Correcteurs

compte officiel

  • *

    Italie (l’), f.

    Nom officiel : République italienne
    Habitants : Italien(ne)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république décentralisée
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1947
    Chef de l’État : président de la République, M. Sergio MATTARELLA (PD)
    Siège du chef de l’État : palais du Quirinal (Rome)
    Chef du gouvernement : président du conseil (des ministres), M. Mario DRAGHI (depuis février 2021)
    Siège du gouvernement : palais Chigi (Rome)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Sénat de la république et Chambre des représentants)
    Et aussi... : Conseil d’État ; Cour constitutionnelle de la République italienne

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées italiennes
    Police : police d’État, carabiniers, garde des finances, corps forestier d’État, police pénitentiaire
    Services de renseignement : Agence d’information et de sécurité extérieure (AISI), Comité interministériel pour la sécurité de la République (CISR), Département de renseignement pour la sécurité (DIS)
    Et aussi... : Cour des comptes

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CD : Centre démocrate (centre droit) (scission API, fondé en 2012)
    FDI-AN : Frères d’Italie - Alliance nationale (droite) (scission PDL, Peuple de la liberté, fondé en 2012)
    FI : Forza Italia ; « En avant l’Italie ! » (droite) (ex-PDL, fondé en 2013)
    Ligue ou Ligue du Nord (extrême droite) (fondé en 1991)
    Mouvement 5 étoiles (Movimento 5 Stelle, M5S) (antisystème, fondé en 2009)
    NCD : Nouveau Centre droit (centre) (scission PDL Peuple de la liberté, fondé en 2013)
    PD : Parti démocrate (centre gauche) (fusion DS et DL, fondé en 2007)
    SC : Choix civique pour l’Italie (centre droit) (fondé en 2013)
    SEL : Gauche, écologie et liberté (gauche) (fondé en 2009)
    UDC : Union du centre (chrétien-démocrate) (fusion CCD, CDU et Democrazia europea, fondé en 2002)

    Anciens partis
    Parti populaire italien (1919-1926)
    DC : Démocratie chrétienne (écroulement 1984-1992)
    PCI : Parti communiste italien (1921-1991)

    PERSONNALITÉS

    M. Silvio BERLUSCONI (le « Cavaliere »)
    M. Pier Luigi BERSANI (PD)
    M. Luigi DI MAIO (M5S)
    Mᵐᵉ Mariastella GELMINI (ministre)
    M. Giuseppe (« Beppe ») GRILLO
    Mᵐᵉ Alessandra MUSSOLINI
    M. Matteo RENZI (le « Rottamatore »)
    M. Matteo SALVINI (homme fort du pays depuis 2018)

    HISTOIRE

    Dates
    Divers : proclamation du royaume d’Italie en 1861 ; 1861-1870 : unification politique et territoriale du pays (Risorgimento)

    Personnalités
    Bettino CRAXI (dirigeant socialiste) (1934-2000)

    Divers
    « années de plomb »
    « automne chaud » (1969)
    république de Salò

    TERRITOIRE

    Périphrase du nom officiel : la Botte, la Péninsule
    Capitale : Rome (Romain[e]s)
    Superficie : 301 336 km²
    Longueur de côtes : 7 600 km
    ZEE : 541 915 km²

    Divisions administratives : L’Italie est divisée en 20 régions et 110 provinces.
    Régions : Abruzzes, Vallée d’Aoste, Basilicate, Calabre, Campanie, Émilie-Romagne, Frioul - Vénétie julienne, Latium, Ligurie, Lombardie, Marches, Molise, Ombrie, Piémont, Pouilles, Sardaigne, Sicile, Toscane, Trentin - Haut-Adige, Vénétie

    Divers
    territoire libre de Trieste (1947-1954)
    villes métropolitaines : certaines provinces ont été remplacées par des villes métropolitaines (loi du 7 avril 2014, mise en application au 1er janvier 2015 ; certaines villes métropolitaines ont été instaurées ultérieurement) ; ville métropolitaine de Milan
    Mezzogiorno (Sud)
    la Botte
    la Péninsule

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : catholicisme
    Et aussi : méthodisme (« Table vaudoise »), adventisme du septième jour, pentecôtisme, judaïsme, évangélisme luthérien

    Langues
    Langue officielle : italien
    Autres langues : allemand, arbërech, calabrais, campidanais, catalan, croate, émilien-romagnol, français, franco-provençal, frioulan, griko, ladin, ligure, logoudorais, lombard, napolitain, occitan, piémontais, salentin, sicilien, slovène, toscan

    DIVERS

    la « baleine blanche » (surnom de la DC)
    le « bunga-bunga »
    Camorra (en Campanie)
    Cosa Nostra (en Sicile)
    « décret dignité » (2018)
    « doctrine Mitterrand »
    FICO Eataly World, près de Bologne ; FICO (Fabbrica Italiana Contadina)
    girotondi (Moretti)
    Jobs Act (Renzi)
    « Mani pulite » (Mains propres)
    ’Ndrangheta (Mafia calabraise)
    La Padania, Milan
    pentapartito (système des cinq partis, « pentapartisme »)
    Propaganda Due (la loge P2)
    revenu de citoyenneté (2018)

    #pays #italie #europe #europe_de_l'ouest

     

  • *

    Pays-Bas (les), m.

    Nom officiel : royaume des Pays-Bas
    Habitants : Néerlandai(se)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1983
    Chef de l’État : roi, WILLEM-ALEXANDER
    Siège du chef de l’État : paleis op de Dam (palais royal d’Amsterdam) ; Huis ten Bosch (La Haye)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Mark RUTTE (VVD)
    Siège du gouvernement : Catshuis (la) (La Haye)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral, Staten Generaal (première chambre, deuxième chambre)
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée royale néerlandaise ; armée de terre, air, marine ; gendarmerie
    Police : forces de police nationale (Politie)
    Services de renseignement : service de renseignement militaire (MIVD) ; service général de renseignement et de sécurité (AIVD)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CDA : Christen-Democratisch Appel ; Appel chrétien-démocrate (conservateur) (fondé en 1980)
    D66 : Démocrates 66 (centre gauche) (fondé en 1966)
    PVDA : Parti travailliste (social-démocrate) (fondé en 1948)
    PVV : Partij Voor de Vrijheid ; Parti pour la liberté (extrême droite) (fondé en 2006)
    SP : Parti socialiste (gauche) (fondé en 1971)
    VVD : Parti populaire pour la liberté et la démocratie (droite) (fondé en 1948)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : de l’Espagne
    Divers : 23 janvier 1579, dislocation des 17 provinces ; Union d’Utrecht ; Provinces-Unies (rassemble les 7 provinces du Nord, les 10 provinces du Sud restent sous l’autorité espagnole) ; 1648, le traité de Westphalie consacre l’indépendance des Provinces-Unies, qui deviennent les Pays-Bas

    TERRITOIRE

    Capitale : Amsterdam (Amstellodamois[es])

    Divisions administratives : Les Pays-Bas sont divisés en 12 provinces (provincies)

    Divers
    le Meinweg (parc national)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : catholicisme, protestantisme
    Et aussi : islam

    Langues
    Langue officielle : néerlandais
    Autres langues : anglais (langue courante)

    Médias
    NRC Handelsblad (quotidien)

    DIVERS

    Duijvestijn (producteur de tomates)
    instances judiciaires internationales, La Haye (CPI, CPA)
    prix AKO (équivalent du prix Goncourt)
    polder de la duchesse Hedwige
    reine Beatrix
    Van Marrewijk (producteur de tomates)

    #pays #pays-bas #europe #europe_de_l'ouest

     

  • *

    États-Unis (les), m.

    Nom officiel : États-Unis d’Amérique
    Habitants : Américain(e)s
    Monnaie : 1 dollar américain (USD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république fédérale
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1787
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Joseph BIDEN (Parti démocrate)
    Siège du chef de l’État : Maison Blanche (Washington)
    Pouvoir législatif : Congrès fédéral bicaméral (Chambre des représentants et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême

    Des gouverneurs sont à la tête des États fédérés ; la quasi-totalité des États ont un système législatif bicaméral
    La minorité immigrée hispanique est la plus importante des États-Unis.

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées des États-Unis (armée de terre, air, marine)
    Police : réseau décentralisé de 18 000 agences de police (local, étatique, fédéral, tribal) ; l’exercice de la police dépend à la fois de la mission et de la juridiction de l’agence.
    Services de renseignement : la Communauté du renseignement des États-Unis (United States Intelligence Community) rassemble 17 services de renseignement dont : Central Intelligence Agency (CIA), renseignement civil étranger, National Security Agency (NSA), renseignement électronique, Federal Bureau of Investigation (FBI), renseignement de sécurité intérieure
    Chambre de commerce des États-Unis ; grands jurys

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CPUSA : Communist Party of the United States of America ; Parti communiste des États-Unis (fondé en 1919)
    Green Party (fondé en 2001)
    Parti démocrate : Democratic Party (DP ou Dem) (fondé en 1798)
    Parti libertarien : Libertarian Party (LP) (fondé en 1971)
    Parti républicain : Republican Party (aussi appelé « Grand Old Party », RP ou Rep) (fondé en 1854)
    Tea Party (mouvement apparu en 2008, libertarien)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Aipac : American Israel Public Affairs Committee (lobby pro-israélien, fondé en 1951)
    APF : American Political Foundation (1979)
    Black Lives Matter : Les vies des Noirs comptent (mouvement formé en 2013)
    CIMA : Center for International Media Assistance
    Occupy Wall Street ; Occupy

    PERSONNALITÉS

    M. George H. (ou H. W.) BUSH (père)
    M. George W. BUSH
    M. William CLINTON
    M. Willard Mitt ROMNEY

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : indépendance proclamée le 4 juillet 1776 (reconnue par la Grande-Bretagne le 3 septembre 1783)

    Divers
    Grande Dépression
    New Deal
    Nouvelle Gauche (années 1960 et 1970)
    période de la Reconstruction (1865-1877)
    guerre de Sécession (1861-1865)
    les Pères fondateurs
    NALC : Conseil des travailleurs noirs américains, Negro American Labor Council (années 1960, mouvement des droits civiques)
    SCLC : Conférence des dirigeants chrétiens du Sud, Southern Christian Leadership Conference (Martin Luther King)
    SNCC : Comité de coordination non violent des étudiants, Student Nonviolent Coordinating Committee (années 1960, mouvement des droits civiques)

    TERRITOIRE

    Capitale : Washington, DC

    Divisions administratives : les États-Unis sont divisés en 50 États (states) ; les États sont divisés en comtés (en Louisiane, on les nomme paroisses)
    les deux Dakotas

    Villes : Baton Rouge, Detroit (« Motor City »), Los Angeles, New York (la Grosse Pomme), La Nouvelle-Orléans, Saint Louis, San Francisco

    Contentieux : contentieux de souveraineté maritime avec le Canada à l’entrée Dixon, dans la mer de Beaufort, au niveau du détroit Juan de Fuca, du golfe du Maine, des îles Machias Seal et North Rock ; contentieux de souveraineté maritime avec les Bahamas, Haïti

    Divers
    Guantánamo (baie de) (« louée » à Cuba)
    île de Guam (territoire non incorporé, cédée par l’Espagne aux États-Unis en 1898)
    Samoa, Baker, Howland, Jarvis, Johnston Atoll, Kingman Reef, Midway, Navassa, Northern Mariana, Palmyra Atoll, Puerto Rico, Virgin, Wake (14 autres territoires dépendants non incorporés)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : protestantisme, catholicisme, judaïsme, islam

    Langues 
    Langue officielle : pas de langue officielle
    Autres langues : anglais (langue maternelle de 80 % de la population), espagnol

    DIVERS


    ne pas employer états-unien(ne)s
    arrêt « Roe vs Wade » (droit à l’avortement, 1973)
    la bannière étoilée (drapeau américain)
    cajun(s) : invariable en genre (Louisiane)
    TPP : Trans-Pacific Partnership ; TPA : Trade Promotion Authority (autorité gouvernementale chargée de la promotion du TPP, votée par le Congrès, juin 2015)
    crise des subprime
    « études noires » (black studies)
    Fed (la) (Réserve fédérale)
    Silicon Valley
    maccarthysme, maccarthyste
    Monsanto
    Ivy League (les huit universités d’élite américaines)
    « Irangate »
    « Obamacare »
    recall : révocation d’un élu par le peuple (possibilité législative dans 13 États)
    « victime non née » (fœtus tué par homicide)
    Walmart (sans trait d’union)

    #pays #états-unis #amériques #amérique_du_nord

     

  • *

    Belgique (la)

    Nom officiel : royaume de Belgique
    Habitants : Belges
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle fédérale
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution (votée en 1831, coordonnée en 1994)
    Chef de l’État : roi des Belges, PHILIPPE de Belgique
    Siège du chef de l’État : palais royal (Bruxelles)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Alexandre DE CROO (libéral)
    Siège du gouvernement : le Lambermont (Bruxelles)
    Pouvoir législatif : exercé au niveau fédéral par le roi et le Parlement bicaméral (Chambre des représentants, Sénat) ; au niveau des entités fédérées par des Assemblées parlementaires monocamérales : Parlements de Région et Parlements de Communauté
    Et aussi... : Particularité : superposition de deux sortes d’entités fédérées distinctes : les Communautés et les Régions
    Trois Régions : wallonne, flamande et bruxelloise (Région de Bruxelles-Capitale) ; trois Communautés : française, flamande et germanophone.
    Les pouvoirs législatifs et exécutifs sont démultipliés et superposés ; architecture institutionnelle complexe qui génère des blocages

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées belges
    Police : police fédérale
    Services de renseignement : Sûreté de l’Etat (renseignement civil), Service général du renseignement et de la sécurité (SGRS, renseignement militaire)
    Finances : Cour des comptes

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Partis présents au Parlement national

    CDH : Centre démocrate humaniste (ex-PSC, Parti social-chrétien) (centriste, francophone) (PSC, fondé en 1968 ; CDH, fondé en 2002)
    CD&V : Christen-Democratisch en Vlaams ; Chrétiens-démocrates flamands (ex-CVP [Christelijke Volkspartij], Parti populaire chrétien) (centre droit) (flamand) (fondé en 1869)
    DÉFI : Démocrates fédéralistes indépendants (ancien FDF) (libéral) (fondé en 1964)
    Écolo : Écologistes confédérés pour l’Organisation des luttes originales, Verts (francophones) (fondé en 1980)
    Groen : Parti écologiste belge flamand (ex-Agalev ; fondé en 1981)
    MR : Mouvement réformateur (coalition belge francophone, droite) (fondé en 2002)
    N-VA : Nieuw-Vlaamse Alliantie ; Alliance néo-flamande (scission Volksunie) (indépendantistes flamands) (fondé en 2001)
    Open VLD : Open Vlaamse Liberalen en Democraten ; Libéraux et démocrates flamands (fondé en 1846)
    PP : Parti populaire (droite francophone) (fondé en 2009)
    PTB-GO : Parti du travail de Belgique - Gauche d’ouverture (ex-PTB-PVDA) (marxiste-léniniste) (fondé en 1979)
    PS : Parti socialiste (ex-POB ; fondé en 1885 devient PSB en 1945 puis PS en 1978)
    SP.A : Socialistische Partij Anders (ex-PS) (social-démocrate) (fondé en 1885)
    VB : Vlaams Belang ; Intérêt flamand (extrême droite, indépendantiste) (ex-Vlaams Blok jusqu’en 2004) (fondé en 1978)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1830 (des Pays-Bas, reconnue en 1839)

    TERRITOIRE

    Capitale : Bruxelles (Bruxellois[es])
    Superficie : 30 528 km²
    Longueur de côtes : 66 km
    ZEE : 3 447 km²

    Divisions administratives : La Belgique est divisée en 3 Communautés, superposées à 3 Régions ; divisée en 10 provinces et 12 arrondissements judiciaires
    Communautés : Communauté flamande, Communauté française, Communauté germanophone
    Régions : Région flamande, Région wallonne, Région de Bruxelles-capitale
    Provinces : Anvers, Brabant flamand, Brabant wallon, Flandre occidentale, Flandre orientale, Hainaut, Limbourg, Liège, Luxembourg, Namur

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : catholicisme
    Et aussi : islam, judaïsme, protestantisme, anglicanisme, orthodoxie

    Langues 
    Langues officielles : allemand, français, néerlandais
    Autres langues : brabançon, champenois, flamand occidental, flamand oriental, francique ripuaire, limbourgeois, lorrain (gaumais), luxembourgeois, picard, wallon

    Médias
    RTBF (Radio-Télévision belge de la Communauté française)

    DIVERS

    belgitude
    wallonne

    #pays #belgique #europe #europe_de_l'ouest

     

  • *

    Bolivie (la)

    Nom officiel : État plurinational de Bolivie
    Habitants : Bolivien(ne)s
    Monnaie : 1 boliviano (BOB) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2009
    Chef de l’État et chef du gouvernement : M. Luis ARCE (MAS) (depuis novembre 2020)
    Siège du chef de l’État : Casa del Pueblo (La Paz)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral plurinational (Chambre des députés et Sénat)
    Et aussi... : Tribunal suprême de justice

    Présence de 36 peuples indigènes représentant une partie importante de la population bolivienne

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées boliviennes (armée de terre, air, marine)
    Police : police bolivienne
    Et aussi... : la police bolivienne remplit des fonctions sociales, participe au développement du pays

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    MAS-IPSP : Movimiento Al Socialismo - Instrumento Político por la Soberanía de los Pueblos ; Mouvement vers le socialisme - Instrument politique pour la souveraineté des peuples (gauche) (fondé en 1997)
    MDS : Movimiento Demócrata Social ; Mouvement social-démocrate (droite) (fondé en 2013)
    MNR : Movimiento Nacionalista Revolucionario ; Mouvement nationaliste révolutionnaire (centre) (fondé en 1941)
    PCB : Partido Comunista de Bolivia ; Parti communiste de Bolivie (gauche) (1950-2003)
    PDC : Partido Demócrata Cristiano de Bolivia ; Parti démocrate-chrétien de Bolivie (droite) (fondé en 1954)
    PDS : Podemos, Poder démocratico social ; Pouvoir démocratique social (fusion ADN et MIR) (fondé en 2005)
    UD : Unidad Democrata (coalition formée en 2014)
    UN : Frente de Unidad Nacional ; Front d’unité nationale (droite) (fondé en 2003)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Syndicats
    Fédération nationale des coopératives minières de Bolivie (Fencomin)

    Confédération des peuples indigènes de Bolivie (Cidob)
    Corporation minière de Bolivie (Comibol) (entreprise d’État)
    R

    PERSONNALITÉS

    M. Luis Fernando CAMACHO (droite radicale)
    M. Carlos MESA (président 2003-2005, candidat en 2019) (droite)
    M. Evo MORALES (président 2006-2019)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 6 août 1825, déclaration d’indépendance (de l’Espagne)

    TERRITOIRE

    Capitales : La Paz (Pacénien[ne]s) ; Sucre (capitale constitutionnelle)

    Divisions administratives : la Bolivie est divisée en 9 départements
    Beni (du), Cochabamba (de), Oruro (d’), Potosí (de)

    Villes : Tiahuanaco

    Divers
    cerro Rico (la « montagne d’argent »)
    Potosí (mine)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : catholicisme (95 %)
    Et aussi... : protestantisme

    Langues
    Langues officielles : espagnol et 36 langues indiennes reconnues par la Constitution (article 5)

    DIVERS

    l’expression « État social unitaire » caractérise la Bolivie dans sa Constitution
    indigénisme
    mineurs coopérativistes
    Palacio Quemado (ancien palais présidentiel)
    Trópico de Cochabamba

    #pays #bolivie #amériques #amérique_latine

     

  • *

    Colombie (la)

    Nom officiel : République de Colombie
    Habitants : Colombien(ne)s
    Monnaie : 1 peso colombien (COP) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1991
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Iván DUQUE (Centre démocratique) (depuis 2018)
    Siège du chef de l’État : Casa de Nariño (Bogotá)
    Pouvoir législatif : Congrès bicaméral (Chambre des représentants et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême de justice ; Cour constitutionnelle ; Conseil d’État

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée nationale de la République de Colombie (armée de terre, air, marine)
    Police : police nationale de Colombie
    Services de renseignement : Agence nationale de renseignement (ANIC)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ASI : Alianza Social Independiente ; Alliance sociale indépendante (centre gauche) (formée en 1991)
    AV : Alianza Verde ; Alliance verte (centre) (formée en 2013)
    CCC : Compromiso Ciudadano por Colombia ; Engagement citoyen pour la Colombie (fondé en 1999)
    CD : Centro Democrático ; Centre démocratique (droite) (fondé en 2013)
    CR : Cambio Radical ; Changement radical (droite) (fondé en 1998, renommé en 2001)
    MIRA : Movimiento Independiente de Renovación Absoluta ; Mouvement de rénovation indépendante (idéologie propre : miraïsme) (fondé en 2000)
    MP : Marcha Patriótica ; Marche patriotique (extrême gauche) (fondé en 2012)
    Partido Conservador Colombiano : Parti conservateur colombien (centre droit) (fondé en 1849)
    PCC : Partido Comunista Colombiano ; Parti communiste colombien (extrême gauche) (fondé en 1930)
    Partido de la U : Partido Social de Unidad Nacional ; Parti social d’unité nationale (centre droit) (fondé en 2005)
    PDA : Polo Democratico Alternativo ; Pôle démocratique alternatif (gauche) (fondé en 2003 ou 2005)
    PIN : Partido de Integración Nacional ; Parti d’intégration nationale (fondé en 2009)
    PLC : Partido Liberal Colombiano ; Parti libéral colombien (gauche) (fondé en 1848)
    PV : Partido Verde ; Parti vert (gauche écologiste) (fondé en 2005, renommé en 2009)
    UP : Unión Patriótica ; Union patriotique (gauche) (1985-2002, réapparu en 2013)

    Groupes armés

    FARC (sigle complet : FARC-EP) : Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia - Ejército del Pueblo ; Forces armées révolutionnaires de Colombie - Armée du peuple (guérilla communiste) (fondé en 1964)
    ELN : Ejército de Liberación Nacional ; Armée de libération nationale (deuxième guérilla communiste du pays) (fondé en 1964)
    EPL : Ejército Popular de Liberación ; Armée populaire de libération (marxiste-léniniste, maoïste) (fondé en 1965)

    PERSONNALITÉS


    M. Juan Manuel SANTOS Calderón (président de la République 2010-2018) (Partido de la U)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1819 (de l’Espagne, après neuf ans de guerre)
    accords de 2016 entre les FARC et le gouvernement

    TERRITOIRE

    Capitale : Bogotá (Bogotanais[es])

    Division administrative : la Colombie est divisée en 32 départements et 1 district capitale
    Villes : Apartadó, Barranquilla, Cartagena, Cúcuta, Cali, Mapiripán, Medellín

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : pas de religion officielle
    Religion principale : catholicisme

    Langues
    Langue officielle : espagnol
    Autres langues : 85 langues autochtones (guahibo, guambiano, arhuaco, inga, tucano...)

    DIVERS


    plan Colombie (depuis 1999)
    Indiens Uwas

    #pays #colombie #amériques #amérique_latine

     

  • *

    Israël (/), m.

    Nom officiel : État d’Israël
    Habitants : Israélien(ne)s
    Monnaie : 1 nouveau shekel (ILS) = 100 agorots

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : sans Constitution, ensemble de 11 lois fondamentales ayant valeur constitutionnelle
    Chef de l’État : président de l’État, M. Reuven RIVLIN (Likoud)
    Siège du chef de l’État : Beit Hanassi (Jérusalem)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Benyamin NETANYAHOU (Likoud)
    Siège du gouvernement : la Beit Aghion (Jérusalem)
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral (Knesset)
    Et aussi... : Cour suprême ; mélange du système légal anglo-saxon, de règles religieuses et de règles datant du mandat britannique
    Le président occupe une fonction honorifique, il est élu par la Knesset.

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de défense d’Israël (ou armée de défense d’Israël) ; forces navales et aériennes ; citoyens effectuant le service militaire obligatoire
    Police : force de police nationale ; Magav (police des frontières)
    Services de renseignement : Mossad (renseignement extérieur), Shin Beth (ou Shabak, renseignement intérieur), Aman (renseignement militaire), Malmab (contre-espionnage militaire)
    Et aussi... : Tsahal (nom affectueux donné à l’armée de défense d’Israël ; à éviter) ; Betar (organisation de jeunesse paramilitaire)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Balad : Ligue démocratique nationale (démocrate nationaliste arabe) (fondé en 1995)
    Foyer juif (le) (nationaliste conservateur sioniste, extrême droite) (fondé en 2008)
    Hadash : Front démocratique pour la paix et l’égalité (extrême gauche) (fondé en 1977)
    Hatnuah (centriste) (fondé en 2012)
    Judaïsme de la Torah (ultraorthodoxes ashkénazes) (fondé en 1992)
    Koulanou (centre droit) (fondé en 2014)
    Israël Beitenou : « Israël, notre maison » (extrême droite sioniste) (fondé en 1999)
    Likoud (droite) (fondé en 1973)
    Liste arabe unie (fondée en 2015)
    Mouvement islamique (branche nordiste, fondée en 1970 interdit en 2015) (branche sudiste, membre de la Liste arabe unie, fondée en 1970)
    Parti travailliste (centre gauche sioniste) (fondé en 1968)
    Shas (ultraorthodoxe sépharade) (fondé en 1984)
    Ta-al : Mouvement arabe pour le renouveau (nationaliste arabe) (fondé en 1996)
    Yesh Atid (centre laïc) (fondé en 2012)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Associations
    B’Tselem
    La Paix maintenant
    Breaking the Silence

    PERSONNALITÉS

    Pas d’accents, sauf le tréma

    M. Ygal AMIR (assassin de Rabin)
    M. Ehoud BARAK (travailliste)
    M. Vladimir Zeev JABOTINSKY (idéologue, droite nationaliste)
    M. Avigdor LIEBERMAN (Israël Beitenou)
    Mᵐᵉ Tzipi LIVNI (députée du Likoud)
    Amos OZ (romancier)
    Abraham B. YEHOSHUA (romancier)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : proclamation de l’indépendance le 18 mai 1948
    Divers :
    août 1897 : fondation du mouvement sioniste (Bâle)
    2 novembre 1917 : déclaration Balfour
    1922-1948 : mandat britannique sur la Palestine
    29 novembre 1947 : vote de l’ONU, plan de partage
    14 mai 1948 : création d’Israël, fin du mandat britannique
    15 mai 1948 : invasion d’Israël
    1949 : armistices
    1967 : guerre des six jours
    6 octobre 1973 : guerre de Kippour ; guerre d’Octobre
    17 mai 1977 : arrivée de la droite au pouvoir (Likoud)
    1978 : accords de Camp David (avec l’Égypte)
    9 décembre 1987 : première Intifada
    13 septembre 1993 : accords d’Oslo
    28 septembre 1995 : accord d’Oslo II
    4 novembre 1995 : assassinat de Rabin
    1996 : opération « Raisins de la colère »
    juillet 2000 : sommet de Camp David
    septembre 2000 : seconde Intifada

    Organisations anciennes
    comités des Amants de Sion (années 1880)
    Exécutif sioniste
    Hagana (la), organisation paramilitaire sioniste (formée en 1920 et intégrée à l’armée de défense d’Israël en 1948)
    Irgoun, organisation paramilitaire sioniste (scission de la Hagana en 1931 et intégrée à l’armée de défense d’Israël en 1948)
    Jewish Colonization Association (ICA) (fondée en 1891)
    Lehi
    Liste nationale
    Maki (communiste, antisoviétique, 1970)
    Mapaï (le) (Ben Gourion)
    Mapam (gauche, fondé en 1948)
    Matzpen (trotsko-libertaire) (1970)
    Panthères noires (années 1970)
    « partis russes » (années 1990)
    Rafi (scission du Mapaï en 1965, Ben Gourion)
    Yichouv, communauté juive présente en Palestine avant la création de l’État d’Israël

    Personnalités
    Yigal ALLON †
    Menahem BEGIN † (Irgoun)
    David BEN GOURION †
    Martin BUBER † (philosophe sioniste de gauche, années 1920)
    Moshe DAYAN †
    Levi ESHKOL † (années 1960)
    Shimon PÉRÈS † (président 2007-2014) (avec accents, par exception)
    Theodor HERZL †
    Meïr KAHANE † (fondateur de Kach)
    Golda MEÏR † (≠ Golda MEIR, Larousse)
    Itzhak RABIN †
    Haïm (ou Chaïm) WEIZMANN † (déclaration Balfour)

    TERRITOIRE

    Périphrase du nom officiel : l’État hébreu (à éviter)
    Capitale : Tel-Aviv (et non pas Jérusalem, consacrée « capitale éternelle de l’État d’Israël » en 1950, non reconnue par la communauté internationale)

    Divisions administratives : Israël est divisé en 6 districts (mehozot)
    Districts : district Centre, district Nord, district Sud, Haïfa, Jérusalem, Tel-Aviv
    Villes : Acre, Arad (Néguev), Arara, Ashdod, Ashkelon, Beer Sheva (Néguev), Beit Lid, Beit Shemesh, Deir Yassine, Dikla (colonie, Sinaï), Dimona, Di Zahav (colonie), Eilaboun, Eilat (plutôt qu’Elat) (port, Néguev), Haïfa, Har Homa (colonie), Herzliya, Houra (Néguev), Itamar (colonie, Cisjordanie), Jaffa, Kfar Etzion (colonie), Kiryat Arba (colonie), Kiryat Sefer (colonie), Lod (ex-Lydda), Maalot (Galilée), Mitspeh Ramon (Néguev), Nazareth, Nazareth Ilit, Netanya, Ofra (colonie), Omer, Rahat (Néguev), Ramat Rachel, Ramleh (plutôt que Ramlah), Sadot (colonie, Sinaï), Safed, Saint-Jean-d’Acre, Sderot (ville, tirs de roquettes), Shfaram, Tcherkass (village), Tel-Aviv, Tibériade (lac, Galilée), Wadi Salib (Haïfa), Yanoun (Cisjordanie), Yoqneam

    Contentieux : violation du droit international par l’occupation de la Cisjordanie et par la poursuite de la construction de colonies au-delà de la ligne de démarcation
    contentieux avec le Liban et la Syrie à propos du Golan

    Divers
    « corpus separatum » (Jérusalem)
    « ligne verte » (ligne de démarcation entre Israël et la Cisjordanie, correspond à la frontière à la veille des annexions de 1967)

    golfe d’Akaba
    pont Allenby
    mont Carmel
    Jérusalem-Est
    vallée de Jezreel
    Jourdain (fleuve)
    Mea Shearim (quartier ultraorthodoxe de Jérusalem)
    mer Morte
    mont Thabor
    Galilée, Golan, Judée, Néguev, Samarie, Sinaï
    centrale nucléaire de Dimona

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion officielle : pas de religion officielle consacrée par les lois fondamentales
    Religions principales : judaïsme, islam, christianisme

    Note : ambiguïté légale quant au caractère juif de l’État d’Israël

    Langues 
    Langues officielles : hébreu, arabe (pour la minorité arabe israélienne)
    Autres langues : anglais

    Médias 
    Al Qods (quotidien, arabe, Jérusalem-Est) (1951)
    Davar (quotidien, hébreu, Tel-Aviv) (1925-1996)
    Derech Hanitzotz (hebdomadaire, hébreu, Jérusalem)
    Haaretz (quotidien, hébreu et anglais, Tel-Aviv) (1919) (gauche)
    Hadachot (Tel-Aviv)
    The Israel Equality Monitor (magazine, hébreu, arabe et anglais, Tel-Aviv)
    Jerusalem Post (quotidien, créé en 1932 sous le nom de Palestine Post ) (droite)
    Kountrass (revue, Jérusalem)
    Maariv (quotidien, hébreu, Tel-Aviv) (1948)
    News From Within (Jérusalem)
    Yediot Aharonot (quotidien, hébreu, Tel-Aviv) (1939) (droite)
    Zion (revue, Jérusalem)

    DIVERS

    alya (f.) : émigration des Juifs de la diaspora vers Israël ; au sens originel, « ascension » vers la Terre promise
    Ashkénazes et Séfarades (avec majuscules)
    Bédouins (avec majuscule)
    beth midrash (centres d’études avancées de la Torah)
    « Bibigate » (scandale Netanyahou, 1997)
    « blocs de colonies »
    bouclier de David ou étoile de David
    dhimmi (statut de minorité juive dans le monde musulman)
    diaspora (minuscule, ≠ Larousse)
    Eretz Israël
    esplanade des Mosquées
    Falachas (Juifs d’Éthiopie)
    « feuille de route » (2003)
    Fonds national juif
    Foyer national juif
    goy, goyim (non-juif[s], sens religieux)
    « Grand Israël »
    « Grand Jérusalem »
    grand rabbinat
    guerre de Kippour ; guerre des six jours ; « guerre des frontières » (1968, Jordanie) ; « guerre d’usure » (Égypte, 1969)
    halakha (la) (loi religieuse)
    haredim (ultraorthodoxe)
    Intifada(s) (féminin)
    kasher (invariable)
    un kibboutz, des kibboutzim (villages collectivistes) ; kibboutzique
    Kippour (pas d’article)
    Lieux saints
    « ligne verte »
    loi du retour
    loubavitch (les)
    « maison rouge » (QG de la Hagana, 1948)
    mitnahlim (colons)
    mizrahim (Juifs orientaux)
    moshav, moshavim (villages coopératifs)
    « mouvement (ou révolte) des tentes » (2011)
    « mur d’acier » (à partir de 1948)
    mur des Lamentations
    Quartet
    résolution 242 des Nations unies (22 novembre 1967)
    Sémite (un)
    shabbat
    shtetl
    Talmud
    « terre sacrée »
    « terre d’Israël »
    Terre sainte
    territoires occupés
    Torah
    ultraorthodoxe (Larousse)

    Golan
    plateau syrien occupé par Israël depuis juin 1967 et annexé en 1981
    mont Hermon
    villages druzes et colonies juives
    Majdal Shams (village druze)

    #pays #israël #proche-orient

     

  • *

    quatre

    le quatre-cent-vingt-et-un (jeu) ; le quatre-vingt-et-un
    manger son quatre heures (pas de trait d’union) (TLF)
    mouvement des Quatre Mères
    un quatre-quatre (masculin, invariable et au long) ; plutôt que un(e) 4 × 4
    un marchand des (plutôt que de) quatre saisons (Colignon)
    « quatre vieilles » (les) (impôt)

    #abécédaire #nombres #signes_typographiques #surnoms #traits_d'union

     

  • *

    père

    Pères fondateurs (États-Unis, Israël) ; Pères pèlerins
    Père de l’Église ; le Saint-Père (le pape)
    Père la Victoire (Clemenceau)
    Père(s) Noël
    père Fouettard
    père prieur
    pères blancs ; pères missionnaires
    père la pudeur

    #abécédaire #majuscules #surnoms #religions #christianisme

     

  • *

    laïque

    préférer généralement cette graphie (masculin et féminin ; nom et adjectif) à « laïc » : réserver « laïc » aux chrétiens qui n’appartiennent pas au clergé ni aux ordres religieux

    #abécédaire #langue_française #religions #christianisme

     

  • *

    football

    un supporteur, une supportrice
    une milieu de terrain
    en huitièmes de finale (en huitièmes) ; en quarts de finale (en quarts) ; en demi-finales (en demies)
    l’entrejeu (le milieu du terrain)

    clubs : Arsenal (les Gunners, Londres), Atlético Madrid ou Atlético de Madrid (nom officiel) (les Colchoneros), Chelsea (Londres, les Blues), Liverpool FC (les Reds), Manchester United (les Red devils), Manchester City (les Citizens), Real Madrid (les Galactiques ; les Merengue), Tottenham Hotspur (Londres, les Spurs)...

    surnoms des équipes nationales (Le Monde) :
    Afrique du Sud : les Bafana Bafana
    Algérie : les Fennecs
    Allemagne : la Mannschaft
    Angleterre : les Trois Lions (Three Lions) ; Three Lionesses pour les filles
    Argentine : l’Albiceleste
    Australie : les Socceroos
    Autriche : Das Team
    Belgique : les Diables rouges
    Bolivie : la Verde
    Brésil : la Seleçao, les Auriverde
    Cameroun : les Lions indomptables
    Canada : the Canucks
    Chili : la Roja
    Chine : la Grande Muraille ; les Roses d’acier (pour les filles)
    Colombie : los Cafeteros
    Congo : les Diables rouges
    Corée du Sud : les Guerriers Taegeuk
    Côte d’Ivoire : les Eléphants
    Egypte : les Pharaons
    Espagne : la Roja
    Etats-Unis : the Stars and Stripes ; the Yanks
    France : les Bleus (les Bleues)
    Ghana : les Black Stars
    Italie : Squadra Azzurra
    Jamaïque : Reggae Boyz (Reggae Girls)
    Kenya : les Harambee Stars
    Maroc : les Lions de l’Atlas
    Irlande : The Boys in Green
    Japon : les Samurai Blue
    Mali : les Aigles
    Mexique : El Tri
    Nigeria : les Super Eagles
    Paraguay : la Albirroja
    Pays-Bas : les Oranje (les Lionnes pour l’équipe féminine)
    Pérou : los Incas, la Blanquirroja
    Pologne : les Blanc et Rouge
    Portugal : la Seleçao
    RDC : les Lépoards
    Roumanie : la Tricolore (la Tri)
    Russie : la Sbornaïa
    Sénégal : les Lions de la Teranga
    Serbie : les Aigles blancs
    Suède : les Blagult (les Bleu et Jaune)
    Suisse : la Nati
    Tunisie : les Aigles de Carthage
    Uruguay : la Céleste
    Venezuela : la Vinotinto

    #abécédaire #sports #surnoms

     

  • *

    Mexique (le)

    Nom officiel : États-Unis du Mexique
    Habitants : Mexicain(e)s
    Monnaie : 1 peso (MXP) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république fédérale
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1917
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Andrés Manuel LÓPEZ OBRADOR (« AMLO ») (gauche) (depuis 2018)
    Siège du chef de l’État : Palais national (depuis 2018 ; auparavant, résidence Los Pinos)
    Pouvoir législatif : Congrès national fédéral bicaméral (Chambre des députés et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême de justice ; Institut fédéral électoral (IFE)

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : secrétariat de la défense nationale (armée de terre, air, marine)
    Police : police fédérale, police étatique, police municipale
    Services de renseignement : Conseil national de sécurité, centre d’information de sécurité nationale (Cisen)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PRI : Partido Revolucionario Institucional ; Parti révolutionnaire institutionnel (centre droit) (fondé en 1929)
    PAN : Partido Acción Nacional ; Parti d’action nationale (droite, fondé en 1939)
    PRD : Parti de la révolution démocratique (social-démocrate) (fondé en 1989)
    PVEM : Partido Verde Ecológico de Mexico ; Parti vert écologiste du Mexique (fondé en 1986)
    Morena : Mouvement de régénération nationale (gauche) (fondé en 2012)
    Movimiento Ciudadanos : Mouvement citoyen (ex-Parti convergence, fondé en 1999, devient Ciudadanos en 2011)

    Groupes armés

    EZLN : Armée zapatiste de libération nationale

    Autres organisations

    Conseil coopérateur des entreprises (patronale)
    Coparmex (Confédération patronale)

    PERSONNALITÉS

    M. Enrique PEÑA NIETO (PRI) (président de 2012 à 2018)
    M. Carlos SLIM

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 6 décembre 1810
    Divers : révolution (1910-1917) ; Mouvement de libération nationale du Mexique (1966)

    TERRITOIRE

    Capitale : Mexico
    Divisions administratives : Le Mexique est divisé en 31 États

    Divers
    Palenque, Tulum (sites archéologiques mayas)
    Tenochtitlán (1325, cap. des Aztèques, Mexico)
    le Zócalo (Plaza de la Constitución, grand-place de Mexico)
    Yucatán

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : pas de religion officielle
    Religion principale : catholicisme
    Et aussi : protestantisme

    Langues
    Langue officielle : espagnol (de facto)
    Autres langues : anglais, langues indigènes : nahuatl, maya, mixtèque, zapotèque

    Médias
    La Jornada (quotidien de gauche, Mexico)
    Proceso (hebdomadaire)
    Televisa
    TV Azteca
    Univision

    DIVERS

    Indiens Yaquis

    #pays #mexique #amériques #amérique_centrale

     


  • *

    Haïti, m.

    Nom officiel : République d’Haïti
    Habitants : Haïtien(ne)s
    Monnaie : 1 gourde haïtienne (HTG) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1987
    Chef de l’État : président de la République (provisoire), M. Jocelerme PRIVERT (Inite)
    Siège du chef de l’État : palais national, Port-au-Prince
    Chef du gouvernement : premier ministre (intérimaire), M. Enex JEAN-CHARLES (Inite)
    Siège du gouvernement : Port-au-Prince
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Chambre des députés et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : gardes-côtes ; forces armées (terre, air) existantes dans la Constitution mais démobilisées en 2011
    Police : police nationale d’Haïti (PNH)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    AAA : Ayiti an Aksyon ; Haïti en action (gauche) (fondé en 2006)
    FL : Fanmi Lavalas ; Famille Lavalas (gauche) (fondé en 1996)
    FRN : Front pour la reconstruction nationale (fondé en 2004)
    Fusion : Fuzyon Sosyodemokrat Ayiti ; Fusion des sociaux-démocrates haïtiens (centre gauche) (fondé en 2005)
    Inite : Inite Patriyotik ; Unité patriotique (ancien Fwon de l’espwa — Front de l’espoir) (gauche) (fondé en 2005)
    KID : Konvansyon Inite Demokratik
    Lapeh : Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (fondé en 2015)
    MRN : Mouvement pour la reconstruction nationale (communiste) (fondé en 1991)
    OPL : Òganizasyon Pèp kap Lité ; Organisation du peuple en lutte (centre) (fondé en 1991)
    PHTK : Parti haïtien Tèt Kale (centre droit) (fondé en 2012)
    RP : Repons Peyizan ; Réponse paysanne (centre droit) (fondé en 2010)

    Groupes armés

    FRAPH : Front pour l’avancement et le progrès haïtien (organisation paramilitaire d’extrême droite) (1991—2004)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1er janvier 1804 (de la France)
    Divers : 1957-1986 dictature duvaliériste

    TERRITOIRE

    Capitale : Port-au-Prince

    Contentieux : contentieux ancien avec la République dominicaine : occupation haïtienne, majorité de ressortissants haïtiens dans l’île dominicaine d’Hispaniola

    Divers
    Artibonite (le plus grand fleuve d’Haïti)
    Cité Soleil, la Saline, Bel Air, Martissant (quartiers)
    Cap-Haïtien, Pétionville

    DIVERS

    en Haïti ; qu’Haïti ; d’Haïti
    « Bébé Doc » ; « Papa Doc »
    Minustah (Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti), depuis 2004
    Membre de : l’Association des États de la Caraïbe, Petrocaribe

    #pays #haïti #amériques #caraïbes

     


  • *

    Paris

    la Ville de Paris (avec majuscule pour désigner l’administration)
    la Ville Lumière
    Paris Match (magazine)
    Paris-Nice, Paris-Roubaix (courses cyclistes)
    métropole du Grand Paris ; conseil de la métropole
    le Tout-Paris

    #abécédaire #surnoms #majuscules #sports #médias #presse

     

  • *

    nous

    quand un journaliste emploie le « nous » ou le « on », l’accord se fait au masculin singulier : Nous devons sembler si content que... ; On demande, étonné :
    s’il s’agit d’une journaliste, l’accord se fait au féminin singulier : Nous devons sembler si stupéfaite que...

    #abécédaire #féminisation #presse

     

  • *

    Japon (le)

    Nom officiel : Japon
    Habitants : Japonai(se)s/Nipon(ne)s
    Monnaie : yen (JPN)

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1946 (amendement de la Constitution Meiji de 1890)
    Chef de l’État : empereur, Naruhito
    Siège du chef de l’État : palais impérial (Tokyo)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. SUGA Yoshihide (PLD)
    Siège du gouvernement : Kantei (Tokyo)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral, Diète (Chambre des conseillers et Chambre des représentants)
    Fonctions régaliennes : forces d’autodéfense japonaises (FAD) ; Agence de défense japonaise (ADJ)
    Et aussi... : Cour suprême
    L’empereur n’est pas le chef de l’État mais le symbole de l’État et de l’unité de la nation japonaise.
    Chaque département a son gouverneur.
    Minorités de Coréens et de Chinois.

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    IO : Iniatives d’Osaka (opposition) (fondé en 2015)
    LVJ : Les Verts du Japon (écologiste, antinucléaire) (fondé en 2012)
    Minshinto : Parti démocrate (fusion du PJD et du ISHIN en 2016)
    NPK : Parti Komeito ; Parti de la justice et de l’intégrité (bouddhiste, gouvernement) (ex-Parti du nouveau Komeito ; fusion du Parti Komeito historique et du Nouveau Parti de la paix, fondé en 1998)
    PCJ : Kyosanto ; Parti communiste japonais (opposition) (fondé en 1922)
    PDJ : Parti démocrate japonais (opposition) (1998-2016)
    PKJ : Parti pour le Kokoro japonais (nationaliste, opposition) (ex-Parti de la génération future, fondé en 2014, changement de nom en 2015)
    PLD : Parti libéral-démocrate (conservateur, gouvernement) (fusion du Parti libéral et du Parti démocrate japonais, fondé en 1955)
    ISHIN : Parti japonais de l’innovation (2014-2016)
    PSD : Parti social-démocrate japonais (socialiste) (fondé en 1945)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Nippon Keidanren : fédération des organisations économiques japonaises (patronat) (fusion de l’ancien Keiranden de 1946 et du Nikkeiren, 2002)
    Keizai Doyukai : Association japonaise de chefs d’entreprise

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : pays non colonisé
    Divers : guerre sino-japonaise ; guerre russo-japonaise
    3 mai 1947 : émancipation du contrôle militaire des Alliés imposé en 1945

    TERRITOIRE

    Capitale : Tokyo
    Le Japon est divisé en 47 départements (ken)

    Contentieux : contentieux de souveraineté avec la Corée du Sud sur les rochers Liancourt ; avec la Russie à propos des îles Kouriles (« territoires du Nord ») ; avec la Chine (et Taïwan) à propos des îles Senkaku.

    Divers
    Hokkaido, Honshu, Kyushu, Shikoku (quatre îles principales qui composent l’archipel)
    Wakabayashi (arrondissement de la ville de Sendai, capitale de la préfecture de Miyagi)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : shintoïsme, bouddhisme

    DIVERS

    « abenomics » (stratégie japonaise de relance de la croissance)
    traité de sécurité nippo-américain de 1951 (pierre angulaire de la politique extérieure japonaise)
    l’Archipel ; l’empire du Soleil-Levant
    « femmes de réconfort » (conflit mémoriel entre la Corée du Sud et le Japon)
    centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi
    article 9 (de la Constitution, interdit/autorise l’autodéfense)
    Tepco (Tokyo Electric Power Company ; Compagnie d’électricité de Tokyo)

    #japon #pays #asie #asie_du_nord_est

     

  • *

    Chili (le)

    Nom officiel : République du Chili
    Habitants : Chilien(ne)s
    Monnaie : 1 peso chilien (CLP) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1980
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Sebastián PIÑERA
    Siège du chef de l’État : palais de la Moneda (Santiago)
    Pouvoir législatif : Congrès national bicaméral (Chambre des députés, Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée chilienne (terre, air, marine)
    Police : police d’investigation du Chili et carabiniers
    Services de renseignement : direction nationale du renseignement (DINA)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Chile Vamos (coalition de centre-droite) (ex—Alianza, formée en 2015)
    UDI : Unión Demócrata Independiente ; Union démocrate indépendante (droite) (fondée en 1983)
    RN : Renovación Nacional ; Rénovation nationale (centre droit) (fondé en 1987)

    Nueva Mayoría : Nouvelle Majorité (coalition de centre-gauche) (ex-Concertacion, formée en 1987, devient Nouvelle Majorité en 2013)
    PDC : Partido Demócrata Cristiano ; Parti démocrate-chrétien (centre) (fondé en 1975)
    PS : Partido Socialista de Chile ; Parti socialiste du Chili (gauche) (fondé en 1933)
    PPD : Partido por la Democracia ; Parti pour la démocratie (centre gauche) (créé en 1987)
    MAS : Movimiento Amplio Social ; Mouvement ample social (gauche) (fondé en 2014)

    Groupes armés

    MIR : Movimiento de Izquierda Revolucionaria ; Mouvement de la gauche révolutionnaire (extrême gauche marxiste-léniniste) (fondé en 1965 pour la lutte armée, disparaît en 1995)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 18 septembre 1810 (de l’Espagne)

    Personnalités
    Salvador ALLENDE †

    TERRITOIRE

    Capitale : Santiago

    Divisions administratives : le Chili est divisé en 15 régions (regiones)
    Villes : Viña del Mar, Valparaíso (ville portuaire), Concepción, Antofagasta (ville portuaire), Punta Arenas

    la Terre de Feu, la Patagonie

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : pas de religion officielle
    Religion principale : catholicisme romain
    Et aussi : protestantisme

    Langues
    Langue officielle : espagnol

    Médias
    La Nación (quotidien devenu exclusivement journal en ligne) (1917, transformé en 2010)

    DIVERS

    les Mapuches, peuple mapuche
    pinochétisme
    la Zona Franca (en Patagonie)

    #pays #chili #amériques #amérique_latine

     

  • *

    Swaziland (le)

    Nom officiel : royaume du Swaziland (rebaptisé Eswatini en 2018)
    Habitants : Swazi(e)s
    Monnaie : 1 lilangeni (SZL) = 100 cents (parité avec le rand Sud-Africain)

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie absolue (État du Commonwealth)
    Régime : autoritaire
    Texte fondamental : Constitution de 2005
    Chef de l’État : roi, MSWATI III (depuis 1986)
    Siège du chef de l’État : palais royal ; multiples autres palais
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Barnabas DLAMINI
    Siège du gouvernement : Lobamba
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Libandla)
    Et aussi... : Cour suprême ; Sibaya

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : Umbutfo Swaziland Defence Force (USDF)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Partis politiques abolis en 1973, quelques partis sont tolérés, les candidats aux élections ne peuvent se présenter qu’à titre individuel

    Pudemo : People’s United Democratic Movement ; Mouvement populaire démocratique uni (fondé en 1983)
    NNLC : Ngwane Natonal Liberatory Congress (scission du Swaziland Progressive Party, fondé en 1963)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Syndicats

    SFL : Swaziland Federation of Labour (fondé en 1994)
    SFTU : Swaziland Federation of Trade Unions (fondé en 1973)
    Tucoswa : Trade Union Congress of Swaziland

    Associations

    SCCCO : Swaziland Coalition of Concerned Civic Organizations (rassemblement de 5 associations)
    SDM : Swaziland Democratic Movement

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 6 septembre 1968 (du Royaume-Uni)
    Divers : abolition de la Constitution en 1973 (régime de partis, séparation des pouvoirs)

    TERRITOIRE

    Capitales : Mbabane (Mbabanais[es]) (administrative) ; Lobamba (royale et législative)

    Divisions administratives : Le Swaziland est divisé en 4 districts

    Contentieux : contentieux de souveraineté avec l’Afrique du Sud

    pays enclavé entre l’Afrique du Sud et le Mozambique

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : christianisme, religions traditionnelles
    Et aussi : islam

    Langues 
    Langue officielle : anglais, swati

    DIVERS

    Membre de : la SACU, la SADC, l’Union africaine

    #pays #swaziland #afrique #afrique_australe

     

  • *

    accord

    « accord du siècle » (Israël-Palestine 2020)
    accord-cadre
    accords d’entreprise
    Accord de libre-échange (ALE) entre le Canada et les États-Unis
    accord États-Unis - Mexique - Canada (AEUMC, ou USMCA en anglais) (signé en octobre 2018)
    accord de partenariat transatlantique (APT) (Union européenne - États-Unis, en projet)
    accord de partenariat transpacifique (Trans-Pacific Partnership, TPP) (États-Unis - Asie, en projet)
    accords de partenariat économique (APE)
    Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT)
    Accord multifibre (1974), renouvelé en 1995 sous le nom d’Accord sur les textiles et les vêtements (ATV), abrogé en 2005
    Accord multilatéral sur l’investissement (AMI)
    accord de Cotonou (2000)
    accords de la Jamaïque (1976)
    l’Accord fondamental (Israël-Vatican)
    l’Accord international sur le blé/le cacao...
    l’Accord monétaire européen
    accord de Schengen : 14 juin 1985. Ratifications de la convention de Schengen (pour l’application de l’accord), entre 1990 et 1995. Puis institutionnalisation de l’espace Schengen à l’échelle européenne par le traité d’Amsterdam en 1997. L’espace Schengen comprend actuellement 26 États membres
    accord Trips : sur les aspects des droits de propriété qui touchent au commerce
    Accord commercial anticontrefaçon (en anglais Anti-Counterfeiting Trade Agreement, ACTA)
    accords Abraham

    #abécédaire #majuscules #minuscules #pactes

     

  • *

    Constitution

    toujours avec majuscule pour désigner la loi fondamentale d’un État
    des Constitutions

    #abécédaire #majuscules

     

  • *

    Mali (le)

    Nom officiel : République du Mali
    Habitants : Malien(ne)s
    Monnaie : 1 franc CFA (XOF) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : semi-présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1992
    Chef de l’État :
    Siège du chef de l’État : palais de Koulouba (Bamako)
    Chef du gouvernement :
    Siège du gouvernement : palais de Koulouba (Bamako)
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral, Assemblée nationale
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées maliennes (FAMA), gendarmerie
    Police : police nationale du Mali
    Services de renseignement : direction générale de la sécurité d’État (DGSE)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Adema-PASJ : Alliance pour la démocratie au Mali - Parti africain pour la solidarité et la justice (socialiste) (fondé en 1991)
    CNSP : Comité national pour le salut du peuple (putschistes ayant destitué « IBK » en auût 2020)
    M5-RFP : Mouvement du 5 juin - Rassemblement des forces patriotiques (opposition)
    RPM : Rassemblement pour le Mali (au pouvoir) (fondé en 2001)
    URD : Union pour la République et la démocratie (scission Adema-PASJ en 2003)
    VRD : Groupe vigilance démocratique et républicaine (opposition, dont URD) (formé en 2013)

    Groupes armés

    AQMI : Al-Qaida au Maghreb islamique (ou Al-Mourabitoune) (islamiste djihadiste) (issu du GSPC algérien, formé en 2007)
    Ansar Dine (islamiste djihadiste) (formé en 2012)
    GSIM : Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (ou Jamaat Nosrat Al-Islam Wal-Mouslimin) (fusion de mouvements djihadistes, affilié à Al-Qaida) (formé en 2017)

    CMA : Coordination des mouvements de l’Azawad (alliance groupes rebelles indépendantistes touaregs, nord du Mali) (formée en 2014)
    HCUA : Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad (formé en 2013)
    MNLA : Mouvement national de libération de l’Azawad (groupe rebelle indépendantiste touareg) (formé en 2011)

    CM-FPR : Coordination des mouvements-Front patriotique de résistance (rassemblement de milices d’autodéfense) (formé en 2012)
    FLNM : Front de libération du nord du Mali
    Ganda Izo : « Les enfants du pays » (milice d’autodéfense shongaï et peule, nationaliste malien) (formé en 2012)
    MPGK : Mouvement patriotique Ganda Koy (ou Ganda Koy) (milice d’autodéfense shongaï) (scission de l’armée malienne en 1994)

    PERSONNALITÉS

    M. Boubou CISSÉ (premier ministre 2019-2020)
    imam Mahmoud DICKO (salafiste)
    M. Ibrahim Boubacar KEÏTA (surnommé « IBK ») (RPM) (président de la République de 2013 à 2020, destitué par l’armée)
    M. Soumeylou Boubèye MAÏGA (premier ministre 2017-2019)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 22 septembre 1960 (de la France)
    Divers : coup d’État en 2012 ; accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger (signé en 2015)

    TERRITOIRE

    Capitale : Bamako (Bamakois[es])

    Divisions administratives : Le Mali est divisé en 8 régions plus le district de Bamako
    Régions : Mopti, Gao, Tombouctou
    Villes : Diabali, Djenné, Kati, Konna, Koulikoro, Mopti, Sikasso, Ségou, Sévaré (base militaire, ex-QG du G5 Sahel)
    Villes du Nord : Douentza, Gao, Kidal, Konna, Léré, Tessalit, Tombouctou

    Divers
    le nord du Mali ; le Nord (et non pas : Nord Mali ou Nord-Mali)
    Azawad (zone désertique du nord du Mali)
    barrage de Markala
    Macina (région du centre)
    zone des « trois frontières »

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues 
    Langue officielle : français
    Autres langues : mandingue (bambara, malinké, dioula), tamasheq, pulaar, sénoufo, bobo, songhaï

    DIVERS

    opération « Serval » (2013) ; opération « Barkhane » (depuis 2014)
    Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma)

    Membre de : l’UA, la CEDEAO, le G5 Sahel, de l’UEMOA, le Nepad, la CEN-SAD

    *Groupes ethniques"
    Bambaras (majoritaires, appartient au groupe mandingue)
    Songhaïs, Touaregs, Maures (Arabes), Dogons, Peuls, Toucouleurs, Malinkés, Soninkés, Khassonkés, Bozos, Sénousfos, Bobos...

    #pays #mali #afrique #afrique_de_l'ouest

     

  • *

    Monténégro (le)

    Nom officiel : Monténégro
    Habitants : Monténégrin(e)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire (autoritaire)
    Texte fondamental : Constitution de 2007
    Chef de l’État : président de la République, M. Milo ĐUKANOVIĆ (DPS)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Cetinje)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Zdravko KRIVOKAPIĆ (depuis 2020)
    Siège du gouvernement : Podgorica
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral, Skupština
    Et aussi... : Cour constitutionnelle ; Cour suprême
    haut degré de corruption selon la Commission européenne

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées monténégrines (armée de terre, air, marine)
    Police : police nationale
    Services de renseignement : agence de sécurité nationale

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    BS : Parti bosniaque (fondé en 2006)
    DCG : Monténégro démocratique (centre) (fondé en 2015)
    Demos : Alliance démocratique (centre droit) (fondé en 2015)
    DPS : Parti démocratique socialiste (au pouvoir jusqu’en 2020) (fondé en 1991, héritier de la Ligue des communistes de Yougoslavie)
    Forca : Nouveau Pouvoir démocratique (albanais) (fondé en 2005)
    NOVA : Nouvelle Démocratie serbe (conservateur) (fondé en 2009)
    Monténégro positif (écologiste social-démocrate) (fondé en 2012)
    Pour l’avenir du Monténégro : coalition d’opposition qui a pris le pouvoir en 2020
    SDP : Parti social-démocrate du Monténégro (gauche) (fondé en 1993)
    SNP : Parti populaire socialiste du Monténégro (centre gauche) (fondé en 1997)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 3 juin 2006 après référendum (séparation de la Serbie)
    Divers : royaume indépendant (1878-1918) puis rattaché à la Yougoslavie en 1918 ; République populaire du Monténégro puis République socialiste du Monténégro (nom du Monténégro en tant qu’État fédéré de Yougoslavie)
    Union de Serbie et Monténégro (2003-2006) ; République fédérale de Yougoslavie (1992-2003) ; République fédérative socialiste de Yougoslavie (1945-1991) ; royaume de Yougoslavie (1928-1945) ; État des slovènes, croates et serbes (1918-1828)
    sandjak de Novi Pazar

    TERRITOIRE

    Capitales : Podgorica (administrative) ; Cetinje (historique)

    Divisions administratives : Le Monténégro est divisé en 23 municipalités
    Villes : Andrijevica, Berane, Bijelo Polje, Cetinje (ancienne capitale royale du Monténégro), Gusinje, Nikšić, Plav, Pljevlja, Podgorica (capitale), Rožaje, Šavnik, Ulcinj

    Divers
    bouches de Kotor
    lac Shkodra ou lac Skadar (= lac de Scudari en italien) (partagé avec l’Albanie)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : orthodoxie (72 %) : Église orthodoxe serbe
    Et aussi : islam (19 %), catholicisme (3 %) (chiffres de 2011)

    Langues
    Langue officielle : monténégrin

    DIVERS


    marina de Porto Montenegro

    #pays #monténégro #europe #ex-yougoslavie #europe_du_sud

     


  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message