Correcteurs

compte officiel

  • *

    Iran (l’), m.

    Nom officiel : République islamique d’Iran
    Habitants : Iranien(ne)s
    Monnaie : 1 rial iranien (IRR) = 100 dinars
    (cours de change parallèle, 1 toman = 10 rials ; pour contrer la dépréciation du rial)

    ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

    Nature de l’État : république unitaire
    Régime : théocratique et démocratique
    Texte fondamental : Constitution de 1979
    Chef de l’État : Guide suprême, M. Ali KHAMENEI
    Siège du chef de l’État : Téhéran
    Chef du gouvernement : président de la République, M. Hassan ROHANI (Kargozaran)
    Siège du gouvernement : Téhéran
    Pouvoir législatif : Parlement monocaméral (Assemblée consultative islamique, Majlis) travaillant sous l’égide du Conseil des gardiens
    Et aussi... : Cour des comptes ; Cour suprême ; Assemblée de discernement de l’intérêt du régime ; Assemblée des experts

    Le Conseil des gardiens (de la Constitution) joue un rôle de seconde chambre (approuve les candidats aux élections et supervise le travail de l’Assemblée), cette autorité arbitre le respect des commandements de l’islam et de la Constitution.
    Tous les pouvoirs sont exercés sous le contrôle de la tutelle absolue de l’Assemblée des experts.
    Le Guide incarne le pouvoir exécutif et maitrise l’ensemble de l’activité politique du pays : il nomme le directeur de la Radio-Télévision iranienne, il est commandant du Corps des gardiens de la révolution. Il avalise les candidatures aux élections législatives et présidentielles et confirme ou infirme les résultats des élections. Il peut destituer son président de la République avant le terme de son mandat.

    Architecture institutionnelle unique, qui ajoute à chaque entité institutionnelle démocratique un organe de sauvegarde des préceptes islamiques.

    Cf. infographie : http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/mollahrchie

    FONCTIONS RÉGALIENNES

    Armée : armée de la République islamique, Corps des gardiens de la révolution
    Police : forces de police nationale d’Iran
    Services de renseignement : ministère des renseignements et de la sécurité nationale (Vevak)
    Et aussi... : bassidji (« volontaires » milice du régime), pasdarans (« gardiens de la révolution »)

    PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES

    ACM : Ruhaniyat ; Association du clergé militant (libéral conservateur) (fondé en 1963)
    CNRI : Centre national de la résistance iranienne (coalition de l’opposition en exil)
    Fedayan e-Khalq : Parti populaire des fedayins (communiste) (basé en Allemagne, fondé en 1971)
    Hezb-e Kar : Parti islamique des travailleurs (extrême gauche) (fondé en 1965)
    Hezb-e Mardom Salari : Parti de la démocratie (démocrate réformiste) (fondé en 2001)
    Hezb-e Mellat-e Iran : Parti de la nation iranienne (parti interdit, nationaliste libéral) (fondé en 1951)
    Kargozaran : Parti des bâtisseurs (au pouvoir) (fondé en 1996)
    Motalefeh : Parti de la coalition islamique (conservateur) (fondé en 1963)
    NEDA : Voix d’Iran (centre gauche réformiste) (fondé en 2014)
    Parti Toudeh (ex-Parti communiste d’Iran fondé en 1920) (parti interdit, en exil, fondé en 1950)

    Groupes armés

    Ansar-e-Hezbollah : Compagnons du Parti de Dieu (groupe paramilitaire chiite) (fondé en 1995)
    Jundallah : Les soldats de Dieu (Mouvement de la résistance populaire d’Iran) (djihadiste sunnite du Sistan Baloutchistan) (actif depuis 2003)
    MKO ou OMPI : Mojahedin-e Khalq Organization ; Organisation des moudjahidins du peuple iranien (milice d’opposition, démocrate, basée en France) (fondée en 1965)
    PJAK : Parti pour une vie libre au Kurdistan (milice indépendantiste kurde) (fondé en 2004)

    PERSONNALITÉS

    M. Mahmoud AHMADINEJAD (président de la République, 2005-2013)
    M. Abolhassan BANI SADR (premier président de la République, 1980)
    Mᵐᵉ Chirine EBADI (Prix Nobel de la paix 2003)
    M. Mohammad KHATAMI (président 1997-2005)
    M. Hachémi RAFSANDJANI (conservateur modéré)
    général Ghassem SOLEIMANI (commandant des forces Al-Qods)

    HISTOIRE

    Dates
    Indépendance : n’a jamais été colonisé.
    Divers : 1ᵉʳ avril 1979, établissement de la République islamique d’Iran, renversement du chah

    1921 : coup d’État de Reza Khan (Reza Chah)
    25 août 1941 : invasion de l’Iran par l’URSS et le Royaume-Uni
    22 janvier 1946 : proclamation de la République autonome du Kurdistan
    15 mars 1951 : nationalisation du pétrole
    19 août 1953 : coup d’État
    1er juillet 1955 : adhésion de l’Iran au pacte de Bagdad (25 février)
    « révolution blanche » (1963)
    révolution islamique (1979)

    Personnalités
    Chapour BAKTIAR † (premier ministre, 1979)
    Moustapha BARZANI † (République kurde de 1946), père de M. Massoud BARZANI (président du Kurdistan irakien, 2005)
    ayatollah Rouhollah KHOMEINY † (choisir cette orthographe plutôt que Khomeyni)
    Ali MANSOUR † (premier ministre, assassiné le 21 janvier 1965)
    MOHAMMAD REZA CHAH PAHLAVI † (chah d’Iran, 1941-1979)
    Mohammad MOSSADEGH †
    reine SORAYA † (épouse du chah, 1953)
    ayatollah TALEGHANI † (mort en 1979)

    Divers
    secte des Assassins, dans la forteresse d’Alamut (XIe siècle) ; Hassan Ibn Al-Sabbah, le « Vieux de la montagne » ; 1256 : chute d’Alamut

    Empire achéménide, Empire safavide, Empire sassanide, Empire timouride
    Qadjar (les), dynastie Qadjar
    dynastie Pahlavi

    TERRITOIRE

    Capitale : Téhéran (Téhéranien[ne]s)

    Divisions administratives : L’Iran est divisé en 31 provinces (ostanha)
    Provinces : Alborz, Ardebil, Bouchehr, Fars, Golestan, Hamadan, Ispahan, Kerman, Kermanchah, Qom, Sistan Baloutchistan, Téhéran, Yazd, Zanjan...
    Villes : Abadan, Ahwaz, Ardebil, Bandar Abbas (port), Bouchehr (centrale nucléaire), Chiraz, Qom (ville sainte), Ispahan (« moitié du monde »), Kachan, Kerman, Kermanchah, Machhad, Mahabad (« ville de la lune », en persan) (ex-Saujbolagh, nom turc), Natanz (centrale nucléaire), Rey, Sanandaj, Tabriz, Yazd, Zahedan

    Contentieux : l’Iran réclame 1/5 de la mer Caspienne (partage à effectuer avec la Russie, le Kazakhstan, l’Azerbaïdjan et la Turkménistan)

    Divers
    Abou Moussa (île), Arabistan, Araxe (fleuve), Chatt Al-Arab (fleuve frontalier avec l’Irak), Ormuz (détroit d’), Khorasan, Khorramshahr, Khouzistan, Ourmia (Azerbaïdjan occidental)
    îles Tomb (les deux Tomb : Grande Tomb et Petite Tomb)

    CULTURE ET SOCIÉTÉ

    Religions 
    Religion officielle : islam chiite (chiisme duodécimain) ; les autorités religieuses du chiisme sont basées dans la ville de Qom.
    Religions principales :
    Confessions reconnues de l’islam par le régime : hanafite, chafiite, malékite, hanbalite et zaydite ; confessions chrétienne, zoroastrienne et juive.
    Coexistence des institutions religieuses et territorialisation des communautés religieuses. Tous les citoyens, quelle que soit leur confession, sont soumis aux obligations islamiques dans la sphère publique.

    Langues
    Langue officielle : farsi (ou persan)
    Autres langues : azéri, dialectes turcs, kurde, baloutche, arabe

    DIVERS

    Achoura (l’), fête religieuse chiite
    forces Al-Qods (ne pas confondre avec les brigades Al-Qods palestiniennes)
    le chah (plutôt que shah) ; des chahs
    duodécimains = imamites (chiites iraniens, irakiens, libanais)
    faqih (« docte »), vicaire de l’imam caché
    fiqh (jurisprudence islamique)
    « garde des Immortels » (autour du chah) ; les « Immortels »
    « grande occultation »
    le Guide de la révolution ; le Guide suprême ; le Guide
    un hodjatoleslam
    imamat ; « imam caché »
    « Irangate »
    Iranzamin
    ismaéliens (chiites) ; ismaélisme
    le khomeinisme ; khomeiniste
    loi D’Amato (1996, embargo américain)
    marjaa (représentant de l’« imam caché »)
    « mollarchie constitutionnelle »
    « mouvement vert » (2009)
    persan : de Perse (depuis la conquête arabe jusque dans les années 1930) ; perse : de l’ancienne Perse (antérieurement à la conquête arabe, VIIᵉ siècle)
    velayat-e-faqih (le) (« gouvernement du docte »)

    #pays #iran #proche-orient #golfe

     

  • Outils de recherche
  • Dans la fenêtre de recherche, saisissez un mot ou une ébauche de mot d’au moins quatre lettres. Les occurrences qui correspondent exactement à cette recherche s’afficheront, surlignées en jaune.
  • En ajoutant un astérisque final, vous trouverez tous les mots du site commençant par les caractères saisis. Ce qui est utile notamment lorsque l’on hésite sur l’orthographe du mot recherché.
  • Il est possible de saisir une suite de chiffres ou bien un mot comportant un trait d’union.
  • Les outils de recherche avancée sont sur cette page.
Une question, une remarque ? Écrivez-nous :

Envoyer un message