Correcteurs

compte officiel


  • *

    auteur

    cinéma d’auteur
    films d’auteur
    une auteure
    des droits d’auteur

    #abécédaire

     

  • *

    Tunisie (la)

    Nom officiel : République de Tunisie
    Habitants : Tunisien(ne)s
    Monnaie : 1 dinar tunisien (TND) = 1000 millimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2014
    Chef de l’État : président de la République, M. Béji CAÏD ESSEBSI (Nidaa Tounès)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Carthage)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Youssef CHAHED (Nidaa Tounès)
    Siège du gouvernement : Tunis
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral (Assemblée des représentants du peuple) (créée en 2014)
    Et aussi... : Cour suprême ; Cour de sureté de l’État
    Le président, une fois élu, démissionne de ses fonctions au sein du parti politique auquel il était rattaché.

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées tunisiennes (armée de terre, air, marine) ; garde nationale
    Services de renseignement : direction générale de la sûreté militaire (DGSM)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Afek Tounès
    CPR : Congrès pour la République (gauche nationaliste) (fondé en 2011)
    Ennahda (« Renaissance ») (islamiste) (fondé en 1981 sous le nom de Mouvement de la tendance islamique, devenu Ennahda en 1989, légalisé en 2011, au pouvoir entre 2011 et fin 2013, en coalition depuis 2014)
    Ettajdid (« Renouvellement ») (extrême gauche) (disparu en 2012)
    Ettakatol : Forum démocratique pour le travail et les libertés (socialiste) (fondé en 1994)
    Front populaire (extrême gauche) (coalition fondée en 2012)
    Nidaa Tounès (centre droit) (héritage bouguibien) (fondé en 2012)
    PAD : Parti de l’alliance démocratique (démocrate réformiste) (fondé en 2012)
    Parti des travailleurs (ex-Parti communiste des ouvriers de Tunisie, PCOT)
    Watad : Mouvement des patriotes démocrates (extrême gauche, fondé en 2011)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Syndicats
    UGTT : Union générale tunisienne du travail (colauréat du prix Nobel de la paix en 2015)

    Divers
    ATFD : Association tunisienne des femmes démocrates
    Colibe : Commission des libertés individuelles et de l’égalité
    FTDES : Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux
    IVD : Instance vérité et dignité
    LTDH : Ligue tunisienne des droits de l’homme
    Utica : Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (patronale)

    PERSONNALITÉS

    M. Houcine ABASSI (secrétaire général de l’UGTT)
    M. Zine El-Abidine BEN ALI
    M. Mohamed GHANNOUCHI (ancien premier ministre de M. Ben Ali, chef du gouvernement jusqu’en février 2011) (ne pas confondre avec Rached GHANNOUCHI)
    M. Rached GHANNOUCHI (Ennahda) (ne pas confondre avec Mohamed GHANNOUCHI)
    M. Moncef MARZOUKI (CPR)
    Mᵐᵉ Leïla TRABELSI (épouse de M. BEN ALI)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 20 mars 1956 (de la France)
    Divers : 7 novembre 1987 : prise de pouvoir de M. BEN ALI ; 14 janvier 2011 : départ de M. BEN ALI ; 23 octobre 2011 : victoire d’Ennahda à la Constituante

    Personnalités
    Salah BEN YOUSSEF † (rival de BOURGUIBA)
    Habib BOURGUIBA †, le « Combattant suprême »
    Mohamed EL-MONCEF † (bey de Tunis, années 1940)
    Mohamed MZALI † (ex-premier ministre, années 1980)
    Hédi NOUIRA † (ex-premier ministre, années 1980)
    cheikh Abdelaziz THAALBI † (années 1920)

    Anciens partis politiques (avant la révolution de 2011)
    Destour (« Constitution »)
    Mouvement des démocrates socialistes (MDS) (années 1980, opposition)
    Néo-Destour (BOURGUIBA)
    Parti communiste tunisien
    Parti démocratique progressiste (PDP) (dissous en 2012)
    Parti libéral constitutionnel (années 1920)
    Parti socialiste destourien (PSD) (nouveau nom du Néo-Destour)
    Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) (suite du PSD) (formé en 1988)

    Divers
    Agence tunisienne de communication extérieure (ère Ben Ali)
    Alla Khallidi (« Rendez éternel ») (hymne national sous Bourguiba)
    « crise de Bizerte » (1961)
    « émeutes du pain » (décembre 1983 - janvier 1984)
    Houmat Al-Hima (« Défenseurs de la patrie) (hymne national sous BEN ALI)
    « jeudi noir » (26 janvier 1978)
    Jeunes-Tunisiens (début XXᵉ)
    la Main rouge
    les néo-destouriens
    pacte national (1988)
    « Petite Constitution de 1956 »
    régence de Tunis
    « révolution de jasmin », « révolution de la dignité » (révolution de 2011)
    yousséfiste

    TERRITOIRE

    Capitale : Tunis (Tunisois[e])

    Divisions administratives : la Tunisie est divisée en 24 gouvernorats ( wilayat, singulier wilayah )
    Villes : Bizerte, El-Diem, Gabès, Gafsa, Kairouan, Kasserine, Kebili, Kélibia, La Goulette, La Marsa, Menzel Bouzaïane, Metlaoui, Monastir, Redeyef, Sakiet Sidi Youssef, Sbeïtla, Sfax, Sidi Bou Saïd, Sousse, Zarzis
    Divers : le cap Bon, Djerba (île), Kerkennah (îles)

    Les noms géographiques peuvent ou non être accentués sur le « e » ; le tréma sur le « i » existe.

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : islam sunnite
    Religion principale : islam sunnite
    Et aussi : christianisme

    Langues
    Langue officielle : arabe
    Autres langues : français, tamazight (berbère)

    Médias
    Al-Maarifa (« Le savoir ») (années 1970)
    Echaab (« Le peuple ») (années 1970, UGTT)
    Errai (« L’opinion ») (années 1970)
    Journal officiel de la République tunisienne, Tunis

    DIVERS

    les « beaux-matins » (la jeunesse dorée)
    bénalisme ; bénaliste
    beylical
    le Bardo
    bourguibien
    « coup de Gafsa »
    « débourguibisation »
    « la famille » (entourage de M. BEN ALI)
    gouvernorat (préfecture)
    les habous (biens de mainmorte)
    les Hamamas
    Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution (Hiror)
    les « prépondérants »
    le « printemps tunisien »
    le « quartet » (UGTT, Utica, LTDH et ordre des avocats, 2013)
    « troïka » (coalition gouvernementale de 2012-2013)
    la Tunisie « utile »
    université de la Manouba (Tunis)

    Voir aussi :
    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/117/A/20535

    #pays #tunisie #afrique #afrique_du_nord

     

  • *

    Cameroun (le)

    Nom officiel : République du Cameroun
    Habitants : Camerounai(se)s
    Monnaie : 1 franc CFA (XAF) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1996
    Chef de l’État : président, M. Paul BIYA (RDPC)
    Siège du chef de l’État : palais de l’Unité (Yaoundé)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Philemon YANG (RDPC)
    Siège du gouvernement : Yaoundé
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral, Sénat et Assemblée nationale
    Et aussi... : Cour suprême du Cameroun, Conseil constitutionnel ; Elecam (opérateur électoral national autonome)

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées camerounaises (FAC), gendarmerie
    Police : délégation générale de la sûreté nationale
    Services de renseignement : direction générale de la recherche extérieure (DGRE)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    MRC : Mouvement pour la renaissance du Cameroun (opposition) (fondé en 2012)
    RDPC : Rassemblement démocratique du peuple camerounais (conservateur, au pouvoir) (ex-Union nationale camerounaise, parti unique fondé en 1960)
    SDF : Social Democratic Front ; Front social-démocrate (opposition) (fondé en 1990)

    Note : Le RDPC domine la vie politique ; l’opposition est très morcelée.

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1er janvier 1960 (du mandat français des Nations unies)
    Divers : unification en mai 1972, la République fédérale devient État unitaire

    TERRITOIRE

    Capitale : Yaoundé (Yaoundéen[ne]s)

    Divisions administratives : Le Cameroun est divisé en 10 régions
    Régions : de l’Adamaoua, du Centre, de l’Est, de l’Extrême-Nord, du Littoral, de l’Ouest, du Nord, du Nord-Ouest, du Sud et du Sud-Ouest
    Villes : Bafoussam, Bamenda, Buéa, Douala (capitale économique), Édéa, Garoua, Maroua, Ngaoundéré
    Fleuves et rivières : Bénoué, Lom, Mbam, Sanaga

    Divers
    péninsule de Bakassi (rétrocédée en 2008 par le Nigeria)
    mont Cameroun (point culminant de l’Afrique de l’Ouest)
    barrage de Lom Pangar
    port et centrale à gaz de Kribi

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : animisme, christianisme
    Et aussi : islam

    Langues
    Langues officielles : français, anglais
    Autres langues : 250 langues recensées

    DIVERS

    affrontements entre l’armée camerounaise et le groupe nigérian Boko Haram (Cf. fiche Nigeria)
    « émeutes de la faim » (février 2008)
    « République d’Ambazonie » (proclamée en 2017)
    Membre de : l’OCI, Commonwealth, l’UA, la CEEAC, la CBLT

    #pays #cameroun #afrique #afrique_centrale

     


  • *

    déclaration

    Déclaration universelle des droits de l’homme (1948)
    Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789)
    Déclaration du clergé de France ou Déclaration des Quatre Articles (charte de l’Église gallicane, 1682)
    déclaration d’indépendance des États-Unis (1776)
    déclaration d’Helsinki (Association médicale mondiale, 1964)
    « Déclaration de Port Huron » (1962)
    une déclaration d’intention
    la déclaration des revenus (plutôt que d’impôt)

    #code_typo #majuscules #minuscules

     

  • *

    Nouvelle-Calédonie (la)

    territoire français

    Nom officiel : territoire de Nouvelle-Calédonie et dépendances
    Habitants : Néo-Calédonien(ne)s
    Monnaie : 1 franc pacifique (XPF) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : sui generis, collectivité à statut particulier rattachée à la France, quasi autonome
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution française de 1958 aménagée par l’accord de Nouméa (1998)
    Chef de l’État : président de la République, M. François HOLLANDE (PS)
    Siège du chef de l’État : palais de l’Élysée (Paris)
    Chef du gouvernement : président du gouvernement, M. Philippe GERMAINE (Calédonie ensemble)
    Siège du gouvernement : Nouméa
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral (Congrès du territoire)
    Et aussi... : Cour d’appel de Nouméa ; Sénat coutumier rassemblant les conseils coutumiers kanaks (compétent sur les questions liées au statut personnel des Kanaks)

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : sans, la défense du territoire est assurée par l’armée française
    Police : police nationale française

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Calédonie ensemble (centre droit) (fondé en 2008)
    Construisons notre nation arc-en-ciel
    FLNKS : Front de libération nationale kanak et socialiste (indépendantiste kanak) (fondé en 1984)
    Palika : Parti de libération kanak (indépendantiste) (fondé en 1975)
    Parti travailliste (extrême gauche) (fondé en 2007)
    Union calédonienne (indépendantiste) (fondé en 1953)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : territoire toujours associé à la France

    Divers
    1988 : assaut d’Ouvéa, accords de Matignon-Oudinot
    1998 : accord de Nouméa

    Personnalités
    Jacques LAFLEUR † (anti-indépendantiste) (1932-2010)
    Jean-Marie TJIBAOU † (indépendantiste) (1936-1989)

    TERRITOIRE

    Périphrase du nom officiel : le Caillou
    Capitale : Nouméa

    Divisions administratives : la Nouvelle-Calédonie est divisée en 3 provinces...
    Provinces : province des îles Loyauté, province Nord, province Sud

    ... et 8 aires coutumières
    Aires coutumières : Ajië-Aro, Djubéa-Kaponé, Drehu, Hoot Ma Waap, Iaai, Nengone, Paici-Camuki, Xârâcùù

    Îles : Beautemps-Beaupré, Grande Terre (la plus grande île de France), Ouvéa, Lifou, Maré, île des Pins...
    mer de Corail
    récifs d’Entrecasteaux
    Grand Lagon nord, Grand Lagon sud

    Contentieux : contentieux de souveraineté avec la France et le Vanuatu à propos de l’île Matthew et de l’île Hunter

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : catholicisme
    Et aussi : protestantisme

    Langues
    Langue officielle : français
    Autres langues : dialectes polynésiens et mélanésiens

    Médias
    Les Nouvelles calédoniennes, Nouméa (quotidien)

    DIVERS

    Caldoche (Blanc installé de longue date)
    « destin commun »
    les « événements » (années 1980)
    Kanak(s), Kanake(s)
    Kanaky (nom donné à la Nouvelle-Calédonie par les indépendantistes)
    loyaliste = anti-indépendantiste
    Nouméa la Blanche
    Océanien(ne)s

    se référer à la fiche France : http://typo.mondediplo.net/messages/123

    #pays #nouvelle-calédonie #océanie

     


  • *

    Somalie (la)

    Nom officiel : République fédérale de Somalie
    Habitants : Somalien(ne)s
    Monnaie : 1 shilling somalien (SOS) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république fédérale
    Régime : parlementaire (en transition)
    Texte fondamental : Constitution provisoire de 2012, nouvelle Constitution en cours de rédaction
    Chef de l’État : président de la République, M. HASSAN CHEIKH MOHAMOUD (PDP)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Mogadiscio)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. OMAR ABDIRASHID ALI SHARMARKE (non rattaché à un parti)
    Siège du gouvernement : Mogadiscio
    Pouvoir législatif : Parlement national monocaméral (Chambre du peuple) ; prochainement bicaméral, création d’une Chambre haute ayant vocation à rassembler les gouvernants régionaux
    Et aussi... : Cour constitutionnelle (prévue dans la Constitution provisoire)

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : force de sécurité nationale

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ARS : Alliance for the Re-Liberation of Somalia ; Alliance pour la re-libération de la Somalie (opposition, nationaliste somalien islamiste) (fondé en exil en 2007)
    PDP : Peace and Development Party ; Parti de la paix et du développement (au pouvoir, islamiste) (fondé en 2011)

    Groupes armés

    Al-Chabab (salafiste djihadiste, groupe affilié à Al-Qaida) (branche de l’UTI, formé en 2006)
    Hibzul islam : Parti islamique (nationaliste somali, anti-gouvernement) (fusion de 4 groupes rebelles islamistes, formé en 2009)
    UTI : Union des tribunaux islamiques (milice sunnite chaféite soutenue par Al-Qaida)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1er juillet 1960 (formation de la Somalie par fusion du Somaliland britannique et du Somaliland italien)
    Divers : ex-République démocratique de Somalie ; coup d’État militaire de Mohamed Siad BARRE ; renversement et début de la guerre civile en 1991 ; République du Somaliland autoproclamée en 1991

    TERRITOIRE

    Capitale : Mogadiscio

    Divisions administratives : La Somalie est divisée en 18 régions
    Villes : Alalu (port), Baidoa, Bargal (port, Puntland), Berbera (port, base émiratie), Burao (Somaliland), Eyl (port, Puntland), Galcaio (Puntland), Garowe (Puntland), Hargeisa (« capitale » du Somaliland), Hobyo (port, Puntland)

    Divers
    détroit de Bab Al-Mandeb (face à Djibouti)
    Sool (région)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion officielle : islam sunnite (selon la Constitution provisoire)
    Religion principale : islam sunnite

    Langues 
    Langues officielles : somali, arabe (selon la Constitution provisoire)
    Autres langues : italien, anglais

    DIVERS

    Chabab (les) (combattants islamistes)
    Somalien(ne) : habitant du pays ; Somali(e) : plus vaste (il y a des Somalis en Éthiopie, par exemple)
    Amisom : mission militaire de l’UA
    le pays compte environ 2 millions de réfugiés et de déplacés internes ; piraterie
    Membre de : l’UA

    Voir aussi :
    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/117/A/20633

    #pays #somalie #afrique #corne_de_l'afrique

     

  • *

    Érythrée (l’), f.

    Nom officiel : République d’Érythrée
    Habitants : Érythréen(ne)s
    Monnaie : 1 nakfa (ERN) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel (autoritaire)
    Texte fondamental : Constitution de 1997 (nouvelle Constitution en cours de rédaction depuis 2014)
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. ISSAYAS Afeworki (FPDJ)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Asmara)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale monocamérale

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées érythréennes
    Police : force de police d’Érythrée (EPF)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    FPDJ : Front populaire pour la démocratie et la justice (parti unique) (ex-Front populaire pour la libération de l’Érythrée, fondé en 1972, devient FPDJ en 1994)

    Note : pas de multipartisme.

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 24 mai 1993 (de l’Éthiopie)

    TERRITOIRE

    Capitale : Asmara

    Divisions administratives : L’Érythrée est divisée en 6 régions

    Villes : Assab (port, base émiratie), Keren, Massaoua (port)

    *Divers
    Dahlak (îles)

    Contentieux : contentieux de frontière avec Djibouti à propos du Ras Doumeira et de l’île Jazira Doumeira (résolution 1862 ONU)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : islam sunnite, orthodoxie, catholicisme
    Et aussi : protestantisme, adventisme, bouddhisme, hindouisme, bahaïsme

    Langues 
    Langues officielles : tigrinya, arabe, anglais
    Autres langues : tigre, kunama, afar, langues couchitiques

    DIVERS

    accusée de soutenir des groupes rebelles soudanais par le gouvernement du Soudan
    Membre de : l’IGAD

    #pays #érythrée #afrique #corne_de_l'afrique

     


  • *

    alliance

    Alliance atlantique (OTAN)
    Alliance pour la paix au Proche-Orient (1997)
    Alliance du Pacifique (communauté économique regroupant la Colombie, le Chili, le Mexique et le Pérou)
    Alliance du Nord (Afghanistan)
    Alliance (syndicat de police)
    « alliance républicaine » (l’)

    #abécédaire #acronymes_et_sigles #france #amérique_latine

     






  • *

    prémices

    nom masculin dépourvu de singulier : des prémices encourageants
    désigne la première réalisation, les premières productions, le premier résultat d’un processus

    ne pas confondre avec prémisse(s) (mot féminin), terme spécialisé de rhétorique qui désigne une proposition dans un syllogisme et est rarement employé

    #abécédaire #langues #langue_française

     




  • *

    Paraguay (le)

    Nom officiel : République du Paraguay
    Habitants : Paraguayen(ne)s
    Monnaie : 1 guarani (PYG) = 100 centimos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1992
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Mario ABDO (ANR) (depuis août 2018)
    Siège du chef de l’État : palais des López (Asunción)
    Pouvoir législatif : Congrès bicaméral (Chambre des députés et Sénat)
    Et aussi... : vigilance particulière pour éviter un retour à la dictature (le Parlement peut destituer le président de la République) ; Cour suprême de justice ; Conseil de la magistrature

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : commandement des forces militaires (armée de l’air, marine)
    Police : police nationale du Paraguay
    Services de renseignement : service national du renseignement

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ANR : Association nationale républicaine (appelée Parti colorado (PC)) ; les colorados (populiste nationaliste) (fondé en 1887)
    AP : Avanza País (coalition de gauche) (formée en 2013)
    FG : Frente Guasú (coalition de gauche) (formée en 2012)
    PDP : Partido Democratico Progresista ; Parti démocrate progressiste (centre gauche)(fondé en 2007)
    PEN : Partido Encuentro Nacional (social-démocrate) (fondé en 2008)
    PLRA : Parti libéral radical authentique (droite) (fondé dans la clandestinité en 1978)
    PPQ : Partido Patria Querida (centre droit) (fondé en 2002)
    Unace : Union nationale de citoyens éthiques (droite) (fondée en 2002)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 14 mai 1811 (de l’Espagne)
    Divers : guerre du Chaco (1932-1935, Bolivie) ; 1954-1989, dictature du général Alfredo STROESSNER

    TERRITOIRE

    Capitale : Asunción

    Divisions administratives : Le Paraguay est divisé en 17 départements, eux-mêmes divisés en municipalités et districts

    Contentieux : zone territoriale non administrée à la jonction entre l’Argentine, le Brésil et le Paraguay (« zone des trois frontières ») : transfert et blanchiment d’argent, trafic de drogue

    Divers
    barrage binational d’Itaipu (Brésil, Paraguay)
    département Central
    aquifère Patiño

    DIVERS

    Indiens Guaranis ; guarani(e) (es)
    asentamientos (quartiers populaires)

    #pays #paraguay #amériques #amérique_latine

     

  • *

    Qatar (le)

    Nom officiel : État du Qatar
    Habitants : Qatari(e)s (plutôt que Qatarien[ne]s ou Qatariotes)
    Monnaie : 1 riyal qatari (QAR) = 100 dirhams

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : émirat (monarchie constitutionnelle)
    Régime : islamique
    Texte fondamental : Constitution de 2003
    Chef de l’État : émir, cheikh TAMIM Ben Hamad Al-Thani
    Siège du chef de l’État : palais princier (Doha)
    Chef du gouvernement : premier ministre, cheikh ABDALLAH Ben Nasser Ben Khalifa Al-Thani
    Siège du gouvernement : Doha
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral (Conseil consultatif, Majlis Al-Choura)
    Et aussi... : Conseil municipal central ; Cour suprême ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées qataries
    Police : forces de l’ordre
    Et aussi... : 13 % des habitants sont des nationaux

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Partis politiques interdits

    PERSONNALITÉS

    le cheikh Youssouf Al-QARADAOUI (Frère musulman)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 3 septembre 1971 (du Royaume-Uni)

    Personnalités
    famille régnante Al-Thani (depuis le XIXᵉ siècle)
    HAMAD Ben Ali (1960-1972)
    HAMAD Ben Khalifa (1995-2013)
    KHALIFA Ben Hamad (1972-1995)

    TERRITOIRE

    Capitale : Doha

    Divisions administratives : le Qatar est divisé en 7 municipalités (baladiyat)
    Villes : Al-Wakrah, Al-Khor, Al-Rayyan, Lusail (ville nouvelle), Umm Salal, Zoubara

    Divers
    Al-Oudeid (base américaine)
    Burgan (champ pétrolier)
    Dukhan (gisement pétrolier)
    l’émirat fait approximativement la taille de l’Île-de-France

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion officielle : islam
    Religions principales : islam
    Et aussi : christianisme, hindouisme

    Langues 
    Langue officielle : arabe
    Autres langues : anglais

    DIVERS

    Membre de : CCG, l’OPEP

    Al-Jazira
    Coupe du monde de football en 2022
    économie de rente pétro-gazière
    QIA : Qatar Investment Authority (fonds souverain d’épargne visant à diversifier l’économie)

    wahhabisme

    Voir aussi :
    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/117/A/20631

    #pays #qatar #proche-orient #golfe

     



  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message