Correcteurs

compte officiel


  • *

    titres d’œuvres

    • Le titre ne commence pas par un article défini
    Majuscule au premier mot
    Exemples :
    Pour l’exemple
    Nos plus belles années
    Du vrai et du faux
    Jeux interdits
    Vivre jeune

    Et : majuscules également aux adjectifs précédant le nom
    Exemples :
    Trois Chants sur Lénine
    Vingt Ans après
    Vingt Mille Lieues sous les mers

    • Le titre commence par un article défini
    Majuscule à l’article, au premier substantif et aux adjectifs qui le précédent
    Exemples :
    La Mère
    La Dernière Étape
    Les Cinquante-Cinq Jours de Pékin
    Les Mille et Une Nuits

    • Le titre forme une phrase
    Majuscule au premier mot uniquement, quelle qu’en soit sa nature
    Exemples :
    Les assassins sont parmi nous
    Les bourreaux meurent aussi

    • Le titre est une « fausse phrase »
    Majuscule à l’article, au premier substantif et aux adjectifs qui le précèdent
    Exemples :
    La Victoire en chantant
    L’Espion qui venait du froid

    • Symétrie avec « et » dans un titre commençant par un article défini
    Majuscules à l’article défini, aux noms et aux adjectifs qui les précèdent
    Exemples :
    Le Prince et le Moine
    Le Bon, la Brute et le Truand
    Le Vieil Homme et l’Enfant
    La Petite Peste et le Grand Méchant Loup

    Le titre présente une « fausse symétrie »
    Majuscule au premier élément seulement
    Exemples :
    La Vie et rien d’autre
    Le Théâtre et son double

    (Si le titre ne commence pas par un article défini, voir plus haut :
    Ali-Baba et les quarante voleurs
    Nuit et brouillard)

    • Titres avec « ou » (titres doubles)
    Majuscules aux substantifs, adjectifs antéposés et déterminants, à l’exception de l’article défini du deuxième élément du titre double.
    La Répétition ou l’Amour puni
    Élise ou la Vraie Vie
    Aurélia ou le Rêve et la Vie
    Émile ou De l’éducation

    • Abréviations
    Pas d’abréviation en début de titre
    Exemples :
    Monsieur Klein
    Madame de...
    Docteur Folamour

    Abréviations dans le corps du titre
    Exemples :
    La Soirée avec M. Teste

    • Mots composés initiaux
    Deux majuscules pour les noms composés
    Exemples :
    Le Crabe-Tambour
    L’Après-Midi d’un faune
    Passe-Temps

    Une seule majuscule pour les autres mots composés
    Exemples :
    Soi-même comme un autre
    Là-bas
    Au-delà du principe de plaisir

    • Guillemets plutôt que romain quand nécessaire
    Exemples :
    Le Cuirassé « Potemkine » raconte l’histoire...
    Essai sur « Les Essais » de Montaigne, de Michel Butor
    Mais, dans les titres d’articles (notamment issus du Monde diplomatique), balisés par des guillemets, on peut avoir de l’italique. Ex. : « Apocalypse ou l’histoire malmenée »

    • Sous-titres
    Majuscule après le point
    L’Illusion de l’ordre. Incivilités et violences urbaines
    La Révolte des banlieues. L’histoire au jour le jour
    Le Pouvoir. La loi et l’ordre

    • Accords
    Le titre est accordé ou bien au « neutre » (masculin singulier), ou bien selon la grammaire
    Exemples :
    Les Misérables a/ont été tourné(s) plusieurs fois
    La Rabouilleuse a été mis(e) en scène au théâtre
    Une vie a été publié(e) à Paris
    Le Prince et le Moine revien(nen)t sur...
    Cléopâtre a été filmé(e) par Mankiewicz

    • Articles et rapports
    Seul le mot initial prend une majuscule.
    « Les droits des migrants en France au début des années 2000 »
    « La comédie des sentiments »

    • Titres en anglais
    Tous les mots prennent une majuscule, sauf a, an, and, as, at, by, for, in, of, on, the, to  :
    The Final Storm
    To Be Or Not to Be

    Si le sous-titre est précédé par un deux-points, le mot suivant prend une majuscule.
    Exemples :
    His Life : A Story
    Vietnam : In the Middle of Nowhere

    • Articles et rapports en anglais
    Pareil que pour les articles et rapports en français (donc pas de majuscules, contrairement aux titres d’œuvre anglais).
    Exemple :
    « Should bankers pay for their mismanagement ? »
    Le deux-points fait fonction de point entre titre et sous-titre. On le fait donc suivre d’une capitale.
    Exemples :
    « After the fall : Life moves on for rogue traders »
    « Sovereign funds : The truth »

    • Titres en espagnol
    Une majuscule au premier mot
    Exemple :
    Un perro andaluz

    • Titres en italien
    Une majuscule au premier mot
    Exemples :
    La dolce vita
    Il barone rampante
    Sei personaggi in cerca d’autore

    • Titres en portugais
    Une majuscule au premier mot
    Exemple :
    História do cerco de Lisboa

    • Titres en allemand
    Respect des majuscules pour les noms communs
    Exemples :
    Die Verwandlung
    Die fröhliche Wissenschaft

    #code_typo #majuscules #italique #guillemets

     

  • *

    Vel’d’Hiv’

    abréviation pour le Vélodrome d’Hiver de Paris
    rafle du Vel’d’Hiv’ (juillet 1942)
    préférer cette façon d’abréger (Colignon) (à rapprocher de Boul’Mich’)

    #abécédaire #abréviations #france

     

  • *

    Allemagne (l’), f.

    Nom officiel : République fédérale d’Allemagne (RFA)
    Habitants : Allemand(e)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république fédérale
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Loi fondamentale de la République fédérale d’Allemagne de 1949
    Chef de l’État : président fédéral, M. Frank-Walter STEINMEIER (SPD) (depuis 2017)
    Siège du chef de l’État : château de Bellevue (Berlin)
    Chef du gouvernement : chancelière fédérale, Mᵐᵉ Angela MERKEL (CDU-CSU)
    Siège du gouvernement : chancellerie fédérale (Berlin) (la « machine à laver »)
    Pouvoir législatif : Bundestag (Assemblée fédérale) et Bundesrat (Conseil fédéral)
    Et aussi... : Cour de justice fédérale, Cour constitutionnelle fédérale ; Cour fédérale des comptes

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées fédérales, Bundeswehr (Heer, Luftwaffe)
    Police : pas de police fédérale
    Services de renseignement : service fédéral de renseignement (BND) ; Office fédéral de protection de la Constitution (BFV, sécurité intérieure)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    AfD : Alternative für Deutschland ; Alternative pour l’Allemagne (extrême droite) (fondé en 2013)
    Aufstehen : Debout (gauche de la gauche) (fondé en 2018)
    Bündis 90 - Die Grünen : Alliance 90 - Les Verts (fusion du Parti vert allemand et d’Alliance 90 en 1993)
    CDU : Christlich Demokratische Union Deutschlands ; Union chrétienne-démocrate (centre droit) (fondé en 1945)
    CSU : Christlich-Soziale Union in Bayern ; Union chrétienne-sociale (conservateur) (fondé en 1945)
    Die Linke : La Gauche (ex-Linkspartei) (gauche) (fondé en 2007)
    FDP : Freie Demokratische Partei ; Parti libéral-démocrate (fondé en 1948)
    Pegida : Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident (mouvement d’extrême droite) (fondé en 2014)
    SPD : Sozialdemokratische Partei Deutschlands ; Parti social-démocrate (centre gauche) (fondé en 1875, fusion ADAV-SDAP)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Ver.di : syndicat unifié des services (fondé en 2001)

    PERSONNALITÉS

    M. Joschka FISCHER (ancien vice-chancelier et ministre fédéral des affaires étrangères)
    M. Joachim GAUCK (ancien président, originaire de l’Est)
    M. Achim GROßMANN (ministre des transports)
    Christoph HEIN (écrivain, ex-RDA)
    M. Gerhard SCHRÖDER (ex-chancelier, 1998-2005)

    HISTOIRE

    Dates
    établissement de l’Empire allemand le 18 janvier 1871 ; 1945, quatre zones d’occupation ; République fédérale d’Allemagne proclamée le 23 mai 1949 (Ouest) ; République démocratique allemande proclamée le 7 octobre 1949 (Est) ; (ré-)unification des deux Allemagnes le 3 octobre 1990

    Personnalités

    Divers
    Bundesagentur für Arbeit (Agence fédérale pour l’emploi)
    deutschemark (plutôt que Deutsche Mark)
    Freikorps ou Corps francs
    kapos
    kommandos
    NSDAP : Parti national-socialiste ouvrier allemand (Hitler)
    pacte germano-soviétique
    IIIᵉ Reich
    république de Weimar (1918-1933)
    Wehrmacht (la)
    Zyklon B (Auschwitz)

    TERRITOIRE

    Capitale : Berlin
    Superficie : 357 168 km²
    Longueur de côtes : 2 389 km
    ZEE : 57 485 km²

    Divisions administratives : L’Allemagne est divisée en 13 Länder (singulier Land) et 3 villes-Länder (Stadtstaat)
    Länder : Bade-Wurtemberg, Bavière, Brandebourg, Hesse, Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, Basse-Saxe, Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Rhénanie-Palatinat, Sarre, Saxe, Saxe-Anhalt, Schleswig-Holstein, Thuringe
    Villes-Länder : Berlin, Brême, Hambourg
    nouveaux Länder : ex-RDA

    Divers
    Alexanderplatz (Berlin)
    Spree (rivière)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions officielle : neutralité sans laïcité
    Religions principales : catholicisme, protestantisme, islam

    Langues
    Langue officielle : allemand
    Autres langues : russe, turc

    Médias
    Bild Zeitung (journal illustré quotidien, style tabloïd) (1952)
    Der Tagesspiegel (quotidien, diffusé uniquement aux abonnés) (1945)
    Der Spiegel (hebdomadaire d’investigation) (1947)
    Die Zeit (hebdomadaire d’analyse politique) (1945)
    Frankfurter Allgemeine Zeitung (la)
    Manager Magazin, Hambourg
    Süddeutsche Zeitung (la) (quotidien) (1945)
    Taz (quotidien alternatif, de type coopératif) (1979)

    DIVERS

    coalition « rouge-verte » (1998-2005)
    le DAX (Bourse)
    E.ON (énergéticien)
    Gastarbeiter (« travailleurs invités »)
    « grande coalition » (CDU-SPD)
    « identité nationale », « communauté nationale », « unité nationale », « Allemands de souche »
    les Ossis (Allemands de l’Est) ; les Wessis (Allemands de l’Ouest)
    Wirtschaftswunder (période de miracle économique)

    #pays #allemagne #europe #europe_centrale

     

  • *

    Kosovo (le)

    État reconnu par la Cour internationale de justice ; non-membre des Nations unies ; indépendance encore contestée (Serbie)

    Nom officiel : République du Kosovo
    Habitants : Kosovar(e)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents (sans accord avec l’Eurogroupe)

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire (autoritaire)
    Texte fondamental : Constitution de 2008
    Chef de l’État : présidente de la république, Mᵐᵉ Vjosa OSMANI (Guxo) (depuis 2021)
    Siège du chef de l’État : Pristina
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Albin KURTI (Vetëvendosje) (depuis 2021)
    Siège du gouvernement : Pristina
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral, Assemblée de la République
    Et aussi... : État multiethnique, population composée d’Albanais (majoritairement), Serbes, Goranis, Roms, Turcs, Ashkalis, Égyptiens, Croates, Bosniaques, Monténégrins

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de sécurité du Kosovo (FSK) ; force civile, deviendra en 2019 l’armée nationale du Kosovo
    Police : police du Kosovo
    Services de renseignement : service de renseignement du Kosovo (SHIK)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    AAK : Alliance pour l’avenir du Kosovo (conservateur) (fondé en 2001)
    LDK : Ligue démocratique du Kosovo (centre droit) (fondé en 1989)
    Nisma : Initiative citoyenne pour le Kosovo (libéral-démocrate) (fondé en 2014)
    PDK : Parti démocratique du Kosovo (centre droit) (fondé en 1999) (issu de l’UÇK)
    Vetëvendosje : Autodétermination (gauche souverainiste) (fondé en 2004)

    PERSONNALITÉS

    M. Avdullah HOTI (LDK) (ex-premier ministre)
    Mᵐᵉ Atifete JAHJAGA (ex-présidente de la République, 2011-2016)
    M. Hashim THAÇI (président 2016-2020)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : État autoproclamé (indépendant de la Serbie) le 17 février 2008 ; Constitution temporaire entre 2001 et 2008 ; reconnaissance partielle de la communauté internationale ; reconnaissance de la légalité de la déclaration d’indépendance du Kosovo par la Cour internationale de justice en 2010

    Divers : processus de normalisation des relations entre le Kosovo et la Serbie en cours
    Armée de libération du Kosovo (UÇK)

    TERRITOIRE

    Capitale : Pristina

    Divisions administratives : Le Kosovo est divisé en 38 municipalités (komunat)
    Villes : Cirez, Decani, Djakovica (plutôt que Dakovica), Dragas, Gnjilane, Gorazdevac, Gracanica, Istok, Janjevo (ville croate), Junik, Kacanik, Kamenica, Kijevo, Klina, Kosovo Polje, Kosovska Mitrovica, Kraljane, Lipljan, Malisevo, Novo Brdo, Pec, Orahovac, Podujevo, Pristina (capitale), Prizren, Srbica, Stimlje/Shtime, Strpce, Suva Reka, Urosevac, Velika Hoca, Vitomirica, Vrela, Vucitrn, Zvecan

    Divers
    villages de Gorazdevac, d’Orahovac et de Velika Hoca, enclaves serbes au Kosovo
    la Metohija (nom que les Serbes donnent à une région occidentale du Kosovo)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : islam (90 %)
    Autres religions : orthodoxie, catholicisme

    Langues
    Langues officielles : albanais, serbe

    DIVERS

    Mission d’administration intérimaire des Nations unies au Kosovo (Minuk) (depuis 1999)

    #pays #kosovo #europe #ex-yougoslavie #europe_du_sud

     

  • *

    Éthiopie (l’), f.

    Nom officiel : République fédérale démocratique d’Éthiopie
    Habitants : Éthiopien(ne)s
    Monnaie : 1 birr éthiopien (ETB) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république fédérale
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1994
    Chef de l’État : présidente de la République, Mme SAHLE-WORK Zewde
    Siège du chef de l’État : palais national (Addis-Abeba)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. ABIY Ahmed (depuis avril 2018)
    Siège du gouvernement : Addis-Abeba
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral : Conseil des représentants des peuples (Yehizb Tewokayoch Mekir Bete) et Chambre de la fédération (Yefedereshein Mikir Bete)
    Et aussi... : Cour suprême fédérale
    les États fédérés sont découpés à partir de critères ethniques et linguistiques ; il n’y a pas d’organisation institutionnelle standard au sein des États fédérés

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : force de défense nationale éthiopienne
    Police : police fédérale éthiopienne

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    FDRPE : Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien (regroupement de 4 partis à base ethnique, coalition de gouvernement) (néomarxiste, autoritaire)

    FLPT : Front de libération du peuple du Tigré (fondé en 1975)
    ODPO : Organisation démocratique du peuple oromo (fondé en 1982)
    MNDA : Mouvement national démocratique amhara (ex-Mouvement populaire démocratique éthiopien)
    MDPSE : Mouvement démocratique des peuples du sud de l’Éthiopie (fondé en 1992)

    ANDP : Parti national démocratique afar (opposition)
    SPDP : Somali People’s Democratic Party (opposition) (fondé en 1998)

    Mouvements irrédentistes

    FLO : Front de libération oromo (nationaliste somalien) (sans reconnaissance légale, fondé en 1973)
    FNLO : Front de libération national de l’Ogaden (somalien) (fondé en 1984)
    Furda : Front uni révolutionnaire démocratique afar (fondé en 1993)

    Groupes armés

    FNLO : Front de libération national de l’Ogaden (et son bras armé l’armée nationale de libération de l’Ogaden) (somalien) (fondé en 1984)
    Ginbot 7 (fondé en 2008)

    PERSONNALITÉS

    empereur Haïlé Sélassié † (le Négus)
    M. MENGISTU Haïlé Mariam (le « Négus rouge »)
    MELES Zenawi † (ex-premier ministre)

    HISTOIRE

    Dates
    Divers : régime du Derg (régime marxiste du colonel Mengistu), chute le 28 mai 1991 ; indépendance de l’Érythrée en 1993 ; conflit éthio-érythréen (1998-2000) ; intervention militaire en Somalie en 2006

    TERRITOIRE

    Capitale : Addis-Abeba

    Divisions administratives : L’Éthiopie est divisée en 9 régions (découpage effectué sur des bases ethniques) et 2 zones autoadministrées

    Villes : Awasa, Debre Markos, Dese, Dire Dawa, Goba, Gondar, Harar, Jima, Mekele

    Divers
    l’Éthiopie enclavée a accès à la mer par Port-Soudan (ville portuaire soudanaise) et par Djibouti
    barrage de la Renaissance du Nil Bleu
    Bole (quartier et aéroport)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Langues
    Langues officielles : amharique, anglais, arabe, oromigna (langue régionale), tigrinya (langue régionale)
    Autres langues : omoro, somali, gurage, sidamo, hadiyya

    DIVERS

    Nouvel An éthiopien : le 11 septembre
    tiliq tehadiso (« grand changement ») (2018)

    Membre de : Nepad, de l’UA
    présence de réfugiés somaliens

    #pays #éthiopie #afrique #corne_de_l'afrique

     

  • *

    mafia

    mafioso (pl. mafiosi), mafieux, mafieuse... (un seul « f »)

    majuscule pour la Mafia d’origine italienne (sicilienne, calabraise, napolitaine, etc.) et pour ses ramifications italo-américaines
    la Mafia, organisation criminelle sicilienne
    Cosa Nostra (sans article ; sicilienne et américano-sicilienne)
    la Camorra (région de Naples) ; la Nouvelle Camorra
    la ’Ndrangheta (avec apostrophe initiale) (Calabre)
    la Coupole, Cupola (direction occulte) ; l’Honorable Société
    la Pieuvre, la Piovra
    le « printemps de Palerme » (Falcone) ; Sacra Corona Unita/Sacra Corona (Pouilles)
    opération « Mains propres », « Mani pulite »

    minuscule pour les autres mafias
    la mafia colombienne
    la mafia russe
    la mafia chinoise/les Triades
    la mafia japonaise/les yakuzas. Principaux syndicats du crime : Inagawa-kai, Sumiyoshi-kai (ou Sumiyoshi-rengo), Yamaguchi-gumi

    #code_typo #italie #majuscules #minuscules #guillemets #surnoms

     

  • *

    Royaume-Uni (le)

    Nom officiel : Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord
    Habitants : Britanniques
    Monnaie : 1 livre sterling (GBP) = 100 pence

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle régionalisée
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : sans Constitution écrite, corpus de principes constitutionnels et de conventions constitutionnelles
    Chef de l’État : reine, ÉLISABETH II (depuis 1952)
    Siège du chef de l’État : palais de Buckingham (Londres)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Boris JOHNSON (Parti conservateur) (depuis 2019)
    Siège du gouvernement : 10 Downing Street (Londres)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Chambre des communes et Chambre des lords = les Communes et les Lords)
    Et aussi... : Cour suprême ; Privy Council de Londres
    le pouvoir est centralisé en Angleterre ; le Pays de Galles et l’Irlande du Nord disposent d’une large autonomie ; l’Écosse dispose de son propre pouvoir législatif

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée britannique, Royal Air Force, Royal Navy
    Police : forces de polices d’Écosse, forces de polices d’Irlande du Nord, 44 districts de police en Angleterre et au Pays de Galles
    Services de renseignement : service de renseignement extérieur militaire (MI6, Military Intelligence Section 6) ; service de renseignement et de sécurité intérieur (MI5) ; direction des communications du gouvernement (GCHQ)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Partis nationaux

    BNP : British National Party ; Parti national britannique (extrême droite) (fondé en 1982)
    Green Party : Parti Vert de l’Angleterre et du Pays de Galles (centre) (fondé en 1990)
    Libéraux-démocrates : Liberal Democrats (centre) (fondé en 1988)
    Parti conservateur : Conservative Party (droite) (fondé en 1834) ; les tories (un tory)
    Parti travailliste : The Labour Party (centre gauche) (fondé en 1900)
    UKIP : The UK Independence Party ; Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (conservateur souverainiste) (fondé en 1993)

    Partis régionaux

    DUP : Democratic Unionist Party ; Parti unioniste démocratique (ultraconservateur d’Irlande du Nord) (fondé en 1971)
    Plaid Cymru : Parti nationaliste gallois (centre gauche nationaliste) (fondé en 1925)
    SDLP : Parti social-démocrate et travailliste d’Irlande du Nord (centre) (fondé en 1970)
    Sinn Féin (indépendantiste d’Irlande du Nord, centre gauche) (fondé en 1970)
    SNP : Scottish National Party ; Parti national écossais (centre gauche nationaliste) (fondé en 1934)
    UUP : Ulster Unionist Party ; Parti unioniste de l’Ulster (protestant conservateur d’Irlande du Nord) (fondé en 1905)

    Groupe armés

    IRA : Irish Republican Army ; Armée républicaine irlandaise (organisation paramilitaire indépendantiste)

    Syndicats

    TUC : Trade Union Congress ; Confédération des syndicats britanniques

    PERSONNALITÉS

    M. Anthony BLAIR (plutôt que Tony) (ex-premier ministre, 1997-2007, Labour)
    M. Gordon BROWN (ex-premier ministre, 2007-2010, travailliste)
    M. David CAMERON (ex-premier ministre 2010-2016, conservateur)

    HISTOIRE

    Dates
    Divers : 12 avril 1927, établissement du royaume de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ; 1689, Déclaration des droits (Bill of Rights)

    Entrée du Royaume-Uni dans l’Union européenne le 1ᵉʳ janvier 1973 ; 23 juin 2016 tenue du référendum sur le Brexit (le Brexit l’emporte sur le « Remain »)

    Personnalités
    Margaret THATCHER † (ex-première ministre, 1979-1990, Parti conservateur ; la Dame de fer)

    TERRITOIRE

    Périphrase du nom officiel : la Couronne
    Capitale : Londres

    Divisions administratives : Le Royaume-Uni est composé de l’Angleterre, de l’Écosse, du Pays de Galles et de l’Irlande du Nord ; il est divisé en une multitude d’entités administratives

    Villes : Londres, Manchester, Birmingham, Leeds, Glasgow, Cardiff, Belfast

    Contentieux : contentieux de souveraineté avec le Danemark, l’Irlande et l’Islande à propos des îles Féroé ; avec l’Argentine à propos des îles Malouines (aussi appelées îles Falkland, Malvinas)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions officielles : anglicanisme en Angleterre et presbytérianisme en Écosse
    Religions principales : christianisme (anglicanisme, catholicisme)
    Et aussi : protestantisme (presbytérianisme), islam, hindouisme

    Langues 
    Langue officielle : anglais (de facto)
    Autres langues : cornique, irlandais, écossais, gallois et autres langues régionales

    Médias

    BBC (British Broadcasting Corporation) (télévision, radio, cinéma, Internet) (1922), la « Beeb »

    Note : Fleet Street, désignation métonymique de la presse britannique

    DIVERS

    abréviations anglaises : pas de point final (Jr, Ltd, Mr...)
    Big Society (« grande société ») (M. David Cameron)
    « Blue Labour »
    Brexit (plus de guillemets depuis qu’il a abouti) ; Brexiteers
    chancelier de l’Échiquier (ministre de l’économie et des finances)
    la City de Londres/londonienne ; la City
    contrats « zéro heure »
    corbyniste
    10 Downing Street
    le Foreign Office (ministère des affaires étrangères)
    Grand Londres
    les îles Britanniques
    New Labour
    néotravaillistes (la « troisième voie »)
    « Oxbridge »
    public schools (écoles privées et onéreuses)
    les whigs (un whig) (opposés au tories, avant l’émergence des travaillistes)
    Yeomanry

    ENTITÉS, POSSESSIONS ET TERRITOIRES ASSOCIÉS

    Angleterre (f.)

    Irlande du Nord (f.)
    Ulster (six comtés) : terme utilisé par les unionistes protestants (ou loyalistes), pas par les nationalistes catholiques (ou républicains) ; organisations paramilitaires Ulster Volunteer Force (UVF) et Ulster Defence Association (UDA)
    villes : Belfast, Londonderry (ex-Derry)
    Ian Paisley † (pasteur presbytérien loyaliste)
    ordre d’Orange (défense de la suprématie protestante)
    époque des « Troubles », conclue par l’accord du Vendredi saint (10 avril 1998) (ou Good Friday Agreement, GFA)

    Écosse (f.)
    les habitants de Glasgow sont les Glaswégiens
    la capitale est Édimbourg
    référendum de sortie du Royaume-Uni en septembre 2014

    Pays de Galles

    Anguilla (f.)
    Habitants : Anguillais(e)
    Capitale : La Vallée
    Langue : anglais
    Anguilla est un archipel des Antilles

    Bermudes (les, f. pl.)
    Habitants : Bermudien(ne)s
    Capitale : Hamilton
    Langues : anglais (off.)
    Les Bermudes sont situées dans l’océan Atlantique, au large de la Caroline

    îles Caïmans (les, f. pl.)
    Habitants : Caïmanais(es)
    Capitale : George Town (Georgetowniens)
    Langues : anglais (de facto), dialectes
    Les îles Caïmans se trouvent au sud de Cuba

    Falkland Islands (îles, f. pl.)
    Capitale : Port Stanley
    Langue : anglais
    Les îles Falkland, connues sous le nom d’îles Malouines, sont situées dans l’océan Atlantique, au large du sud de l’Argentine, pays qui en revendique la possession et qui a tenté de s’en emparer par la force en 1982.

    Gibraltar (m.)
    Habitants : Gibraltarien(ne)s ; surnom : Llanitos
    Langues : anglais, espagnol
    Gibraltar est situé à l’extrême sud de l’Espagne. Surnom : le Rocher

    îles Anglo-Normandes (les, f. pl., Channel Islands)
    Habitants : Islander (inv. en genre)
    Les îles Anglo-Normandes sont divisées en deux bailliages : le bailliage de Jersey (île de Jersey ; cap. Saint-Hélier) et le bailliage de Guernesey (îles de Guernesey, Aurigny (Alderney), Sercq (Sark), Herm et Jethou ; cap. Saint-Pierre-Port)
    Langues : anglais (off.), français (cooff. à Jersey), anglo-normand
    Institutions : chaque baillivage dispose d’un Parlement élu (States), dont le leader (bailli), qui est, lui, nommé par la reine, exerce les fonctions de chef du gouvernement.
    Les îles Anglo-Normandes sont situées à quelques dizaines de kilomètres à l’ouest du Cotentin.
    Jersey
    Jersiais : habitant de Jersey
    jersiais (langue)
    Jersey Evening Post

    îles Vierges britanniques (les, f. pl.)
    Habitants : habitants des îles Vierges britanniques
    Capitale : Road Town
    Langues : anglais, créole
    Les îles Vierges britanniques sont situées dans les Antilles, à l’est de Puerto Rico.

    île de Man
    Habitants : Mannois (pl.)
    Capitale : Douglas
    Langues : anglais et mannois
    L’île de Man est située en mer d’Irlande, entre l’Irlande du Nord et le nord de l’Angleterre.

    Montserrat (f.)
    Habitants : Montserratien(ne)
    Capitale : Plymouth (abandonnée)
    Langue : anglais
    L’île de Montserrat est située dans les Antilles, au nord-ouest de la Guadeloupe. Elle a été partiellement rendue inhabitable par l’éruption du volcan de la Soufrière en 1995.

    Sainte-Hélène
    Capitale : Jamestown
    Langue : anglais
    Le territoire de Sainte-Hélène regroupe les îles de Sainte-Hélène, d’Ascension et de Tristan da Cunha, toutes trois situées dans l’Atlantique sud.

    Turques-et-Caïques (f. pl.)
    Capitale : Grand Turk
    Langues : anglais, créole français
    L’archipel des Turques-et-Caïques est situé au nord d’Haïti et à l’est de Cuba.

    #pays #royaume-uni #europe #europe_de_l'ouest

     

  • *

    maison

    la Maison Blanche (résidence du président des États-Unis)
    la « Maison blanche » (Parlement russe)
    la Maison Bleue (Corée du Sud)
    la Maison des libertés (Italie, M. Silvio Berlusconi)
    la Maison de la radio (Paris)
    la Maison de verre ou Palais de verre (ONU, New York)

    Maison des associations (Amis du Monde diplomatique )

    une maison de disques
    une maison mère
    une maison en flammes

    invariable en apposition, sans guillemets et sans trait d’union (Larousse) : des techniques maison

    #code_typo #majuscules #surnoms #états-unis #russie #corée_du_sud #italie #amis_du_monde_diplomatique #onu #médias #france

     

  • *

    chèque

    un chèque-vacances ; des chèques-vacances
    un chèque emploi-service universel ; des chèques emploi-service universels (CESU)
    un chèque-service ; des chèques-service

    #abécédaire #pluriel

     

  • *

    service

    une société de services (secteur tertiaire), avec un s
    un chèque emploi-service universel ; des chèques emploi-service universels (CESU)
    un chèque-service ; des chèques-service
    service de documentation extérieure et de contre-espionnage (Sdece)

    #abécédaire #pluriel

     

  • *

    belt

    anglais : ceinture

    Bible Belt, Cotton Belt, Rust Belt (« ceinture de la rouille »), Sun Belt... (États-Unis)
    Foeticide Belt (nord-ouest de l’Inde)
    « ceinture rouge » (banlieue parisienne)

    #abécédaire #majuscules #anglais #couleurs #guillemets

     


  • *

    Ukraine (l’), f.

    Nom officiel : République d’Ukraine
    Habitants : Ukrainien(ne)s
    Monnaie : 1 hryvnia (UAH) = 100 kopiyok

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république
    Régime : présidentiel (autoritaire)
    Texte fondamental : Constitution de 1996
    Chef de l’État : président de la République, M. Volodymyr ZELENSKY (depuis 2019)
    Siège du chef de l’État : palais Maryinsky (Kiev)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Denys CHMYHAL (depuis 2020)
    Siège du gouvernement : Kiev
    Pouvoir législatif : Conseil suprême monocaméral (Verkhovna Rada)
    Et aussi... : Cour suprême d’Ukraine ; Cour constitutionnelle ; Conseil de sécurité nationale et de défense

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces terrestre, aérienne, marine d’Ukraine
    Police : police nationale
    Services de renseignement : service de renseignement extérieur de l’Ukraine (ex-KGB puis SBU)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Batkivshchyna : Union panukrainienne « Patrie » (proeuropéen) (fondé en 1999)
    BO : Bloc d’opposition (prorusse) (fondé en 2010)
    BPP : Bloc Petro Porochenko « Solidarité » (conservateur proeuropéen, parti de gouvernement) (fondé en 2014)
    KPU : Parti communiste ukrainien (fondé en 1993)
    NF : Front populaire (droite) (fondé en 2014)
    PR : Parti radical (proeuropéen) (fondé en 2010)
    Samopomich : « Entraide » (démocrate-chrétien) (fondé en 2012)
    Serviteur du peuple (parti de M. ZELENSKY) (fondé en 2016)
    Svoboda : « Liberté » (extrême droite) (fondé en 1991)

    PERSONNALITÉS

    Faire attention à l’influence des transcriptions anglophones ; au contraire, franciser. Choisir les graphies ukrainiennes, sauf pour les prorusses de l’Est (alphabet cyrillique russe). Par exemple : Petro est ukrainien, Piotr est russe ; Olexandr est ukrainien, Alexandre est russe (préférer Alexandre à Aleksandr).

    M. Rinat AKHMETOV (milliardaire, Est)
    M. Serhiy ARBOUZOV (premier ministre, 2014)
    M. Dmytro FIRTACH
    M. Viktor IANOUKOVITCH (président destitué en 2014)
    M. Arseni IATSENIOUK (premier ministre 2014-2016)
    M. Viktor IOUCHTCHENKO (président 2005-2010)
    M. Ihor KOLOMOÏSKY (oligarque, Renaissance)
    M. Serhiy KOURTCHENKO (oligarque)
    M. Leonid KOUTCHMA (ex-président)
    M. Viktor PINTCHOUK (homme d’affaires)
    M. Petro POROCHENKO (président 2014-2019)
    M. Serhiy TAROUTA (gouverneur de Donetsk, 2014)
    Mᵐᵉ Ioulia TIMOCHENKO (opposition ; ex-première ministre)
    M. Olexandr TOURTCHINOV (président par intérim, 2014)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1991 (14 août, déclaration d’indépendance ; ratification de l’indépendance le 1ᵉʳ décembre de la même année)
    Divers : La Crimée est rattachée à l’Ukraine en 1954 ; annexée en mars 2014 par la Russie
    accident nucléaire à la centrale de Tchernobyl le 26 avril 1986 ; 2004 : « révolution orange » (changement constitutionnel relatif au statut des régions, annulé ensuite par la Cour constitutionnelle) ; 2013-2014, « révolution de la dignité », accords de sortie de crise signés en février 2014

    Divers
    Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA)
    les Cent-Noirs
    Holodomor (famine de 1932-1933)

    Personnalités
    Stepan BANDERA † (1909-1959) (OUN-b)
    Simon PETLIOURA † (1879-1926) (leader nationaliste antibolchevique)
    Sergueï PROKOFIEV (1891-1953)

    TERRITOIRE

    L’ukrainien s’écrit avec une variété d’alphabet cyrillique. Préférer les graphies ukrainiennes aux graphies russes : les principales différences pour la romanisation portent sur les « i », les « y » , les « h » et les « g ».

    Capitale : Kiev

    Divisions administratives : l’Ukraine est divisée en 24 régions, 1 république autonome et 2 municipalités

    Régions : Donetsk, Lougansk (préférer à Louhansk), Transcarpatie...
    République autonome : Crimée (République autonome de)
    Municipalités : Kiev, Sébastopol

    Villes : Berdiansk, Chegueni (poste-frontière avec la Pologne), Dnipro (nouveau nom de Dnipropetrovsk depuis 2016), Donetsk, Ivano-Frankivsk, Kharkiv (ex-Kharkov), Kherson, Kramatorsk, Lviv (ex-Lvov), Makiivka, Marioupol, Mykolaïv, Odessa, Poltava, Rivne, Sloviansk, Tcherkassy, Tchernihiv, Tchernobyl
    Villes de Crimée : Feodossia, Kertch, Sébastopol, Simferopol

    Contentieux : contentieux de souveraineté et de frontière maritime avec la Roumanie (mer Noire) ; contentieux de frontière avec la Biélorussie (traité signé en 1997 à ce jour non ratifié) ; contentieux de frontière avec la Moldavie (Transnistrie, accord signé en 1999, non appliqué à ce jour) ; contentieux avec la Roumanie à propos de l’île des Serpents dans la mer Noire ; contentieux de frontière avec la Russie sur la mer d’Azov (gelé depuis l’annexion russe de la Crimée) ; contentieux avec la Russie à propos de la Crimée

    Divers
    Donbass (bassin houiller et hydrographique, entre l’Ukraine et la Russie)
    Kryvorizhstal (plus grande aciérie du pays)
    Maïdan (avec tréma) (place de l’indépendance)
    mer Noire, mer d’Azov
    républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ; « République populaire de Donetsk » (DNR)
    Yiddishland

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : orthodoxie
    Et aussi : catholicisme, protestantisme, islam

    Langues
    Langue officielle : ukrainien (seule langue d’État)
    Autres langues : russe (langue régionale), tatar de Crimée, polonais, hongrois, roumain, gagaouze, rom
    sourjyk (le) (mélange d’ukrainien et de russe)

    Médias
    Novy Kanal
    la presse quotidienne est toujours majoritairement russophone

    DIVERS

    format « Normandie » (réunions regroupant la France, l’Allemagne, l’Ukraine et la Russie)
    Mission de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe en Moldavie et en Ukraine (maintien de la paix en Transnistrie, Moldavie)
    Naftogaz (entreprise)

    #pays #ukraine #europe #europe_de_l'est

     

  • *

    Uruguay (l’), m.

    Nom officiel : République orientale de l’Uruguay
    Habitants : Uruguayen(ne)s
    Monnaie : 1 peso uruguayen (UYP) = 100 centecimos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1966
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Luis LACALLE POU (PN)
    Siège du chef de l’État : palais Suárez y Reyes (Montevideo)
    Pouvoir législatif : Congrès bicaméral (Chambre des députés et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême de justice

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées uruguayennes (armée de terre, air, marine)
    Police : police nationale, police départementale

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    FA : Frente Amplio (Front élargi, coalition de gauche) (formée en 1971)
    MRO : Mouvement révolutionnaire oriental
    Parti colorado (fondé en 1836)
    PCU : Parti communiste (fondé en 1920)
    PDC : Parti démocrate-chrétien (fondé en 1962)
    PN : Parti national ou « Parti Blanco » (fondé en 1836)

    PERSONNALITÉS

    M. José (« Pepe ») MUJICA (ex-guérillero, président de la République 2010-2015)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 25 août 1825 (du Brésil)

    TERRITOIRE

    Capitale : Montevideo

    Divisions administratives : L’Uruguay est divisé en 19 départements
    Villes : Canelones, Maldonado, Salto, Colonia

    Divers
    Río de la Plata (frontière Argentine-Uruguay)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : catholicisme
    Et aussi : protestantisme, judaïsme

    Langues 
    Langue officielle : espagnol

    DIVERS

    Tupamaros

    #pays #uruguay #amériques #amérique_latine

     

  • *

    Équateur (l’), m.

    Nom officiel : République de l’Équateur
    Habitants : Équatorien(ne)s
    Monnaie : 1 dollar américain = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2008
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Guillermo LASSO (depuis 2021) (CREO)
    Siège du chef de l’État : palais Carondelet (Quito)
    Pouvoir législatif : Assemblée nationale monocamérale
    Et aussi... : Cour suprême et Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées équatoriennes (armée de terre, air, marine)
    Police : police civile nationale d’Équateur

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Avanza : Partido Avanza (social-démocrate) (fondé en 2012)
    AP : Alianza País (Movimiento Alianza PAÍS - Patria Altiva i Soberana) ; Alliance pays (gauche, au pouvoir) (fondé en 2006)
    CREO : Creando Oportunidades ; Créer des occasions (droite) (fondé en 2012)
    FE : Fuerza Ecuador ; Force Équateur (fondé en 2015)
    MC : Movimiento Concertación ; Mouvement de concertation (centre) (fondé en 2007)
    MUPP : Movimiento de Unidad Plurinacional Pachakutik ; Mouvement de l’unité plurinational Pachakutik (gauche) (fondé en 1995)
    PCMLE : Partido Comunista Marxista Leninista del Ecuador ; Parti communiste marxiste-léniniste de l’Équateur (gauche) (fondé en 1964)
    PRE : Partido Roldosista Ecuatoriano ; Parti roldosiste équatorien (droite) (1983-2014)
    PS-FA : Partido Socialista - Frente Amplio ; Parti socialiste — Front large (gauche) (fusion du Parti socialiste équatorien et de Front large de gauche en 1995)
    PSP : Partido Sociedad Patriótica 21 de Enero ; Parti société patriotique 21 janvier (gauche) (fondé en 2002)
    UE : Unión Ecuatoriana ; Union équatorienne (fondé en 2014)
    Unidad plurinacional de las Izquierdas-Pachakutik (la) : Union plurinationale des gauches Pachkutik (indigéniste anticapitaliste) (fondé en 1995)
    UP : Movimiento Unidad Popular ; Mouvement d’unité populaire (gauche) (fondé en 2015)

    PERSONNALITÉS

    M. Rafael CORREA (AP), président (2007-2017)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 24 mai 1822 (de l’Espagne)

    TERRITOIRE

    Capitale : Quito (Quiténien[ne]s)

    Divisions administratives : L’Équateur est divisé en 24 provinces (provincias)

    Villes : Guayaquil

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : catholicisme

    Langues
    Langues officielles : espagnol, quechua et shuar

    DIVERS

    1 quetzal ; 30 quetzales
    « révolution citoyenne » (années Correa)
    Confédération des nationalités indigènes de l’Équateur (Conaie)

    #pays #équateur #amériques #amérique_latine

     

  • *

    Pologne (la)

    Nom officiel : République de Pologne
    Habitants : Polonais(es)
    Monnaie : 1 złoty (PLN) = 100 groszy

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1997
    Chef de l’État : président de la République, M. Andrzej DUDA (PiS)
    Siège du chef de l’État : palais Koniecpolski (Varsovie), palais du Belvédère (Varsovie)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Mateusz MORAWIECKI (PiS) (depuis décembre 2017)
    Siège du gouvernement : chancellerie du président du conseil des ministres (Varsovie)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral, Assemblée (Diète) et Sénat
    Et aussi... : Cour suprême ; Cour constitutionnelle

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées polonaises ; marine, forces aériennes, forces spéciales
    Police : police nationale de Pologne
    Services de renseignement : bureau anticorruption ; service du renseignement militaire ; service du contre-espionnage militaire ; agence de sécurité intérieure

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    KOD : Comité de défense de la démocratie (fondé en novembre 2015)
    Kukiz’15 (populistes)
    PiS : Prawo i Sprawiedliwość ; Droit et justice (droite) (fondé en 2001)
    PO : Platforma Obywatelska ; Plate-forme civique (centre droit, libéral) (fondé en 2001)
    PSL : Parti populaire polonais Parti paysan polonais (centre) (fondé en 1990)
    SLD : Alliance de la gauche démocratique (gauche) (fondé en 1991)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Syndicats
    Solidarność (historique)

    Associations
    Dziewuchy dziewuchom (Les filles pour les filles)
    Fédération pour les femmes et le planning familial (Federa)

    PERSONNALITÉS

    M. Jarosław KACZYŃSKI (chef du PiS)
    M. Donald TUSK (ancien premier ministre PO, devenu président du Conseil européen)
    M. Lech WAŁĘSA

    HISTOIRE

    Dates
    Divers : 966, adoption officielle du christianisme ; 1569-1795, République de Pologne-Lituanie ; proclamation de la république le 11 novembre 1918

    Personnalités
    Lech KACZYŃSKI † (président 2005-2010, décédé lors du crash aérien de Smolensk ; frère jumeau de Jarosław)

    TERRITOIRE

    Capitale : Varsovie

    Divisions administratives : La Pologne est divisé en 16 provinces (województwa)
    Villes : Bytom, Chorzów, Kielce

    Divers
    Utiliser les noms polonais : Podlaskie (plutôt que Podlachie), Podkarpackie, Lubelskie, Warmińsko-Mazurskie, Świętokrzyskie...
    mines Budryk, Pokój (en Silésie)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : catholicisme
    Et aussi : orthodoxie, protestantisme

    Langues
    Langue officielle : polonais
    Alphabet : lettres diacritées : ą, ć, ę, ł, ń, ó, ś, ź, ż, Ą, Ć, Ę, Ł, Ń, Ó, Ś, Ź, Ż

    Médias
    Dziennik Zachodni (quotidien de Katowice) (1945)
    Gazeta Wyborcza (quotidien de Varsovie)
    Radio Maryja (catholique conservatrice) (1991)
    Trybuna Górnicza (hebdomadaire)
    Trybuna Robotnicza (hebdomadaire) Katowice
    wSieci (hebdomadaire, droite, proche du PiS)

    DIVERS

    « contrats-poubelle »
    polonité
    société minière de Jastrzebie (JSW)

    #pays #pologne #europe #europe_de_l'est

     

  • *

    Italie (l’), f.

    Nom officiel : République italienne
    Habitants : Italien(ne)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république décentralisée
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1947
    Chef de l’État : président de la République, M. Sergio MATTARELLA (PD)
    Siège du chef de l’État : palais du Quirinal (Rome)
    Chef du gouvernement : président du conseil (des ministres), M. Mario DRAGHI (depuis février 2021)
    Siège du gouvernement : palais Chigi (Rome)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral (Sénat de la république et Chambre des représentants)
    Et aussi... : Conseil d’État ; Cour constitutionnelle de la République italienne

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées italiennes
    Police : police d’État, carabiniers, garde des finances, corps forestier d’État, police pénitentiaire
    Services de renseignement : Agence d’information et de sécurité extérieure (AISI), Comité interministériel pour la sécurité de la République (CISR), Département de renseignement pour la sécurité (DIS)
    Et aussi... : Cour des comptes

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CD : Centre démocrate (centre droit) (scission API, fondé en 2012)
    FDI-AN : Frères d’Italie - Alliance nationale (droite) (scission PDL, Peuple de la liberté, fondé en 2012)
    FI : Forza Italia ; « En avant l’Italie ! » (droite) (ex-PDL, fondé en 2013)
    Ligue ou Ligue du Nord (extrême droite) (fondé en 1991)
    Mouvement 5 étoiles (Movimento 5 Stelle, M5S) (antisystème, fondé en 2009)
    NCD : Nouveau Centre droit (centre) (scission PDL Peuple de la liberté, fondé en 2013)
    PD : Parti démocrate (centre gauche) (fusion DS et DL, fondé en 2007)
    SC : Choix civique pour l’Italie (centre droit) (fondé en 2013)
    SEL : Gauche, écologie et liberté (gauche) (fondé en 2009)
    UDC : Union du centre (chrétien-démocrate) (fusion CCD, CDU et Democrazia europea, fondé en 2002)

    Anciens partis
    Parti populaire italien (1919-1926)
    DC : Démocratie chrétienne (écroulement 1984-1992)
    PCI : Parti communiste italien (1921-1991)

    PERSONNALITÉS

    M. Silvio BERLUSCONI (le « Cavaliere »)
    M. Pier Luigi BERSANI (PD)
    M. Luigi DI MAIO (M5S)
    Mᵐᵉ Mariastella GELMINI (ministre)
    M. Giuseppe (« Beppe ») GRILLO
    Mᵐᵉ Alessandra MUSSOLINI
    M. Matteo RENZI (le « Rottamatore »)
    M. Matteo SALVINI (homme fort du pays depuis 2018)

    HISTOIRE

    Dates
    Divers : proclamation du royaume d’Italie en 1861 ; 1861-1870 : unification politique et territoriale du pays (Risorgimento)

    Personnalités
    Bettino CRAXI (dirigeant socialiste) (1934-2000)

    Divers
    « années de plomb »
    « automne chaud » (1969)
    république de Salò

    TERRITOIRE

    Périphrase du nom officiel : la Botte, la Péninsule
    Capitale : Rome (Romain[e]s)
    Superficie : 301 336 km²
    Longueur de côtes : 7 600 km
    ZEE : 541 915 km²

    Divisions administratives : L’Italie est divisée en 20 régions et 110 provinces.
    Régions : Abruzzes, Vallée d’Aoste, Basilicate, Calabre, Campanie, Émilie-Romagne, Frioul - Vénétie julienne, Latium, Ligurie, Lombardie, Marches, Molise, Ombrie, Piémont, Pouilles, Sardaigne, Sicile, Toscane, Trentin - Haut-Adige, Vénétie

    Divers
    territoire libre de Trieste (1947-1954)
    villes métropolitaines : certaines provinces ont été remplacées par des villes métropolitaines (loi du 7 avril 2014, mise en application au 1er janvier 2015 ; certaines villes métropolitaines ont été instaurées ultérieurement) ; ville métropolitaine de Milan
    Mezzogiorno (Sud)
    la Botte
    la Péninsule

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : catholicisme
    Et aussi : méthodisme (« Table vaudoise »), adventisme du septième jour, pentecôtisme, judaïsme, évangélisme luthérien

    Langues
    Langue officielle : italien
    Autres langues : allemand, arbërech, calabrais, campidanais, catalan, croate, émilien-romagnol, français, franco-provençal, frioulan, griko, ladin, ligure, logoudorais, lombard, napolitain, occitan, piémontais, salentin, sicilien, slovène, toscan

    DIVERS

    la « baleine blanche » (surnom de la DC)
    le « bunga-bunga »
    Camorra (en Campanie)
    Cosa Nostra (en Sicile)
    « décret dignité » (2018)
    « doctrine Mitterrand »
    FICO Eataly World, près de Bologne ; FICO (Fabbrica Italiana Contadina)
    girotondi (Moretti)
    Jobs Act (Renzi)
    « Mani pulite » (Mains propres)
    ’Ndrangheta (Mafia calabraise)
    La Padania, Milan
    pentapartito (système des cinq partis, « pentapartisme »)
    Propaganda Due (la loge P2)
    revenu de citoyenneté (2018)

    #pays #italie #europe #europe_de_l'ouest

     

  • *

    Pays-Bas (les), m.

    Nom officiel : royaume des Pays-Bas
    Habitants : Néerlandai(se)s
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution de 1983
    Chef de l’État : roi, WILLEM-ALEXANDER
    Siège du chef de l’État : paleis op de Dam (palais royal d’Amsterdam) ; Huis ten Bosch (La Haye)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Mark RUTTE (VVD)
    Siège du gouvernement : Catshuis (la) (La Haye)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral, Staten Generaal (première chambre, deuxième chambre)
    Et aussi... : Cour suprême

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée royale néerlandaise ; armée de terre, air, marine ; gendarmerie
    Police : forces de police nationale (Politie)
    Services de renseignement : service de renseignement militaire (MIVD) ; service général de renseignement et de sécurité (AIVD)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CDA : Christen-Democratisch Appel ; Appel chrétien-démocrate (conservateur) (fondé en 1980)
    D66 : Démocrates 66 (centre gauche) (fondé en 1966)
    PVDA : Parti travailliste (social-démocrate) (fondé en 1948)
    PVV : Partij Voor de Vrijheid ; Parti pour la liberté (extrême droite) (fondé en 2006)
    SP : Parti socialiste (gauche) (fondé en 1971)
    VVD : Parti populaire pour la liberté et la démocratie (droite) (fondé en 1948)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : de l’Espagne
    Divers : 23 janvier 1579, dislocation des 17 provinces ; Union d’Utrecht ; Provinces-Unies (rassemble les 7 provinces du Nord, les 10 provinces du Sud restent sous l’autorité espagnole) ; 1648, le traité de Westphalie consacre l’indépendance des Provinces-Unies, qui deviennent les Pays-Bas

    TERRITOIRE

    Capitale : Amsterdam (Amstellodamois[es])

    Divisions administratives : Les Pays-Bas sont divisés en 12 provinces (provincies)

    Divers
    le Meinweg (parc national)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : catholicisme, protestantisme
    Et aussi : islam

    Langues
    Langue officielle : néerlandais
    Autres langues : anglais (langue courante)

    Médias
    NRC Handelsblad (quotidien)

    DIVERS

    Duijvestijn (producteur de tomates)
    instances judiciaires internationales, La Haye (CPI, CPA)
    prix AKO (équivalent du prix Goncourt)
    polder de la duchesse Hedwige
    reine Beatrix
    Van Marrewijk (producteur de tomates)

    #pays #pays-bas #europe #europe_de_l'ouest

     

  • *

    États-Unis (les), m.

    Nom officiel : États-Unis d’Amérique
    Habitants : Américain(e)s
    Monnaie : 1 dollar américain (USD) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république fédérale
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1787
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Joseph BIDEN (Parti démocrate)
    Siège du chef de l’État : Maison Blanche (Washington)
    Pouvoir législatif : Congrès fédéral bicaméral (Chambre des représentants et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême

    Des gouverneurs sont à la tête des États fédérés ; la quasi-totalité des États ont un système législatif bicaméral
    La minorité immigrée hispanique est la plus importante des États-Unis.

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées des États-Unis (armée de terre, air, marine)
    Police : réseau décentralisé de 18 000 agences de police (local, étatique, fédéral, tribal) ; l’exercice de la police dépend à la fois de la mission et de la juridiction de l’agence.
    Services de renseignement : la Communauté du renseignement des États-Unis (United States Intelligence Community) rassemble 17 services de renseignement dont : Central Intelligence Agency (CIA), renseignement civil étranger, National Security Agency (NSA), renseignement électronique, Federal Bureau of Investigation (FBI), renseignement de sécurité intérieure
    Chambre de commerce des États-Unis ; grands jurys

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    CPUSA : Communist Party of the United States of America ; Parti communiste des États-Unis (fondé en 1919)
    Green Party (fondé en 2001)
    Parti démocrate : Democratic Party (DP ou Dem) (fondé en 1798)
    Parti libertarien : Libertarian Party (LP) (fondé en 1971)
    Parti républicain : Republican Party (aussi appelé « Grand Old Party », RP ou Rep) (fondé en 1854)
    Tea Party (mouvement apparu en 2008, libertarien)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Aipac : American Israel Public Affairs Committee (lobby pro-israélien, fondé en 1951)
    APF : American Political Foundation (1979)
    Black Lives Matter : Les vies des Noirs comptent (mouvement formé en 2013)
    CIMA : Center for International Media Assistance
    Occupy Wall Street ; Occupy

    PERSONNALITÉS

    M. George H. (ou H. W.) BUSH (père)
    M. George W. BUSH
    M. William CLINTON
    M. Willard Mitt ROMNEY

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : indépendance proclamée le 4 juillet 1776 (reconnue par la Grande-Bretagne le 3 septembre 1783)

    Divers
    Grande Dépression
    New Deal
    Nouvelle Gauche (années 1960 et 1970)
    période de la Reconstruction (1865-1877)
    guerre de Sécession (1861-1865)
    les Pères fondateurs
    NALC : Conseil des travailleurs noirs américains, Negro American Labor Council (années 1960, mouvement des droits civiques)
    SCLC : Conférence des dirigeants chrétiens du Sud, Southern Christian Leadership Conference (Martin Luther King)
    SNCC : Comité de coordination non violent des étudiants, Student Nonviolent Coordinating Committee (années 1960, mouvement des droits civiques)

    TERRITOIRE

    Capitale : Washington, DC

    Divisions administratives : les États-Unis sont divisés en 50 États (states) ; les États sont divisés en comtés (en Louisiane, on les nomme paroisses)
    les deux Dakotas

    Villes : Baton Rouge, Detroit (« Motor City »), Los Angeles, New York (la Grosse Pomme), La Nouvelle-Orléans, Saint Louis, San Francisco

    Contentieux : contentieux de souveraineté maritime avec le Canada à l’entrée Dixon, dans la mer de Beaufort, au niveau du détroit Juan de Fuca, du golfe du Maine, des îles Machias Seal et North Rock ; contentieux de souveraineté maritime avec les Bahamas, Haïti

    Divers
    Guantánamo (baie de) (« louée » à Cuba)
    île de Guam (territoire non incorporé, cédée par l’Espagne aux États-Unis en 1898)
    Samoa, Baker, Howland, Jarvis, Johnston Atoll, Kingman Reef, Midway, Navassa, Northern Mariana, Palmyra Atoll, Puerto Rico, Virgin, Wake (14 autres territoires dépendants non incorporés)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religions principales : protestantisme, catholicisme, judaïsme, islam

    Langues 
    Langue officielle : pas de langue officielle
    Autres langues : anglais (langue maternelle de 80 % de la population), espagnol

    DIVERS


    ne pas employer états-unien(ne)s
    arrêt « Roe vs Wade » (droit à l’avortement, 1973)
    la bannière étoilée (drapeau américain)
    cajun(s) : invariable en genre (Louisiane)
    TPP : Trans-Pacific Partnership ; TPA : Trade Promotion Authority (autorité gouvernementale chargée de la promotion du TPP, votée par le Congrès, juin 2015)
    crise des subprime
    « études noires » (black studies)
    Fed (la) (Réserve fédérale)
    Silicon Valley
    maccarthysme, maccarthyste
    Monsanto
    Ivy League (les huit universités d’élite américaines)
    « Irangate »
    « Obamacare »
    recall : révocation d’un élu par le peuple (possibilité législative dans 13 États)
    « victime non née » (fœtus tué par homicide)
    Walmart (sans trait d’union)

    #pays #états-unis #amériques #amérique_du_nord

     

  • *

    Belgique (la)

    Nom officiel : royaume de Belgique
    Habitants : Belges
    Monnaie : 1 euro (EUR) = 100 cents

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : monarchie constitutionnelle fédérale
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : Constitution (votée en 1831, coordonnée en 1994)
    Chef de l’État : roi des Belges, PHILIPPE de Belgique
    Siège du chef de l’État : palais royal (Bruxelles)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Alexandre DE CROO (libéral)
    Siège du gouvernement : le Lambermont (Bruxelles)
    Pouvoir législatif : exercé au niveau fédéral par le roi et le Parlement bicaméral (Chambre des représentants, Sénat) ; au niveau des entités fédérées par des Assemblées parlementaires monocamérales : Parlements de Région et Parlements de Communauté
    Et aussi... : Particularité : superposition de deux sortes d’entités fédérées distinctes : les Communautés et les Régions
    Trois Régions : wallonne, flamande et bruxelloise (Région de Bruxelles-Capitale) ; trois Communautés : française, flamande et germanophone.
    Les pouvoirs législatifs et exécutifs sont démultipliés et superposés ; architecture institutionnelle complexe qui génère des blocages

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées belges
    Police : police fédérale
    Services de renseignement : Sûreté de l’Etat (renseignement civil), Service général du renseignement et de la sécurité (SGRS, renseignement militaire)
    Finances : Cour des comptes

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Partis présents au Parlement national

    CDH : Centre démocrate humaniste (ex-PSC, Parti social-chrétien) (centriste, francophone) (PSC, fondé en 1968 ; CDH, fondé en 2002)
    CD&V : Christen-Democratisch en Vlaams ; Chrétiens-démocrates flamands (ex-CVP [Christelijke Volkspartij], Parti populaire chrétien) (centre droit) (flamand) (fondé en 1869)
    DÉFI : Démocrates fédéralistes indépendants (ancien FDF) (libéral) (fondé en 1964)
    Écolo : Écologistes confédérés pour l’Organisation des luttes originales, Verts (francophones) (fondé en 1980)
    Groen : Parti écologiste belge flamand (ex-Agalev ; fondé en 1981)
    MR : Mouvement réformateur (coalition belge francophone, droite) (fondé en 2002)
    N-VA : Nieuw-Vlaamse Alliantie ; Alliance néo-flamande (scission Volksunie) (indépendantistes flamands) (fondé en 2001)
    Open VLD : Open Vlaamse Liberalen en Democraten ; Libéraux et démocrates flamands (fondé en 1846)
    PP : Parti populaire (droite francophone) (fondé en 2009)
    PTB-GO : Parti du travail de Belgique - Gauche d’ouverture (ex-PTB-PVDA) (marxiste-léniniste) (fondé en 1979)
    PS : Parti socialiste (ex-POB ; fondé en 1885 devient PSB en 1945 puis PS en 1978)
    SP.A : Socialistische Partij Anders (ex-PS) (social-démocrate) (fondé en 1885)
    VB : Vlaams Belang ; Intérêt flamand (extrême droite, indépendantiste) (ex-Vlaams Blok jusqu’en 2004) (fondé en 1978)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1830 (des Pays-Bas, reconnue en 1839)

    TERRITOIRE

    Capitale : Bruxelles (Bruxellois[es])
    Superficie : 30 528 km²
    Longueur de côtes : 66 km
    ZEE : 3 447 km²

    Divisions administratives : La Belgique est divisée en 3 Communautés, superposées à 3 Régions ; divisée en 10 provinces et 12 arrondissements judiciaires
    Communautés : Communauté flamande, Communauté française, Communauté germanophone
    Régions : Région flamande, Région wallonne, Région de Bruxelles-capitale
    Provinces : Anvers, Brabant flamand, Brabant wallon, Flandre occidentale, Flandre orientale, Hainaut, Limbourg, Liège, Luxembourg, Namur

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religions principales : catholicisme
    Et aussi : islam, judaïsme, protestantisme, anglicanisme, orthodoxie

    Langues 
    Langues officielles : allemand, français, néerlandais
    Autres langues : brabançon, champenois, flamand occidental, flamand oriental, francique ripuaire, limbourgeois, lorrain (gaumais), luxembourgeois, picard, wallon

    Médias
    RTBF (Radio-Télévision belge de la Communauté française)

    DIVERS

    belgitude
    wallonne

    #pays #belgique #europe #europe_de_l'ouest

     

  • *

    Bolivie (la)

    Nom officiel : État plurinational de Bolivie
    Habitants : Bolivien(ne)s
    Monnaie : 1 boliviano (BOB) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 2009
    Chef de l’État et chef du gouvernement : M. Luis ARCE (MAS) (depuis novembre 2020)
    Siège du chef de l’État : Casa del Pueblo (La Paz)
    Pouvoir législatif : Parlement bicaméral plurinational (Chambre des députés et Sénat)
    Et aussi... : Tribunal suprême de justice

    Présence de 36 peuples indigènes représentant une partie importante de la population bolivienne

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces armées boliviennes (armée de terre, air, marine)
    Police : police bolivienne
    Et aussi... : la police bolivienne remplit des fonctions sociales, participe au développement du pays

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    MAS-IPSP : Movimiento Al Socialismo - Instrumento Político por la Soberanía de los Pueblos ; Mouvement vers le socialisme - Instrument politique pour la souveraineté des peuples (gauche) (fondé en 1997)
    MDS : Movimiento Demócrata Social ; Mouvement social-démocrate (droite) (fondé en 2013)
    MNR : Movimiento Nacionalista Revolucionario ; Mouvement nationaliste révolutionnaire (centre) (fondé en 1941)
    PCB : Partido Comunista de Bolivia ; Parti communiste de Bolivie (gauche) (1950-2003)
    PDC : Partido Demócrata Cristiano de Bolivia ; Parti démocrate-chrétien de Bolivie (droite) (fondé en 1954)
    PDS : Podemos, Poder démocratico social ; Pouvoir démocratique social (fusion ADN et MIR) (fondé en 2005)
    UD : Unidad Democrata (coalition formée en 2014)
    UN : Frente de Unidad Nacional ; Front d’unité nationale (droite) (fondé en 2003)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Syndicats
    Fédération nationale des coopératives minières de Bolivie (Fencomin)

    Confédération des peuples indigènes de Bolivie (Cidob)
    Corporation minière de Bolivie (Comibol) (entreprise d’État)
    R

    PERSONNALITÉS

    M. Luis Fernando CAMACHO (droite radicale)
    M. Carlos MESA (président 2003-2005, candidat en 2019) (droite)
    M. Evo MORALES (président 2006-2019)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 6 août 1825, déclaration d’indépendance (de l’Espagne)

    TERRITOIRE

    Capitales : La Paz (Pacénien[ne]s) ; Sucre (capitale constitutionnelle)

    Divisions administratives : la Bolivie est divisée en 9 départements
    Beni (du), Cochabamba (de), Oruro (d’), Potosí (de)

    Villes : Tiahuanaco

    Divers
    cerro Rico (la « montagne d’argent »)
    Potosí (mine)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion principale : catholicisme (95 %)
    Et aussi... : protestantisme

    Langues
    Langues officielles : espagnol et 36 langues indiennes reconnues par la Constitution (article 5)

    DIVERS

    l’expression « État social unitaire » caractérise la Bolivie dans sa Constitution
    indigénisme
    mineurs coopérativistes
    Palacio Quemado (ancien palais présidentiel)
    Trópico de Cochabamba

    #pays #bolivie #amériques #amérique_latine

     

  • *

    Colombie (la)

    Nom officiel : République de Colombie
    Habitants : Colombien(ne)s
    Monnaie : 1 peso colombien (COP) = 100 centavos

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : présidentiel
    Texte fondamental : Constitution de 1991
    Chef de l’État et du gouvernement : président de la République, M. Iván DUQUE (Centre démocratique) (depuis 2018)
    Siège du chef de l’État : Casa de Nariño (Bogotá)
    Pouvoir législatif : Congrès bicaméral (Chambre des représentants et Sénat)
    Et aussi... : Cour suprême de justice ; Cour constitutionnelle ; Conseil d’État

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée nationale de la République de Colombie (armée de terre, air, marine)
    Police : police nationale de Colombie
    Services de renseignement : Agence nationale de renseignement (ANIC)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ASI : Alianza Social Independiente ; Alliance sociale indépendante (centre gauche) (formée en 1991)
    AV : Alianza Verde ; Alliance verte (centre) (formée en 2013)
    CCC : Compromiso Ciudadano por Colombia ; Engagement citoyen pour la Colombie (fondé en 1999)
    CD : Centro Democrático ; Centre démocratique (droite) (fondé en 2013)
    CR : Cambio Radical ; Changement radical (droite) (fondé en 1998, renommé en 2001)
    MIRA : Movimiento Independiente de Renovación Absoluta ; Mouvement de rénovation indépendante (idéologie propre : miraïsme) (fondé en 2000)
    MP : Marcha Patriótica ; Marche patriotique (extrême gauche) (fondé en 2012)
    Partido Conservador Colombiano : Parti conservateur colombien (centre droit) (fondé en 1849)
    PCC : Partido Comunista Colombiano ; Parti communiste colombien (extrême gauche) (fondé en 1930)
    Partido de la U : Partido Social de Unidad Nacional ; Parti social d’unité nationale (centre droit) (fondé en 2005)
    PDA : Polo Democratico Alternativo ; Pôle démocratique alternatif (gauche) (fondé en 2003 ou 2005)
    PIN : Partido de Integración Nacional ; Parti d’intégration nationale (fondé en 2009)
    PLC : Partido Liberal Colombiano ; Parti libéral colombien (gauche) (fondé en 1848)
    PV : Partido Verde ; Parti vert (gauche écologiste) (fondé en 2005, renommé en 2009)
    UP : Unión Patriótica ; Union patriotique (gauche) (1985-2002, réapparu en 2013)

    Groupes armés

    FARC (sigle complet : FARC-EP) : Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia - Ejército del Pueblo ; Forces armées révolutionnaires de Colombie - Armée du peuple (guérilla communiste) (fondé en 1964)
    ELN : Ejército de Liberación Nacional ; Armée de libération nationale (deuxième guérilla communiste du pays) (fondé en 1964)
    EPL : Ejército Popular de Liberación ; Armée populaire de libération (marxiste-léniniste, maoïste) (fondé en 1965)

    PERSONNALITÉS


    M. Juan Manuel SANTOS Calderón (président de la République 2010-2018) (Partido de la U)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : 1819 (de l’Espagne, après neuf ans de guerre)
    accords de 2016 entre les FARC et le gouvernement

    TERRITOIRE

    Capitale : Bogotá (Bogotanais[es])

    Division administrative : la Colombie est divisée en 32 départements et 1 district capitale
    Villes : Apartadó, Barranquilla, Cartagena, Cúcuta, Cali, Mapiripán, Medellín

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions
    Religion officielle : pas de religion officielle
    Religion principale : catholicisme

    Langues
    Langue officielle : espagnol
    Autres langues : 85 langues autochtones (guahibo, guambiano, arhuaco, inga, tucano...)

    DIVERS


    plan Colombie (depuis 1999)
    Indiens Uwas

    #pays #colombie #amériques #amérique_latine

     

  • *

    Israël (/), m.

    Nom officiel : État d’Israël
    Habitants : Israélien(ne)s
    Monnaie : 1 nouveau shekel (ILS) = 100 agorots

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république
    Régime : parlementaire
    Texte fondamental : sans Constitution, ensemble de 11 lois fondamentales ayant valeur constitutionnelle
    Chef de l’État : président de l’État, M. Reuven RIVLIN (Likoud)
    Siège du chef de l’État : Beit Hanassi (Jérusalem)
    Chef du gouvernement : premier ministre, M. Benyamin NETANYAHOU (Likoud)
    Siège du gouvernement : la Beit Aghion (Jérusalem)
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral (Knesset)
    Et aussi... : Cour suprême ; mélange du système légal anglo-saxon, de règles religieuses et de règles datant du mandat britannique
    Le président occupe une fonction honorifique, il est élu par la Knesset.

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : forces de défense d’Israël (ou armée de défense d’Israël) ; forces navales et aériennes ; citoyens effectuant le service militaire obligatoire
    Police : force de police nationale ; Magav (police des frontières)
    Services de renseignement : Mossad (renseignement extérieur), Shin Beth (ou Shabak, renseignement intérieur), Aman (renseignement militaire), Malmab (contre-espionnage militaire)
    Et aussi... : Tsahal (nom affectueux donné à l’armée de défense d’Israël ; à éviter) ; Betar (organisation de jeunesse paramilitaire)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    Balad : Ligue démocratique nationale (démocrate nationaliste arabe) (fondé en 1995)
    Foyer juif (le) (nationaliste conservateur sioniste, extrême droite) (fondé en 2008)
    Hadash : Front démocratique pour la paix et l’égalité (extrême gauche) (fondé en 1977)
    Hatnuah (centriste) (fondé en 2012)
    Judaïsme de la Torah (ultraorthodoxes ashkénazes) (fondé en 1992)
    Koulanou (centre droit) (fondé en 2014)
    Israël Beitenou : « Israël, notre maison » (extrême droite sioniste) (fondé en 1999)
    Likoud (droite) (fondé en 1973)
    Liste arabe unie (fondée en 2015)
    Mouvement islamique (branche nordiste, fondée en 1970 interdit en 2015) (branche sudiste, membre de la Liste arabe unie, fondée en 1970)
    Parti travailliste (centre gauche sioniste) (fondé en 1968)
    Shas (ultraorthodoxe sépharade) (fondé en 1984)
    Ta-al : Mouvement arabe pour le renouveau (nationaliste arabe) (fondé en 1996)
    Yesh Atid (centre laïc) (fondé en 2012)

    AUTRES ORGANISATIONS

    Associations
    B’Tselem
    La Paix maintenant
    Breaking the Silence

    PERSONNALITÉS

    Pas d’accents, sauf le tréma

    M. Ygal AMIR (assassin de Rabin)
    M. Ehoud BARAK (travailliste)
    M. Vladimir Zeev JABOTINSKY (idéologue, droite nationaliste)
    M. Avigdor LIEBERMAN (Israël Beitenou)
    Mᵐᵉ Tzipi LIVNI (députée du Likoud)
    Amos OZ (romancier)
    Abraham B. YEHOSHUA (romancier)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : proclamation de l’indépendance le 18 mai 1948
    Divers :
    août 1897 : fondation du mouvement sioniste (Bâle)
    2 novembre 1917 : déclaration Balfour
    1922-1948 : mandat britannique sur la Palestine
    29 novembre 1947 : vote de l’ONU, plan de partage
    14 mai 1948 : création d’Israël, fin du mandat britannique
    15 mai 1948 : invasion d’Israël
    1949 : armistices
    1967 : guerre des six jours
    6 octobre 1973 : guerre de Kippour ; guerre d’Octobre
    17 mai 1977 : arrivée de la droite au pouvoir (Likoud)
    1978 : accords de Camp David (avec l’Égypte)
    9 décembre 1987 : première Intifada
    13 septembre 1993 : accords d’Oslo
    28 septembre 1995 : accord d’Oslo II
    4 novembre 1995 : assassinat de Rabin
    1996 : opération « Raisins de la colère »
    juillet 2000 : sommet de Camp David
    septembre 2000 : seconde Intifada

    Organisations anciennes
    comités des Amants de Sion (années 1880)
    Exécutif sioniste
    Hagana (la), organisation paramilitaire sioniste (formée en 1920 et intégrée à l’armée de défense d’Israël en 1948)
    Irgoun, organisation paramilitaire sioniste (scission de la Hagana en 1931 et intégrée à l’armée de défense d’Israël en 1948)
    Jewish Colonization Association (ICA) (fondée en 1891)
    Lehi
    Liste nationale
    Maki (communiste, antisoviétique, 1970)
    Mapaï (le) (Ben Gourion)
    Mapam (gauche, fondé en 1948)
    Matzpen (trotsko-libertaire) (1970)
    Panthères noires (années 1970)
    « partis russes » (années 1990)
    Rafi (scission du Mapaï en 1965, Ben Gourion)
    Yichouv, communauté juive présente en Palestine avant la création de l’État d’Israël

    Personnalités
    Yigal ALLON †
    Menahem BEGIN † (Irgoun)
    David BEN GOURION †
    Martin BUBER † (philosophe sioniste de gauche, années 1920)
    Moshe DAYAN †
    Levi ESHKOL † (années 1960)
    Shimon PÉRÈS † (président 2007-2014) (avec accents, par exception)
    Theodor HERZL †
    Meïr KAHANE † (fondateur de Kach)
    Golda MEÏR † (≠ Golda MEIR, Larousse)
    Itzhak RABIN †
    Haïm (ou Chaïm) WEIZMANN † (déclaration Balfour)

    TERRITOIRE

    Périphrase du nom officiel : l’État hébreu (à éviter)
    Capitale : Tel-Aviv (et non pas Jérusalem, consacrée « capitale éternelle de l’État d’Israël » en 1950, non reconnue par la communauté internationale)

    Divisions administratives : Israël est divisé en 6 districts (mehozot)
    Districts : district Centre, district Nord, district Sud, Haïfa, Jérusalem, Tel-Aviv
    Villes : Acre, Arad (Néguev), Arara, Ashdod, Ashkelon, Beer Sheva (Néguev), Beit Lid, Beit Shemesh, Deir Yassine, Dikla (colonie, Sinaï), Dimona, Di Zahav (colonie), Eilaboun, Eilat (plutôt qu’Elat) (port, Néguev), Haïfa, Har Homa (colonie), Herzliya, Houra (Néguev), Itamar (colonie, Cisjordanie), Jaffa, Kfar Etzion (colonie), Kiryat Arba (colonie), Kiryat Sefer (colonie), Lod (ex-Lydda), Maalot (Galilée), Mitspeh Ramon (Néguev), Nazareth, Nazareth Ilit, Netanya, Ofra (colonie), Omer, Rahat (Néguev), Ramat Rachel, Ramleh (plutôt que Ramlah), Sadot (colonie, Sinaï), Safed, Saint-Jean-d’Acre, Sderot (ville, tirs de roquettes), Shfaram, Tcherkass (village), Tel-Aviv, Tibériade (lac, Galilée), Wadi Salib (Haïfa), Yanoun (Cisjordanie), Yoqneam

    Contentieux : violation du droit international par l’occupation de la Cisjordanie et par la poursuite de la construction de colonies au-delà de la ligne de démarcation
    contentieux avec le Liban et la Syrie à propos du Golan

    Divers
    « corpus separatum » (Jérusalem)
    « ligne verte » (ligne de démarcation entre Israël et la Cisjordanie, correspond à la frontière à la veille des annexions de 1967)

    golfe d’Akaba
    pont Allenby
    mont Carmel
    Jérusalem-Est
    vallée de Jezreel
    Jourdain (fleuve)
    Mea Shearim (quartier ultraorthodoxe de Jérusalem)
    mer Morte
    mont Thabor
    Galilée, Golan, Judée, Néguev, Samarie, Sinaï
    centrale nucléaire de Dimona

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion officielle : pas de religion officielle consacrée par les lois fondamentales
    Religions principales : judaïsme, islam, christianisme

    Note : ambiguïté légale quant au caractère juif de l’État d’Israël

    Langues 
    Langues officielles : hébreu, arabe (pour la minorité arabe israélienne)
    Autres langues : anglais

    Médias 
    Al Qods (quotidien, arabe, Jérusalem-Est) (1951)
    Davar (quotidien, hébreu, Tel-Aviv) (1925-1996)
    Derech Hanitzotz (hebdomadaire, hébreu, Jérusalem)
    Haaretz (quotidien, hébreu et anglais, Tel-Aviv) (1919) (gauche)
    Hadachot (Tel-Aviv)
    The Israel Equality Monitor (magazine, hébreu, arabe et anglais, Tel-Aviv)
    Jerusalem Post (quotidien, créé en 1932 sous le nom de Palestine Post ) (droite)
    Kountrass (revue, Jérusalem)
    Maariv (quotidien, hébreu, Tel-Aviv) (1948)
    News From Within (Jérusalem)
    Yediot Aharonot (quotidien, hébreu, Tel-Aviv) (1939) (droite)
    Zion (revue, Jérusalem)

    DIVERS

    alya (f.) : émigration des Juifs de la diaspora vers Israël ; au sens originel, « ascension » vers la Terre promise
    Ashkénazes et Séfarades (avec majuscules)
    Bédouins (avec majuscule)
    beth midrash (centres d’études avancées de la Torah)
    « Bibigate » (scandale Netanyahou, 1997)
    « blocs de colonies »
    bouclier de David ou étoile de David
    dhimmi (statut de minorité juive dans le monde musulman)
    diaspora (minuscule, ≠ Larousse)
    Eretz Israël
    esplanade des Mosquées
    Falachas (Juifs d’Éthiopie)
    « feuille de route » (2003)
    Fonds national juif
    Foyer national juif
    goy, goyim (non-juif[s], sens religieux)
    « Grand Israël »
    « Grand Jérusalem »
    grand rabbinat
    guerre de Kippour ; guerre des six jours ; « guerre des frontières » (1968, Jordanie) ; « guerre d’usure » (Égypte, 1969)
    halakha (la) (loi religieuse)
    haredim (ultraorthodoxe)
    Intifada(s) (féminin)
    kasher (invariable)
    un kibboutz, des kibboutzim (villages collectivistes) ; kibboutzique
    Kippour (pas d’article)
    Lieux saints
    « ligne verte »
    loi du retour
    loubavitch (les)
    « maison rouge » (QG de la Hagana, 1948)
    mitnahlim (colons)
    mizrahim (Juifs orientaux)
    moshav, moshavim (villages coopératifs)
    « mouvement (ou révolte) des tentes » (2011)
    « mur d’acier » (à partir de 1948)
    mur des Lamentations
    Quartet
    résolution 242 des Nations unies (22 novembre 1967)
    Sémite (un)
    shabbat
    shtetl
    Talmud
    « terre sacrée »
    « terre d’Israël »
    Terre sainte
    territoires occupés
    Torah
    ultraorthodoxe (Larousse)

    Golan
    plateau syrien occupé par Israël depuis juin 1967 et annexé en 1981
    mont Hermon
    villages druzes et colonies juives
    Majdal Shams (village druze)

    #pays #israël #proche-orient

     

  • *

    quatre

    le quatre-cent-vingt-et-un (jeu) ; le quatre-vingt-et-un
    manger son quatre heures (pas de trait d’union) (TLF)
    mouvement des Quatre Mères
    un quatre-quatre (masculin, invariable et au long) ; plutôt que un(e) 4 × 4
    un marchand des (plutôt que de) quatre saisons (Colignon)
    « quatre vieilles » (les) (impôt)

    #abécédaire #nombres #signes_typographiques #surnoms #traits_d'union

     

  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message