Correcteurs

compte officiel

  • *

    fichier

    fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg)
    passenger name record (PNR), fichier de renseignements sur les passagers aériens

    #abécédaire #acronymes_et_sigles #france

     

  • *

    signes de ponctuation

    Cumul de deux signes de ponctuation
    Dans le cas d’une (ou plusieurs) citation(s) intégrée(s) dans une phrase, il est possible de cumuler le signe de ponctuation de la citation avec celui de la phrase qui accueille la citation, avec ou sans guillemet fermant entre les deux, selon qu’il s’agit de la fin de la citation ou d’une incise.
    Exemples :
    « Tu es fou ! », s’exclama Emmanuel.
    « Tu es fou !, s’exclama Emmanuel, je n’irai pas à Saint-Lô ! »

    Usage des crochets
    • Pour les interventions de la rédaction dans le texte (traduction, conversion, explication d’une notion ou d’une expression...) : en italique dans un texte en romain et en romain dans un texte en italique, sauf quand l’intervention est courte.
    Exemple :
    M. [Joseph] Kabila
    • Ils sont utilisés en deuxième niveau à l’intérieur de parenthèses, notamment pour les appels de note.

    Usage des parenthèses
    On peut utiliser deux jeux de parenthèses consécutifs à la seule condition que le second soit un appel de note.

    • Quand une expression est entre guillemets, l’article défini (le, la, les) n’y est pas inclus.
    Exemples :
    la « communauté internationale »
    c’est le « deux poids, deux mesures » (quand l’expression est substantivée)
    l’« empire du Mal »
    les « frappes chirurgicales »
    la « guerre contre le terrorisme »
    Pensons à ces figures politiques : le « beur », le « sans-papiers », le « travailleur immigré »...

    Mais on inclut l’article défini dans les guillemets
    –- s’il fait partie d’une phrase
    Exemples :
    La sagesse populaire affirme que « le diable se niche dans les détails ».
    Élire des Blancs qui affirment que « la race ne compte pas » est une chose.
    –- s’il fait partie d’une expression (le plus, le moins, le pire...)
    C’était, selon elle, « le pire félon qu’[elle ait] jamais rencontré ».
    En disant que le changement climatique est « le plus grand des défis à venir », on n’a encore rien dit.

    • Dans une citation, la ponctuation finale est avant le guillemet fermant s’il y a une capitale de début de phrase après le guillemet ouvrant.
    Exemples :
    La maison semblait tranquille.« C’est une vieille demeure. » Ainsi la qualifia M. Truc.
    Il me dit : « Je ne suis pas d’accord ! »

    L’appel de note vient alors avant la ponctuation finale.
    Exemples :
    La maison semblait tranquille. « Ni bruit ni fureur (1). » Ainsi s’exprima M. Truc.
    Il s’exclama : « I disagree (1)  ! »
    (Bien veiller à ce que le guillemet fermant soit en italique !)

    • Dans une citation, la ponctuation finale est après le guillemet fermant s’il n’y a pas de majuscule de début de phrase après le guillemet ouvrant.
    Exemples :
    D’après lui, « c’était un rêve ».
    Il partait « pour toujours. Comme on se noie ».

    L’appel de note vient alors :
    –- soit avant le guillemet fermant quand la note concerne la citation même.
    Exemples :
    Libération conjure les électeurs d’« assumer leur responsabilité historique (1)  ».
    Yves Lacoste assure que Bandung, « cela s’appelle l’Aurore (1)  ».
    (Bien veiller à ce que le guillemet fermant soit en italique !)

    –- soit entre le guillemet et la ponctuation finale.
    Exemples :
    Il s’agit, selon X, de « combiner la puissance d’Internet et celle de la génétique », et, selon Y, « de permettre aux individus d’être des acteurs de leur santé » (1).
    (la note se rapporte aux deux citations, elle ne peut donc pas être à l’intérieur des guillemets de la seconde)
    M. Bayrou dénonce les « ambiguïtés », les « déceptions » et les « confusions » (1).
    (la note porte sur les trois mots)

    Usage de la barre oblique
    Utilisée, sans espace avant ni après, dans les adresses Internet, pour les fractions, pour employer la double nomination d’un lieu (en cas de conflit territorial ou de double langue au sein d’une même région).
    Exemples :
    www.monde-diplomatique.fr/revues
    les îles Senkaku/Diaoyu (Japon — Chine)
    les îles Dokdo/Takeshima (Corée du Sud — Japon)
    la région Pec/Pecja (enclave serbe au Kosovo)

    Avec un blanc avant et après, pour marquer la séparation entre des vers.
    Exemple :
    Ma pauvre muse, hélas ! Qu’as-tu donc ce matin ? / Tes yeux creux sont peuplés de visions nocturnes / Et je vois tour à tour s’étaler sur ton teint / La folie et l’horreur, froides et taciturnes.

    Tirets (ou « moins »)
    Pour la mise en valeur d’incises. On place un blanc avant et après les tirets ouvrant et fermant, sauf si ce dernier est suivi d’une virgule (on évite le point-virgule après le tiret d’incise fermant). La ponctuation de fin de phrase dispense de fermer l’incise.
    Exemples :
    Au cas où la Commission — seule compétence ici — décèlerait un déficit structurel, les États devront mettre en place un mécanisme de correction automatique.
    Ce serait un retournement de plus dans les relations des deux frères ennemis — réjouissant, celui-là.
    À éviter : le tiret fermant en début de ligne et le tiret ouvrant en fin de ligne.

    Dans le sommaire, pour la séparation de deux éléments au sein d’une même section.
    Exemples :
    Pages 14 et 15 :
    La Pologne orientale passe à l’Ouest, par Laurent Geslin et Sébastien Gobert. — Mosaïque culturelle (L. G. et S. G.).

    Tiret d’énumération en début de ligne (avec ou sans retrait) suivi d’une espace insécable.

    Tiret de dialogue, en début de ligne, avec retrait, suivi d’une espace insécable.

    « Dive blanchie »
    Elle permet de séparer deux ou plusieurs termes d’un ensemble de mots lorsque l’un d’eux est composé.
    Exemple :
    le triptyque Russie - Chine - Proche-Orient
    une coédition Irasec - Les Indes savantes

    Accolades
    Les accolades ne sont pas utilisées.

    Astérisques
    Sont surtout utilisés pour les renvois des signatures.
    Exceptions graphiques :
    Parfois utilisées dans les textes littéraires pour insérer des blancs entre certains paragraphes.

    #code_typo #signes_de_ponctuation #charte_graphique

     



  • *

    super

    Super Bowl (et non pas Superbowl)
    super-délégués (présidentielle américaine)
    les Supergrands (terme qui désignait les États-Unis et l’Union soviétique)
    super-héros
    super-riches

    #abécédaire #états-unis #union_soviétique

     


  • *

    AMÉRIQUES

    PAYS

    Antigua-et-Barbuda, Argentine, Bahamas, Barbade, Belize, Bolivie, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Dominique, Équateur, États-Unis, Grenade, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Jamaïque, Mexique, Nicaragua, Nunavut, Panamá, Paraguay, Pérou, Porto Rico, République dominicaine, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Salvador, Surinam, Trinité-et-Tobago, Uruguay, Venezuela

    ORGANISATIONS

    AEC : Association des États de la Caraïbe
    Aladi : Association latino-américaine d’intégration
    ALBA-TCP : Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique - Traité de commerce des peuples
    Alena : Accord de libre-échange nord-américain
    Banque du Sud (Banco del Sur)
    BID : Banque interaméricaine de développement
    CACM : Marché commun d’Amérique centrale
    CAN : Communauté andine des nations
    Caricom : Communauté des Caraïbes
    Celac : Communauté d’États latino-américains et caraïbes
    Cepalc : Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes
    COPA : Conférence des parlementaires des Amériques
    groupe de Rio
    Mercosur : Marché commun du Sud
    OEA : Organisation des États américains
    OECO : Organisation des États de la Caraïbe orientale
    Pacte andin
    SICA : Système d’intégration centre-américain
    Unasur : Union des nations sud-américaines

    DIVERS

    Accord multilatéral sur l’investissement (AMI) (années 1990)
    cycle de l’Uruguay
    « cycle du millénaire » (guill. sans cap, car avorté)
    « jour de la race » (12 octobre, découverte de l’Amérique, Espagne et Portugal)
    plan Colombie (cocaïne)
    sommet de Québec
    Sommet des Amériques (libéral) / Sommet des peuples des Amériques (altermondialiste)
    Sommet des Amériques (Miami, décembre 1994)
    « traité de commerce entre les peuples » (ALBA)
    TLC : traité de libre commerce (un, le)
    1961 : conférence panaméricaine de Punta del Este
    décembre 1994 : premier Sommet des Amériques (Miami)
    civilisation de Chavín
    Grande-Colombie (Bolívar)
    Indiens + cap à l’« ethnie » (ex. : Indiens Yaquis, Indiens Aymaras…)
    Juan Ginés de Sepúlveda † (controverse de Valladolid)

    #amériques #continents #amérique_centrale #amérique_du_nord #amérique_latine #caraïbes

     

  • *

    République dominicaine (la)

    Nom officiel : République dominicaine
    Habitants : Dominicain(e)s
    Monnaie : 1 peso dominicain (DOP) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2010
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Danilo MEDINA Sánchez (PLD)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Saint-Domingue)
    Siège du gouvernement : palais Saint-Domingue
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Chambre des députés et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême de justice ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée nationale (terre, air, marine)
    Police : police nationale de la république dominicaine
    Services de renseignement : direction nationale du renseignement (DNI)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PLD : Parti de la libération dominicaine (gauche) (fondé en 1973)
    PRD : Parti révolutionnaire dominicain (gauche) (fondé en 1939)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 27 février 1844 (d’Haïti)
    Divers : intervention américaine en 1965

    Personnalités
    Rafael Trujillo † (dictateur, 1960)

    TERRITOIRE

    Capitale : Saint-Domingue (Dominguois[es])

    Contentieux : contentieux ancien avec Haïti : occupation haïtienne, majorité de ressortissants haïtiens dans l’île dominicaine d’Hispaniola

    Divers
    Hispaniola (nom donné à Saint-Domingue par Christophe Colomb)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : catholicisme

    Langues
    Langue officielle : espagnol

    DIVERS

    bracero (coupeur de canne à sucre)
    zafra (saison de la récolte de la canne à sucre)

    #pays #république_dominicaine #amériques #caraïbes

     


  • *

    Zimbabwe (le)

    Nom officiel : République de Zimbabwe
    Habitants : Zimbabwéen(ne)s
    Monnaie : régime monétaire multidevises (dollar américain, euro, yuan chinois, roupie indienne, rouble russe, rand sud-africain, pula botswanais)

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2013
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Emmerson MNANGAGWA (ZANU-PF)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Harare)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Sénat et Chambre d’assemblée)
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : force de défense du Zimbabwe (ZDF)
    Police : police de la République du Zimbabwe

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    MDC-N : Movement for Democratic Change-Ncube (opposition) (fondé en 2005)
    MDC-T : Movement for Democratic Change-Tsvangirai (opposition) (parti de la transition politique 2008-2013, fondé en 1999)
    ZANU-PF : Zimbabwe African National Union - Patriotic Front ; Union nationale africaine du Zimbabwe - Front patriotique (parti de gouvernement) (ex-ZANU fondé en 1963)

    Note : Politburo (bureau politique du ZANU-PF)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 18 avril 1980 (du Royaume-Uni)
    Divers : ex-Rhodésie du Sud puis Rhodésie (1923-1980) ; partie de la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland (1953-1963)

    Personnalités
    M. Robert MUGABE (ancien président de la République ; 31 décembre 1987 - 21 novembre 2017 ; ZANU-PF)

    TERRITOIRE

    Capitale : Harare (Hararais[es])

    Divisions administratives : Le Zimbabwe est divisé en 8 provinces et 2 villes

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion principale : protestantisme
    Et aussi : catholicisme

    Langues 
    Langues officielles : anglais, shona, ndebele et 13 autres langues minoritaires

    DIVERS

    Membre de : la SADC

    #pays #zimbabwe#afrique #afrique_des_grands_lacs

     

  • *

    kiosque

    en kiosques (au pluriel)
    en librairies
    en rayons
    en salles

    #code_typo #pluriel

     


  • *

    Émirats arabes unis (les), m.

    http://www.monde-diplomatique.fr/local/cache-vignettes/L250xH77/Emirats-arabes-unis-3a870.jpg

    Nom officiel : État des émirats arabes unis (EAU)
    Habitants : Émirati(e)s (plutôt qu’Émirien[ne]s)
    Monnaie : 1 dirham émirien (EAD) = 100 fils

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : fédération de monarchies
    Régime : autoritaire
    Texte fondamental : Constitution de 1996
    Chef de l’État et/ou chef du gouvernement : président de la fédération et émir d’Abou Dhabi, cheikh KHALIFA Ben Zayed Al-Nahyane
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Abou Dhabi)
    Chef du gouvernement : vice-président de la fédération, président du conseil (des ministres) et ministre de la défense, cheikh MOHAMMED Ben Rachid Al-Maktoum
    Siège du gouvernement : Abou Dhabi
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral (Conseil national fédéral)
    Et aussi... : L’État est composé de 7 émirats (dominés par ceux d’Abou Dhabi et de Dubaï). Chaque émirat est gouverné par un émir ; la transmission du pouvoir est héréditaire.
    Le président et le premier ministre de la fédération sont tous deux chefs du gouvernement.
    L’organe législatif n’a qu’une fonction consultative.
    Conseil suprême fédéral ; Conseil fédéral des ministres ; Haute Cour fédérale.

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées des Émirats arabes unis (terrestres, aériennes, maritimes, gardes-côtes)
    Police : forces de police nationale
    Et aussi... : 12 % des habitants seulement sont des nationaux

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Aucun

    PERSONNALITÉS


    famille Al-Nahyane (Abou Dhabi)
    clan des Al-Maktoum (Dubaï)

    HISTOIRE

    Dates
    Divers : État fondé le 2 décembre 1971 au moment du départ des Britanniques
    ex-Côte des Pirates ; ex-États de la Trêve

    Personnalités
    CHAKHBOUT Ben Sultan Al-Nayhane † (souverain d’Abou Dhabi 1928-1966)
    cheikh RACHID Ben Saïd Al-Maktoum † (émir de Dubaï, années 1970)
    cheikh ZAYED Ben Sultan Al-Nahyane † (dirigeant des Émirats arabe unis, 1971-2004)

    TERRITOIRE

    Capitale : Abou Dhabi

    Divisions administratives : les Émirats arabes unis sont composés de 7 émirats (imarat, singulier imarah)
    Émirats : Abou Dhabi, Ajman, Charjah, Dubaï, Foujeyrah, Oum Al-Qaïwaïn, Ras Al-Khaïma

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : islam
    Religion principale : islam (sunnite à 85 % environ et chiite à 15 % environ)
    Et aussi : christianisme, hindouisme, bouddhisme

    Langues 
    Langue officielle : arabe
    Autres langues : anglais, farsi, hindi, ourdou

    DIVERS

    Membre de  : CCG
    économie de rente

    Voir aussi :
    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/117/A/20595

    #pays #émirats_arabes_unis #proche-orient #golfe

     


  • *

    Inde (l’) f.

    Nom officiel : République de l’Inde
    Habitants : Indien(ne)s
    Monnaie : 1 roupie (INR) = 100 paisa

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république fédérale
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution du 26 janvier 1950
    Chef de l’État : président de la République, M. Pranab MUKHERJEE (non rattaché à un parti politique)
    Siège du chef de l’État : résidence présidentielle, « Rashtrapati Bhavan » (New Delhi)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Narendra MODI (BJP)
    Siège du gouvernement : Panchavati, aussi désigné « 7, RCR » (New Delhi)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral, Sansad (Conseil des États, Rajya Sabha, et Assemblée du peuple, Lok Sabha)
    Fonctions régaliennes : Bharatiya Sashastra Senai, forces de l’armée indienne ; bureau central d’enquête (BCI) (civil) ; agence indienne du renseignement extérieur (RAW)
    Et aussi... : Cour suprême
    système juridique basé sur le modèle anglais ; système de castes (varna) toujours présent malgré l’abolition de 1950
    le président de la République a un rôle symbolique
    le découpage fédéral repose sur des bases linguistiques

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Le Parti du Congrès et le Parti du peuple indien (BJP) se succèdent au pouvoir depuis les années 1990 ; émergence récente de partis régionaux alliés au BJP au sein de l’Alliance nationale démocratique majoritaire au Parlement.

    AAP : Aam Aadmi Party ; Parti de l’homme ordinaire (anticorruption, extrême droite) (fondé en 2012)
    AIADMK : All India Anna Dravida Munnetra Kazhagam (scission du Dravida Munnetra Kazhagam) (fondé en 1972)
    AITC : All India Trinamool Congress (nationaliste indien, anticommuniste) (fondé en 1998)
    BJD : Biju Janata Dal (fondé en 1997)
    BJP : Bharatiya Janata Party ; Parti du peuple indien (ultranationalistes hindous) (fondé en 1980)
    BSP : Bahujan Samaj Party ; Parti de la société majoritaire (fondé en 1984)
    LMUI : Ligue musulmane de l’Union indienne, comité de l’état Kerala (fondé en 1948)
    Parti du Congrès (gauche) (fondé en 1885 ; parti historique de Nehru et de tous les premiers ministres indiens jusqu’en 1991)
    PCI : Parti communiste d’Inde (marxiste-léniniste) (fondé en 1964)
    PCI-m : Parti communiste d’Inde maoïste (fondé en 2004)
    PTD : Parti Telugu Desam (fondé en 1982)
    SHS : Shiv Sena (extrême droite, extrémistes hindous) (fondé en 1966)
    TRS : Telegana Rashtra Samithi (fondé en 2001)
    YSRCP : YSR Congress Party (régionaliste) (fondé en 2011)

    • Groupes armés
    PLGA : People’s Liberation Guerrilla Army (naxalites) (fondé en 2000)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 15 août 1947 (du Royaume-Uni)
    Divers : guerres indo-pakistanaises (1947, 1965, 1971, 1999)
    L’Inde devient une république le 26 janvier 1950

    TERRITOIRE

    Capitale : New Delhi

    Contentieux : contentieux de souveraineté avec le Pakistan (et la Chine) à propos du Cachemire ; contentieux de frontière avec le Népal et sur une zone de 400 kilomètres carrés autour de la rivière Kalampani

    Divers
    Jammu-et-Cachemire (État du Nord de l’Inde) (le reste du Cachemire est divisé entre le Pakistan et la Chine. Conflit ouvert) ; Bengale-Occidental (État du Nord-Est)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : État laïque
    Religions principales : hindouisme, islam

    Langues
    Langues officielles : anglais, hindi
    Autres langues : 18 langues constitutionnelles en plus de l’anglais et de l’hindi

    DIVERS

    Compagnie des Indes orientales ; Compagnie britannique, néerlandaise, française des Indes orientales
    Monuip : Mission d’observation des Nations unies pour l’Inde et le Pakistan
    les brahmanes (première caste ; prêtes, lettrés)
    les adivasi (« habitants des origines » ; populations tribales)
    ambedkariste
    les chamar (artisans du cuir considérés comme intouchables)
    les dalit (intouchables, hors caste) (en romain, invariable)
    déobandisme (école de pensée musulmane sunnite, présente également en Afghanistan)
    les jat (haute caste)
    les kshatriya (deuxième caste ; nobles et guerriers) (en romain, invariable)
    nehruvien
    des personnes pendjabies, sikhes, jaïnes
    les shudra (quatrième caste ; artisans, paysans) (en romain, invariable)
    les vaishya (troisième caste ; marchands) (en romain, invariable)

    #pays #inde #asie #asie_du_sud

     



  • *

    mafia

    mafioso (pl. mafiosi), mafieux, mafieuse... (un seul « f »)

    majuscule pour la Mafia d’origine italienne (sicilienne, calabraise, napolitaine, etc.) et pour ses ramifications italo-américaines
    la Mafia, organisation criminelle sicilienne
    Cosa Nostra (sans article ; sicilienne et américano-sicilienne)
    la Camorra (région de Naples) ; la Nouvelle Camorra
    la Ndrangheta (sans apostrophe) (Calabre)
    la Coupole, Cupola (direction occulte) ; l’Honorable Société
    la Pieuvre, la Piovra
    le « printemps de Palerme » (Falcone) ; Sacra Corona Unita/Sacra Corona (Pouilles)
    opération « Mains propres », « Mani pulite »

    minuscule pour les autres mafias
    la mafia colombienne
    la mafia russe
    la mafia chinoise/les Triades
    la mafia japonaise/les yakuzas. Principaux syndicats du crime : Inagawa-kai, Sumiyoshi-kai (ou Sumiyoshi-rengo), Yamaguchi-gumi

    #code_typo #italie #majuscules #minuscules #guillemets #surnoms

     


  • *

    frontière

    un garde-frontière(s), des gardes-frontière(s)
    un poste-frontière, des postes-frontières
    une ville frontière, des villes frontières

    #abécédaire #pluriel #traits_d'union

     


  • *

    festival

    Festival de Cannes (ou le Festival) : la Palme d’or ; la Palme, les Palmes ; capitales aux prix, sauf quand ils sont suivis d’un nom propre : le Grand Prix, le Prix d’interprétation, le Prix du jury... ; la Quinzaine des réalisateurs ; la Caméra d’or ; la Sélection officielle ; la Croisette…

    festival Étonnants Voyageurs (Saint-Malo)

    #code_typo #manifestations_culturelles_ou_commerciales #majuscules #france

     

  • *

    italique

    citations
    Les citations sont entre guillemets et en italique, guillemets compris.
    Au sein d’une citation en italique, un passage tronqué est signalé par des points de suspension entre parenthèses en romain.
    Une précision de la rédaction ou le remplacement d’un mot pour les besoins de la syntaxe seront composés entre crochets (en italique ou en romain, en fonction de l’ampleur de l’indication).

    « Un Britannique déroule un graphique de douze pieds [3,65 mètres] identifiant les fluctuations de son humeur au cours de l’année précédente. (...) Déplacement, sueur, caféine, souvenirs, stress, sexe et rencontres : tout peut être rapporté à une statistique. » Numéro de novembre 2001, p. 3

    Lorsque l’article commence avec une phrase entière de citation, le guillemet ouvrant apparaît avant la lettrine mais en romain. Le guillemet fermant est en italique.

    adages et proverbes
    On les différencie des citations, attribuées à une personne précise et identifiée, en les composant en romain entre guillemets.
    « le diable se niche dans les détails »

    titres d’œuvres
    Prennent l’italique :
    • Les titres d’ouvrages littéraires, artistiques et scientifiques : romans, essais, films (cinéma ou TV), compositions musicales, poèmes, pièces de théâtre, fables, peintures, sculptures, photographies...
    • Les séries télévisées (on ne marque plus la différence entre série et feuilleton). S’il y a, au sein d’un même article, coexistence entre le nom d’une série et le titre de l’un de ses épisodes, l’épisode sera composé en romain entre guillemets.
    • Les noms de journaux (on suit en principe la graphie du journal)
    • Les noms de jeux vidéo
    • Les articles sont en majuscules : Le Sacre du printemps

    Restent en romain :
    • les articles et rapports
    Ils prennent des guillemets
    Exemples :
    « De la guérilla à la démocratie au Népal »
    « Rapport sur la stabilité financière dans le monde ». Lorsqu’il s’agit de rapports importants et reconnus, faisant l’objet d’un livre, ils peuvent être traités selon les règles des titres d’œuvres.
    • Les textes de loi et règlements (sans guillemets, avec éventuellement une majuscule initiale)
    la Charte de la langue française ou loi 101 (Québec)
    la loi Debré
    la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen
    • les textes sacrés (sans guillemets, mais avec une majuscule initiale)
    Exemple :
    le Coran
    la Bible (lorsqu’il s’agit du recueil des livres saints)
    l’Évangile selon saint Matthieu
    les Proverbes
    le Cantique des cantiques
    l’Épître aux Hébreux
    • les noms d’expositions
    Avec guillemets et capitale initiale uniquement
    Exemple :
    « Corps et ombres. Caravage et le caravagisme européen »
    « Les choses »

    les véhicules
    Les noms de baptême des bateaux et navires sont en italique. L’article est en italique avec une capitale initiale lorsqu’il fait partie intégrante du nom.
    Exemples :
    le croiseur russe Piotr Velikii est à Toulon
    le porte-avions USS-Cole

    Les noms de voitures, les engins spatiaux sont en romain
    Exemples :
    une Ferrari
    les satellites Spoutnik, la fusée Soyouz
    les navettes spatiales Apollo, Challenger

    légendes
    On n’utilise pas l’italique dans les légendes. Les titres d’œuvre apparaissent en version originale entre guillemets, puis traduits en français entre parenthèses avec une majuscule initiale (sauf si le sens du mot en langue étrangère est évident).
    Exemple :
    TONY BEVAN. — « Red Interior » (Intérieur rouge), 2011
    ALBANO GUATTI. — « Contorsions », 2004

    locutions et mots étrangers
    S’ils ne figurent pas dans le Larousse, ils sont à composer en italique

    parenthèses
    Si un seul mot ou tout le groupe de mots est en italique, les parenthèses qui les entourent sont également en italique. Si le groupe de mots n’est que partiellement en italique, les parenthèses ouvrante et fermante restent en romain. [Ou en italique si l’ensemble du texte est en italique.]
    Même règle pour les crochets.

    ponctuation
    La ponctuation basse (« , » - « . ») prend l’enrichissement du mot qui le précède (sauf pour les titres d’œuvres, si la ponctuation ne fait pas partie du titre). La virgule qui suit une citation est composée en italique.

    #code_typo #italique #guillemets #charte_graphique #signes_de_ponctuation

     

  • *

    Vatican (le)

    Nom officiel : Saint-Siège / État de la Cité du Vatican
    Habitants : Vatican(e)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : État monarchique sacerdotal
    Régime : monarchie élective ecclésiastique
    Texte fondamental : loi fondamentale de 2001
    Chef de l’État : souverain pontife/pape, FRANÇOIS
    Siège du chef de l’État : Cité du Vatican
    Chef du gouvernement : secrétaire d’État, cardinal Pietro PAROLIN
    Siège du gouvernement : Cité du Vatican
    Pouvoir législatif : Commission pontificale pour l’État de la Cité du Vatican (organe législatif monocaméral)
    Et aussi... : le souverain pontife a la plénitude des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire ; le pouvoir est entre les mains du Conseil des cardinaux en période de vacance du siège

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : garde suisse pontificale
    Police : corps de gendarmerie de l’État de la Cité du Vatican

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Pas de partis politiques

    HISTOIRE

    Dates
    Divers : le Saint-Siège devient la Cité du Vatican souveraine le 11 février 1929 (accords du Latran)

    TERRITOIRE

    Périphrase du nom officiel : la papauté
    Capitale : Cité du Vatican

    Divisions administratives : le Vatican n’a pas de division administrative, cité-État

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : Église catholique apostolique et romaine

    Langues 
    Langue officielle : latin (de facto), italien (de facto)
    Autres langues : français, allemand

    Note : pas de langue officielle légale, le Vatican communique en italien, français, anglais, allemand, espagnol, latin, portugais, chinois, arabe

    DIVERS

    gouvernement de l’Église universelle (catholique)
    Laudato si’ (« Loué sois-tu »), encyclique du pape François (18 juin 2015)

    #pays #vatican #europe #europe_de_l'ouest

     

  • *

    Sénégal (le)

    Nom officiel : République du Sénégal
    Habitants : Sénégalai(se)s
    Monnaie : 1 franc CFA (XOF) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république décentralisée
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2001
    Chef de l’État : président de la République, M. Macky SALL (APR)
    Siège du chef de l’État : palais de la République (Dakar)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Mohamed Boun Abdallah DIONNE (non rattaché à un parti)
    Siège du gouvernement : palais de la République (Dakar)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale monocamérale
    Et aussi... : Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) ; Cour de cassation

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées sénégalaises
    Police : direction générale de la police nationale (DGPN)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    APR : Alliance pour la République (au pouvoir, membre du BBY) (fondé en 2008)
    BBY : Benno Bokk Yaakar (coalition de circonstance, majoritaire au gouvernement)
    BSS : Benno Siggil Senegal (coalition de partis de gauche)
    PDS : Parti démocratique sénégalais (opposition) (fondé en 1974)

    PERSONNALITÉS

    M. Abdoulaye WADE (président, 2000-2012)
    Léopold Sédar SENGHOR †

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 4 avril (de la France)
    Divers : Fédération sénégambienne (1982-1989)

    Personnalités
    Cheikh Anta Diop

    TERRITOIRE

    Capitale : Dakar (Dakarois[es])

    Divisions administratives : Le Sénégal est divisé en 14 régions ; redécoupage administratif en cours

    Divers
    Casamance

    Note : pour la Casamance (proche de la Gambie), création prévue d’une entité autonome dans le nouveau découpage territorial décentralisé.

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : islam
    Et aussi : christianisme, animisme

    Langues 
    Langue officielle : français
    Langues nationales : diola, malinké, poular, sérère, soninké, wolof (selon la Constitution)

    DIVERS

    Wolofs (population la plus importante), Sérères, Peuls, Toucouleurs, Diolas
    Membre de : la CEDEAO, du Nepad

    #pays #sénégal #afrique #afrique_de_l'ouest

     

  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message