Correcteurs

compte officiel

  • *

    compte

    règlement de comptes (truands) ≠ règlement de compte (comptabilité) [Jouette]
    un compte rendu, des comptes rendus
    compte épargne-temps
    elles se sont rendu compte
    reddition de comptes : « acte par lequel un comptable public présente les comptes de sa gestion à l’autorité devant laquelle il en est responsable » (TLF)
    compte de résultat

    #abécédaire #pluriel #langue_française #droit

     

  • *

    Papouasie-Nouvelle-Guinée (la)

    Nom officiel : État indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée
    Habitants : Papouan(e)s-Néo-Guinéen(ne)s / Papou(e)s
    Monnaie : 1 kina (PGK) = 100 toeas

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle (État du Commonwealth)
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1975
    Chef de l’État : reine, ÉLISABETH II, représentée par le gouverneur général, M. Michael OGIO (non rattaché à un parti)
    Siège du chef de l’État : Port Moresby
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Peter O’NEILL (PNC)
    Siège du gouvernement : Port Moresby
    Pouvoir législatif : Parlement national monocaméral
    Et aussi... : Cour suprême ; la région autonome de Bougainville dispose d’un Parlement élu

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de défense de Papouasie-Nouvelle-Guinée

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    NA : National Alliance Party (fondé en 1995)
    PNC : People’s National Congress Party (parti de gouvernement)
    PNGP : Papua New Guinea Party (fondé en 2007)
    PP : People’s Party
    PPP : People’s Progress Party (conservateur) (fondé en 1968)
    THE : Triumph Heritage Empowerment Party (fondé en 2012)
    URP : United Ressources Party

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 16 septembre 1975 (de l’Australie)
    Divers : 1884-1888 : protectorat allemand ; territoire sous tutelle australienne (1902) ; 1920-1941 et 1945-1975 : mandat australien (SDN) ; invasion japonaise pendant la seconde guerre mondiale ; l’île de Bougainville devient une région autonome en 2004

    Personnalités
    M. Michael SOMARE (« père de l’indépendance »)

    TERRITOIRE

    Capitale : Port Moresby

    Divisions administratives : la Papouasie-Nouvelle-Guinée est divisée en 20 provinces, 1 région autonome et 1 district
    Provinces : Hela
    Région autonome : Bougainville

    Villes : Lae, Madang, Goroka, Mount Hagen

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : protestantisme
    Et aussi : catholicisme

    Langues
    Langues officielles : anglais, pidgin, hiri motu
    Autres langues : 860 langues locales

    DIVERS

    PNG LNG : Papua New Guinea Liquefied Natural Gas
    ressources minières (or, cuivre, nickel), pétrolières et gazières

    #pays #papouasie-nouvelle-guinée #océanie

     

  • *

    fleuves et rivières

    Le fleuve est un cours d’eau qui aboutit à la mer ; la rivière, un cours d’eau qui se jette dans un autre cours d’eau. Sous l’influence de l’anglais, où le mot river désigne aussi bien le fleuve que la rivière, les confusions sont fréquentes.

    fleuves himalayens : Brahmapoutre, Huang He (fleuve Jaune), Indus, Mékong, Salween, Yangzi (fleuve Bleu) ; également : l’Irrawaddy prend sa source non loin de l’Himalaya

    #abécédaire #noms_géographiques #anglais

     

  • *

    Indonésie (l’), f.

    Nom officiel : République d’Indonésie
    Habitants : Indonésien(ne)s
    Monnaie : 1 roupie (ou roupiah) indonésienne (IDR) = 100 sen

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    (2016)

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1945 (abrogée puis restaurée)
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Joko Widodo (« Jokowi ») (PD)
    Siège du chef de l’État : palais de l’Indépendance (Djakarta)
    Pouvoir législatif : Assemblée consultative du peuple bicamérale (Conseil représentatif et Chambre des représentants)
    Et aussi... : Cour suprême (Mahkamah Agung) ; Cour constitutionnelle (Mahkamah Konstitusi)

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées indonésiennes, Angkatan Bersenjata Republik Indonesia (ABRI)
    Services de renseignement : Badan Intelijen Negara (BIN)
    Et aussi... : Kopassus : « bérets rouges » indonésiens (forces spéciales)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    FPI : Front des défenseurs de l’islam (fondé en 1998) (ultraconservateur)
    Gerindra (fondé en 2008)
    Golkar (fondé en 1964 par les forces armées)
    Nahdlatul Ulama : Renaissance des oulémas (traditionaliste) (fondé en 1926)
    PAN : Parti du mandat national (fondé en 1998)
    PD : Parti démocrate (fondé en 2001)
    PDI-P : Parti indonésien de lutte (centre gauche, au pouvoir) (fondé en 1998)
    PKB : Parti du réveil national (laïc) (fondé en 1999)
    PPP : Parti pour l’unité et le développement (coalition musulmane) (formée en 1973)

    Groupes armés

    Hasmi : Harakah Sunni for the Indonesian Society
    JI : Jemaah Islamiyah (salafiste djihadiste, lié à Al-Qaida) (formé en 1993)

    PERSONNALITÉS

    M. Ma’ruf Amin (vice-président depuis 2019, conservateur)
    M. PRABOWO Subianto (candidat à la présidentielle en 2014 et 2019)
    M. Basuki Tjahaja Purnama, dit AHOK (ex-gouverneur de Djakarta, condamné pour blasphème en 2017)
    M. Susilo Bambang Yudhoyono (ancien président de la République 2004-2014, surnommé « SBY »)
    Mᵐᵉ Megawati Sukarnoputri (ex-présidente, 2001-2004) (fille de Sukarno) (indiquer nom et prénom à chaque fois)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 17 août 1945 (proclamation de l’indépendance des Pays-Bas)
    Divers : octobre 2002 : attentat de Bali ; 2004 : tsunami, qui touche particulièrement la province d’Atjeh (Sumatra)
    Ordre nouveau (régime de SUHARTO)
    Reformasi (transition démocratique post-1998)

    Personnalités
    Theys Eluay † (chef indépendantiste papou, assassiné en 2001)
    SUHARTO † (plutôt que Soeharto) (dictateur, chute en 1998)
    SUKARNO † (plutôt que Soekarno) (ne pas indiquer de prénom [Ahmad ou Ahmed]) (« père de l’indépendance » en 1945, au pouvoir jusqu’en 1966-1967)
    Abdurrahman Wahid † (musulman modéré, ex-chef de l’État, d’octobre 1999 à juillet 2001) (dit « Gus Dur », « l’oncle Abdurrahman », PKB)

    TERRITOIRE

    Capitale : Djakarta (île de Java)

    Divisions administratives : L’Indonésie est divisée en 34 provinces (provinsi-provinsi, singulier provinsi)
    Province autonome : Atjeh (LOGA, loi sur le gouvernement d’Atjeh, 2006)
    Région spéciale : Yogyakarta
    ...
    Villes : Bandung, Surabaya (île de Java), Medan, Palembang, Makassar, Semarang

    Contentieux : contentieux de frontière terrestre (zone frontalière Tanjung Datu et Camar Wulan) et maritime (bloc pétrolier Ambalat dans la mer des Célèbes) avec la Malaisie ; contentieux de frontière maritime avec Singapour (nord de Batam)

    Divers
    État archipélagique composé des îles de Java, Sumatra, Kalimantan (à Bornéo), Sulawesi (Célèbes), Bali, Nouvelle-Guinée (en partie), Moluques...
    mer de Céram

    trois mille îles habitées

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : islam
    Et aussi : protestantisme, catholicisme, hindouisme, bouddhisme
    premier pays musulman du monde

    Langues
    Langue officielle : indonésien (bahasa indonesia)
    Autres langues : anglais, néerlandais, dialectes locaux (javanais...)

    Médias
    Kompas (« la boussole » : quotidien)

    DIVERS

    ressources en hydrocarbures
    mouvement 212
    pancasila (le) (« cinq principes »), philosophie/idéologie de l’État indonésien

    Membre de : Anase

    Papouasie
    La Nouvelle-Guinée occidentale, ou Irian Jaya, ou Papouasie, regroupe deux provinces : la Papouasie occidentale, qui comprend la partie extrême-occidentale de la Nouvelle-Guinée (en fait la péninsule dite « Vogelkop » [« tête d’oiseau »], et ses îles environnantes, soit neuf districts), et la Papouasie, qui se voit attribuer le territoire restant (soit vingt-sept districts).
    Armée de libération nationale de la Papouasie occidentale (TPNPB)
    Organisation pour une Papouasie libre (OPM)
    simulacre de référendum en 1969
    villes : Fakfak, Jayapura (capitale), Manokwari,Merauke, Sorong
    mine de Grasberg ; axe Trans-Papouasie

    #pays #asie #indonésie #asie_du_sud_est

     



  • *

    État/état

    nouveaux États indépendants (NEI) (ex-soviétiques)
    État-nation
    État-providence
    État-parti (mais État partie)
    État membre
    État de droit
    « État voyou » ; « État profond »
    état civil (sans trait d’union)
    le discours annuel sur l’état de l’Union (États-Unis)
    les États généraux (1789)

    #abécédaire #traits_d'union #guillemets #majuscules #minuscules #états-unis

     

  • *

    Nigeria (le)

    Nom officiel : République fédérale du Nigeria
    Habitants : Nigérian(e)s
    Monnaie : 1 naira (NGN) = 100 kobos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république fédérale
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1999
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Muhammadu BUHARI (APC) (depuis 2015)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Abuja)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale bicamérale (Sénat et Chambre des représentants)
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées nigérianes
    Police : force de police fédérale du Nigeria
    Services de renseignement : SSS (State Security Service)
    Et aussi... : Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ANPP : All Nigeria People’s Party ; Parti de tous les peuples du Nigeria (conservateur) (fondé en 1998)
    APC : All Progressives Congress (ex-coalition d’opposition, au pouvoir) (formée en 2013)
    PDP : People’s Democratic Party ; Parti démocratique du peuple (libéral) (parti présidentiel entre 1999 et 2015, fondé en 1998)

    Groupe armé

    Boko Haram (groupe salafiste djihadiste nigérian, formé au début des années 2000 dans l’État de Borno, a prêté allégeance à l’Organisation de l’État islamique en 2015)
    (boko, « book » en pidgin ; haram, « interdit » en arabe)

    PERSONNALITÉS

    M. Goodluck JONATHAN (ex-président, 2010-2015)
    M. Olusegun OBASANJO (ex-président, 1999-2007)
    M. Aboubakar SHEKAU (leader de Boko Haram)
    M. Umaru YAR’ADUA (ex-président, 2007-2010, « poulain » de M. OBASANJO)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1ᵉʳ octobre 1960 (du Royaume-Uni)
    Divers : guerre du Biafra (1967-1970)

    Personnalités
    Moshood ABIOLA † (président en 1993, élection annulée par les militaires)
    Mohamed YUSUF † (fondateur du groupe Boko Haram)

    TERRITOIRE

    Capitales : Abuja (capitale fédérale) et Lagos (capitale économique, Lagosien[ne]s)

    Divisions administratives : Le Nigeria est divisé en 36 États et 1 territoire
    Villes : Aba, Baga, Benin City (prostitution), Calabar, Ekets, Enugu, Ibadan, Ibenos, Jos, Kaduna, Kano, Kumo, Maiduguri, Onitsha, Port Harcourt, Yenagoa, Zaria

    Divers
    État musulman de Katsina (Nord) ; État de Cross River
    delta du Niger (région pétro-gazière)
    fleuve Niger
    golfe de Guinée

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : islam, christianisme
    Et aussi : animisme

    Langues 
    Langue officielle : anglais
    Autres langues : haoussa, yorouba, ibo

    DIVERS

    Membre de : l’Union africaine, la Cedeao, la CBLT
    ethnies : Annangs, Ibibios, Ibos, Ijaws, Itsérikis, Modakékés, Ogonis, Yoroubas...

    #pays #nigeria #afrique #afrique_de_l'ouest

     

  • *

    jaune

    les « gilets jaunes » (France, 2018) ; les « chemises jaunes » (Thaïlande)
    le fleuve Jaune ; la mer Jaune
    un Jaune (Asiatique) ; un « jaune » (personne qui travaille quand ses collègues font grève) ; un jaune (pastis)
    la fièvre jaune ; le « péril jaune »
    des jaunes d’œufs
    « livres jaunes », « films jaunes » (érotiques, en Chine)

    #abécédaire #couleurs #france #chine #guillemets #surnoms #noms_géographiques

     



  • *

    Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) (l’), f.

    en anglais, Organization of the Petroleum Exporting Countries (OPEC)

    Acte fondateur : 1960, à Bagdad
    Siège : Vienne (Autriche)
    Nature des fonctions : coordination des politiques d’exportation du pétrole
    Quadrillage géographique : mondial (Afrique, Amériques, Proche-Orient)

    Note : l’organisation ne rassemble pas tous les pays producteurs de pétrole (Bahreïn, Brunei, les États-Unis, le Mexique, la Norvège, Oman, le Royaume-Uni, la Russie et les anciennes république soviétiques n’en sont pas membres)

    ORGANES PRINCIPAUX

    secrétariat (organe exécutif, 1961, sis à Vienne depuis 1965)

    TRAITÉS ET CONVENTIONS

    OFID : Opec Fund for international Development (1976)

    MEMBRES (14) :

    Algérie (depuis 1969)
    Angola (depuis 2007)
    Arabie saoudite (fondateur)
    Émirats arabes unis (depuis 1967)
    Équateur (depuis 1973, suspendu entre 1992 et 2007)
    Gabon (depuis 1975, retrait entre 1995 et 2016)
    Indonésie (depuis 1962, suspendu entre 2009 et 2016)
    Iran (fondateur)
    Irak (fondateur)
    Koweït (fondateur)
    Libye (depuis 1962)
    Qatar (depuis 1961)
    Venezuela (fondateur)
    Nigeria (depuis 1971)

    DIVERS

    cartel ; le Cartel
    Les membres réunis détiennent 81 % des réserves prouvées de pétrole brut (2015).
    L’OPEP influe sur le cours mondial du brut par l’instauration ou la levée de plafonds de production ; mise en commun et équilibrage des quantités pompées. L’objectif premier de l’organisation est de stabiliser le cours du baril de brut. Rivalités historiques entre l’Arabie saoudite et l’Iran.

    #organisations_internationales

     

  • *

    Zambie (la)

    Nom officiel : République de Zambie
    Habitants : Zambien(ne)s
    Monnaie : 1 kwacha (ZMW) = 100 ngwee

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1991
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Edgar LUNGU (PF)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Lusaka)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale monocamérale
    Et aussi... : Cour suprême ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : force de défense zambienne
    Police : service de police de Zambie (ZPS)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ANC : African National Congress (fondé en 1951, scission du Congrès national de Rhodésie du Nord, devient le Zambian Africain National Congress en 1958, interdit en 1959)
    MMD : Movement for Multiparty Democracy ; Mouvement pour la démocratie multipartite (opposition) (fondé en 1991)
    PF : Patriotic Front ; Front patriotique (au pouvoir) (fondé en 2001)
    UNIP:United National Independance Party ; Parti uni pour l’indépendance nationale (scission de l’ANC, ancien parti unique de M. Kenneth KAUNDA, au pouvoir entre 1964 et 1991)
    UPND : United Party for National Development ; Parti uni pour le développement national (opposition) (fondé en 1998)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 24 octobre 1964 (du Royaume-Uni)
    Divers : ex-Rhodésie du Nord (1911-1964) ; partie de la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland (1953-1963) ; période autoritaire Kaunda (1964-1991)

    Personnalités
    M. Kenneth KAUNDA (premier président de la République, appelé le « Gandhi africain », père de l’indépendance)

    TERRITOIRE

    Capitale : Lusaka (Lusakois[es])

    Divisions administratives : La Zambie est divisée en 10 provinces
    Villes : Livingston, Ndola, Chipata, Chingola, Kabwe, Luanshya, Mufulira

    Divers
    barrage de Kafue Gorge
    Chambezi (mines de cuivre)
    Copperbelt (« ceinture de cuivre »)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : protestantisme, catholicisme
    Et aussi : croyances traditionnelles, islam

    Langues 
    Langue officielle : anglais
    Autres langues : langues bantoues (bemba, nyanja, tonga, lozi, kaonde, lunda, luvale), 70 langues reconnues

    DIVERS

    coexistence de 73 ethnies
    compagnie nationale d’électricité Zesco
    News Diggers (quotidien indépendant)

    #pays #zambie #afrique #afrique_des_grands_lacs

     


  • *

    Espagne (l’), f.

    Nom officiel : royaume d’Espagne
    Habitants : Espagnol(e)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle régionalisée
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1978
    Chef de l’État : roi, FELIPE VI
    Siège du chef de l’État : palais de la Zarzuela (Madrid)
    Chef du gouvernement : président du gouvernement, M. Pedro SÁNCHEZ (PSOE) (depuis 2018)
    Siège du gouvernement : palais de la Moncloa (Madrid)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Congrès des députés, Sénat) (les Cortes)
    Et aussi : Les communautés autonomes disposent de leurs propres organes exécutifs et législatifs ; l’organisation des compétences des institutions régionales et nationales donne une grande marge d’action aux communautés autonomes (État régionalisé, quasi fédéral).

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées espagnoles, armée de terre, air, marine
    Police : corps national de la police d’Espagne (CNP), garde civile
    Services de renseignement : Centre national de renseignement (CNI)
    Et aussi : Cour suprême (plutôt que Tribunal suprême)
    La communauté autonome de Catalogne dispose de sa propre force de police, qui s’ajoute aux deux divisions nationales.

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Partis nationaux

    Equo (écologistes) (fondé en 2011)
    IU : Izquierda Unida ; Gauche unie (coalition extrême gauche) (fondé en 1986)
    PCE : Parti communiste d’Espagne (marxiste) (fondé en 1921)
    PP : Parti populaire (droite conservatrice) (fondé en 1989)
    Podemos (gauche) (fondé en 2014)
    PSOE : Parti socialiste ouvrier espagnol (centre gauche) (fondé en 1879 ; interdit entre 1936 et 1977)

    Partis régionaux

    BNG : Bloc nationaliste galicien (Bloque Nacionalista Galego) (coalition de régionalistes de gauche) (fondé en 1982)
    BLOC : Bloc nationaliste valencien (gauche régionaliste) (fondé en 1997)
    CNN : Centre nationaliste canarien (centriste régionaliste) (fondé en 1992)
    CDC : Convergence démocratique de Catalogne (centriste, nationaliste catalan) (fondé en 1974)
    C’s : Citoyen - Parti de la citoyenneté (centre gauche) (fondé en 2005)
    EH : Euskal Herritarok (fondé en 1998, interdit en 2003)
    EH Bildu : Réunir le Pays basque (coalition de la gauche indépendantiste basque) (fondé en 2012)
    FAC : Forum des Asturies (fondé en 2011)
    PNV : Parti nationaliste basque (centriste) (fondé en 1896)
    PSE : Parti socialiste d’Euskadi (branche du PSOE espagnol) (fondé en 1977)
    Vox (extrême droite) (fondé en 2013)

    Groupes armés

    Batasuna : Unité (extrême gauche indépendantiste basque) (2001-2013, interdit à partir de 2003)
    ETA : Euskadi ta Askatasuna ; Pays basque et liberté (groupe armé indépendantiste) (formé en 1959)

    Et aussi
    Democracia real ya ! (mouvement, plate-forme)
    mouvement du 15-M (ou mouvement du 15-Mai) (le 15-M)

    PERSONNALITÉS

    M. Ángel ACEBES (PP, proche des Légionnaires du Christ)
    M. José María AZNAR (président 1996-2004)
    M. Felipe GONZÁLEZ (président 1982-1996)
    M. José MONTILLA (Catalogne, président du gouvernement)

    HISTOIRE

    Dates
    1939 : la Retirada (« retraite ») (guerre d’Espagne) ; Seconde République espagnole (1931-1939) ; 11 mars 2004 : attentats du 11-Mars

    Personnalités
    Francisco FRANCO † (le Caudillo)
    cardinal Vicente ENRIQUE Y TARANCÓN † (rénovateur) (1907-1994)
    Wolfram VON RICHTHOFEN † (légion Condor) (1895-1945)

    Divers
    légion Condor (Guernica)
    colonne Durruti

    TERRITOIRE

    Capitale : Madrid (Madrilène[s])
    Superficie  : 505 911 km²
    Longueur de côtes  : 4 964 km
    ZEE  : 1 039 233 km²

    Divisions administratives : L’Espagne est divisée en 17 communautés autonomes (autonomias) , 2 villes autonomes, 50 provinces et environ 8 000 municipalités.
    Communautés autonomes : Andalousie, Aragon, Principauté des Asturies, îles Baléares, communauté autonome basque, Canaries, Cantabrie, Castille-La Manche, Castille-et-León, Catalogne, Estrémadure, Galice, communauté de Madrid, région de Murcie, communauté de Navarre, La Rioja, communauté valencienne.
    Villes autonomes : Ceuta, Melilla

    Divers 
    Costa Brava
    Costa Dorada
    Canaries
    El Medano, El Hierro (villes des Canaries)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion principale : catholicisme

    Langues 
    Langue officielle : castillan (dans l’ensemble de l’Espagne)
    Autres langues : catalan (officiel en Catalogne, aux îles Baléares, dans la Communauté valencienne), basque (officiel au Pays basque, en Navarre), galicien (officiel en Galice), aranais (officiel au Val d’Aran), aragonais, asturien, estrémègne

    Alphabet
    á é í ó ú ü Á É Í Ó Ú Ü
    ñ Ñ

    Médias
    El País (quotidien national) (1976)

    DIVERS

    année sainte compostellane
    aéroport de Barajas (Madrid, attentat ETA décembre 2006)
    Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA)
    Conférence épiscopale
    Fundación Pablo Iglesias
    les « indignés »

    Pays basque

    Bataillon basque espagnol (extrême droite)
    etarra(s) (membre de l’ETA)
    abertzale (« patriote », tendance de gauche)
    accords de Lizarra-Garazi (1998)
    plan Ibarretxe
    Groupes antiterroristes de libération (GAL)
    « guerre sale » (GAL)

    #pays #espagne #europe #europe_de_l'ouest

     

  • *

    Bangladesh (le)

    Nom officiel : République populaire du Bangladesh
    Habitants : Bangladai(se)s
    Monnaie : 1 taka (BDT) = 100 paisa

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1972
    Chef de l’État : président de la République, M. Abdul HAMID (AL)
    Siège du chef de l’État : palais du Bengale (Dacca)
    Chef du gouvernement : première ministre, Mᵐᵉ Sheikh HASINA Wajed (AL)
    Siège du gouvernement : maison du peuple (Dacca)
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral : Chambre du peuple (Jatya Sangsad)
    Et aussi... : Cour suprême

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    AL : Ligue Awami (social-démocrate) (fondé en 1949)
    BNP : Bangladesh Jatiyatabadi ; Parti nationaliste du Bangladesh (libéral, nationaliste bengali) (fondé en 1978)
    JI : Jamaat-e-Islami Bangladesh ; Parti islamiste du Bangladesh (fondé en 1941) (interdit entre 1971 et 1978, puis en 2013 par la Cour suprême)
    PCB : Parti communiste du Bangladesh (fondé en 1948)

    Note : Deux partis politiques, la Ligue Awami (AL) et le Parti nationaliste du Bangladesh (BNP), se succèdent au pouvoir tous les cinq ans depuis 1990.

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1971 (du Pakistan), par une guerre de libération du Bangladesh et avec le soutien militaire de l’Inde contre le Pakistan (troisième guerre indo-pakistanaise)
    Divers : nom précédent : Pakistan oriental, Bengale oriental

    territoire

    Capitale : Dacca

    Villes : Chittagong (premier port), Cox’s Bazar, Dholghata, Gwadar (port), Maeshkhali (île), Matarbari (projet japonais de port en eau profonde), Sonadia

    Contentieux : contentieux de souveraineté maritime avec la Birmanie et l’Inde

    Divers
    golfe du Bengale

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : islam
    Et aussi : liberté de culte

    Langues
    Langue officielle : bengali
    Autres langues : anglais (langue courante), ourdou, hindi

    DIVERS

    The Daily Star (Dacca)

    Rohingyas, peuple devenu apatride ; le régime birman les considère comme bangladais et le régime bangladais les considère comme birmans

    #pays #bangladesh #asie #asie_du_sud

     

  • *

    ASIE

    PAYS

    Afghanistan, Azerbaïdjan, Bangladesh, Bhoutan, Birmanie, Brunei, Cambodge, Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, Inde, Indonésie, Japon, Kazakhstan, Kirghizstan, Laos, Malaisie, Maldives, Mongolie, Népal, Ouzbékistan, Pakistan, Philippines, Russie → Europe, Singapour, Sri Lanka, Tadjikistan, Taïwan, Thaïlande, Timor-Leste, Turkménistan, Turquie → Europe, Vietnam

    ORGANISATIONS

    AASCR : Association de l’Asie du Sud pour la coopération régionale (en anglais, South Asian Association for Regional Cooperation, Saarc) (Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Inde, Maldives, Népal, Pakistan, Sri Lanka)
    Anase : Association des nations de l’Asie du Sud-Est (en anglais Asean) (Birmanie, Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam)
    Anase + 3 (les mêmes + Chine, Corée du Sud, Japon)
    APEC : Asia-Pacific Economic Cooperation, Coopération économique Asie-Pacifique
    groupe de Colombo (avril-mai 1954 : Inde, Pakistan, Ceylan, Birmanie, Indonésie)
    OCS : Organisation de coopération de Shanghaï (ex-groupe de Shanghaï) (Chine, Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Russie, Tadjikistan ; observateurs : Afghanistan, Inde, Iran, Mongolie, Pakistan)
    Otase : Organisation du traité de l’Asie du Sud-Est (1954-1977) (États-Unis, Royaume-Uni, France [jusqu’en 1965], Australie, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Philippines, Thaïlande)

    DIVERS

    Asie centrale, Asie intérieure, Asie orientale
    Asie Mineure
    Asie du Sud, Asie du Sud-Est, Asie de l’Est, Asie du Nord-Est

    « bande des quatre » : Corée du Sud, Taïwan, Singapour, Hongkong
    « Grande Asie centrale »

    #asie #continents #asie_centrale #asie_du_nord_est #asie_du_sud #asie_du_sud_est

     

  • *

    empire

    généralement avec une majuscule quand empire est suivi d’un adjectif :
    Empire romain, Empire britannique, Empire ottoman, Empire byzantin, Empire perse, Empire austro-hongrois, Empire achéménide, Empire safavide, Empire sassanide, Empire timouride, Empire songhaï (Afrique)...
    mais pas quand cette entité n’est pas « institutionnelle » :
    l’empire américain ; l’empire français (colonial) ; l’empire colonial français
    l’Empire russe ou l’empire russe ; l’Empire soviétique ou l’empire soviétique selon le contexte
    empire ou Empire au sens absolu, selon le contexte

    les empires centraux (première guerre mondiale)
    l’Empire ou le Premier Empire ; le Second Empire (France, XIXᵉ siècle)
    l’empire du Milieu (Chine)
    l’empire du Soleil-Levant (Japon)
    le Saint Empire romain germanique
    l’« empire du Mal » (Reagan)

    #code_typo #entités_disparues #majuscules #minuscules

     

  • *

    groupe

    groupe Abou Sayyaf : rebelles islamistes philippins (prise d’otages sur l’île de Jolo ; « commandant Global », avril 2000)
    groupe des 10 (1973, CEE, Suède, États-Unis, Canada, Japon)
    groupe des Vingt (G20)
    groupe des 77 ou les « 77 »
    groupe de Lima
    groupe de Visegrád (Hongrie, Pologne, République tchèque, Slovaquie)
    Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
    Groupe des fournisseurs nucléaires (GFN)

    #abécédaire #nombres #organisations_internationales

     

  • *

    apostrophe

    Quand un mot est abrégé par apocope, on met une apostrophe quand il y a ambiguïté sur la prononciation : Saint-Trop’.
    Quand il n’y a pas d’ambiguïté, pas d’apostrophe : la com, la manif, une prof...

    le Boul’Mich’, le Vel’d’Hiv, les bat’ d’Af’ (Colignon)

    #code_typo #abréviations #signes_typographiques

     


  • *

    contrat

    contrat première embauche (CPE)
    contrat nouvelles embauches
    contrat à impact social (CIS)

    #abécédaire #france

     

  • *

    grand, grande

    « Grand Moyen-Orient » (point de vue de l’administration Bush)
    Grand Nord
    Grand Paris, Grand Londres
    Grand Satan (États-Unis)
    Grand Siècle (XVIIᵉ)

    les Deux Grands
    Grands Bancs (plateaux sous-marins, Terre-Neuve)
    Grands Lacs (ceux d’Amérique du Nord et d’Afrique centrale)

    « Grande Asie centrale »
    Grande Boucle (le Tour de France)
    Grande Brière Mottière (Loire-Atlantique)
    Grande Charte (Magna Carta) (Angleterre, 1215)
    Grande Dépression (États-Unis)
    « Grande Hongrie »
    Grande Peste (XIVᵉ siècle)
    Grande Peur (1789)
    Grande Récession (2008)
    Grande Russie

    une grand-messe ; des grand-messes (grand invariable)
    les « grands frères »
    des grands huit (ne pas confondre avec les montagnes russes)
    les « grandes oreilles » (services de renseignement)

    #code_typo #majuscules #guillemets #époques

     


  • *

    Afrique du Sud (l’), f.

    Nom officiel : République d’Afrique du Sud
    Habitants : Sud-Africain(e)s
    Monnaie : 1 rand sud-africain (ZAR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république décentralisée
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1996
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Cyril RAMAPHOSA (ANC) (depuis 2018)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Pretoria)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Conseil national des provinces et Assemblée nationale)
    Et aussi... : Cour suprême d’appel (depuis 1950, suite à l’abolition du recours devant le Privy Council britannique) ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : force de défense nationale d’Afrique du Sud
    Services de renseignement : services secrets sud-africains (SASS) ; agence nationale de renseignement (NIA)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ANC : African National Congress ; Congrès national africain (socialiste, au pouvoir depuis 1994) (fondé en 1912, frappé d’interdiction entre 1960 et 1990)
    BLF : Black First Land First ; Les Noirs d’abord, la terre d’abord (fondé en 2015) (extrême gauche)
    DA : Democratic Alliance ; Alliance démocratique (principale opposition) (libéral, centre droit) (fondé en 2000)
    EFF : Economic Freedom Fighters ; Combattants pour la liberté économique (gauche radicale) (scission de l’ANC, formé en 2013)
    FF+ : Front de la liberté Plus (conservateurs blancs) (fondé en 1994)
    IFP : Inkatha Freedom Party ; Parti Inkatha de la liberté (fondé en 1975)
    NP : National Party ; Parti national (afrikaner, au pouvoir entre 1948 et 1994, fonde et abolit l’apartheid) (1914-2005)
    PAC : Pan Africanist Congress ; Congrès panafricain (fondé en 1959)
    SACP : South African Communist Party ; Parti communiste sud-africain (fondé en 1921)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 30 mai 1910, Union d’Afrique du Sud formée de 4 colonies britanniques
    Divers : 31 mai 1961, proclamation de la République ; février 1991, fin du régime d’apartheid ; 27 avril 1994, « Freedom Day », première élections postapartheid (commémoration nationale annuelle)
    Natives Land Act (1913)

    Personnalités
    Nelson MANDELA † (surnommé Madiba)
    M. Jacob ZUMA (ex-président de la République, ANC)

    TERRITOIRE

    Capitales : Pretoria (ou Tshwane) (administrative), Le Cap (législative), Johannesburg (économique) Bloemfontein (judiciaire)

    Divisions administratives : L’Afrique du Sud est divisée en 9 provinces.
    Provinces : Cap-Est, Cap-Nord, Cap-Ouest, État libre, Gauteng, Kwazulu-Natal, Limpopo, Mpumalanga, Nord-Ouest
    (Nous avons varié en indiquant parfois Cap Oriental / Cap Occidental)
    Villes : Johannesburg, Khayelitsha, Polokwane,

    Contentieux : contentieux à propos fleuve Orange avec la Namibie

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion principale : christianisme
    Et aussi : islam, hindouisme

    Langues 
    Langues officielles : anglais, zoulou, xhosa, afrikaans, swazi, ndébélé, sotho du Nord, sotho du Sud, tswana, venda, tsonga-shangaan

    DIVERS

    Membre de : la SADC, du G20

    comité exécutif national de l’ANC (dans cet ordre et sans majuscule)
    gouvernement coopératif (principe fondateur de la Constitution de 1996)
    principe de l’ubuntu (humanisme et fraternité placés au cœur de la diplomatie)
    « société arc-en-ciel »
    université du Cap-Occidental ; université du Cap-Oriental

    #pays #afrique_du_sud #afrique #afrique_australe

     

  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message