuis 1945), Samoa (depuis 1976), São-Tomé-et-Príncipe (depuis 1975), Sénégal (depuis 1960), Serbie (depuis 2000), Seychelles (depuis 1976), Sierra Leone (depuis 1961), Singapour (depuis 1965), Slovaquie (depuis 1993), Slovénie (depuis 1992), Somalie (depuis 1960), Soudan (depuis 1956), Soudan du Sud (depuis 2011), Sri Lanka (depuis 1955), Suède (depuis 1945), Suisse (depuis 2002), Surinam (depuis 1975), Swaziland (depuis 1968), Syrie (depuis 1945), Tadjikistan (depuis 1992), Tanzanie (depuis 1961), Tchad (depuis 1960), Thaïlande (depuis 1946), Timor-Leste (depuis 2002), Togo (depuis 1960), Tonga (depuis 1999), Trinité-et-Tobago (depuis 1962), Tunisie (depuis 1956), Turkménistan (depuis 1992), Turquie (depuis 1945), Tuvalu (admis en 2000), Ukraine (depuis 1945), Uruguay (depuis 1945), Vanuatu (depuis 1981), Venezuela (depuis 1945), Vietnam (depuis 1977), Yémen (depuis 1947), Zambie (depuis 1964), Zimbabwe (depuis 1980)

    Observateurs permanents (non membres) (2) :

    Palestine (depuis 2012), Saint-Siège (depuis 1964)

    DIVERS

    P5 (le) (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité)
    préférer 4ᵉ sommet des chefs d’Etat à IVᵉ sommet (de même pour conférence, assemblée, etc.)

    #onu #organisations_internationales #acronymes_et_sigles

     

  • *

    empire

    généralement avec une majuscule quand empire est suivi d’un adjectif :
    Empire romain, Empire britannique, Empire ottoman, Empire byzantin, Empire perse, Empire austro-hongrois, Empire achéménide, Empire safavide, Empire sassanide, Empire timouride, Empire songhaï (Afrique)...
    mais pas quand cette entité n’est pas « institutionnelle » :
    l’empire américain ; l’empire français (colonial) ; l’empire colonial français
    l’Empire russe ou l’empire russe ; l’Empire soviétique ou l’empire soviétique selon le contexte
    empire ou Empire au sens absolu, selon le contexte

    les empires centraux (première guerre mondiale)
    l’Empire ou le Premier Empire ; le Second Empire (France, XIXᵉ siècle)
    l’empire du Milieu (Chine)
    l’empire du Soleil-Levant (Japon)
    le Saint Empire romain germanique
    l’« empire du Mal » (Reagan)

    #code_typo #entités_disparues #majuscules #minuscules

     

  • *

    groupe

    groupe Abou Sayyaf : rebelles islamistes philippins (prise d’otages sur l’île de Jolo ; « commandant Global », avril 2000)
    groupe des 10 (1973, CEE, Suède, États-Unis, Canada, Japon)
    groupe des Vingt (G20)
    groupe des 77 ou les « 77 »
    groupe de Lima
    groupe de Visegrád (Hongrie, Pologne, République tchèque, Slovaquie)
    Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
    Groupe des fournisseurs nucléaires (GFN)

    #abécédaire #nombres #organisations_internationales

     

  • *

    apostrophe

    Quand un mot est abrégé par apocope, on met une apostrophe quand il y a ambiguïté sur la prononciation : Saint-Trop’.
    Quand il n’y a pas d’ambiguïté, pas d’apostrophe : la com, la manif, une prof...

    le Boul’Mich’, le Vel’d’Hiv, les bat’ d’Af’ (Colignon)

    #code_typo #abréviations #signes_typographiques

     


  • *

    contrat

    contrat première embauche (CPE)
    contrat nouvelles embauches
    contrat à impact social (CIS)

    #abécédaire #france

     

  • *

    grand, grande

    « Grand Moyen-Orient » (point de vue de l’administration Bush)
    Grand Nord
    Grand Paris, Grand Londres
    Grand Satan (États-Unis)
    Grand Siècle (XVIIᵉ)

    les Deux Grands
    Grands Bancs (plateaux sous-marins, Terre-Neuve)
    Grands Lacs (ceux d’Amérique du Nord et d’Afrique centrale)

    « Grande Asie centrale »
    Grande Boucle (le Tour de France)
    Grande Brière Mottière (Loire-Atlantique)
    Grande Charte (Magna Carta) (Angleterre, 1215)
    Grande Dépression (États-Unis)
    « Grande Hongrie »
    Grande Peste (XIVᵉ siècle)
    Grande Peur (1789)
    Grande Récession (2008)
    Grande Russie

    une grand-messe ; des grand-messes (grand invariable)
    les « grands frères »
    des grands huit (ne pas confondre avec les montagnes russes)
    les « grandes oreilles » (services de renseignement)

    #code_typo #majuscules #guillemets #époques

     


  • *

    Afrique du Sud (l’), f.

    Nom officiel : République d’Afrique du Sud
    Habitants : Sud-Africain(e)s
    Monnaie : 1 rand sud-africain (ZAR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république décentralisée
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1996
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Cyril RAMAPHOSA (ANC) (depuis 2018)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Pretoria)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Conseil national des provinces et Assemblée nationale)
    Et aussi... : Cour suprême d’appel (depuis 1950, suite à l’abolition du recours devant le Privy Council britannique) ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : force de défense nationale d’Afrique du Sud
    Services de renseignement : services secrets sud-africains (SASS) ; agence nationale de renseignement (NIA)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ANC : African National Congress ; Congrès national africain (socialiste, au pouvoir depuis 1994) (fondé en 1912, frappé d’interdiction entre 1960 et 1990)
    BLF : Black First Land First ; Les Noirs d’abord, la terre d’abord (fondé en 2015) (extrême gauche)
    DA : Democratic Alliance ; Alliance démocratique (principale opposition) (libéral, centre droit) (fondé en 2000)
    EFF : Economic Freedom Fighters ; Combattants pour la liberté économique (gauche radicale) (scission de l’ANC, formé en 2013)
    FF+ : Front de la liberté Plus (conservateurs blancs) (fondé en 1994)
    IFP : Inkatha Freedom Party ; Parti Inkatha de la liberté (fondé en 1975)
    NP : National Party ; Parti national (afrikaner, au pouvoir entre 1948 et 1994, fonde et abolit l’apartheid) (1914-2005)
    PAC : Pan Africanist Congress ; Congrès panafricain (fondé en 1959)
    SACP : South African Communist Party ; Parti communiste sud-africain (fondé en 1921)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 30 mai 1910, Union d’Afrique du Sud formée de 4 colonies britanniques
    Divers : 31 mai 1961, proclamation de la République ; février 1991, fin du régime d’apartheid ; 27 avril 1994, « Freedom Day », première élections postapartheid (commémoration nationale annuelle)
    Natives Land Act (1913)

    Personnalités
    Nelson MANDELA † (surnommé Madiba)
    M. Jacob ZUMA (ex-président de la République, ANC)

    TERRITOIRE

    Capitales : Pretoria (ou Tshwane) (administrative), Le Cap (législative), Johannesburg (économique) Bloemfontein (judiciaire)

    Divisions administratives : L’Afrique du Sud est divisée en 9 provinces.
    Provinces : Cap-Est, Cap-Nord, Cap-Ouest, État libre, Gauteng, Kwazulu-Natal, Limpopo, Mpumalanga, Nord-Ouest
    (Nous avons varié en indiquant parfois Cap Oriental / Cap Occidental)
    Villes : Johannesburg, Khayelitsha, Polokwane,

    Contentieux : contentieux à propos fleuve Orange avec la Namibie

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion principale : christianisme
    Et aussi : islam, hindouisme

    Langues 
    Langues officielles : anglais, zoulou, xhosa, afrikaans, swazi, ndébélé, sotho du Nord, sotho du Sud, tswana, venda, tsonga-shangaan

    DIVERS

    Membre de : la SADC, du G20

    comité exécutif national de l’ANC (dans cet ordre et sans majuscule)
    gouvernement coopératif (principe fondateur de la Constitution de 1996)
    principe de l’ubuntu (humanisme et fraternité placés au cœur de la diplomatie)
    « société arc-en-ciel »
    université du Cap-Occidental ; université du Cap-Oriental

    #pays #afrique_du_sud #afrique #afrique_australe

     

  • *

    slogan

    les slogans s’écrivent en romain, entre guillemets, avec une majuscule initiale
    de même pour les slogans étrangers (traduits entre parenthèses avec des guillemets là aussi)

    « Des pâtes, des pâtes, oui mais des Panzani ! »

    #code_typo #guillemets #romain

     

  • *

    Portugal (le)

    Nom officiel : République du Portugal
    Habitants : Portugai(se)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : République unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1976
    Chef de l’État : président de la République, M. Marcelo Rebelo de Sousa (PSD)
    Siège du chef de l’État : palais national de Belém (Santa Maria de Belém)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. António COSTA (PS) (depuis 2015)
    Siège du gouvernement : palais de São Bento (Lisbonne)
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral, Assemblée de la République
    Et aussi... : Conseil d’État ; Cour suprême ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée portugaise
    Police : police judiciaire, garde nationale républicaine, police de sécurité publique, service des étrangers et des frontières, police maritime
    Services de renseignement : service d’information stratégique de défense (SIED), service d’information de sécurité (SIS)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Bloc de gauche (extrême gauche) (fondé en 1999)
    CDU : Coalition démocratique unitaire (Parti communiste portugais et les Verts) (gauche) (fondé en 1987)
    PS : Parti socialiste (gauche) (fondé en 1973)
    PAF : Portugal devant (coalition de droite, au pouvoir en 2014-2015)
    CDS-PP : Centre démocrate et social - Parti populaire (droite) (fondé en 1974)
    PCP : Parti communiste portugais (gauche) (fondé en 1921)
    PSD : Parti social-démocrate (droite) (fondé en 1974)

    HISTOIRE

    Dates
    Divers : 1143, établissement du royaume du Portugal ; 5 octobre 1910, proclamation de la République ; « révolution des œillets », 25 avril 1974

    TERRITOIRE

    Capitale : Lisbonne (Lisboètes)

    Divisions administratives : Le Portugal est divisé en 18 districts et 2 régions autonomes
    Villes : Porto

    Contentieux : ne reconnaît pas la souveraineté espagnole sur la municipalité d’Olivenza

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion principale : catholicisme

    Langues 
    Langue officielle : portugais
    Autre langue : mirandais (langue régionale)

    DIVERS

    « visas en or »

    #pays #portugal #europe #europe_de_l'ouest

     



  • *

    direction

    pas de capitale initiale, même pour les organismes nationaux

    direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares)
    direction du renseignement militaire (DRM)
    direction d’acteurs
    direction de la surveillance du territoire
    direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) ; direction générale de la sécurité intérieure (DGSI)
    direction générale des services spéciaux (DGSS)

    #code_typo #minuscules #france

     



  • *

    Mauritanie (la)

    http://www.monde-diplomatique.fr/local/cache-vignettes/L250xH93/Mauritanie-d7bd8.jpg

    Nom officiel : République islamique de Mauritanie
    Habitants : Mauritanien(ne)s
    Monnaie : 1 ouguiya (MRO) = 5 khoums

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : islamique présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1991
    Chef de l’État : président de la République, M. Mohamed OULD GHAZOUANI (UPR)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Nouakchott)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Yahya OULD HADEMINE (non rattaché à un parti)
    Siège du gouvernement : palais du gouvernement (Nouakchott)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Barlamane), Sénat et Assemblée nationale
    Et aussi... : Cour suprême de Mauritanie

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées mauritaniennes, groupement aérien de la République islamique de Mauritanie

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    COD : Coordination de l’opposition démocratique (coalition de 11 partis d’opposition)
    FLAM : Force de libération des Africains de Mauritanie (négro-africain) (dissous, a formé notamment le Parti forces progressistes du changement)
    PPM : Parti du peuple mauritanien (parti unique 1965-1978)
    RNRD-Tawassoul : Rassemblement national pour la réforme et le développement (parti islamiste affilié aux Frères musulmans) (reconnu en 2007)
    UPR : Union pour la république (parti présidentiel) (fondé en 2009)

    Groupe armé

    AQMI : Al-Qaida au Maghreb islamique (islamiste djihadiste) (issu du GSPC algérien, formé en 2007)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 28 novembre 1960 (de la France)
    Divers : coup d’État en 1978 ; phase de démocratisation à partir de 1991 ; coups d’État en 2005 puis en 2008

    Personnalités
    M. Mohamed OULD ABDEL AZIZ (UPR, président 2009-2019)
    Moktar OULD DADDAH † (président, 1961-1978)
    colonel Mohamed Khouna OULD HAIDALLAH (au pouvoir de 1980 à 1984)

    TERRITOIRE

    Capitale : Nouakchott (Nouakchottois[es])

    Divisions administratives : La Mauritanie est divisée en 15 régions
    Villes : Aleg, Arafat (quartier de Nouakchott), Basra (quartier de Nouakchott), Dar Naïm (quartier de Nouakchott), Kaédi, Nouadibhou, Rosso

    Contentieux : la Mauritanie réclame le Sahara occidental (territoire au statut indéterminé)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion officielle : islam
    Religion principale : islam

    Langues 
    Langue officielle : arabe (également langue nationale)
    Autres langues : pulaar, soninké, wolof (langues nationales), français

    DIVERS

    Membre de : la Ligue arabe, l’UA, l’UMA, la CEN-SAD, l’OMVS, du CILSS
    un Beïdhani ; des Beïdhane (Maures blancs)
    un Hartani ; des Haratine (descendants d’esclaves arabisés)
    un maallem ; des maallemine (caste des forgerons)
    Négro-Mauritaniens
    les Reguibat (tribu d’origine berbère, aujourd’hui arabophone)
    tribus maures

    Voir aussi :
    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/117/A/20623

    #pays #mauritanie #afrique #afrique_du_nord

     


  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message