Correcteurs

compte officiel

  • *

    jeu

    des jeux-concours (Robert)
    des jeux de lumière
    un jeu de miroirs

    Jeux olympiques, Jeux du Commonwealth, Jeux de la jeunesse du Commonwealth...
    Jeux européens

    le jeu d’échecs
    des jeux vidéo
    les noms de jeux vidéo s’écrivent en italique : Call of Duty, Assassin’s Creed...

    #code_typo #majuscules #minuscules #romain #italique #sports

     



  • *

    République démocratique du Congo (la)

    Nom officiel : République démocratique du Congo (RDC)
    Habitants : Congolai(se)s
    Monnaie : 1 franc congolais (CDF) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : semi-présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2006
    Chef de l’État : président de la République, M. Joseph KABILA Kabange (PPRD)
    Siège du chef de l’État : palais de la nation (Kinshasa)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Augustin MATATA PONYO Mapon (PPRD)
    Siège du gouvernement : Kinshasa
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral, Sénat et Assemblée nationale (palais du peuple de Kinshasa)
    Et aussi... : Cour suprême de justice ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC)
    Services de renseignement : agence nationale de renseignement (ANR)
    Et aussi... : milices tribales, Maï-Maï, milices locales d’autodéfense

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    AFDL : Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaïre (fondé en 1996, est devenu la nouvelle armée nationale en 1971)
    UDPS (opposition)
    UNC (opposition)
    UFC (opposition)

    CNDP : Congrès national pour la défense du peuple (groupe rebelle fondé en 2006, devient parti politique en 2009)
    PPRD : Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (au pouvoir)

    Groupes armés

    ADF-NALU : forces démocratiques alliées (rebelles islamistes ougandais)
    CNDP : Congrès national pour la défense du peuple (groupe rebelle fondé en 2006, devient parti politique en 2009)
    LRA : Lord’s Resistance Army ; Armée de résistance du Seigneur (groupe rebelle chrétien ougandais) (émerge en 1987) (actif en RDC, République centrafricaine, Soudan du Sud)
    M23 (groupe armé formé de soldats du CNDP qui se sont mutinés) (2012, dissous en 2013)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 30 juin 1960 (de la Belgique)
    Divers : guerre 1996-2002 ; Zaïre entre 1971 et 1997

    Personnalités
    Albert KALONJI †
    Joseph KASAVUBU † (années 1960)
    Joseph MOBUTU †
    Moïse TSHOMBE † (années 1960)

    TERRITOIRE

    Capitale : Kinshasa (Kinois[es])

    Divisions administratives : La RDC est divisée en 26 provinces et 1 ville
    Villes : Kalemie, Kilo-Moto, Kinshasa (ex-Léopoldville), Kolwezi

    Divers
    barrage d’Inga (fleuve Congo)
    Nord-Kivu, Sud-Kivu ; les deux Kivus
    aéroport de Ndjili (Kinshasa)
    lac Tanganyika

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : catholicisme, protestantisme
    Et aussi : kimbanguisme, islam

    Langues 
    Langue officielle : français
    Langues courantes : lingala, kikongo, tshiluba, swahili

    DIVERS

    Monusco : Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo
    Membre de : la CIRGL, la SADC, Ohada, le CEPGL, CEEAC, Comesa, EAC, de l’UA

    #pays #république_démocratique_du_congo #afrique #afrique_des_grands_lacs

     

  • *

    Tanzanie (la)

    Nom officiel : République unie de Tanzanie
    Habitants : Tanzanien(ne)s
    Monnaie : 1 shilling tanzanien (TZF) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unie
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1977 (nouvelle Constitution en attente d’approbation)
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République unie, M. John MAGUFULI (CCM)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Dar es-Salaam)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale de Tanzanie, monocamérale (Bunge)
    Et aussi... : Zanzibar (semi-autonomie) dispose de son président (M. Ali Mohamed SHEIN), de son gouvernement et d’une Chambre des représentants de Zanzibar

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de défense populaire de Tanzanie

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CCM : Chama Cha Mapinduzi ; Parti de la révolution (fusion de l’Union nationale africaine de Tanganyka et du Parti afro-shirazi en 1964) (au pouvoir)
    CUF : Civic United Front (fondé en 1992)

    Note : fin du régime de parti unique en 1992 ; le CCM est au pouvoir depuis l’indépendance

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : le Tanganyka devient indépendant le 9 décembre 1961 (du protectorat britannique) ; Zanzibar devient indépendant (du Royaume-Uni) le 10 décembre 1963, après son détachement du sultanat d’Oman en 1861.
    Divers : fusion du Tanganyka et de l’archipel de Zanzibar le 2 avril 1964, qui forment la République unie de Tanganyka et Zanzibar ; elle devient la Tanzanie le 29 octobre 1964.

    Personnalités
    Julius NYERERE † (père de la nation et ancien chef de l’État)

    TERRITOIRE

    Capitale : Dodoma (Dodomais[es])

    Divisions administratives : La Tanzanie est divisée en 30 régions
    Villes : Arusha, Bagamoyo, Dar es-Salaam (capitale économique), Stone Town (capitale de Zanzibar), Tanga, Mbeya

    Contentieux : contentieux de frontière avec le Malawi à propos du lac Malawi ou lac Nyassa (riche en pétrole)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : christianisme, islam (Zanzibar : islam)
    Et aussi : animisme

    Langues 
    Langues officielles : swahili, anglais
    Langues courantes : swahili, anglais, kiunguja (swahili de Zanzibar), arabe (Zanzibar)

    DIVERS

    les Zanzibari(e)s
    Membre de : l’EAC, l’UA, la SADC, la CIRGL
    mines d’or et ressources gazières

    #pays #tanzanie #afrique #afrique_des_grands_lacs

     

  • *

    Kenya (le)

    Nom officiel : République du Kenya
    Habitants : Kényan(e)s
    Monnaie : 1 shilling kényan (KEN) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république décentralisée
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2010
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Uhuru KENYATTA (TNA)
    Siège du chef de l’État : palais d’État (Nairobi)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral, Sénat et Assemblée nationale
    Et aussi... : Cour suprême ; Commission électorale indépendante (IEBC) ; gouverneurs et assemblées de comté

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de défense kényanes
    Police : force de police kényane (KPS)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CORD : Coalition pour les réformes et la démocratie (libéral, coalition d’opposition dont ODM) (formée en 2012)
    ODM : Orange Democratic Movement (libéral) (fondé en 2005)

    Jubilee Alliance (Coalition de gouvernement, formée en 2013)
    TNA : The National Alliance ; Parti de l’alliance nationale (parti présidentiel) (fondé en 2000)
    NARC : National Rainbow Coalition ; Coalition nationale arc-en-ciel (fondé en 2005)
    URP : United Republican Party ; Parti républicain uni (fondé en 2012)

    Note : multipartisme à partir de 1992.

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 12 décembre 1963 (du Royaume-Uni)

    Personnalités
    Jomo KENYATTA †, père de l’indépendance

    TERRITOIRE

    Capitale : Nairobi (Nairobien[ne]s)

    Divisions administratives : Le Kenya est divisé en 47 comtés.

    Divers
    Villes : Lamu, Mombasa

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : protestantisme, catholicisme
    Et aussi : islam, animisme

    Langues 
    Langues officielles : anglais, swahili (langue nationale)
    Langues courantes : anglais, swahili, 40 autres langues

    DIVERS

    Dadaab (camp de réfugiés, essentiellement somaliens, proche de la frontière somalienne)
    Membre de : l’EAC, l’IGAD, de l’UA

    #pays #kenya #afrique #afrique_des_grands_lacs

     

  • *

    Algérie (l’) , f.

    http://www.monde-diplomatique.fr/local/cache-vignettes/L250xH100/Alge_rie-e5dd0.jpg

    Nom officiel : République algérienne démocratique et populaire
    Habitants : Algérien(ne)s
    Monnaie : 1 dinar algérien (DZD) = 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel (autoritaire)
    Texte fondamental : Constitution de 1963
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Abdelaziz BOUTEFLIKA (FLN)
    Siège du chef de l’État : palais d’El Mouradia (Alger)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Conseil de la nation et Assemblée populaire nationale)
    Et aussi... : Conseil constitutionnel ; Cour suprême ; Conseil d’État ; système juridique mixte (droit civil français et droit islamique)
    révision constitutionnelle annoncée en 2011, adoptée le 7 février 2016

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : Armée nationale populaire
    Police : sûreté nationale
    Services de renseignement : département de surveillance et de sécurité (DSS), remplace le département du renseignement et de la sécurité (DRS) dissous en 2015 ; direction de la documentation et de la sécurité extérieure (DDSE) ; les « services »
    Et aussi... : Sonatrach (hydrocarbures)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ANR : Alliance nationale républicaine (fondé en 1995)
    Ennahda : Mouvement de la renaissance islamique (islamiste légaliste) (fondé en 1989)
    FFS : Front des forces socialistes (social-démocrate) (fondé en 1963)
    FIS : Front islamique du salut (1989-1992)
    FLN : Front de libération nationale (socialiste nationaliste) (fondé en 1954)
    FNA : Front national algérien (conservateur) (fondé en 1990)
    MPA : Mouvement populaire algérien (démocrate) (ex-UDR, Démocratie et la République) (fondé en 2003, renommé MPA en 2012)
    MSP : Mouvement de la société pour la paix (conservateur, proche des Frères musulmans) (fondé en 1990)
    RCD : Rassemblement pour la culture et la démocratie (social-démocrate) (fondé en 1989)
    RND : Rassemblement national démocratique (centre) (fondé en 1997)
    PT : Parti des travailleurs (héritier du Parti socialiste des travailleurs [PST], communiste révolutionnaire) (extrême gauche) (fondé en 1990)
    UDMA : Union démocratique du manifeste algérien (1946-1956)

    Groupes armés

    AIS : Armée islamique du salut (bras armé du FIS) (années 1990, formé en 1993)
    AQMI : Al-Qaida au Maghreb islamique (islamiste djihadiste) (issu du GSPC, formé en 2007)
    GIA : Groupe islamique armé (années 1990, formé en 1992)
    GSPC : Groupe salafiste pour la prédication et le combat (salafiste djihadiste, allégeance à Al-Qaida) (formé en 1998)

    PERSONNALITÉS

    M. Saïd BOUTEFLIKA (frère du président)
    M. Ahmed GAÏD SALAH (général de corps d’armée)
    M. Mohamed MEDIÈNE, dit « Toufik » (services secrets)
    M. Djamel OULD ABBÈS (secrétaire général du FLN, 2016-2018)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 5 juillet 1962 (de la France) à la suite des accords d’Évian

    Personnalités
    Ferhat ABBAS †
    Ahmed BEN BELLA †
    Houari BOUMEDIÈNE †
    Messali HADJ †

    TERRITOIRE

    Capitale : Alger

    Divisions administratives : L’Algérie est divisée en 48 provinces (wilayas)
    Villes : Oran, Constantine, Annaba, Sétif

    Divers
    Bab El-Oued (quartier d’Alger)
    la casbah d’Alger (la Casbah)
    Kabylie, Petite Kabylie, Grande Kabylie
    Sidi Bel Abbès

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : islam sunnite
    Et aussi : islam mozabite (dérivé de l’ibadisme)

    Langues
    Langues officielles : arabe classique (fossha) , tamazight (berbère) (langues nationales)
    Autres langues : arabe dialectal (darja) , français, kabyle (berbère), touareg
    Depuis 1976, l’arabe classique est la seule langue d’enseignement

    DIVERS

    Al-Djazair (Algérie en arabe)
    Charte pour la réconciliation nationale (2005)
    « décennie noire » (années 1990)
    Maghreb émergent
    population mozabite
    salaire national minimum garanti (SNMG) (depuis 2015)

    Voir aussi :
    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/117/A/20584

    #pays #algérie #afrique #afrique_du_nord

     

  • *

    titres d’œuvres

    • Le titre ne commence pas par un article défini
    Majuscule au premier mot
    Exemples :
    Pour l’exemple
    Nos plus belles années
    Du vrai et du faux
    Jeux interdits
    Vivre jeune

    Et : majuscules également aux adjectifs précédant le nom
    Exemples :
    Trois Chants sur Lénine
    Vingt Ans après
    Vingt Mille Lieues sous les mers

    • Le titre commence par un article défini
    Majuscule à l’article, au premier substantif et aux adjectifs qui le précédent
    Exemples :
    La Mère
    La Dernière Étape
    Les Cinquante-Cinq Jours de Pékin
    Les Mille et Une Nuits

    • Le titre forme une phrase
    Majuscule au premier mot uniquement, quelle qu’en soit sa nature
    Exemples :
    Les assassins sont parmi nous
    Les bourreaux meurent aussi

    • Le titre est une « fausse phrase »
    Majuscule à l’article, au premier substantif et aux adjectifs qui le précèdent
    Exemples :
    La Victoire en chantant
    L’Espion qui venait du froid

    • Symétrie avec « et » dans un titre commençant par un article défini
    Majuscules à l’article défini, aux noms et aux adjectifs qui les précèdent
    Exemples :
    Le Prince et le Moine
    Le Bon, la Brute et le Truand
    Le Vieil Homme et l’Enfant
    La Petite Peste et le Grand Méchant Loup

    Le titre présente une « fausse symétrie »
    Majuscule au premier élément seulement
    Exemples :
    La Vie et rien d’autre
    Le Théâtre et son double

    (Si le titre ne commence pas par un article défini, voir plus haut :
    Ali-Baba et les quarante voleurs
    Nuit et brouillard)

    • Titres avec « ou » (titres doubles)
    Majuscules aux substantifs, adjectifs antéposés et déterminants, à l’exception de l’article défini du deuxième élément du titre double.
    La Répétition ou l’Amour puni
    Élise ou la Vraie Vie
    Aurélia ou le Rêve et la Vie
    Émile ou De l’éducation

    • Abréviations
    Pas d’abréviation en début de titre
    Exemples :
    Monsieur Klein
    Madame de...
    Docteur Folamour

    Abréviations dans le corps du titre
    Exemples :
    La Soirée avec M. Teste

    • Mots composés initiaux
    Deux majuscules pour les noms composés
    Exemples :
    Le Crabe-Tambour
    L’Après-Midi d’un faune
    Passe-Temps

    Une seule majuscule pour les autres mots composés
    Exemples :
    Soi-même comme un autre
    Là-bas
    Au-delà du principe de plaisir

    • Guillemets plutôt que romain quand nécessaire
    Exemples :
    Le Cuirassé « Potemkine » raconte l’histoire...
    Essai sur « Les Essais » de Montaigne, de Michel Butor
    Mais, dans les titres d’articles (notamment issus du Monde diplomatique), balisés par des guillemets, on peut avoir de l’italique. Ex. : « Apocalypse ou l’histoire malmenée »

    • Sous-titres
    Majuscule après le point
    L’Illusion de l’ordre. Incivilités et violences urbaines
    La Révolte des banlieues. L’histoire au jour le jour
    Le Pouvoir. La loi et l’ordre

    • Accords
    Le titre est accordé ou bien au « neutre » (masculin singulier), ou bien selon la grammaire
    Exemples :
    Les Misérables a/ont été tourné(s) plusieurs fois
    La Rabouilleuse a été mis(e) en scène au théâtre
    Une vie a été publié(e) à Paris
    Le Prince et le Moine revien(nen)t sur...
    Cléopâtre a été filmé(e) par Mankiewicz

    • Articles et rapports
    Seul le mot initial prend une majuscule.
    « Les droits des migrants en France au début des années 2000 »
    « La comédie des sentiments »

    • Titres en anglais
    Tous les mots prennent une majuscule, sauf a, an, and, as, at, by, for, in, of, on, the, to  :
    The Final Storm
    To Be Or Not to Be

    Si le sous-titre est précédé par un deux-points, le mot suivant prend une majuscule.
    Exemples :
    His Life : A Story
    Vietnam : In the Middle of Nowhere

    • Articles et rapports en anglais
    Pareil que pour les articles et rapports en français (donc pas de majuscules, contrairement aux titres d’œuvre anglais).
    Exemple :
    « Should bankers pay for their mismanagement ? »
    Le deux-points fait fonction de point entre titre et sous-titre. On le fait donc suivre d’une capitale.
    Exemples :
    « After the fall : Life moves on for rogue traders »
    « Sovereign funds : The truth »

    • Titres en espagnol
    Une majuscule au premier mot
    Exemple :
    Un perro andaluz

    • Titres en italien
    Une majuscule au premier mot
    Exemples :
    Il barone rampante
    Sei personaggi in cerca d’autore

    • Titres en portugais
    Une majuscule au premier mot
    Exemple :
    História do cerco de Lisboa

    • Titres en allemand
    Respect des majuscules pour les noms communs
    Exemples :
    Die Verwandlung
    Die fröhliche Wissenschaft

    #code_typo #majuscules #italique #guillemets

     



  • *

    printemps

    « printemps arabe » ou « printemps arabes » (à partir de décembre 2010)
    « printemps berbère » (1980)
    « printemps des peuples » (1848)
    époque des Printemps et des Automnes (Chine, 722-481 av. J.-C.)

    #abécédaire #événements_historiques

     

  • *

    France (la)

    Nom officiel : République française
    Habitants : Françai(se)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents ou 100 centimes

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    (2017)

    Nature de l’État : république décentralisée
    Régime : semi-présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1958
    Chef de l’État : président de la République, M. Emmanuel MACRON (depuis 2017)
    Siège du chef de l’État : palais de l’Élysée (Paris)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Édouard PHILIPPE (depuis 2017)
    Siège du gouvernement : hôtel Matignon (Paris)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Assemblée nationale et Sénat)
    Et aussi... : Conseil constitutionnel ; Cour de cassation ; Conseil d’État

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée française (armée de l’air, de terre, Légion étrangère), gendarmerie nationale, marine nationale
    Police : police nationale (dont compagnies républicaines de sécurité, CRS), police municipale
    Services de renseignement : direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ; direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) ; direction de la surveillance du territoire (DST, ex-renseignements généraux [RG], sous direction de la DGSI)
    Finances : Cour des comptes, Trésor, Banque de France

    surnoms et périphrases
    l’Élysée = la présidence de la République = le Château
    Matignon = le premier ministre
    le Palais-Bourbon = l’Assemblée nationale
    le Quai d’Orsay = le ministère des affaires étrangères
    la Place Beauvau = le ministère de l’intérieur
    la Place Vendôme = le ministère de la justice
    la Rue de Valois = le ministère de la culture
    la Rue Saint-Dominique = le ministère de la défense
    Bercy = le ministère de l’économie
    la « Piscine » = la DGSE

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Debout la France (droite souverainiste) (fondé en 2014, ex-Debout la République)
    Écologistes ! (centre gauche) (scission de EELV en 2015)
    EELV : Europe Ecologie - Les Verts (centre gauche, écologistes) (fondé en 2010)
    En marche ! (mouvement fondé en 2016, devenu LRM en 2017)
    Front de gauche (coalition formée en 2008)
    La France insoumise (mouvement de M. Jean-Luc MÉLENCHON) (gauche) (fondé en 2016)
    LO : Lutte ouvrière (trotskiste) (fondé en 1939)
    LR : Les Républicains (ex-UMP) (droite) (fondé en 2002)
    LRM : La République en marche (parti né du mouvement En marche !) (M. Emmanuel MACRON) (libéral et centriste)
    MDP : Mouvement des progressistes (gauche) (ex-Mouvement unitaire progressiste fondé en 2009)
    MoDem : Mouvement démocrate (centre) (fondé en 2007)
    Nouveau Centre (centre droit, membre UDI) (fondé en 2007)
    NPA : Nouveau Parti anticapitaliste (gauche anticapitaliste) (fondé en 2009, ex-LCR)
    PCF : Parti communiste français (fondé en 1920)
    PG : Parti de gauche (scission du PS, fondé en 2009)
    PRG : Parti radical de gauche (centre gauche, membre UDI) (fondé en 1972)
    PS : Parti socialiste (ex-SFIO, fondé en 1905) (social-démocrate)
    RN : Rassemblement national (fondé en 2018) (nouveau nom du Front national, fondé en 1972) (extrême droite)
    UDI : Union des démocrates et indépendants (fédération de partis centristes) (formée en 2012)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Syndicats

    AACC : Association des agences conseils en communication (créée en 1972)
    CFDT : Confédération française démocratique du travail (ex-CFTC) (créée en 1919)
    CGT : Confédération générale du travail (créée en 1895)
    CIES : Comité intersyndical de l’épargne salariale (créé en 2002)
    LEEM : Les entreprises du médicament (ex-Syndicat national de l’industrie pharmaceutique, SNIP)
    SPQN : Syndicat de la presse quotidienne nationale (patronal)
    SNES : Syndicat national des enseignements de second degré
    SUD : Solidaires, unitaires, démocratiques. Membre de l’Union syndicale Solidaires
    UNL : Union nationale lycéenne

    PERSONNALITÉS

    le général DE GAULLE † (on peut ne pas mentionner le prénom) (pas de majuscule à « général »)

    HISTOIRE

    Dates
    Divers : Second Empire ; IIIᵉ République (1870-1940) ; IVᵉ République (1946-1958) ; guerre d’Algérie (1954-1962)

    président du Conseil (IVᵉ République)

    TERRITOIRE

    Périphrase du nom officiel : l’Hexagone
    Capitale : Paris (Parisien[ne]s)
    Superficie : 643 801 km²
    Longueur de côtes : 19 193 km
    ZEE : 11 035 000 km²

    Divisions administratives : La France est divisée en 18 régions (13 en métropole, dont la Corse ; 5 outre-mer), 5 collectivités d’outre-mer, 101 départements (dont 5 départements d’outre-mer), 3 métropoles et la Nouvelle-Calédonie.

    Collectivités d’outre-mer : Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna

    Collectivités à statut particulier : Corse (région), Nouvelle-Calédonie (entité hors découpage, quasi autonome)

    Métropoles : Paris, Lyon, Marseille (PLM)
    métropole du Grand Paris (MGP)

    Villes : Bordeaux, Grenoble, Lille, Nantes, Strasbourg, Toulouse...

    Contentieux : contentieux de souveraineté avec les Comores à propos de Mayotte ; avec Maurice à propos de l’île Tromelin ; avec le Surinam à propos de la Guyane française ; avec le Vanuatu à propos de la Nouvelle-Calédonie ; avec Madagascar à propos de l’atoll Bassas da India, de l’île Europa, des îles Glorieuses et de l’île Juan de Nova

    Divers
    hôpital de la Croix-Rouge
    Front de Seine (quartier de Paris, 15ᵉ arrondissement)
    la Goutte-d’Or
    Plaine Commune
    Roissy - Charles-de-Gaulle (CDG)
    Sophia Antipolis
    le Val-Fourré

    CULTURE ET SOCIETÉ

    Religions
    Religion officielle : laïcité
    Religion principale : catholicisme
    Autres religions : islam, protestantisme, judaïsme, bouddhisme

    Langues
    Langue officielle : français
    Autres langues : alsacien, arabe, basque, breton, corse, créole, occitan...

    Médias

    • Télévision

    BFM TV (Groupe NextradioTV, chaîne d’information en continu) (créée en 2005)
    Direct 8 (chaîne, Bolloré) (créée en 2012)
    France 24 (créée en 2005)
    M6 (créée en 1987)
    W9 (chaîne divertissement groupe M6) (créée en 2005)
    TF1 (Groupe TF1) (créée en 1975 comme chaîne de service public, privatisée en 1987)
    La Cinq
    le JT (Larousse) ; le « 20 heures »

    • Presse écrite

    La Correspondance de la presse
    Direct Matin (Bolloré)
    Metro (sans accent) (propriété de TF1)
    Paris Match (sans trait d’union)

    Conseil national du numérique

    Cf. infographie : Presse française, qui possède quoi http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/ppa

    Entreprises

    Arianespace
    BNP Paribas (sans trait d’union)
    les Chantiers de l’Atlantique
    LVMH (ne plus développer ce sigle)

    DIVERS

    articles de loi : l’article L. 1237-11 ; l’article L.125-1
    cheffe de cabinet
    couverture-maladie universelle (CMU)
    crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE)
    la « deuxième gauche »
    Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg)
    les Gracques (cénacle social-libéral)
    Mai 68
    la « nouvelle droite »
    Nuit debout (né au moment de l’opposition à la loi El Khomri)
    Pôle emploi
    Sciences Po (sans trait d’union)
    Le Siècle (cénacle)

    GUADELOUPE (f.)

    Organisations :

    LKP : Liyannaj Kont Pwofitasyon, Collectif contre l’exploitation outrancière (rassemblement de plusieurs dizaines d’organisations syndicales) (fondé en 2008)
    UGTG : Union générale des travailleurs de Guadeloupe (centrale syndicale) (fondé en 1973)

    Divers
    à la Guadeloupe
    béké, békés, békée, békées (adj.)
    chlordécone (n. m.) (antiparasitaire)
    Société anonyme de la raffinerie des Antilles (SARA)
    Guadeloupe et Martinique sont membres de l’Association des États de la Caraïbe

    GUYANE (f.)

    plus grand département français
    collectivité territoriale de Guyane (CTG)
    guyanais
    le haut Maroni

    MAYOTTE (f.)

    île de Mayotte disputée par la France et les Comores
    Mamoudzou (chef-lieu, capitale administrative de Mayotte) ; Koungou (deuxième ville de Mayotte) ; Dzaoudzi ; canal du Mozambique

    101ᵉ département français
    Mahorais (habitant de Mayotte)
    traité de cession de Mayotte à la France : 1841 (par le sultan Tsouli, début du protectorat français qui s’étendra progressivement à l’ensemble de l’archipel)

    se référer à la fiche Comores

    NOUVELLE-CALÉDONIE

    collectivité à statut particulier (sui generis)
    Kanaks

    se référer à la fiche Nouvelle-Calédonie : http://typo.mondediplo.net/messages/1061

    #pays #france #europe #europe_de_l'ouest

     


  • *

    Colombie (la)

    Nom officiel : République de Colombie
    Habitants : Colombien(ne)s
    Monnaie : 1 peso colombien (COP) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1991
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Juan Manuel SANTOS Calderón (Partido de la U)
    Siège du chef de l’État : Casa de Nariño (Bogotá)
    Pouvoir législatif : Congrès bicaméral (Chambre des représentants et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême de justice ; Cour constitutionnelle ; Conseil d’État

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée nationale de la République de Colombie (armée de terre, air, marine)
    Police : police nationale de Colombie
    Services de renseignement : Agence nationale de renseignement (ANIC)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ASI : Alianza Social Independiente ; Alliance sociale indépendante (centre gauche) (formée en 1991)
    AV : Alianza Verde ; Alliance verte (centre) (formée en 2013)
    CCC : Compromiso Ciudadano por Colombia ; Engagement citoyen pour la Colombie (fondé en 1999)
    CD : Centro Democrático ; Centre démocratique (droite) (fondé en 2013)
    CR : Cambio Radical ; Changement radical (droite) (fondé en 1998, renommé en 2001)
    MIRA : Movimiento Independiente de Renovación Absoluta ; Mouvement de rénovation indépendante (idéologie propre : miraïsme) (fondé en 2000)
    MP : Marcha Patriótica ; Marche patriotique (extrême gauche) (fondé en 2012)
    Partido Conservador Colombiano : Parti conservateur colombien (centre droit) (fondé en 1849)
    PCC : Partido Comunista Colombiano ; Parti communiste colombien (extrême gauche) (fondé en 1930)
    Partido de la U : Partido Social de Unidad Nacional ; Parti social d’unité nationale (droite) (fondé en 2005)
    PDA : Polo Democratico Alternativo ; Pôle démocratique alternatif (gauche) (fondé en 2003 ou 2005)
    PIN : Partido de Integración Nacional ; Parti d’intégration nationale (fondé en 2009)
    PLC : Partido Liberal Colombiano ; Parti libéral colombien (gauche) (fondé en 1848)
    PV : Partido Verde ; Parti vert (gauche écologiste) (fondé en 2005, renommé en 2009)
    UP : Unión Patriótica ; Union patriotique (gauche) (1985-2002, réapparu en 2013)

    Groupes armés

    FARC (sigle complet : FARC-EP) : Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia - Ejército del Pueblo ; Forces armées révolutionnaires de Colombie - Armée du peuple (guérilla communiste) (fondé en 1964)
    ELN : Ejército de Liberación Nacional ; Armée de libération nationale (deuxième guérilla communiste du pays) (fondé en 1964)
    EPL : Ejército Popular de Liberación ; Armée populaire de libération (marxiste— léniniste, maoïste) (fondé en 1965)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1819 (de l’Espagne, après neuf ans de guerre)

    TERRITOIRE

    Capitale : Bogotá (Bogotanais[es])

    Division administrative : la Colombie est divisée en 32 départements et 1 district capitale
    Villes : Apartadó, Barranquilla, Cartagena, Cúcuta, Cali, Mapiripán, Medellín

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : pas de religion officielle
    Religion principale : catholicisme

    Langues
    Langue officielle : espagnol
    Autres langues : 85 langues autochtones (guahibo, guambiano, arhuaco, inga, tucano...)

    DIVERS


    plan Colombie
    Indiens Uwas

    #pays #colombie #amériques #amérique_latine

     

  • *

    union

    union de la gauche (congrès d’Épinay, 1971)
    union sacrée (première guerre mondiale)
    union locale (syndicats)
    Union des associations européennes de football (UEFA)
    Union du fleuve Mano (Côte d’Ivoire, Guinée, Liberia, Sierra Leone)
    Union de la Russie et de la Biélorussie (instituée en 1997)
    Union de Berne

    #abécédaire #époques #france #guerres #sports #afrique #afrique_de_l'ouest

     

  • *

    Arménie (l’), f.

    Nom officiel : République d’Arménie (ex-république soviétique)
    Habitants : Arménien(ne)s
    Monnaie : 1 dram (AMD) = 100 luma

    NB : Haut-Karabakh (voir la fiche spécifique)

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1995
    Chef de l’État : président de la République, M. Armen SARKISSIAN (depuis avril 2018)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Erevan)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Nikol PACHINIAN (depuis mai 2018)
    Siège du gouvernement : palais du gouvernement (Erevan)
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral, Assemblée nationale (Azgayin Zhoghov)
    Et aussi... : Conseil constitutionnel, Cour de cassation

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées arméniennes (Nagorno-Karabakh Republic)
    Police : police de la république d’Arménie (11 divisions)
    Services de renseignement : service de sécurité nationale (NSS)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    BHK : Arménie prospère (conservateur) (fondé en 2004)
    HAK : Congrès national arménien (centre) (fondé en 2008)
    Héritage (centre) (fondé en 2002)
    HHK : Parti républicain d’Arménie (nationaliste et conservateur, parti de gouvernement) (fondé en 1990)
    HKK : Parti communiste arménien (ex-Parti communiste de l’Arménie soviétique) (marxiste-léniniste) (fondé en 1991)
    OEK : État de droit (centre) (fondé en 1998)

    Autres organisations
    Aïlentrank (« Alternative ») (mouvement de la société civile fondé en 2006)

    PERSONNALITÉS

    M. Hovik ABRAHAMIAN (ex-premier ministre)
    M. Robert KOTCHARIAN (président 1998-2008)
    M. Serge SARKISSIAN (président 2008-2018)
    M. Levon TER-PETROSSIAN (président 1991-1998)
    M. Gaguik TSAROUKIAN (oligarque, BHK)

    TERRITOIRE

    Capitale : Erevan (Erévanais[es])
    Superficie : 29 800 km²
    Longueur de côtes : 0 km
    ZEE : 0 km²

    Divisions administratives : L’Arménie est divisée en 11 provinces (marzer)
    Marzer : Aragatsotn, Ararat, Armavir, Erevan, Geghartkunik, Kotayk, Lorri, Shirak, Syunik, Tavush, Vayot Dzor

    Villes : Chouchi, Gumri (base militaire russe), Stepanakert (capitale du Haut-Karabakh)

    monts Aragats (point culminant de l’Arménie)

    Contentieux : interne dans la région du Haut-Karabakh ; contentieux de frontières avec l’Azerbaïdjan et occupation arménienne d’une partie du territoire de son voisin

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1991 (de l’Union soviétique) ; guerre du Haut-Karabakh (1988-1994)

    Personnalités
    Gareguine NJDEH † (1886-1955) (combattant nationaliste, apôtre de la « religion de la race », tserakron)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : Église apostolique arménienne

    Langues 
    Langue officielle : arménien
    Autres langues : kurmandji, russe

    Écriture
    alphabet arménien

    Médias
    Haïkakan jamanak (« Le Temps arménien »)
    Oraghir (« Quotidien »)

    DIVERS


    Armatom (Institut de recherche nucléaire arménien)
    centrale nucléaire de Metsamor
    « génération 1988 »
    les « Karabakhis »
    révolution de 2018

    #pays #arménie #europe #caucase

     

  • *

    Danemark (le)

    Nom officiel : royaume du Danemark
    Habitants : Danois(e)s
    Monnaie : 1 couronne danoise (DKK) = 100 ore

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1953
    Chef de l’État : reine, MARGRETHE II
    Siège du chef de l’État : Amalienborg (Copenhague)
    Chef du gouvernement : ministre d’État, M. Lars LØKKE RASMUSSEN (V)
    Siège du gouvernement : Copenhague
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral, Assemblée du peuple (Folketing)
    Fonctions régaliennes : service de renseignement de la défense danoise (FE), service de renseignement et de sécurité danois (PET)
    Et aussi : Cour suprême

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    AP : Alternativet ; Parti Alternative (centre gauche, écologiste) (fondé en 2013)
    DF : Parti populaire danois (extrême droite) (fondé en 1995)
    EL : Liste unie - Alliance rouge-vert (gauche, écologiste) (fondé en 1989)
    LA : Alliance libérale (centre droit) (fondé en 2007)
    Inuit Ataqatigiit : Parti du Groenland (communauté inuit) (gauche indépendantiste) (fondé en 1976)
    SF : Parti populaire socialiste (gauche écologiste) (scission PC en 1959)
    Socialdemokraterne : Parti social-démocrate (majoritaire au Parlement) (fondé en 1871)
    Tjóðveldi : République (parti des îles Féroé) (centre gauche) (fondé en 1948)
    V : Venstre ; Parti libéral danois (parti de gouvernement, centre droit) (fondé en 1870)

    PERSONNALITÉS

    Annette K. OLESEN (cinéaste, Dogma)

    TERRITOIRE

    Capitale : Copenhague
    Superficie : 2 210 573 km²
    Longueur de côtes : 52 518 km
    ZEE : 2 551 238 km²

    Divisions administratives : Le Danemark est divisé en 5 régions et 98 communes
    Régions : Hovedstaden, Jutland du Nord, Jutland central, Danemark du Sud, Zélande du Nord

    Contentieux : contentieux de souveraineté avec l’Islande, le Royaume-Uni et l’Irlande à propos des îles Féroé, indépendantisme des Féorïens ; contentieux de souveraineté avec le Canada à propos de l’île Hans ; avec la Norvège et la Russie à propos du partage du plateau continental

    Divers
    Christianshavn (quartier où se trouve Christiana)
    île de Fyn (ancienne Fionie)
    Jylland (partie continentale du Danemark)
    Nørrebro (quartier)
    l’Øresund ou Sund (détroit entre le Danemark et la Suède)
    Roskilde (ville et université)

    HISTOIRE

    Dates
    le Danemark devient une monarchie constitutionnelle le 5 juin 1849

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : Église du Peuple danois (luthériens)
    Religions principales : protestantisme luthérien, catholicisme, islam

    Langues 
    Langue officielle : danois
    Autres langues : anglais, allemand (Nord-Schleswig)

    Médias
    Arbejderen, Copenhague
    Jyllands-Posten (journal, caricatures de Mahomet)

    DIVERS

    EKF (agence nationale de crédit à l’exportation)
    Folkets Hus (Maison du peuple)
    Solidaritetshuset (Maison de la solidarité)
    l’Ungdomshuset (Maison des jeunes)

    #pays #danemark #europe #europe_du_nord

     

  • *

    Vietnam (le)

    Nom officiel : République socialiste du Vietnam
    Habitants : Vietnamien(ne)s
    Monnaie : 1 dong (VND)

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel (autoritaire à parti unique)
    Texte fondamental : Constitution de 1992
    Chef de l’État : président de la République, M. Tran Dai QUANG (PCV)
    Siège du chef de l’État : palais présidentiel (Hanoï)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Nguyen Xuan PHUC (PCV)
    Siège du gouvernement : Hanoï
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral : Assemblée nationale (Quoc Hoi)
    Fonctions régaliennes : Bo Cang An (BCA, renseignement civil intérieur) ; secteur public prédominant dans l’économie du pays.
    Et aussi... : Cour suprême du peuple ; Comité central et Bureau politique : instances dirigeantes du PCV.

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    PCV : Parti communiste vietnamien (dirige le pays depuis 1976) (fondé en 1930)

    Partis d’opposition (interdits)

    AD : Alliance pour la démocratie (fondée en 1981)
    Bloc 8406 (coalition de 118 individus et groupes vietnamiens) (démocrate catholique) (fondé en 2006)
    PDV : Parti démocrate du Vietnam (fondé en 2006) (à ne pas confondre avec le parti du même nom (1944-1988, investi dans le Vietminh)
    Viet Tan : Parti de la réforme du Vietnam (ex-Front national uni de libération du Vietnam) (exilé aux États-Unis) (fondé en 1982)

    régime de parti unique ; le PCV contrôle l’ensemble de la vie du pays (administration, écoles, entreprises, armée, police, à tous les échelons)

    PERSONNALITÉS

    M. Nguyen Phu TRONG (secrétaire général du PCV)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 2 septembre 1945 (de la France)
    Divers : partition du Vietnam en 1954 après la guerre d’Indochine (1946-1954) : Nord-Vietnam et Sud-Vietnam ; guerre du Vietnam (1955-1975) ; réunification en 1976.

    TERRITOIRE

    Capitale : Hanoï
    Divisions administratives : Le Vietnam est divisé en 58 provinces (tinh) et
    5 municipalités (thanh pho)

    Villes
    Da Nang, Ho Chi Minh-Ville (capitale économique, ex-Saïgon), Hoi An, Hué

    *Contentieux : contentieux de souveraineté avec la Chine (et Taïwan) à propos des îles Paracels ; avec la Chine, les Philippines, la Malaisie, Brunei (et Taïwan) à propos des îles Spratleys ; contentieux de frontière maritime avec le Brunei (récif Louisa)

    Divers

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : bouddhisme, catholicisme, caodaïsme, hoa hao
    Et aussi : le culte des ancêtres est la pratique spirituelle dominante

    Langues 
    Langue officielle : vietnamien
    Autres langues : anglais, chinois, français et khmer

    DIVERS

    comité populaire de Hanoï
    1 sao = 360 mètres carrés
    Vietnam plutôt que Viêt Nam ou Viêtnam
    Vietcong (le), Front national de libération du Sud-Vietnam
    politique du renouveau (doi moi) (lancée à la fin des années 1980)

    #vietnam #asie #pays #asie_du_sud_est

     

  • *

    diacritiques des écritures latines

    albanais
    ë
    Ë
    ç
    Ç

    allemand
    ä ö ü
    Ä Ö Ü
    ß

    anglais
    sans

    azéri (azerbaïdjan)
    ə ö ü ı
    Ə Ö Ü I
    ğ ş
    Ğ Ş

    basque
    ü (seulement dans le pays de Soule)
    Ü
    ç ñ
    Ç Ñ

    bosniaque
    č ć đ š ž
    Č Ć Đ Š Ž

    catalan
    à é è í ï ó ò ú ü
    À É È Í Ï Ó Ò Ú Ü
    ç l·l
    Ç L·L

    croate
    à á ȁ ȃ ā è é ȅ ȇ ē ì í ȉ ȋ ī ò ó ȍ ȏ ō ù ú ȕ ȗ ū
    À Á Ȁ Ȃ Ā È É Ȅ Ȇ Ē Ì Í Ȉ Ȋ Ī Ò Ó Ȍ Ȏ Ō Ù Ú Ȕ Ȗ Ū
    č ć đ š ž ŕ ȑ ȓ
    Č Ć Đ Š Ž Ŕ Ȑ Ȓ

    danois
    å ø æ
    Å Ø Æ

    espagnol
    á é í ó ú ü
    Á É Í Ó Ú Ü
    ñ
    Ñ

    estonien
    õ ä ö ü
    Õ Ä Ö Ü
    š ž
    Š Ž

    finnois
    å ä ö
    Å Ä Ö

    français
    à â æ é è ê ë î ï ô œ ù û ü ÿ
    À Â Æ É È Ê Ë Î Ï Ô Œ Ù Û Ü Ÿ
    ç
    Ç

    hongrois
    á é í ó ö ő ú ü ű
    Á É Í Ó Ö Ő Ú Ü Ű

    italien
    à é è í ì î ó ò ú ù
    À É È Í Ì Î Ó Ò Ú Ù

    islandais
    á é í ó ú ý æ ö
    Á É Í Ó Ú Ý Æ Ö
    ð þ
    Ð Þ

    letton
    ā ē ī ū
    Ā Ē Ī Ū
    č ģ ķ ļ ņ š ž
    Č Ģ Ķ Ļ Ņ Š Ž

    lituanien
    ą ę ė į ų ū
    Ą Ę Ė Į Ų Ū
    č š ž
    Č Š Ž

    luxembourgeois
    ä é ë
    Ä É Ë

    maltais
    IE
    ċ ġ ħ ż
    Ċ Ġ Ħ Ż

    néerlandais
    ë
    Ë IJ

    norvégien
    å ø æ
    Å Ø Æ

    polonais
    ą ę ó
    Ą Ę Ó
    ć ń ś ź ż ł
    Ć Ń Ś Ź Ż Ł

    portugais
    á à â ã é ê í ó ô õ ú
    Á À Â Ã É Ê Í Ó Ô Õ Ú
    ç
    Ç

    roumain et moldave
    ă â î
    Ă Â Î
    ș ț
    Ș Ț

    serbe
    č ć đ š ž
    Č Ć Đ Š Ž

    slovaque
    á ä é í ó ô ú ý
    Á Ä É Í Ó Ô Ú Ý
    č ď ĺ ľ ň ŕ š ť ž
    Č Ď Ĺ Ľ Ň Ŕ Š Ť Ž

    slovène
    č š ž
    Č Š Ž

    suédois
    å ä ö
    Å Ä Ö
    š
    Š

    tchèque
    á é í ý ó ů ú
    Á É Í Ý Ó Ů Ú
    č ř š ž
    Č Ř Š Ž

    turc
    ı ö ü
    İ Ö Ü
    ç ğ ş
    Ç Ğ Ş

    turkmène
    ä ö ü ý
    Ä Ö Ü Ý
    ç ž ň ş
    Ç Ž Ň Ş

    #langues #langues_étrangères #accents #signes_diacritiques

     

  • *

    Espagne (l’), f.

    Nom officiel : royaume d’Espagne
    Habitants : Espagnol(e)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle régionalisée
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1978
    Chef de l’État : roi, FELIPE VI
    Siège du chef de l’État : palais de la Zarzuela (Madrid)
    Chef du gouvernement : président du gouvernement, M. Mariano RAJOY (PP)
    Siège du gouvernement : palais de la Moncloa (Madrid)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Congrès des députés, Sénat) (les Cortes)
    Et aussi : Les communautés autonomes disposent de leurs propres organes exécutifs et législatifs ; l’organisation des compétences des institutions régionales et nationales donne une grande marge d’action aux communautés autonomes (État régionalisé, quasi fédéral).

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées espagnoles, armée de terre, air, marine
    Police : corps national de la police d’Espagne (CNP), garde civile
    Services de renseignement : Centre national de renseignement (CNI)
    Et aussi : Tribunal constitutionnel
    La communauté autonome de Catalogne dispose de sa propre force de police, qui s’ajoute aux deux divisions nationales.

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Partis nationaux

    Equo (écologistes) (fondé en 2011)
    IU : Izquierda Unida ; Gauche unie (coalition extrême gauche) (fondé en 1986)
    PCE : Parti communiste d’Espagne (marxiste) (fondé en 1921)
    PP : Parti populaire (parti de gouvernement, droite conservatrice) (fondé en 1989)
    Podemos (gauche) (fondé en 2014)
    PSOE : Parti socialiste ouvrier espagnol (centre gauche) (fondé en 1879 ; interdit entre 1936 et 1977)

    Partis régionaux

    BNG : Bloc nationaliste galicien (Bloque Nacionalista Galego) (coalition de régionalistes de gauche) (fondé en 1982)
    BLOC : Bloc nationaliste valencien (gauche régionaliste) (fondé en 1997)
    CNN : Centre nationaliste canarien (centriste régionaliste) (fondé en 1992)
    CDC : Convergence démocratique de Catalogne (centriste, nationaliste catalan) (fondé en 1974)
    C’s : Citoyen - Parti de la citoyenneté (centre gauche) (fondé en 2005)
    EH : Euskal Herritarok (fondé en 1998, interdit en 2003)
    EH Bildu : Réunir le Pays basque (coalition de la gauche indépendantiste basque) (fondé en 2012)
    FAC : Forum des Asturies (fondé en 2011)
    PNV : Parti nationaliste basque (centriste) (fondé en 1896)
    PSE : Parti socialiste d’Euskadi (branche du PSOE espagnol) (fondé en 1977)

    Groupes armés

    Batasuna : Unité (extrême gauche indépendantiste basque) (2001-2013, interdit à partir de 2003)
    ETA : Euskadi ta Askatasuna ; Pays basque et liberté (groupe armé indépendantiste) (formé en 1959)

    Et aussi
    Democracia real ya ! (mouvement, plate-forme)
    mouvement du 15-M (ou mouvement du 15-Mai) (le 15-M)

    PERSONNALITÉS

    M. Ángel ACEBES (PP, proche des Légionnaires du Christ)
    M. José María AZNAR (président 1996-2004)
    M. Felipe GONZÁLEZ (président 1982-1996)
    M. José MONTILLA (Catalogne, président du gouvernement)

    HISTOIRE

    Dates
    1919 : la Retirada (« retraite ») (guerre d’Espagne) ; Seconde République espagnole (1931-1939) ; 11 mars 2004 : attentats du 11-Mars

    Personnalités
    cardinal Vicente ENRIQUE Y TARANCÓN † (rénovateur) (1907-1994)
    Wolfram VON RICHTHOFEN † (légion Condor) (1895-1945)

    Divers
    légion Condor (Guernica)
    colonne Durruti

    TERRITOIRE

    Capitale : Madrid (Madrilène[s])
    Superficie  : 505 911 km²
    Longueur de côtes  : 4 964 km
    ZEE  : 1 039 233 km²

    Divisions administratives : L’Espagne est divisée en 17 communautés autonomes (autonomias) , 2 villes autonomes, 50 provinces et environ 8 000 municipalités.
    Communautés autonomes : Andalousie, Aragon, Principauté des Asturies, îles Baléares, communauté autonome basque, Canaries, Cantabrie, Castille-La Manche, Castille-et-León, Catalogne, Estrémadure, Galice, communauté de Madrid, région de Murcie, communauté de Navarre, La Rioja, communauté valencienne.
    Villes autonomes : Ceuta, Melilla

    Divers 
    Costa Brava
    Costa Dorada
    Canaries
    El Medano, El Hierro (villes des Canaries)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion principale : catholicisme

    Langues 
    Langue officielle : castillan (dans l’ensemble de l’Espagne)
    Autres langues : catalan (officiel en Catalogne, aux îles Baléares, dans la Communauté valencienne), basque (officiel au Pays basque, en Navarre), galicien (officiel en Galice), aranais (officiel au Val d’Aran), aragonais, asturien, estrémègne

    Alphabet
    á é í ó ú ü Á É Í Ó Ú Ü
    ñ Ñ

    Médias
    El País (quotidien national) (1976)

    DIVERS

    année sainte compostellane
    aéroport de Barajas (Madrid, attentat ETA décembre 2006)
    Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA)
    Conférence épiscopale
    Fundación Pablo Iglesias
    les « indignés »

    Pays basque

    Bataillon basque espagnol (extrême droite)
    etarra(s) (membre de l’ETA)
    abertzale (« patriote », tendance de gauche)
    accords de Lizarra-Garazi (1998)
    plan Ibarretxe
    Groupes antiterroristes de libération (GAL)
    « guerre sale » (GAL)

    #pays #espagne #europe #europe_de_l'ouest

     



  • *

    manifestations culturelles et sportives

    l’Exposition universelle de...
    le 65ᵉ Festival de Cannes ou le Festival : la Palme d’or ; la Palme, les Palmes ; capitales aux prix, sauf quand ils sont suivis d’un nom propre : le Grand Prix, le Prix d’interprétation, le Prix du jury... ; la Quinzaine des réalisateurs ; la Caméra d’or ; la Sélection officielle ; la Croisette
    la Biennale de Venise
    la Fête à Neu-Neu
    les Jeux olympiques, les XXXᵉˢ Olympiades
    le festival Étonnants Voyageurs (Saint-Malo, Michel Le Bris)

    #code_typo #manifestations_culturelles_ou_commerciales #majuscules #minuscules

     

  • *

    convention

    convention de Lomé (1975)
    convention sur les armes chimiques (1997)
    convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) (1992)
    convention des Nations unies sur le droit de la mer (Montego Bay, 1982)
    convention de Schengen (juin 1990 > 1995)
    convention européenne des droits de l’homme
    convention de Genève
    la Convention (France, 1792-1795)
    convention internationale de l’opium (1912) ; convention pour la répression du trafic illicite des drogues nuisibles (1936) ; convention unique sur les stupéfiants (1961)

    #code_typo #minuscules #onu #france #époques

     


  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message